Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

un "observatoire de la laïcité"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Déc - 16:19 (2012)    Sujet du message: un "observatoire de la laïcité" Répondre en citant

Monsieur Hollande, sous ses apparences de "gros mou", est en train de mettre en place une nouvelle machine de guerre contre le christianisme... parce que dans la république maçonnique la "laïcité" version Grand Orient, ne s'oppose pas "aux religions" mais au christianisme.


Donc, ce dimanche 9 novembre, dont le G.O. a fait la "journée de la laïcité" pour commémorer l'anniversaire du vote de la loi dite de séparation des Eglises et de l'Etat , 9 décembre 1905, en remettant les insignes d'officier de la légion d'horreur au sociologue Emile Poulat, F. Hollande a annoncé la création d'un "Observatoire national de la laïcité" en rappelant que "la loi de 1905 permet de répondre aux enjeux du temps présent" (sic - communiqué de l'Elysée).


Sous les belles formules policées, voyez une déclaration de guerre larvée contre le christianisme et en particulier contre l'Eglise Catholique. 
Sans doute la maçonnerie est-elle furieuse de la mobilisation des évêques de France contre le "mariage" homo : les propos de "la" Duflot sonnaient déjà comme un premier coup de semonce, et je ne serais pas étonné que cette annonce en soit un second...
Vous noterez dans la citation ci-dessous l'empressement de J.L. Mélanchon a saluer cette initiative.


Je cite l'article de TF1 niouses :



"Cet Observatoire, "dont le principe est acquis depuis huit ans sans jamais avoir été traduit", devra "formuler des propositions sur la transmission de la morale publique' pour lui donner une place digne d'elle au sein de l'école". En septembre, le ministre de l'Education V. Peillon avait annoncé la mise en place d'une mission sur la transmission de la "morale laïque" à l'école, qui deviendrait une discipline à part entière. Fin 2003, le président de la République de l'époque, J. Chirac, avait promis la mise en place d'"un Observatoire de la laïcité", mais ce projet n'est pas allé au bout. 
 
 
 
Premier à réagir à cette annonce, le Parti radical de gauche, allié du PS au sein de la majorité, a salué l'initiative du chef de l'Etat qui "permet à la République de retrouver ses principes fondamentaux après les errements du quinquennat précédent. Selon lui, il s'agit d'un premier pas pour "permettre" l'inscription de la loi de 1905 dans la Constitution, comme l'avait promis François Hollande lors de la campagne présidentielle." 
 
 
 
source : http://lci.tf1.fr/france/societe/hollande-annonce-la-creation-d-un-observatoire-de-la-laicite-7719731.html 
 
 
 
 
 
 
 

_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Dernière édition par Semper Fidelis le Lun 10 Déc - 06:41 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 9 Déc - 16:19 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Déc - 16:52 (2012)    Sujet du message: un "observatoire de la laïcité" Répondre en citant

Que l'église prenne des coups ne m'étonne pas, connaissant nos ennemis. J'aimerai que ces coups reçus la rende plus combattante et qu'elle n'hesite jamais elle aussi à en porter
L'Eglise ne doit pas se restreindre dans ses prises de positions, loi de 1905 ou pas, constitution ou pas. L'Eglise est l'Eglise et n'a de compte à rendre qu'à NSJC qui est notre berger.
Maintenant, si besoin est, nous les moutons, nous pouvons devenir des loups
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Déc - 18:06 (2012)    Sujet du message: un "observatoire de la laïcité" Répondre en citant

Emile Poulat, voilà un nom qui ne nous est pas inconnu... Laughing
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Déc - 23:37 (2012)    Sujet du message: un "observatoire de la laïcité" Répondre en citant

Hollande n'est effectivement pas un gros mou, un flamby (quoique c'est toujours marrant de le dire). C'est en réalité un être à sang froid, machiavélique comme les autres.

La contre-attaque maçonnique est lancée, et c'est Duflot qui a fait office de clairon. Le Grand Orient a attendu qu'une situation propice se présente pour abattre les cartes qu'il a dans sa main depuis pas mal de temps déjà. Il va falloir être prêt à la recevoir.


Juste, petite précision pour Semper Fidelis, le PRG ce n'est pas Mélenchon, c'est Taubira et Jean-Michel Baylet. Mélenchon c'est le Front de Gauche (mais il doit se réjouir aussi ce *auto-censure*).
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 06:42 (2012)    Sujet du message: un "observatoire de la laïcité" Répondre en citant

Merci pour la rectification, j'ai "confusioné" dans ma p'tite tête!!!
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 10:59 (2012)    Sujet du message: un "observatoire de la laïcité" Répondre en citant

Tout ceci est révoltant mais pas étonnant, mon sang bout dans mes veines. Je voudrai défendre les inérêts de Dieu et de son Eglise, mais que faire de concret?
Je ne serai pas étonné que nous soyons bientôt obliger de vivre cacher comme au temps des catacombes.
Bien que le gouvernement précédent avait le même but et obéissait aux même loges, celui-ci va beaucoup plus vite et sans se cacher. Pauvre France et pauvre Eglise !!!!
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 12:02 (2012)    Sujet du message: un "observatoire de la laïcité" Répondre en citant

Ce qu'en dit "France catholique" ce lundi matin en publiant ce qui a été dit sur "Radio Notre-Dame" (!!!)



Citation:
Il s’est produit hier à l’Élysée un événement assez singulier et très symbolique, dont Radio Notre-Dame se devait de rendre compte. Nous étions en effet le 9 décembre, qui est la date anniversaire de la fameuse loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l’État. Bien que ce fut un dimanche, le Président de la République avait tenu à remettre en ce jour précis les insignes d’officier de la Légion d’honneur à Émile Poulat, qui est le meilleur historien sur ce sujet et l’analyste le plus aigu du texte de la loi, de son élaboration et de toute la jurisprudence qui s’est développée jusqu’à nous. Que François Hollande ait voulu honorer cet universitaire, en se référant explicitement à son œuvre, est significatif d’une volonté de se réclamer d’une acception de la laïcité, qui va à l’encontre des idéologies de combat.   
 
Émile Poulat a, en effet, montré que la loi de 1905 et les négociations qui avaient eu lieu entre le Saint-Siège et la IIIe République après la Première guerre mondiale, avaient marqué un tournant dans le sens de l’apaisement et d’une démarche pragmatique pour l’organisation des cultes en France. Après une période de tension extrême, on en était venu à une coexistence qui assurait la liberté des consciences et la négociation dans un espace de compréhension mutuelle. On pouvait donc parler de « notre laïcité publique », comme d’un bien où tous pouvaient se reconnaître très loin des querelles du passé.   
 
Il me semble personnellement heureux que François Hollande se réclame précisément de la laïcité selon Émile Poulat. J’avais craint, au moment de la campagne présidentielle, qu’on ne reparte dans les conflits idéologiques et que le statut particulier de l’Alsace et de la Lorraine mosellane ne soient remis en question. C’était une hypothèse que rendait plausible le langage assez belliqueux de certains secteurs d’une gauche restée anti-cléricale. Je constate aujourd’hui qu’il n’en est rien et que le Président de la République entend énoncer clairement les règles du jeu dans le sens d’une démarche prudentielle. J’ajoute que cela ne nous épargnera pas des conflits d’ordre éthique, lorsque le consensus se trouvera à la peine dans des domaines où le pragmatisme se heurte à des désaccords philosophiques et anthropologiques. J’ose espérer que la volonté pacificatrice du Président s’opposera à la perspective d’une fracture morale du pays. François Mitterrand s’était trouvé devant un tel conflit de devoirs en 1984. La sagesse le décida à retirer la loi qui créait la division.   
 



_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 14:11 (2012)    Sujet du message: un "observatoire de la laïcité" Répondre en citant

Je comprend votre analyse Semper Fidelis, cependant nous ne pouvons pas nous contenter de la médiocrité. Le seul statut qui convient à la religion catholique est le statut de religion d'état (surtout en France). Certe cela est mieux qu'une guerre ouverte contre le christianisme mais elle est aussi l'outil principal pour l'islamisation organidée de la France.
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 14:42 (2012)    Sujet du message: un "observatoire de la laïcité" Répondre en citant

Ai-je dit qu'il fallait se contenter de médiocrité?


Si vous parlez du texte précédent votre intervention, ce n'est pas mon analyse, c'est une citation, et la manière dont je l'ai introduite me paraît suffisamment explicite de ce que j'en pense...


Le statut de "religion d'Etat" n'est pas "le seul statut qui convient à la religion catholique" : 
Ne mélangeons pas tout, s'il vous plaît, et faisons montre de discernement et de nuance!


Les faits et l'histoire - à commencer par les premiers siècles jusqu'à l'édit de Constantin dont nous aller fêter le 17ème centenaire - montrent que le catholicisme peut se développer et produire d'admirables fruits de grâce lors même qu'il est banni et persécuté...
De même pendant la grande révolution, la persécution a produit une purification (nécessaire) de l'Eglise de France et lui a permis de retrouver une vitalité qu'elle n'avait pas auparavant...
C'est bien la preuve que le catholicisme peut se développer en qualité et en rayonnement en d'autres statuts que celui de "religion d'Etat", voire que l'état de persécution lui "convient" à certains moments permis par la Providence qui laisse croître la malice des hommes jusqu'à de telles extrémités, et qui peut faire sortir du mal lui-même un plus grand bien...
"Scimus quoniam diligentibus Deum omnia cooperantur in bonum" enseigne Saint Paul (Rom. VIII, 28) ; et Saint Augustin ajoute à cette phrase : "etiam peccata! même les péchés!"


En revanche, oui, je considère - justement en fils spirituel de Saint Augustin, que la cité terrestre doit au maximum être calquée sur la cité céleste, et donc que dans l'idéal, il convient que les Etats - sans confusion des pouvoirs mais sans opposition non plus - soient inspirés de la Loi divine et obéissent au Christ Roi.


Alors faut-il vivre dans un blocage psychologique et pratique parce que ce n'est pas le cas, ce n'est plus le cas?
Non point...
Le statut qui convient aujourd'hui au christianisme est celui d'être à nouveau missionnaire dans une civilisation qui est celle d'une post-chrétienté qui renie officiellement ses racines.
Je ne demande surtout pas, en l'état actuel des choses, que le catholicisme soit religion d'Etat : ce serait le mettre sous une tutelle ennemie!
Mais je travaille de toutes mes forces - spirituelles, intellectuelles, et matérielles - à la CONVERSION des COEURS.


La restauration que nous espérons est comparable au retour à la santé d'un organisme malade.
Tant que le corps est malade on doit lui donner les remèdes appropriés, mais on ne lui donne pas la nourriture d'un valide.
Me suis-je bien fait comprendre?
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 15:44 (2012)    Sujet du message: un "observatoire de la laïcité" Répondre en citant

Pour ce qui est du texte précèdent mon intervention je vous prie de m'excuser car en effet j'ai lu un peu vite votre introduction et je vous pensais en accord avec la citation.

Par contre je n'ai jamais dit que la catholiscisme ne pouvait pas se développer et même prospérer dans un régime anti Chrétien voire des persécution, loin de la ma pensée.
Pour ma par je demeure convaincu que tout catolique doit tout mettre en oeuvre (et je ne parle pas du gouvernement actuel bien sûr) afin que le catholiscisme soit reconnu comme religion d'Etat, sans pour autant que celui-ci lui dicte ses droits ou la manière dont elle doit agir. Il faut bien différencier les pouvoir. L'Etat doit être au contraire le déffenseur de la religion. C'est à mon sens la seule manière d'arriver au Règne social du Sacré-Coeur de Jésus.
Si nous n'avions pas eu un Charlemagne avec ses manières un "rudes", la conversion d'une bonne partie de l'Europe aurait certainement été beaucoup moins rapide.

Le fait que le Catholiscisme ne soit religion d'Etat est le résultat du travail des ennemis de l'Eglise.
Une restauration du royaume à mon sens ne va pas sans une restauration de la place de la religion catholique en France.
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Romanos
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2012
Messages: 10
Localisation: Province du Maine
Religion: Orthodoxe byzantin
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 17:40 (2012)    Sujet du message: DIEU PREMIER SERVI Répondre en citant

Bonjour à tous,

deux ou trois petites réflexions, si vous me le permettez :

- Il me semble que le seul statut qui convient à l'Eglise, c'est la sainteté. Pour savoir de quoi il s'agit, il faut lire les Evangiles, en méditer les enseignements et les exemples. L'Eglise est dans son rôle lorsqu'elle manifeste la sainteté dans ses discours et dans ses actes ; et ce, qu'elle soit reconnue par les autorités civiles ou non. Cela, c'est le Seigneur qui en dispose en fonction des temps et des lieux.

- Nul doute que les épreuves qui affligent les chrétiens sont des épreuves purificatrices liées au péché. Or, les seuls après Dieu qui ont connaissance de la réalité du péché, ce sont les chrétiens. Si les chrétiens n'ont pas converti le monde entier, c'est que leur sainteté n'est pas manifestée de manière suffisante. Les chrétiens n'ont donc pas à devenir des loups, mais des saints.
Au jour du jugement, il nous sera demandé plus qu'à ceux "qui ne savent pas ce qu'ils font", en particulier nos dirigeants (cf : les Evangiles). Le Seigneur, au jour du Jugement, ira-t-il dire aux mécréants : "qu'avez-vous fait à mes fidèles?", ou aux fidèles : "pourquoi ne leur avez-vous pas manifesté ma sainteté par la vôtre ? Pourquoi ne les avez-vous pas convertis par la sainteté de vos exemples ?".

- C'est nous qui avons une mission auprès des infidèles et des mécréants, et non l'inverse. Ce n'est pas à eux de nous protéger ou de nous respecter, mais à nous de montrer par notre vie et nos discours ce que sont les vertus évangéliques. Si cela est fait en vérité, alors le Seigneur opérera par nous. C'est là me semble-t-il, l'essence même du combat chrétien. Laissons le glaive au Seigneur, de peur de commettre un crime de lèse-majesté. Il nous a laissé l'Evangile : mettons-le en application. Ce n'est pas facile, c'est même révoltant sous certains aspects, et cela demande du courage.

- Les royaumes et empires chrétiens ont été des sociétés évangéliques avant d'êtres des états confessionnels. C'est la sainteté d'une minorité de faibles qui a converti les forts, jusqu'aux empereurs. Et cela, dans la douleur. Par la suite, ces sociétés devenues chrétiennes n'ont jamais été stables dans la vertu : elles ont oscillé entre élans spirituels et abandon de Dieu, y compris la France. Au XVIIe siècle, il y avait, pas si loin de Paris, des villages où l'on n'avait jamais vu un prêtre. L'église servait parfois de poulailler. Le Royaume du Seigneur n'est pas de ce monde, ne l'oublions pas, et nos efforts ne peuvent que contribuer à rapprocher les deux cités, celle de Dieu et celle des hommes (cf les évangiles et le post de Semper Fidelis, supra), tout en sachant que la pleine réalisation du Royaume arrivera après la purification de notre pauvre monde par le feu divin.

- L'usage de la force et des armes dans les sociétés traditionnelles n'est pas lié à la défense des idées, mais à un code d'honneur. Il ne concernait normalement que ceux qui en faisaient profession, essentiellement la noblesse (ce qui explique pourquoi un noble ne devait pas travailler). L'utilisation de la force contre les gens du commun (les civils, les femmes et les enfants, ...) est un dévoiement du code d'honneur, et la conscription aussi (implication forcée des civils dans le métier des armes). La force devient ainsi de la violence. Aujourd'hui, elle est mise au service des idées, ce qui est proprement révolutionnaire. Nous chrétiens et royalistes, attachés aux structures naturelles et traditionnelles de la société, nous devons absolument rester en-dehors de ce processus infernal. Nous n'avons pas d'idées à défendre, mais à témoigner de la vérité, avec clarté, quand l'occasion nous en est donnée. Le tout avec charité et sans arrière-pensées, sans triomphalisme, sans orgueil, sans satisfaction de s'être mis en avant, sans esprit de vengeance, sans volonté de nuire et sans violence (physique ou verbale). Là-aussi, il faut beaucoup de courage.

A partir de là, si le Seigneur veut nous gratifier d'un statut officiel de l'Eglise et de la restauration du trône, nous ne pourrons que nous en réjouir, mais ce n'est pas un dû. Et surtout,ce n'est pas un but en soi. "DIEU PREMIER SERVI !"


Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 18:12 (2012)    Sujet du message: un "observatoire de la laïcité" Répondre en citant

MERCI, cher Romanos : tu as parfaitement exprimé ce que je pense et que que je n'avais pas le temps de développer!
Ce pourquoi j'insistais sur la dimension missionnaire et le devoir d'oeuvrer à la conversion des coeurs.
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 12:42 (2012)    Sujet du message: un "observatoire de la laïcité" Répondre en citant

La continuation de la création de "l'observatoire de la laïcité"


Copié-collé d'un article de la Croix :




Manuel Valls réoriente la mission des préfets vers la laïcité
Le ministre de l’intérieur recentre les conférences départementales de la liberté religieuse sur la promotion de la laïcité. Le ministre de l’éducation, lui, annonce une charte de la laïcité dans les écoles.
Deux jours après l’annonce du président de la République de créer un observatoire national de la laïcité en 2013, plusieurs membres du gouvernement lui emboîtent le pas. Mardi 11 décembre, à l’occasion des Rencontres de la laïcité organisées par le groupe socialiste à l’assemblée, le ministre de l’intérieur Manuel Valls a annoncé une réorientation de la mission des préfets sur le sujet. 
En avril 2011, le ministre de l’intérieur Claude Guéant avait confié aux représentants de l’État la mission d’organiser une « conférence départementale de la liberté religieuse ». Ces instances rassemblent des élus locaux, des responsables des services publics et les représentants des cultes pour discuter de sujets concrets comme le fonctionnement des aumôneries d’hôpitaux.
« CONFÉRENCE DE LA LAÏCITÉ »
Manuel Valls a choisi de renommer cette instance « conférence de la laïcité » et il va donner de nouvelles consignes aux préfets. « Leur rôle n’est pas de promouvoir la liberté religieuse mais la laïcité, a expliqué le ministre. Il n’est pas question de remettre en cause la liberté religieuse, mais il est temps que le camp laïc reprenne l’étendard. » 
Cette nouvelle orientation ne témoigne pas d’un raidissement à l’égard des cultes, a précisé Manuel Valls. Soulignant que le futur observatoire national permettra d’aborder les questions religieuses « de manière apaisée », il a insisté sur la nécessité de « s’appuyer sur les religions pour combattre les mouvements sectaires ».
CHARTE DE LA LAÏCITÉ
Après le ministre en charge des cultes, ce fut autour de celui de l’éducation nationale Vincent Peillon d’annoncer la prochaine rédaction d’une charte de la laïcité qui sera affichée dans tous les établissements scolaires. 
À l’image de celle diffusée depuis 2007 dans les services publics, elle « devra notamment s’attacher, par des définitions simples et courtes, à expliciter des notions de laïcité, de République, de citoyenneté… » , a déclaré Vincent Peillon devant le Haut Conseil à l’Intégration.
BERNARD GORCE
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 14:31 (2012)    Sujet du message: un "observatoire de la laïcité" Répondre en citant

Quand on connaît les accointances maçonnique de Manuel Valls, on peut difficilement s'attendre à quelque chose de bien, attendons la suite.
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 21:49 (2012)    Sujet du message: un "observatoire de la laïcité" Répondre en citant

La laïcité républicaine n'est là que pour assécher la pensée des êtres en escamotant la dimension spirituelle de l'esprit et même de l'âme. Aucune philosophie matérialiste ne peut palier à ce grave déficit. Toutes atteignent leurs limites bien avant la religion. Il est pourtant très clair que l'abandon des repères moraux qu'offrait et qu'offre toujours la religion catholique en raison de son immortalité et des promesses de Notre Seigneur, provoque une inhumanité effrayante des moeurs de cette civilisation et de ses principes de mort.

Bien que la religion catholique a toujours eu un pouvoir limité en raison de la distinction des pouvoirs temporel et spirituel. A considérer le nombre de ses ennemis de nos jours, le mince pouvoir qui lui reste doit encore passer pour exorbitant.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:19 (2016)    Sujet du message: un "observatoire de la laïcité"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com