Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La légende du Roi Arthur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Littérature
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Camisard
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2012
Messages: 119

MessagePosté le: Mar 11 Déc - 17:42 (2012)    Sujet du message: La légende du Roi Arthur Répondre en citant

Un ouvrage que j'ai trouvé très bien: Il  remonte aux origine et explique comment d'un vieux mythe indo européen païen  s'est transformé en épopée médiévale! Un ouvrage de vulgarisation très complet et qui se lit facilement!


Nul besoin d'avoir étudié Chrétien de Troyes, ni d'avoir vu l'intégrale de "kameloots"!



 
Citation:
Le roi Arthur est au cœur d'une des légendes les plus populaires de l'Occident, une source inépuisable d'inspiration pour écrivains, artistes et cinéastes. Mais on se pose encore de nombreuses questions sur son identité. Arthur fut-il un chef de guerre celte combattant, vers 600, les envahisseurs anglo-saxons de la Grande-Bretagne ou bien une divinité païenne, assimilée pour sa force colossale à l'ours ? Les historiens peinent à répondre. Ce n'est, en effet, qu'à partir du IXe siècle qu'Arthur devient un personnage " historique ", le paladin de la résistance des Celtes de Grande-Bretagne contre les Germains venus du continent. Trois siècles plus tard, il incarne le conquérant du nord de l'Europe. On le dit disparu dans l'île mystérieuse d'Avalon où des fées aimantes pansent ses blessures. Dès lors, la légende prend son essor : Chrétien de Troyes entre autres romanciers s'en empare ; Merlin et les chevaliers de la Table Ronde y occupent les premiers rôles. Martin Aurell, en revisitant la légende arthurienne, explore le terreau social où elle naît et se développe. Chemin faisant, il s'intéresse aux auteurs des récits, à leurs mécènes, comme aux bardes, jongleurs et autres interprètes qui la diffusent. Croisant fiction et réalité, il analyse en historien de l'idéologie et de la propagande politique l'instrumentalisation d'un récit imaginaire pourtant bien ancré dans la plus réelle des histoires. Une œuvre magistrale






Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 11 Déc - 17:42 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Mer 12 Déc - 16:52 (2012)    Sujet du message: La légende du Roi Arthur Répondre en citant

Je préfère quand vous parlez de leurs Altesses Salomon Jéroboam et  Roboam!
_________________


Dernière édition par Henryk le Dim 16 Déc - 07:11 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Sam 15 Déc - 12:00 (2012)    Sujet du message: La légende du Roi Arthur Répondre en citant

Mieux vaut quand même lire Chrétien de Troyes (ou d'autres il n'y a pas que lui) pour se plonger dans cette épopée.
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 15 Déc - 13:05 (2012)    Sujet du message: La légende du Roi Arthur Répondre en citant

"vieux mythe indo européen païen"


Je me méfie de ce genre d'affirmations... la citation que vous faites ensuite contredit cette assertion puisque : " Les historiens peinent à répondre"!!!
C'est une mode intellectuelle (pas récente)qui ne repose sur pas grand chose...
Si j'avais le temps je pourrais aussi vous faire une "relecture" freudienne de la légende plus vraie que nature et très convaincante pour tous ceux qui sont en mal de démythologisation : "Tout ce que vous voudrez, pourvu qu'on s'éloigne de la tradition reçue!..."
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Sam 15 Déc - 13:30 (2012)    Sujet du message: La légende du Roi Arthur Répondre en citant

D'ailleurs, si la légende arthurienne conserve un timbre celtique, il n'en reste pas moins que le peu de textes parlant de lui le dépeignent comme chrétien, selon l'Historia Brittonum de Nennius :

"C'est alors que le grand Arthur, avec tous les rois et les forces militaires de la Grande-Bretagne, ont lutté contre les Saxons. Et même s'il y avait beaucoup plus noble que lui, il fut pourtant douze fois choisi comme leur commandant, et fut le plus souvent vainqueur. La première bataille dans laquelle il s'est engagé, a été à l'embouchure de la rivière Gleni. Les deuxième, troisième, quatrième et cinquième, ont été sur une autre rivière, appelée par les Bretons Duglas, dans la région de Linuis. La sixième, sur la rivière Bassas. Le septième dans le bois de Célidon, que les Britanniques appellent Cat Coit Célidon (la forêt calédonienne). La huitième était près du fort de Gurnion où Arthur a porté l'image de la Vierge Sainte, Mère de Dieu, sur ses épaules (ou sur son bouclier), et par la puissance de notre Seigneur Jésus-Christ et de la Sainte Vierge Marie, les Saxons furent mis en fuite, et il les poursuivit toute la journée avec un grand carnage. La neuvième était à la Cité de la Légion, qui est appelée Cair Lion. La dixième était sur les rives de la rivière Tribuit. La onzième était sur la montagne Agned, que nous appelons Cat Bregion. La douzième fut une lutte plus sévère, lorsque Arthur a avancé sur le Mont Badon. En un seul jour, par une seule charge d'Arthur, 960 (ou 940) guerriers y tombèrent, et personne d'autre que le Seigneur ne lui prêta assistance. De toutes les batailles les Bretons sortirent vainqueurs."
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 20:45 (2012)    Sujet du message: La légende du Roi Arthur Répondre en citant

On pourrait toujours arguer que le récit arthurien est, à l'instar du poème épique anglo-saxon Beowulf, la relation de faits antérieurs à la christianisation mais adapté après celle-ci. Sauf que la christianisation de la Bretagne s'est effectuée bien avant celle des Saxons et Scandinaves.
L'aspect celtique de la légende est certes important, mais il n'est pas non plus le fruit d'une résurgence de la civilisation celtique postérieure à la chute de l'Empire d'Occident, et ce serait faire fi de l'imprégnation chrétienne des élites que de s'y focaliser exclusivement.
Pour un pareil ensemble, nébuleux, illustrant diverses réalités, il n'y a pas une unique lecture historique qui puisse éclairer tous les aspects de la question.
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:18 (2016)    Sujet du message: La légende du Roi Arthur

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com