Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Quelques extraits de la loie salique instituée par Clovis

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 16:31 (2012)    Sujet du message: Quelques extraits de la loie salique instituée par Clovis Répondre en citant


Sur le point de succomber sous les forces ennemies à Tolbiac, Clovis invoque le Dieu de Clotilde, le Christ, et promet de se convertir au Catholicisme s'il est vainqueur. Il obtient une victoire éclatante contre les Allemands.

«C'est dans toute l'exaltation de sa victoire surnaturelle qu'il dicta, dans un magnifique élan de foi et de reconnaissance, le superbe décret, vibrant d'enthousiasme et d'amour, qui voue la France à jamais, aussi longtemps qu'elle existera au règne de Jésus-Christ, exigeant qu'il fût placé comme loi constitutionnelle du Royaume des Francs, la loi salique que complétèrent ses successeurs et dont voici quelques passages :

«LA NATION DES FRANCS, ILLUSTRE, AYANT DIEU POUR FONDATEUR, FORTE SOUS LES ARMES, FERME DANS LES TRAITES DE PAIX, HARDIE, AGILE ET RUDE AU COMBAT, DEPUIS PEU CONVERTIE A LA FOI CATHOLIQUE, LIBRE D'HERESIE.

ELLE ETAIT ENCORE SOUS UNE CROYANCE BARBARE. MAIS AVEC L'INSPIRATION DE DIEU, ELLE RECHERCHAIT LA CLE DE LA SCIENCE, SELON LA NATURE DE SES QUALITES, DESIRANT LA JUSTICE, GARDANT LA PIETE.

ALORS LA LOI SALIQUE FUT DICTEE PAR LES CHEFS DE CETTE NATION QUI EN CE TEMPS COMMANDAIENT CHEZ ELLE..

PUIS LORSQUE AVEC L'AIDE DE DIEU, CLODWIGH LE CHEVELU, LE BEAU, L'ILLUSTRE ROI DES FRANCS EUT REÇU, LE PREMIER, LE BAPTEME CATHOLIQUE, TOUT CE QUI DANS CE PACTE ETAIT JUGE PEU CONVENABLE FUT AMENDE AVEC CLARTE PAR LES ILLUSTRES ROIS CLODWIGH, CHILDEBERT ET CLOTAIRE.

ET AINSI FUT DRESSE CE DECRET :




VIVE LE CHRIST QUI AIME LES FRANCS !

QU'IL GARDE LEUR ROYAUME ET REMPLISSE LEURS CHEFS DES LUMIERES DE SA GRACE !

QU'IL PROTEGE L'ARMEE !

QU'IL LEUR ACCORDE DES SIGNES QUI ATTESTENT LEUR FOI, LEUR JOIE, LA PAIX, LA FELICITE !

QUE LE SEIGNEUR JESUS-CHRIST DIRIGE DANS LE CHEMIN DE PIETE CEUX QUI GOUVERNENT !

CAR CETTE NATION EST CELLE QUI, PETITE EN NOMBRE, MAIS BRAVE ET FORTE, SECOUA DE SA TETE LE DUR JOUG DES ROMAINS ET QUI, APRES AVOIR RECONNU LA SAINTETE DU BAPTEME, ORNA SOMPTUEUSEMENT LES CORPS DES SAINTS MARTYRS QUE LES ROMAINS AVAIENT CONSUMES PAR LE FEU, MUTILES PAR LE FER, OU FAIT DECHIRER PAR LES BETES...




Voilà notre première Constitution !

Elle repose sur l’Évangile ! Deux phrases la résument :

VIVE LE CHRIST, QUI EST ROI DE FRANCE !

VIVE LE ROI DE FRANCE, QUI EST LIEUTENANT DU CHRIST ! »

(La mission Divine de la France)
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 10 Déc - 16:31 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 20:05 (2012)    Sujet du message: Quelques extraits de la loie salique instituée par Clovis Répondre en citant

Méfiez-vous du prétendu marquis de La Franquerie (qui n'était pas plus marquis que de La Franquerie)
et qui manque A-BSO-LU-MENT de rigueur et de sérieux dans nombre d'affirmations.


Vous avez ici le texte complet de la dite Loi Salique :
dans une traduction qui n'est pas suspecte d'être "moderniste" = elle date du temps de la Restauration!!!


http://ledroitcriminel.free.fr/la_legislation_criminelle/anciens_textes/loi_salique.htm
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 20:07 (2012)    Sujet du message: Quelques extraits de la loie salique instituée par Clovis Répondre en citant

j'ajoute que l'article de Wikipédia consacré à la loi salique est sérieux, bien documenté, solidement référencé :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_salique
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Déc - 08:41 (2012)    Sujet du message: Quelques extraits de la loie salique instituée par Clovis Répondre en citant

Merci pour vos liens Semper Filelis et pour vos mises en gardes. J'avais toujours entendu parler en bien de cet homme et de ses ouvrages. Je me méfierai désormais. J'ai bien lu vos articles sur la France "fille ainée de l'Eglise" c'est un beau travail de recherche. J'avais déjà vu des textes corroborant vos recherche sur le web, mais je ne savais pas si on pouvait y apporter un crédit car la toiles est pleines d'informations parfois justes, mais aussi parfois complètement erronées.
Connaissez vous des ouvrages sérieux qui traitent de ce sujet?
Encore merci pour toutes ces informations.
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Déc - 09:04 (2012)    Sujet du message: Quelques extraits de la loie salique instituée par Clovis Répondre en citant

Serviteur, Messire!
Oui, le pseudo marquis de La Franquerie est facile à lire, son ton est convaincant, ses idées semblent "bonnes" et sa lecture propre à rendre l'espérance, à susciter des enthousiasmes... etc.
Mais sous ces dehors avenants, c'est un mélange de choses exactes et d'approximations, de vérités et de prétendues prophéties, de renseignements intéressants et d'affabulations "mysticodingos"...
Aucune rigueur scientifique.
Or, dans notre combat, il ne suffit pas d'avoir de bonnes idées : nous nous devons justement, pour les faire triompher, d'être d'une scrupuleuse et rigoureuse exactitude intellectuelle...
De là l'importance que nous ne cessons de rappeler d'une solide formation : philosophique, théologique, historique et même - dans une certaine mesure - juridique...
De là l'importance d'un forum comme celui-ci : chacun ne pouvant tout seul avoir toutes les compétences, il y a un partage d'informations sérieuses au travers duquel s'effectue une formation et s'affine le discernement (vertu intellectuelle et spirituelle qui fait défaut à beaucoup en nos temps)!
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Déc - 11:15 (2012)    Sujet du message: Quelques extraits de la loie salique instituée par Clovis Répondre en citant

Merci pour tout
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 3 Mai - 21:58 (2013)    Sujet du message: Quelques extraits de la loie salique instituée par Clovis Répondre en citant



Clovis fit avec le Christ une Alliance qui Lui voue la France à jamais.


Clovis fit avec le Christ une alliance qui lui voue la France à jamais,
 
LA SUCCESSION DU ROYAUME DE JUDA
 
C’était en 70 après Jésus-Christ, l’année de la prise de Jérusalem et de la dispersion du peuple juif. L’ancienne tribu de Juda disparaissait de la scène de l’histoire, quand la nouvelle y entrait par le choix des Celtes réunis à Reims, décidant de faire allégeance à Rome.
 
Deux cent ans de colonisation romaine ont transformé les tribus Celtes et les ont préparé à succéder à Rome qui décline... et persécute les chrétiens.
 
Après l’édit de Milan qui met fin à la persécution en 313, saint Hilaire célébrera la victoire du Christ sur toute la société gallo-romaine cultivée, tandis que son disciple saint Martin entreprend, avec un prodigieux succès, l’évangélisation des paysans.
Depuis, nous sommes Gallo-Romains et Catholiques Romains.
 
Les Gaules chrétiennes, conquises par les Francs, leur apporteront la Foi en le Vrai Dieu.
 
La France est née au baptistère de Reims où, le jour de Noël 496, Clovis et ses Francs reçurent le baptême des mains de l’évêque saint Remi et de son clergé gallo-romain.
 
L’onction sainte qu’il reçut ce jour-là est l’équivalent de celle que le prophète Samuel répandit sur la tête de David.
 
« C’était une heure solennelle, un prodige divin, l’aurore merveilleuse d’un avenir sans fin ». En quoi consistait ce prodige ?
En l’instauration de la “ religion royale ”, en tout point semblable à celle des rois de Juda.
Sous le règne de Charlemagne, couronné par le pape Léon III le jour de Noël de l’an 800, la Royauté tend de plus en plus à s’inspirer des modèles de la Bible.
 
Gaxotte écrit : « Clovis se trouva à la fin du cinquième siècle le seul Roi Catholique dans tout l’Occident.
Cela lui valut la sympathie et le concours de l’épiscopat. »
la prosternation devant le Roi faisait partie du rituel du sacre des Rois de Juda.
 
Autre exemple : la manière dont la dynastie carolingienne succéda à la mérovingienne.
Pépin le Bref fut proclamé Roi et porté sur le pavois en 751.
Il reçut l’onction royale de l’ensemble des évêques des Gaules, agissant ensemble, aux applaudissements de tous les Francs, dit la Chronique.
 
Ainsi les Carolingiens succèdent aux Mérovingiens comme David à Saül.
 
Le dernier Mérovingien, âgé de dix-huit ans, s’est fait moine à Saint-Omer.
 
Le Samuel de cette nouvelle dynastie sera Hincmar (806-882).
Cet archevêque de Reims était un canoniste et un conseiller royal.
Il a été témoin d’usurpations et de trahisons.
Pour instaurer la continuité dynastique de la monarchie très chrétienne, il établit que le sacre du Roi de France tire sa force et sa légitimité de ce qui s’est passé d’abord, et une seule fois pour toutes, à Reims en 496, lors du baptême de Clovis.
 
Quoi donc ?
 
L’ALLIANCE DE REIMS
 
Ce jour-là, le Roi Franc reçut l’onction royale en même temps que le baptême et non seulement pour lui, mais pour tous ses successeurs à jamais.
 
Hincmar entreprend d’écrire une Vie de saint Remi, où il raconte que le soir de la victoire de Tolbiac, Clovis fit avec le Christ une alliance qui lui voue la France à jamais, aussi longtemps qu’elle existera, et ce sera la loi constitutionnelle du royaume,
la “ loi salique ”.
 
Deux phrases la résument :
« Vive le Christ, qui est Roi de France !
Vive le roi de France qui est lieutenant du Christ ! »
 
La nuit de Noël 496, saint Remi, tel le prophète Natân, fit cette promesse à Clovis, alors qu’une lumière éclatante envahissait l’église, embaumée par une odeur céleste :
« Apprenez, mon fils, que le Royaume de France est prédestiné par Dieu à la défense de l’Église romaine qui est la seule véritable Église du Christ.
 
« Ce Royaume sera un jour grand entre tous les royaumes. Et il embrassera toutes les limites de l’Empire romain ! Et il soumettra tous les peuples à son sceptre ! Il durera jusqu’à la fin des temps !
 
« Il sera victorieux et prospère tant qu’il sera fidèle à la foi romaine.
Mais il sera rudement châtié toutes les fois qu’il sera infidèle à sa vocation. »
 
Comment qualifier ce récit de “ légendaire ” alors que 1517 ans d’histoire ont vérifié, accompli la prophétie à la lettre !
 
« Au moment du baptême, le clerc portant le saint chrême ne put approcher du saint évêque. Soudain apparaît, voltigeant à portée de sa main, aux yeux ravis et étonnés de l’immense foule, une blanche colombe tenant en son bec une ampoule d’huile sainte dont le parfum d’une inexprimable suavité embauma toute l’assistance. Dès que le prélat eut reçu l’ampoule, la colombe disparut ! »
 
Ce récit rappelle celui du baptême de Notre-Seigneur dans les eaux du Jourdain, désigné par la voix de Dieu à saint Jean-Baptiste, tandis que paraît le Saint-Esprit, sous la forme d’une colombe (Jn 1, 32).
 
Il résulte de ce récit que le Roi de France est tenu pour “ l’oint du Seigneur ”.
 
Privilège unique, reconnu du monde entier, en vertu duquel la coutume se perpétua en France de sacrer le Roi avec une onction de saint chrême auquel on mêlait une parcelle de baume de la sainte ampoule.
C’était un privilège des Rois de France, de recevoir l’onction du chrême, tandis que les autres souverains se contentaient de l’huile des catéchumènes.
 
Au Moyen Âge, on avait une telle idée de la noblesse de cette onction, que les autres souverains reconnaissaient une prééminence d’honneur au Roi de France en raison même de l’origine céleste de cette huile sainte.
 
Origine confirmée par le pouvoir miraculeux que cette huile sainte conférait au roi de France, de guérir les écrouelles.
 
Le lendemain de son sacre, le roi se rendait au prieuré de Saint-Marcoul, près Reims, où il entendait la Messe, communiait, puis touchait les malades au visage et les bénissait par le signe de la croix en prononçant la simple formule : « Le roi te touche, Dieu te guérisse ! »
Et le malade guérissait !
 
Cet usage s’est conservé jusqu’à Charles X y compris.
 
 
 
JEANNE, « MESSAGÈRE DU CIEL »
 
S’il nous restait un doute sur le caractère surnaturel de cette alliance de Jésus-Christ et de la France, sainte Jeanne d’Arc le lève, comme elle a levé celui du dauphin Charles sur sa propre légitimité, lorsqu’il la vit entrer, le 8 mars 1429, dans la grand-salle de son château de Chinon, et aller droit sur lui en le saluant du nom de “ gentil Dauphin ” :
 
« Mon très illustre maître, je suis venue pour donner secours au Royaume et à vous... Et vous mande le Roi du Ciel, par moi, que vous serez sacré et couronné dans la ville de Reims ; et que vous serez lieutenant à Luy, qui est vrai Roy de France. »
 
« Je te dis de la part de Messire que tu es vrai héritier de France et fils de roi ! Il m’envoie vers toi pour que je te conduise à Reims, si tu veux ! »
 
Reims, à cette heure tombée aux mains des Anglais !
La route de Champagne barrée par les Bourguignons !
Et Orléans d’abord, assiégée, proche de sa fin !
Croire aux visions de cette fille de dix-sept ans ?
Croire au miracle, quand déjà tout était perdu, d’une cascade de faits d’armes éclatants, de victoires impossibles ?
 
« Gentil Dauphin, disait-elle, pourquoi ne me croyez- vous pas ?
Je vous dis que Dieu a pitié de vous, de votre royaume, de votre peuple ; car Saint Louis et Charlemagne sont à genoux devant Luy ; et je vous dirais s’il vous plaît telle chose qu’elle vous donnera à connaître que vous me devez croire. »
 
Or voici cette révélation qui devait faire la conviction du Roi et, par-delà les siècles, la nôtre, répondant à ses doutes à lui, sur sa légitimité, sur son sang et son droit, mais aux nôtres aussi, sur le sacre de Reims, la religion royale et la vocation divine de la France à travers les siècles :
 
« Sire, n’avez-vous pas mémoire que le jour de la Toussaint dernière, vous étant dans la chapelle de vostre chateau de Loches, en votre oratoire, tout seul, vous fistes trois requêtes à Dieu ?
 
« Le Roi répondit qu’il était bien mémoratif lui avoir fait quelques requetes.
 
« Et alors Jeanne lui demanda si jamais il avait dit et révélé les dites requêtes à son confesseur ou à ‘autres.
Le Roi dit que non.
 
« Et si je vous dis les trois requêtes que vous fîtes, croirez-vous bien en mes paroles ?
« Le Roi répondit que oui.
 
« Jeanne lui dit :
 
Sire,
la première requête que vous fites à Dieu
fût que vous priates que si vous n’étiez vrai héritier du Royaume de France,
ce fût Son plaisir de vous ôter courage de le poursuivre,
afin que vous ne fussiez plus cause de faire et soutenir la guerre dont procèdent tant de maux.
 
« La seconde requête
fut que vous Le priates si les grantes adversités et tribulations que le pauvre peuple de France souffrait et avait souffert si longtemps, procédaient de votre péché,
et que vous en fussiez cause,
que ce fût Son bon plaisir d’en relever le peuple
et que vous seul en fussiez puni,
portiez la pénitence soit par la mort, ou par telle autre peine qu’il Lui plairait.
 
« La tierce requête
fut que si péché du peuple était cause des dîtes adversités,
que ce fut Son plaisir de pardonner au dit peuple,
et apaiser son ire et mettre le Royaume hors des tribulations en lesquelles il était déjà.
 
« Le Roi, connaissant que Jeanne disait la vérité, ajouta foi à ses paroles. »
(CRC n° 198, mars 1984, p. 25-26)
 
Et nous aussi.
 
frère Bruno de Jésus-Marie.
 
 
 
 

 
 

_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 3 Mai - 22:14 (2013)    Sujet du message: Quelques extraits de la loie salique instituée par Clovis Répondre en citant

ORAISON.

Ô Dieu Tout-Puissant et Eternel, qui avez établi le Royaume des Francs 
pour être par le monde l'instrument de votre très divine volonté, 
le glaive et le bouclier de votre sainte Eglise: 
nous vous en prions, prévenez toujours et en tous lieux de la céleste lumière 
les fils suppliants des Francs, 
afin qu ils voient ce qu'il faut faire pour établir votre Règne en ce monde, 
et que, pour faire ainsi qu'ils auront vu, 
leur charité et leur courage aillent s'affermissant toujours.

Saint Léon IX disait à ceux qui vivaient de son temps, 
comme nous le faisons présentement, sur la terre de France : 
« Sache votre dilection qu'elle doit célébrer solennellement la fête du bienheureux Rémi; 
car s'il n'est point Apôtre à l'égard d'autres, il l'est du moins pour vous.

Rendez donc honneur tel à votre Apôtre et Père, que vous méritiez, selon la divine parole, 
de vivre longtemps sur la terre, et parveniez par ses prières à posséder la béatitude éternelle. » 

Lorsqu'il parlait ainsi, le Pontife suprême venait en personne 
de consacrer votre auguste église, 
pour la troisième fois déjà plus magnifiquement rebâtie 
conformément aux exigences de la dévotion grandissante. 
Neuf siècles écoulés depuis lors ont accru vos droits 
à la reconnaissance du peuple auquel vous infusâtes si puissamment la vie, 
que nul n'atteignit telle durée. 
Silvestre nouveau d'un autre Constantin, nous vous rendons grâces.

Gloire au Seigneur, qui daigna se montrer en vous admirable ! 
Au souvenir des gestes de Dieu accomplis sous toutes latitudes par les Francs vos fils, 
l'Eglise reconnaît le bien fondé de l'application qui vous est faite 
de ces lignes glorieuses annonçant premièrement le Messie: 
« Ecoutez, îles ; si loin que vous soyez, entendez, peuples. 
Le Seigneur m'a appelé dès le sein maternel ; 
il m'a dit:
Je t'ai donné comme lumière aux nations, 
pour les sauver jusqu'aux extrémités de la terre. » 
Vrai jour de salut que celui de Noël, 
où il plut au Seigneur de bénir les travaux, d'exaucer les vœux de votre long épiscopat; 
par la foi sainte que vous annonciez, 
vous fûtes alors le nœud de l'alliance du peuple nouveau 
formé des vainqueurs et des vaincus sur cette terre de France 
qui, la première rendue à elle-même, 
rendit à Dieu bientôt les héritages dissipés de l'ancien empire.

Eglise seule vraie, Epouse unique, abaissée, délaissée, 
voici que Rémi se lève à cette heure, pour dire à tes fils captifs : 
Sortez des fers ; 
et à ceux dont la nuit te dérobait la vue: Paraissez! 
Du nord, du midi, d'au delà de la mer, vois-les venir en multitudes: 
tous ceux-là sont à toi.
Cieux donc, faites éclater la louange; 
tressaillez, terre : car le Seigneur a pris en pitié la misère des siens; 
après le siècle entier qu'a duré le déluge de l'hérésie et de la barbarie, 
Dieu une fois encore a montré que la confiance de ceux qui espèrent en lui 
n'est jamais confondue.

Elle ne le sera pas davantage en nos temps,

Ô Rémi, si vous daignez présenter au Seigneur Dieu 
la prière des fils des Francs restés fidèles à votre paternel souvenir. 

Les renégats vendus à l'ennemi de l'Eglise et du pays 
peuvent tyranniser un temps la foule abusée ;

ils ne sont pas le Pays. 

Un jour viendra où le Christ, Roi toujours, 
redira aux Anges de sa garde la parole de son lieutenant Clovis : 
« Il me déplaît que ces Goths détiennent la bonne terre de France ; 
chassons-les d'elle ; 
car c'est à Nous qu'elle appartient.»
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Sam 4 Mai - 10:11 (2013)    Sujet du message: Quelques extraits de la loie salique instituée par Clovis Répondre en citant

Mikaël, l'article de mars 1984 (La France d'avant, après 1789, après 1983;  de 46 pages... non cloturé) de l'éditorial de l'Abbé de Nantes, aurait mérité une critique de votre part, sur tous les paragraphes de l'article. Nous ne pouvons toujours avoir un langage prophétique, sans avoir de grâces particulière. Il faut auusi se servir de la raison et de la critique personnelle sous le regard de nos ainés. je vous demande d'avoir un échange, avec des interlocuteurs, sur le forum, ne vous isolez pas.
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:57 (2016)    Sujet du message: Quelques extraits de la loie salique instituée par Clovis

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com