Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Christianophobie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Ven 30 Nov - 19:09 (2012)    Sujet du message: Christianophobie Répondre en citant

Selon un rapport officiel du gouvernement écossais sur la violence sociale, les attaques à caractère religieux ont augmenté de 26 % en Écosse sur la période 2011-2012 et ce sont les catholiques qui en sont le plus victimes. En effet, alors qu’ils ne représentent que 16 % de la population écossaise, les 509 agressions anticatholiques recensées dans ce rapport représentent 58 % de l’ensemble des violences sociales (qui vont de la simple injure jusqu’à l’agression physique). 
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 30 Nov - 19:09 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Ven 30 Nov - 19:15 (2012)    Sujet du message: Attentat de Damas : des précisions Répondre en citant

« On apprend qu’au moins 34 personnes ont été tuées dans le dernier massacre terroriste ayant frappé la Syrie. Le double attentat à la voiture piégée a frappé principalement les zones chrétienne et druze de l’est de Jaramana à Damas. Jusqu’à présent aucune organisation terroriste n’a revendiqué la responsabilité [de cet attentat] ».

Parmi les victimes de l’attentat perpétré [avant] hier matin dans le faubourg Jaramana de Damas, se trouvent huit chrétiens, gréco-catholiques et grecs orthodoxes. C’est ce que confirme à l’Agence Fides le Père Nicolas Haddad, du monastère gréco-catholique de Saint Germain appartenant à la Société missionnaire de Saint Paul. Le massacre, perpétré à l’aide de deux voitures piégées ayant explosé en début de matinée, a causé la mort de plus de 50 personnes, en majorité des musulmans et des druzes. « Parmi eux – raconte le Père Haddad – se trouvaient de nombreux jeunes et étudiants. L’attentat a été préparé de manière à faire le plus de victimes possible. Lorsque la première voiture piégée a explosé, les gens se sont approchés et c’est seulement à ce moment-là que la seconde a explosé. Parmi les plus de cents blessés, on dénombre au moins dix chrétiens ».
Le faubourg de Jaramana – à la différence d’autres zones de la périphérie de Damas – n’avait pas été touché par la répression du régime. Dans le quartier, des comités civiques avaient cependant été organisés afin de préserver la zone du conflit entre les groupes rebelles et l’armée régulière.
Jaramana est connu pour l’importance de ses communautés chrétiennes et druzes. De nombreux évacués chrétiens provenant d’Homs et d’autres zones frappées par la guerre civile y avaient trouvé refuge.
L’attentat – dont la technique est similaire à ceux revendiqués par Al Qaeda en Iraq – a été attribué par les sources officielles à des groupes de terroristes non identifiés, terme par lequel le gouvernement désigne les groupes de l’insurrection armée. L’opposition présente en revanche le massacre comme une opération des services syriens, insistant sur le fait que la zone de Jaramana est fortement infiltrée par les services de sécurité gouvernementaux. « Dans tous les cas et quelques soient les mandants, si l’objectif était de terroriser les chrétiens, il a été atteint » explique à l’Agence Fides le Père Romualdo Fernandez OFM, recteur du Sanctuaire de la Conversion de saint Paul (Damas). « La moitié des instituteurs de nos écoles ne se sont pas rendus au travail hier. Ce massacre, après celui de Bab Tuma voici un mois, a semé une panique terrible. Après l’Iraq, la Syrie se vide elle aussi de ses chrétiens. Ils donnent tout ce qu’ils ont en termes de ressources financières pour arriver au Liban et, de là, fuir le Moyen-Orient

Texte tiré du site : L'observatoire de la christianophobie.
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Déc - 14:31 (2012)    Sujet du message: Christianophobie Répondre en citant

10/12/12 - 15 h 50 LA CROIX - FRANCE




Le vicaire général du diocèse aux armées s’indigne de l’absence de réactions après la « profanation » d’une chapelle à Toulon



« Je suis sidéré. Nous avons affaire à une vraie profanation, mais dès lors que cela touche à la foi des catholiques, c’est occulté ». Vicaire général du diocèse aux armées et aumônier national de la marine, Mgr Robert Poinard est « en colère ».
Samedi 8 décembre, dans la chapelle Saint-Vincent-de-Paul de la base navale de Toulon, le tabernacle a été renversé et cassé, les hosties répandues à terre, le baptistère détruit et l’ambon renversé. « Je ne veux pas qu’on parle de dégradation ou de vandalisme, ou qu’on me dise que c’est le fait d’un ivrogne », s’insurge-t-il. « En visant le baptême, la Parole de Dieu et l’Eucharistie, c’est les chrétiens que l’on atteint au plus profond ». Citant le dictionnaire, il rappelle qu’une profanation est « une irrévérence commise envers les choses sacrées d’une religion ». « Reste-t-il encore dans notre société des choses saintes, des lieux sacrés ? »
Réactions minimalistes Depuis qu’il a été prévenu samedi soir, Mgr Poinard dit avoir alerté l’état-major de la marine et l’état-major des armées. Alors que « beaucoup de catholiques, par courriel ou par téléphone », lui ont dit « leur peine et leur souffrance », il n’a reçu « aucune réaction officielle ». « Je ne comprends pas », s’étonne-t-il. La Marine nationale a posté un message sur son site Internet indiquant qu’une enquête de gendarmerie est en cours qu’elle « condamne avec vigueur ces agissements ». « C’est mieux que rien », se borne-t-il à constater.
Le vicaire général aux armées dit être particulièrement choqué par ce qu’il qualifie de « disproportion » avec d’autres événements similaires (tentatives d’incendie, tags etc.) visant d’autres lieux de culte : « Lorsque les autres religions sont attaquées dans les symboles de leur foi, les hommes politiques ou le préfet se déplacent, on reçoit des communiqués dans la demi-journée. Pourquoi n’importe quel citoyen d’une autre religion pourrait exprimer sa souffrance et être entendu et pas les catholiques ? »
Les actes se sont produits pendant la nuit, dans cette chapelle moderne ouverte en permanence, et située dans l’enceinte – fermée – de la base navale de Toulon.
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Francatho
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2012
Messages: 242
Religion: catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Déc - 18:46 (2012)    Sujet du message: Christianophobie Répondre en citant

 en cette période de l'Avent les athées américains font campagne contre Jésus (vu sur un site catholique américain cette photo prise dans une rue de New York où il est dit en substance 'Gardez ce qui donne de la joie et débarassez-vous du Christ' : signé les athées américains).....


Revenir en haut
Svetozar
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2012
Messages: 920
Localisation: Russia
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Déc - 05:59 (2012)    Sujet du message: Christianophobie Répondre en citant

Quelle est la punition pour la profanation de l'église en france?

Revenir en haut
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Déc - 14:06 (2012)    Sujet du message: Christianophobie Répondre en citant

bonne question je n'en sais strictement rien. Je ne sais même pas si le délie de profanation existe ou si cela est considéré comme du vandalisme. S'il y a un juriste parmi nous, je lui retourne la question.
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Ven 19 Avr - 07:25 (2013)    Sujet du message: Christianophobie Répondre en citant

« Cristianos y leones »(Chrétiens et lions)
titre d’un livre sur la persécution des chrétiens dans le monde, sorti cette semaine en Europe, aux éditions espagnoles Planeta.
Il s’agit du récit poignant de la persécution des chrétiens, qui cause 100.000 morts par an.

Fernando de Haro, explique à Aleteia les raisons et analyse la situation des chrétiens au Moyen-Orient, en Afrique, en Chine, en Inde ou en Corée du Nord, où aujourd’hui « 40.000 chrétiens sont incarcérés dans des camps de travaux forcés, les « kwanlisos ».

Les causes de cette persécution à grande échelle sont diverses. Il est difficile d’en préciser une seule. Pour pouvoir répondre, il nous faut considérer la complexité du moment que vit la planète. Prenons le cas de l’Irak où, jusqu’au début de la seconde guerre du Golfe, vivait une des minorités chrétiennes les plus importantes du Proche-Orient. Elles vivaient en paix. Maintenant l’exode est massif et la présence chrétienne dans ces régions pourrait disparaître.

Les chrétiens sont persécutés parce qu’ils sont dérangeants, pour les chiites comme pour les sunnites qui luttent pour implanter un projet hégémonique.
 Les chrétiens sont victimes du conflit entre l'Iran et l'Arabie saoudite. C’est le cas de nombreux pays à majorité islamique. Mais la persécution en Irak n’aurait pas l’ampleur qu’elle connaît, si l’Occident n’avait pas déclenché la guerre en 2003. A la lutte de pouvoir entre les deux courants les plus populaires d’un certain islamisme politique, il faut ajouter la maladresse des Etats-Unis, et en partie de l’Europe qui, au nom de valeurs abstraites, ont sacrifié une minorité qui était essentielle pour la paix.

Si on parle de l’Inde, pays en ce moment décisif pour l’avenir du monde, on ne peut manquer de faire référence au nationalisme hindouiste et à sa lutte contre l’Islam. Si on s’arrête sur la Chine, la grande puissance asiatique qui dispute le leadership aux Etats-Unis, on doit examiner le capitalisme d’Etat du régime communiste, qui ne peut tolérer certaines libertés.

Les phénomènes sont très variés. Mais ils ont deux caractéristiques communes. La persécution la plus violente a lieu généralement là où un processus de changement important est en cours: là où il y a choc de pouvoirs, ou lorsqu’un pouvoir veut imposer son projet. Et dans cette situation, les chrétiens, comme ils l’ont été au 1er siècle, sont généralement gênants. Parce qu’ils ne suivent pas la logique que le pouvoir veut imposer.

Ce qui est surprenant, et que j’ai voulu montrer dans ce livre, c’est que, dans des circonstances aussi difficiles, émerge le magnifique témoignage de vies qui ne veulent pas renoncer à la joie d’être chrétiens. J’aimerais que ces histoires captivent le lecteur, comme elles m’ont captivé.


De toute façon, je n’ai pas traité dans le livre de la liberté religieuse en général, mais de la liberté des chrétiens, de la liberté de l’Eglise et des églises. Et ce sont deux choses différentes. Cependant, je tiens à répondre à la question. La négation de la liberté religieuse est devenue la norme dans le sud de l’Asie, au Proche-Orient et en Afrique du Nord. Dans le classement des pays où il y a le moins de liberté religieuse, la Chine vient en tête.

Premier niveau de persécution: le niveau de ceux qui risquent leur vie. Qui ont à choisir entre rester fidèles à leur baptême, ou se voir privés de leurs droits civils fondamentaux, et même de la vie. Dans cette situation se trouvent d’importantes zones de la planète. C’est le cas de la Chine, de la Corée du Nord, de certaines parties de la péninsule arabique, de plusieurs régions d’Afrique (Sahel, Niger, etc.) et de quelques pays du Proche-Orient.

Second niveau de restriction de la liberté de l’Eglise. Dans ce cas, la liberté s’entend comme un droit au respect de la vie privée ou intime. Et les dimensions sociale et publique que comporte le fait d’être chrétien ne sont pas protégées. C’est le cas dans beaucoup de pays à majorité islamique, dans quelques régimes communistes qui perdurent encore et dans certaines régions d’Amérique latine. Le problème est que ce phénomène se répand en Europe avec, par exemple, l’interdiction d’exhiber des signes chrétiens. Et rappelons à ce propos le récent arrêt de la Cour européenne de Strasbourg qui interdit à une infirmière de porter une croix.

Troisième niveau, qui est une restriction culturelle. Ce pouvoir dont parlait Pasolini: un pouvoir sur les consciences, qui prétend réduire le christianisme à des valeurs, à une éthique, à l’instar de ce qui prévaut en Occident. L’Occident ne s’intéresse généralement pas à la persécution des chrétiens parce que la question ne rentre pas dans les schémas idéologiques habituels: ce n’est pas un thème de droite ni de gauche. Il n’apporte pas de voix, ne procure pas de l’argent. Rien à voir avec le changement climatique ou avec le « genre », et il n’est pas non plus classable comme un produit du « choc de civilisations » qui plaît ou plaisait tant à certains orateurs.


Désastre moral? Tout d’abord, la disparition des chrétiens au Proche-Orient est une atteinte à la foi. Parce que le christianisme, comme nous l’ont indiqué les trois derniers papes, n’est ni une doctrine ni une morale, mais une foi, qui a commencé par les prophétes de l'ancien Testament, la vie de Notre Seigneur Jésus Christ, et s’est perpétué jusqu’à aujourd’hui. Sans continuité dans les lieux où la foi est apparue, celle-ci devait tout naturellement déboucher sur un système d’idées ou un système éthique. Ensuite il y a un désastre pour la coexistence: les minorités chrétiennes égyptiennes ou chaldéennes, sans parler de la libanaise, ont été déterminantes pour freiner la restriction des libertés.

En Europe, nous avons un problème pour comprendre ce phénomène. Parce que nous adoptons souvent un schéma néo-conservateur qui diabolise l’Islam. L’islam n’est pas le problème, le problème est l’islamisme. Il y a un islam du peuple qui est réellement religieux. Il faut écouter davantage les églises orientales, et moins les prédicateurs du choc de civilisation. « Il y a une double erreur –expliquait René Guitton-. Etant donné qu'en Occident, le christianisme est majoritaire, il ne peut prétendre au statut de minorité en Orient… faire des chrétiens d'Orient des «protégés» de l'Occident pourrait les exposer à un risque encore plus grave. »

En Afrique, les persécutions sont le fait de l’Islam radical.  L'évêque de Bangassou en République Centre-africaine, Mgr Juan José Aguirre,  peut mourir à tout moment.

Oui. Ces pages sont remplies de noms d’hommes et de femmes qui sont victimes d’attentats, qui sont contraints de quitter leurs maisons, savent qu’ils vont mourir. Ils sont fidèles, pacifiques. Ils sont souvent pauvres, mais sont grands et vous font vous sentir grand, vous aussi. On peut s’étonner que, très rarement, ils aient répondu par la violence.

Que de fois, je l’avoue, le fait de me mêler à leur vie, la recréer, m’a profondément bouleversé. Quand on écrit, on doit se recueillir, essayer de deviner ou d’imaginer ce qui se passe dans la tête de quelqu’un qui se trouve dans un camp de concentration, ou qui va mourir. Je n’ai pas honte de l’avouer, le raconter m’a arraché des larmes. Mais le pape François n’a-t-il pas dit que « les larmes sont une grâce » ?

Le cas de l’Amérique latine est passionnant et très douloureux. Lors du tournage d’un documentaire sur Caracas, j’ai pu voir de première main ce qu’est la pression du chavisme. Je l’ai vécu de près aussi en Bolivie, où l’indigénisme exerce une pression intolérable.

L’Amérique latine est fille du catholicisme et d’autres traditions comme la tradition libérale. Ce qui n’empêche que le catholicisme, vigoureux comme en peu d’endroits de la planète, soit menacé. Il est menacé par un laïcisme propre au XIXe siècle, toujours très vivant, mais aussi par de nouveaux populismes. L’indigénisme idéologique, celui de salon, pas celui des indiens dans les jungles du Pérou, veut réduire le christianisme, parce que le christianisme affirme que toutes les religions ne se valent pas. Le catholicisme, qui est toujours l’allié de la raison, affirme qu’une culture doit toujours être soumise à des critères de jugement universels et que sa vocation est de s’ouvrir, du particulier au monde. Et ça, l’indigénisme ne le tolère pas, car il se situe avant les Lumières.

Les sectes sont un autre problème. Les sectes posent un défi au catholicisme. Si les gens ne voient pas une utilité existensielle(sic) dans le catholicisme, ils l’abandonnent. C’est logique. Il ne faut pas avoir peur de la liberté. Pourquoi avoir des obligations dominicales?



La Corée du Nord est l’un des pays du monde où la persécution est la plus cruelle. L’information est incertaine. On estime à 40.000 le nombre de chrétiens qui sont incarcérés dans les camps de travaux forcés (kwanlisos), où meurt un prisonnier sur quatre ». Des maladies comme la pneumonie et la tuberculose sont très répandues, mais il n’y a pas de traitement médical pour les prisonniers. On les oblige à travailler même étant malades et, s’ils n’en sont pas capables, ils sont envoyés dans les sanatoriums pour attendre la mort. Tortures, viols et exécutions extra-judiciaires sont fréquents.

Les célébrations de messe ont lieu des dans des « lieux de culte familiaux ». La Corée du Nord n’est pas une plaisanterie, c’est une terre de terreur, où on a même détecté de nombreux cas de cannibalisme. Comme en Ukraine à l’époque stalinienne.

L'europe et l'Amérique subissent de plein fouet un combat anticatholique mené par les états pronusiens. Le refus de la libéralité economique, de la désinformation et lapidation  médiatique de la foi chrétienne, montrent que les peuple source de l'Europe et de l'Amérique, ne vivent plus que dans des réserves, (entourés de populations qui blasphêment, ne croit plus aux dogmes catholiques, sont adeptes de l'égo et infantilicentrisme, prèferent boire un verre que poser une pierre d'Eglise, insultent les ecclésiastiques d'infames accusations) ou dans l'ombre tels les amérindiens.



_________________


Dernière édition par Henryk le Lun 26 Mai - 09:49 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Sam 24 Mai - 22:58 (2014)    Sujet du message: Christianophobie Répondre en citant

Profanation d'Eglise à Billère.

Les faits se sont produits tard, vendredi soir, en l’église Notre-Dame de la Plaine, à Billère où, selon les premières constations, des faits de profanation ont été constatés.


L’autel a notamment été endommagé, des cierges brisés et un deuxième départ d’incendie également constaté sur la croix du Sanctuaire. Des traces d’urine et de matières fécales ont aussi été retrouvées.


Ce lieu de culte restera fermé plusieurs jours. Une enquête est   ouverte par la police et une plainte déjà déposée par l’abbé François Mata.
La fin de semaine a été marquée par des condamnations unanimes face à de tels actes. «Il ne s’agit pas uniquement d’actes de vandalisme, mais d’une manifestation de haine anti-chrétienne», écrit dans un communiqué Marc Aillet, évêque de Bayonne.


Jean-Yves Lalanne, maire de Billère, a également condamné «un acte criminel (...) représentant une agression inacceptable contre la communauté catholique».
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:39 (2016)    Sujet du message: Christianophobie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com