Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

1793-2013 : le retour de la Terreur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 12 Jan - 09:24 (2013)    Sujet du message: 1793-2013 : le retour de la Terreur Répondre en citant


 
Citation:
1793-2013 : peut-on parler de parallèle sur La Terreur ?

Quand les instigateurs du modèle de « l’Homme Nouveau » veulent un remake de 1793 - moins la guillotine - (on l’espère), l’actualité nous offre-t-elle un exemple de Résistances à la Révolution ? et de délation à la George Orwell. Bienvenu dans le Meilleur des Mondes, non pas de « 1984 » mais de « 2013 ». A méditer.


« Entre 1792 et 1793 le virage a été rapide pour qualifier les opposants politiques en délinquants et pour décréter la contestation comme un délit puis comme un crime. »
Sur le site du diocèse aux Armées voici un extrait du billet de Monseigneur Robert Poinard : « L’interdiction de débattre est donc à l’ordre du jour. Pour l’instant on en reste encore aux grandes invectives : le marteau-pilon frappe à droite et à gauche mais son efficacité actuelle n’est pas encore si dangereuse. Jusqu’à quand ? Je suis plongé dans un livre sur la Révolution et je m’étonne de la rapidité avec laquelle on est passé des attaques verbales aux atteintes juridiques. Entre 1792 et 1793 le virage a été rapide pour qualifier les opposants politiques en délinquants et pour décréter la contestation comme un délit puis comme un crime. On connaît la suite. »
Lire l'ensemble du billet

Le débat démocratique est-il le même pour tous ? Les mots qui tuent.
Tout le monde se souvient du : « Vous avez juridiquement tort car vous êtes politiquement minoritaires » et du « Il faut que des têtes tombent et qu’elles tombent vite ». Les références de 1981 à la Révolution Française réapparaissent aujourd’hui.
Quand les références historiques en disent long sur la « démocratie » : populaire ou parlementaire, faîtes votre choix.

Le Web fait mieux que La Stasi : la dénonciation en direct ou les dérives d’internet

La société peut-elle tolérer la délation en direct ? Voici une des dérives de la société qui mériterait d’être traitée d’urgence par le ministre de la Justice.
C'est hallucinant mai vrai ! allez vérifier sur le site des Jeunes Socialistes
Que se serait-il passé en 1793 ! Une industrialisation du génocide dans l’esprit Pol-Pot ?
Pour 2013 c’est la délation, la dénonciation, l’intimidation sur le WEB et après…

Source : Vendée-Chouannerie WebMagazine

Le site où les Jeunes Socialistes dénoncent et incitent à dénoncer les maires ayant, selon eux, "dérapé" par rapport au mariage homo, cela fait carrément froid dans le dos. On se croirait revenus en 1793, du temps où les bons "républicains" dénonçaient les Vendéens et les Chouans, ou en 1939-45, du temps de la collaboration (terme d'ailleurs utilisé par les Jeunes Socialistes) et de la dénonciation des juifs. Se dire que ces jeunes-là pourraient être ceux qui nous gouverneront demain, c'est tout simplement inimaginable...
L'Etat français socialiste dérive de plus en plus vers une dictature se rapprochant en effet du régime de la Terreur, la guillotine en moins, comme le dit l'auteur du billet.
Plus que jamais, prions le Seigneur qu'il nous vienne en aide et nous ramène notre Roi, père du peuple et seul garant du Bien commun.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 12 Jan - 09:24 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Sam 12 Jan - 09:39 (2013)    Sujet du message: 1793-2013 : le retour de la Terreur Répondre en citant

1793-2013 : la continuité de la Terreur sur 220 ans d'occupation.
_________________


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 12 Jan - 13:19 (2013)    Sujet du message: 1793-2013 : le retour de la Terreur Répondre en citant

Je nuancerais vos propos Henryk : il y a tout de même eu la Restauration de 1815 à 1830.

Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 12 Jan - 13:53 (2013)    Sujet du message: 1793-2013 : le retour de la Terreur Répondre en citant

Une parenthèse de 15 ans...
Mais il est vrai que, pour ce qui me concerne, je me considère dans un pays occupé par l'ennemi depuis un peu plus de 220 ans et que j'entretiens chaque jour en moi la détestation raisonnée et systématique des symboles de la révolution :
il n'y a pas de différence pour moi entre un drapeau tricolore et un drapeau du NSDAP (lorsque celui-ci flottait sur les monuments de Paris par exemple)
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Sam 12 Jan - 15:23 (2013)    Sujet du message: 1793-2013 : le retour de la Terreur Répondre en citant

Cette parenthèse de 15 ans  a subi magré la paix relative religieuse des attaques incessantes répétées qui ont abouti à l'abdication du roi par un combat fratricide que menait le Juilletiste.
_________________


Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 12 Jan - 15:47 (2013)    Sujet du message: 1793-2013 : le retour de la Terreur Répondre en citant

Et il y avait sans doute moins de scélérats dans les rues de Paris lors de ces satanées "trois glorieuses" qu'il n'y aura de "bonnes gens" dans les rues de ce même Paris demain après-midi...
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 17 Jan - 12:56 (2013)    Sujet du message: 1793-2013 : le retour de la Terreur Répondre en citant

Le retour de la Terreur ? Et pourquoi pas des colonnes infernales ? En effet, les Vendéens de 2012 semblent toujours gêner certains sénateur socialistes :

 
Citation:
La gauche veut-elle rétablir les colonnes infernales ?

Hier au Sénat, lors de la discussion sur le projet de loi relatif à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des délégués communautaires, et modifiant le calendrier électoral, Bruno Retailleau a mis la majorité de gauche dans l'embarras, au point de provoquer cette réaction du sénateur PS Jean-Pierre Michel :

"Pendant un quart d’heure, M. Retailleau s’est livré à des considérations politiciennes. Les Vendéens ont combattu la République !"

Réponse du sénateur de Vendée :
"Nous travaillons ici sur des textes qui nous tiennent à coeur, parce que nous exerçons des responsabilités. J’ai dit combien cette motion me tenait à coeur. Je ne vous permets pas de dire que les Vendéens étaient contre la République. Ils se sont soulevés contre une république terroriste mais, il suffit de lire leurs cahiers de doléances, ils soutenaient les idéaux de 1789. La Terreur a tué des dizaines de milliers de Français.

Mme Cécile Cukierman. – Et combien en ont tué les rois ?

M. Bruno Retailleau. – Je m’honore d’être élu d’un des départements qui ont donné le plus de leur sang durant la Première guerre mondiale. Nous sommes fiers d’être Vendéens, Français et républicains. Nous sommes fiers du drapeau dont le bleu, le blanc et le rouge proclament la synthèse des valeurs de la France. J’estime que cette discussion mérite autre chose que des invectives. (Applaudissements à droite)

M. Jean-Pierre Michel. – J’ai été choqué par le logo qu’a retenu le département de la Vendée. Je partage la conviction de Clemenceau, la Révolution ne se découpe pas en tranches de saucisson, mais elle est un bloc !" [...]

M. Jean-Pierre Michel. – Je ne pensais pas vous choquer autant. Je ne visais pas les Vendéens qui sont des Français comme les autres, j’ai relevé le fait que les élus de ce département ont choisi pour emblème celui des Vendéens qui ont combattu la République. [...]

M. Bruno Retailleau. – Il n’est que temps de sortir de cet incident regrettable. Je ne suis pas membre de la commission des lois mais un sénateur qui, comme tous les autres, vote toutes les lois. Nos voix ne sont pas mesurées en fonction de notre appartenance aux commissions. Lorsqu’un groupe désigne un de ses membres pour monter à la tribune, un autre groupe ne saurait lui contester cette légitimité. Est-ce clair ? Oui, l’emblème de la Vendée porte en son coeur une croix stylisée. Faut-il abattre la croix de Colombey, débaptiser l’Hôtel Dieu ? Je suis fier que l’emblème de la Vendée flotte sur toutes les mers du monde et fasse vibrer les passionnés de toutes origines et de toutes conditions. La Vendée est un territoire vivant ouvert sur le monde. Nos succès résultent de nos conquêtes, de notre travail. Clemenceau a rendu un hommage vibrant aux Vendéens de 1793. Je vous invite à la très belle exposition organisée par le conseil général de la Vendée sur Clemenceau et les impressionnistes. La Vendée, c’est le Clémenceau de l’Union sacrée, c’est aussi de Lattre de Tassigny né également à Mouilleron-en-Pareds. Je suis fier de mes aïeux. Nous sommes les héritiers de cette histoire."

Comment ces fanatiques sectaires, qui défendent encore les colonnes infernales, pourraient-ils accepter de parler aux Français du pays réel qui étaient dans la rue dimanche dernier ?

Source : Le Salon Beige


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Jeu 17 Jan - 14:21 (2013)    Sujet du message: 1793-2013 : le retour de la Terreur Répondre en citant

Les socialistes jacobins ont toujours crachés sur les lois du mont Sinaî. C'est une constante à Cashell, Lucs sur Boulogne, Trois Riviéres, Bab el Oued, Nimes,  Nimes, Der Yassin, Tambov, dans les avortoirs, ...., Katyn,   couloirs de la Lubianka, ....


En tout cas, l'écho des  colonnes du parlement résonnent d"éloge de leur drapeau, ainsi que de leur terreur.
Posons la questions aux lybiens, aux kosovars, aux rwandais, qui ont connu ce qui va bientôt nous arriver.
_________________


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 19 Jan - 15:13 (2013)    Sujet du message: 1793-2013 : le retour de la Terreur Répondre en citant

 
Citation:
Le sénateur de la Vendée, Bruno Retailleau, remet les choses en place : Les Vendéens "se sont soulevés contre une république Terroriste"

17 janvier 2013. L’actualité de cette semaine fait resurgir tout un ensemble de références aux années terroristes de 1789-1794. La gauche et l’extrême gauche se noient dans la nostalgie révolutionnaire comme nous le fait remarquer ce matin un de nos lecteurs en parcourant un blog d’informations. Hier, Bruno Retailleau le Sénateur de la Vendée a mis dans l’embarras la majorité de la gauche. Le 220ème anniversaire des Guerres de Vendée est toujours présent dans l’esprit des héritiers de 1794…


Lire la suite de l'article ici : Vendée-Chouannerie WebMagazine

"Si la République poursuit dans sa dérive terroriste actuelle, il n’est pas exclu que les vendéens se soulèvent à nouveau".
Vérité pour la Vendée



Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 19 Jan - 16:31 (2013)    Sujet du message: 1793-2013 : le retour de la Terreur Répondre en citant

Morceaux choisis de la nouvelle idole (de bonne "droite" Crying or Very sad ) :

Citation:
Monsieur Retailleau sénateur de Vendée :

"Nous travaillons ici sur des textes qui nous tiennent à coeur, parce que nous exerçons des responsabilités. J’ai dit combien cette motion me tenait à coeur. Je ne vous permets pas de dire que les Vendéens étaient contre la République. Ils se sont soulevés contre une république terroriste mais, il suffit de lire leurs cahiers de doléances, ils soutenaient les idéaux de 1789.

Je m’honore d’être élu d’un des départements qui ont donné le plus de leur sang durant la Première guerre mondiale. Nous sommes fiers d’être Vendéens, Français et républicains. Nous sommes fiers du drapeau dont le bleu, le blanc et le rouge proclament la synthèse des valeurs de la France".
 
Merci infiniment V.F.H pour le discours indigeste de cette personne qui ne peut que nous servir d'exemple, dans ce qu'il faut absolument éviter de soutenir. Un homme qui embrasse à la fois les idéaux de 1789 et la cause de la Vendée, a visiblement de grosses lacunes dans son instruction...
 
Les "beaux discours" et les meilleures intentions ne résistent jamais bien longtemps à la réalité. Et vous le savez très bien mon cher ami. Je crois que les républicains vous le prouvent tous les jours. Il faut être prudent, la confusion n'est jamais loin lorsqu'on réfléchi un peu trop superficiellement. Restons éloignés de ces marchands du Temple, et entourons nous de personnes plus vertueuses et réfléchies. Ce qui est important c'est de comprendre que les dés sont pipés, pour débusquer les tricheurs, les menteurs et les manipulateurs d'opérette.

C'est sur une base saine, qui faudra bien reconstruire.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 19 Jan - 18:55 (2013)    Sujet du message: 1793-2013 : le retour de la Terreur Répondre en citant

Mavendorf a écrit:
Merci infiniment V.F.H pour le discours indigeste de cette personne qui ne peut que nous servir d'exemple, dans ce qu'il faut absolument éviter de soutenir. Un homme qui embrasse à la fois les idéaux de 1789 et la cause de la Vendée, a visiblement de grosses lacunes dans son instruction...


Je tiens à rappeler - car il y a encore des idées reçues sur les Guerres de Vendée - que les Vendéens "blancs" de 1793-1794, ceux-là même qui se battèrent sous le drapeau fleurdelysé avec le Sacré-Coeur accroché à la veste, soutenaient effectivement les idéaux de 1789 en 1789. Ils étaient même enthousiastes. Ce n'est qu'à partir de 1791 avec la constitution civile du clergé, puis dès mars 1793 avec la levée en masse de 300 000 hommes, que les Vendéens se soulevèrent. M. Retailleau, lorsqu'il parle de cela, ne fait que dire la stricte vérité. C'est bel-et-bien la République Terroriste qui provoqua le soulèvement vendéen. Les idéaux de 1789, qui ne s'attaquaient encore ni au roi (en tout cas pas à sa personne) ni au clergé, furent rapidement dévoyés par la Révolution. Le monstrueux Robespierre acheva ensuite l'oeuvre démoniaque.

Pour la suite du discours de M. Retailleau, en tant que légitimiste, on ne peut évidemment pas être d'accord sur tout. Mais il est sénateur de la République Française, il ne faut donc pas attendre de lui un discours contre-révolutionnaire. Après, il reste un Vendéen, un vrai.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 19 Jan - 23:31 (2013)    Sujet du message: 1793-2013 : le retour de la Terreur Répondre en citant

V.F.H.78 a écrit:
Les Vendéens "blancs" de 1793-1794, ceux-là même qui se battèrent sous le drapeau fleurdelysé avec le Sacré-Coeur accroché à la veste, soutenaient effectivement les idéaux de 1789 en 1789.



Le peuple de Vendée comme le reste de la France, était loin du tumulte parisien. C'est très exagéré de dire que TOUTE la Vendée était favorable aux idéaux de 1789. Voyons cher ami, les terres de l'Ouest n'ont jamais été un bastion révolutionnaire.
Et même encore si tel était le cas, ce peuple serait pardonnable puisque contrairement à ce sénateur, il ne disposait pas à l'époque de toutes les données permettant d'analyser la dérive évidente de ce cataclysme.

V.F.H.78 a écrit:

Ils étaient même enthousiastes.



C'est bien possible qu'une petite minorité en Vendée (comme partout en France) pensait y trouver son avantage, avant de déchanter comme la cigale de Jean de la Fontaine... Cette situation est analogue à celle de nos braves catholiques républicains à la recherche du sauveur parmi les candidats aux "élections". Ah ! Ils sont enthousiastes à la veille du scrutin, beaucoup moins le lendemain... !
S'ils n'ont pas encore compris, dans quelle langue faut-il leur dire ? Qu'ils n'attendent surtout pas des légitimistes qu'ils vendent leur âme au diable en assurant la promotion des pires arrivistes opportunistes qui n'en finissent pas de nous ruiner. Un homme est pardonnable lorsqu'il se trompe une fois, il ne l'est plus lorsqu'il persiste à porter au pouvoir des hommes médiocres qui pensent davantage à se servir qu'à servir la patrie. 

V.F.H.78 a écrit:

Ce n'est qu'à partir de 1791 avec la constitution civile du clergé, puis dès mars 1793 avec la levée en masse de 300 000 hommes, que les Vendéens se soulevèrent. M. Retailleau, lorsqu'il parle de cela, ne fait que dire la stricte vérité.



Ce Monsieur cherche surtout à se bricoler une vérité qui va lui permettre d'établir un compromis entre la reconnaissance du génocide vendéen et le nouveau régime républicain
Vous savez si les gens restent sourds et incapables de faire le bilan de cette crise révolutionnaire qui nous mène à une impasse nous ne pourrons pas le faire à leur place. Je ne fais hélas que constater que nous allons devoir déployer une énergie phénoménale pour continuer à expliquer inlassablement les choses sans tromperie et sans vergogne. Parce que la France a besoin aujourd'hui plus que jamais de clarté et de Vérité.

V.F.H.78 a écrit:

Pour la suite du discours de M. Retailleau, en tant que légitimiste, on ne peut évidemment pas être d'accord sur tout.


Nous sommes en effet très loin d'être d'accord au sens large, puisque nous ne sommes déjà pas d'accord sur le fond... Laughing
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 21 Jan - 13:43 (2013)    Sujet du message: 1793-2013 : le retour de la Terreur Répondre en citant

Mavendorf a écrit:

Le peuple de Vendée comme le reste de la France, était loin du tumulte parisien. C'est très exagéré de dire que TOUTE la Vendée était favorable aux idéaux de 1789. Voyons cher ami, les terres de l'Ouest n'ont jamais été un bastion révolutionnaire.
Et même encore si tel était le cas, ce peuple serait pardonnable puisque contrairement à ce sénateur, il ne disposait pas à l'époque de toutes les données permettant d'analyser la dérive évidente de ce cataclysme.


Evidemment, tous les Vendéens n'adhérèrent pas aux idéaux de 1789. Mais ce qu'il faut savoir, c'est que dans les campagnes vendéennes, les gens étaient en effet bien loin du tumulte de Paris. Avec la tenue prochaine des Etats Généraux à Versailles en mai 1789, ces derniers se prirent à espérer à un avenir meilleur dans les conditions de vie très précaires qui étaient les leurs. Ils ne savaient pas bien-sûr qu'une monstrueuse Révolution était en marche et que tous leurs repères, toutes leurs valeurs et leurs traditions allaient voler en éclats. Bien plus qu'en 1789, c'est le réveil, dès mars 1793, qui fut extrêmement douloureux. Mais il fut véritablement salutaire. C'est à ce moment-là que les Vendéens prirent conscience de la nécessité de prendre les armes et de se battre pour la restauration du trône et de l'autel.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:45 (2016)    Sujet du message: 1793-2013 : le retour de la Terreur

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com