Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pèlerinages légitimistes à Sainte-Anne-d'Auray
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> L'Union des Cercles Légitimistes de France -> UCLF
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
debonvouloiretloyaute
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2012
Messages: 41
Localisation: Bretagne
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 12:41 (2015)    Sujet du message: 103e pèlerinage légitimiste à Sainte Anne d'Auray -2015. Répondre en citant






                                                                                                                                                                                                                                                              Le 27 septembre 2015           
  
  
                                                             PELERINAGE A SAINTE ANNE D’AURAY  
    INTRODUCTION
 
« je monterai dans les cieux ;
Au-dessus des étoiles de Dieu,
J’élèverai mon trône ;
… Je monterai sur le sommet des nues
Je serai semblable au Très-Haut »
                                             (Is 14/13-14)
« Ton cœur s’est élevé à cause de ta beauté ;
Tu as perverti ta sagesse
Par l’effet de ta splendeur.
Je t’ai précipité par terre…
Et j’ai fait sortir un feu du milieu de toi,
C’est lui qui t’a dévoré ».
                                            (Ez 28/17-18)
 
 
             Bien chers fidèles, ces paroles de la Sainte Ecriture, ces paroles des prophètes Isaïe et Ezechiel que nous
venons d’entendre, ont été appliquées, par la Tradition des Pères de l’Eglise, au chef des anges, Lucifer, qui s’est
révolté contre Dieu. Par suite, saint Michel Archange, que nous allons célébrer dans quelques jours, prit la défense
de l’honneur de Dieu et précipita Lucifer et les anges rebelles dans les abîmes de l’enfer à causes de cet orgueil inouï :
« vouloir s’égaler à Dieu ». Et lorsque ce même Lucifer tenta nos premiers parents, Adam et Eve, au moment du
péché originel, il leur transmit ce même venin destructeur : « le jour où vous mangerez le fruit de l’arbre de la
connaissance du bien et du mal, vous yeux s’ouvriront et vous serez comme Dieu »  (Gen. 3-4).
            Voilà, bien chers fidèles, la folie satanique : vouloir devenir comme Dieu : pire, vouloir détrôner et remplacer
Dieu.
            Et l’homme contemporain, fier de toutes ses découvertes scientifiques, ne se propose qu’un but : se passer
de Dieu. Et s’il n’envisage au maximum son existence, ce n’est que pour mettre Dieu en accusation par ce genre de
blasphème : « Comment Dieu peut-il exister et accepter toutes ces guerres et toutes ces souffrances ? ».
 
 
 
   DEVELOPPEMENT
 
a)    La Révolution
Bien chers fidèles, vous le savez, la folie satanique atteint son paroxysme dans la Révolution française qui est
le prototype de toute révolution. Et la Révolution n’est autre que le renversement d’un ordre et non pas le passage
d’un système politique à un autre. Ne l’oublions pas, des monarchies peuvent être révolutionnaires, libérales, c’est-
à-dire imbibées d’idées révolutionnaires, libérales.
                La Révolution, comme l’exprime Monseigneur Gaume dans l’introduction de son livre « la Révolution », est
« la substitution, en toutes choses, de la souveraineté de l’homme à la souveraineté de Dieu ». Et il poursuit dans son
premier chapitre : « Pour elle rien n’est sacré : ni l’ordre religieux, ni l’ordre social, ni les droits acquis, ni la conscience,
ni la liberté, ni même la vie. Elle hait tout ce qu’elle n’a pas fait, et tout ce qu’elle n’a pas fait elle le détruit ».
                Et notre auteur précise, au début de son 2e chapitre, la Révolution est : «  la haine de tout ordre religieux et
social que l’homme n’a pas établi et sur lequel il n’exerce pas une souveraineté absolue ; (elle est) la proclamation
des droits de l’homme en toutes choses, contre les droits de Dieu ; (elle est) la fondation d’un nouvel ordre religieux et
social fabriqué par l’homme, gouverné par lui,  indépendamment des volontés de Dieu ; en un mot l’apothéose de
l’homme ».
                Voilà ce qu’est la Révolution. Voilà pourquoi elle n’a jamais fini son œuvre. Tel un rouleau compresseur en
marche, elle avance inexorablement, écrasant tout sur son passage.
                 Et pourquoi, me direz-vous ?  Parce qu’elle n’est pas combattue sur le terrain des principes. Pire encore, elle
n’est même pas combattue du tout.
                 Et notre ecclésiastique du XIXe siècle est fort clair : Que faut-il faire face à la Révolution ?
                 « Se lamenter ? Ce serait puérilité. S’endormir en comptant sur l’imprévu ? Ce serait fatalisme. Que faut-il
faire ? Il faut combattre », conclut-il. Et il poursuit avec énergie :
                 « Combattre, c’est d’abord se vaincre soi-même en se dépouillant de tout préjugé, afin de rechercher avec
succès la véritable cause du mal. C’est ensuite l’attaquer avec ensemble et vigueur. Quelles que soient les destinées
du monde, ce courageux labeur ne sera pas sans fruit : il contribuera puissamment à former ou de nobles vainqueurs
ou de nobles victimes », fin de citation.
 
b)    Le personnalisme
Hélas, bien chers fidèles, au lieu de combattre la Révolution sur le terrain des principes, trop de personnes
cherchent des compromis ; trop de catholiques, ecclésiastiques en tête, cherchent des compromis. Beaucoup
veulent réconcilier l’Eglise avec le monde moderne. Beaucoup veulent concilier l’ordre naturel, voir l’ordre
surnaturel avec la Révolution.
                Aussi, ils n’hésitent pas à diviser l’homme en deux : l’homme privé et l’homme public : nous baignons alors
en plein libéralisme : ou encore l’individu et la personne, et là nous pataugeons dans le personnalisme, ce marécage
dans lequel s’enlisent les hommes d’Eglise depuis les années 60. Alors les tenants de cette erreur philosophique
n’hésitent pas à exalter l’homme, la personne humaine, pour la placer au-dessus de tout, à la fin de tout. Délaissant,
abandonnant, exécrant la Royauté sociale de Notre Seigneur Jésus-Christ, la Royauté du Dieu fait homme, ils se
dévouent, ils se consacrent à la personne humaine, à la dignité de la personne humaine qu’ils considèrent comme
« quasi » divine.
               Ce culte d l’homme fait Dieu a donc quitté les convents maçonniques, ces ateliers sataniques, pour se
répandre dans la société civile par l’intermédiaire de multiples clubs. Mais le but de Satan, dont Saint Maximilien
Kolbe a été le témoin stupéfait lors de ses études à Rome, le but de Satan est de renverser, de détruire, de
remplacer l’Eglise catholique par cette contre église maçonnique basée, centrée sur l’homme. Il faut que l’Eglise soit
au service de l’homme.
               Aussi, permettez-moi de vous proposer deux exemples pour vous montrer la folie de l’exaltation de l’homme
au niveau de la famille, première cellule de la société, et au niveau de la société civile, de l’Etat.
 
Ø La famille
      Commençons par la famille qui, de droit naturel, a toujours été considérée comme l’union stable d’un
homme et d’une femme en vue d’avoir des enfants et de les éduquer. Et le sacrement de mariage, institué par Notre
Seigneur Jésus-Christ, n’a rien modifié à ce contrat, si ce n’est que l’éducation doit être chrétienne. Le but naturel,
religieux, du mariage, la fin première du mariage est donc la procréation et l’éducation. Et par voie de conséquence,
la réalisation de cette fin première, de ce bien, amènera avec elle l’épanouissement des époux.
                         Or, les loges maçonniques travaillaient hors et dans l’Eglise. Voilà pourquoi, dès 1944, le tribunal de la Rote,
à Rome, crut bon de rappeler que la fin du mariage n’était pas l’homme, l’épanouissement des époux, mais le bien
commun du foyer : procréation et éducation. Mais nos clercs imbibés d’esprit révolutionnaire ne désarmaient pas.
                         Aussi, Pie XII, dans son  discours aux sages-femmes italiennes, du 29 Octobre 1951, n’hésita pas à affirmer
que c’est une grave inversion des fins du mariage fixées par le Créateur que de prétendre que le mariage vise en
premier l’épanouissement des époux, le bien, le prétendu bien de la personne humaine.
                         Hélas, bien chers fidèles, la révolution conciliaire passait par là. Et le pape Paul VI, dans son discours de
clôture du Concile, le 7 Décembre 1965, expliqua bien ce qui s’était passé durant la réunion de l’élite de la
catholicité.
                         « La religion de Dieu qui s’est fait homme s’est rencontrée avec la religion (car c’en est une) de l’homme qui se
fait Dieu. Qu’est-il arrivé ? Un choc, une lutte, un anathème ? Cela pouvait arriver ; mais cela n’a pas eu lieu… une
sympathie sans bornes pour les hommes ( !) a envahi le concile tout entier ».
                         Et quatre lignes plus loin, la conclusion est stupéfiante : «  Nous aussi, plus que quiconque, nous avons le culte
de l’homme ».
 
                          Le résultat ne s’est pas fait attendre :        
    
-        Dans l’encyclique «Humanae vitae » le même pape Paul VI écrit, le 25 Juillet 1968 : « les époux
tendent à la communion de leurs êtres en vue d’un mutuel perfectionnement… ». Le personnalisme
« chrétien » est passé par là.
-        Conséquence : le nouveau code de droit canonique (1983) officialise ce que Pie XII, avec toute la
Tradition catholique, qualifiait de grave inversion des fins du mariage ; Canon 10555 § 1 : « l’alliance
matrimoniale… ordonnée par son caractère naturel au bien des conjoints » ; définition reprise dans le
catéchisme de l’Eglise catholique.
                        Ne soyons donc pas étonnés par le drame de ce synode sur le mariage et certaines déclarations scandaleuses
d’hommes d’Eglise.
                        Pour mémoire, n’oublions pas qu’au précédent synode extraordinaire sur la famille, sur 183 Pères réunis,
l’élite de l’Eglise, seuls 64 se sont opposés à la communion donnée aux divorcés vivant en état de concubinage
officiel ou non, et seuls 62 se sont opposés à ces couples de canards ou de chèvres dont saint Paul inspiré par
l’Esprit-Saint  écrivait qu’il n’auront pas accès au Royaume de Dieu.
 
Ø L’Etat
    Regardons ce qui se passe au niveau de l’Etat.
    Là aussi, le culte de l’homme, le personnalisme politique a fait son chemin. Nous trouvons cela tristement
exprimé dans l’encyclique de Jean XXIII « Pacem in terris » du 11 Juillet 1963.
                        « Le fondement de toute société ordonnée, c’est le principe que tout être humain est une personne » (§ 9) ;
                        Avec la conséquence qui en découle (§ 60) : « … le bien commun réside surtout dans la sauvegarde des droits
et des devoirs de la personne humaine ».
                        Et après nous avoir dit que : « les hommes de notre temps ont acquis une conscience plus vive de leur dignité »
(§ 79), ce qui ne paraît pas évident après les drames de la dernière guerre mondiale, le triomphe du communisme et
le génocide de l’avortement qui tue chaque année dans le monde, un minimum de 35 millions de personnes, cette
pseudo dignité de la personne humaine va déboucher sur le mondialisme. Oui vous m’avez bien entendu, sur le mondialisme,
puisque les pays modernes, précise l’encyclique, ne sont plus capables d’assurer seuls le bien de la personne humaine,
c'est-à-dire ne sont plus des sociétés parfaites.
                        Je cite : « On voit qu’un pays pris isolément n’est absolument plus en mesure de subvenir à ses besoins, ni
d’atteindre son développement normal »  (§ 131). « De nos jours, le bien universel pose des problèmes de dimensions mondiales.
Ils ne peuvent être résolus que par une autorité publique… qui puisse exercer son action sur toute l’étendue de la terre. C’est
donc l’ordre moral lui-même qui exige la constitution d’une autorité publique compétente universelle » (§ 137).
                        Alors, soyons précis, puisque notre clergé humaniste l’est, je cite : « … chacun sait (que) le 6 Juin 1945 a été
fondée l’Organisation des Nations Unies (ONU) » (§ 142). Il est rappelé au passage que ce machin maçonnique a un rôle
« éducatif » à jouer (comme s’il pouvait y avoir d’éducation sans Dieu), et nous arrivons au sommet de cette folie :
« un des actes les plus importants accomplis par l’ONU a été la Déclaration universelle des droits de l’homme, approuvée
le 10 décembre 1948 » (§ 143). « Nous considérons cette Déclaration comme un pas vers l’établissement d’une organisation
juridico-politique de la communauté mondiale. Cette déclaration reconnaît solennellement à tous les hommes, sans exception,
leur dignité de personne » (§ 144).
                        On comprend alors pourquoi le pape Paul VI a pu déclarer : « Plus que tout autre nous avons le culte de l’homme ».
 
 
  CONCLUSION
 
                        Alors, face à cette poussée révolutionnaire dans l’Eglise, que faire ?
-        Tout d’abord nous rappeler les paroles de Notre Seigneur Jésus-Christ : « les portes de l’enfer ne
prévaudront pas contre l’Eglise », faisons donc un acte de foi en la pérennité de l’Eglise.
-        Ensuite reprenons ce qu’écrivait Monseigneur Gaume : « Se lamenter ? ce serait puérilité.
S’endormir en comptant sur l’imprévu ? Ce serait fatalisme. Que faut-il faire ?  Il faut combattre ».
   
                        Et ce combat va consister à nous former pour défendre la vérité tant au niveau de la foi, que de la philosophie,
que de la politique, avec toute la force de la Tradition. Je ne dis pas la tradition gnostique, la tradition païenne, mais la Tradition
catholique nous rappelant les paroles de saint Vincent de Lérins, au Ve siècle : «  Est de foi catholique ce qui été cru depuis
toujours, par tous et en tous lieux ». Tout cela, bien sûr, sans oublier d’avoir une vie intérieure qui nous permette de vivre
en état de grâce au milieu de ce monde en folie.
                        Alors que la Très Sainte Vierge Marie qui a été la seule à vivre la vertu d’espérance au soir du Vendredi Saint,
nous aide à garder cette vertu intacte dans cette période bien troublée de la vie de l’Eglise. Qu’elle nous rappelle souvent ces
lignes de Monseigneur Gaume : « Quelles que soient les destinées du monde, ce courageux labeur ne sera pas sans fruit :  il
contribuera puissamment à former ou de nobles vainqueurs ou de nobles victimes ».     
                       De toute façon qu’il nous soit donné un jour de contempler le Rois des Rois pour l’éternité.
                                                                                                                                                   Ainsi soit-il.



_________________
Debonvouloiretloyaute / Ad majorem Dei gloriam !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 12:41 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Julie Cathelineau
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2011
Messages: 167
Localisation: Province d'Anjou, Les Mauges
Religion: catholique romaine
Féminin

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 18:47 (2015)    Sujet du message: Pèlerinages légitimistes à Sainte-Anne-d'Auray Répondre en citant

Merci, cher ami pour le texte de ce beau sermon.

_________________


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Lun 5 Oct - 11:02 (2015)    Sujet du message: Pèlerinages légitimistes à Sainte-Anne-d'Auray Répondre en citant

C'etait encore une fois un excellent moment a Sainte-Anne d'Auray effectivement.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 7 Oct - 16:15 (2015)    Sujet du message: Pèlerinages légitimistes à Sainte-Anne-d'Auray Répondre en citant

Il est un peu dommage de ne pas avoir le texte du discours du président de l'UCLF
dans le compte rendu de cette journée du pèlerinage légitimiste à Ste Anne d'Auray,
ce discours étant d'une très grande qualité et en rapport à nos maux actuels .
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Sam 28 Mai - 23:27 (2016)    Sujet du message: Pèlerinages légitimistes à Sainte-Anne-d'Auray Répondre en citant

Prochain pèlerinage à Sainte-Anne-d'Auray le 24 et le 25 septembre 2016 
 

_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 9 Aoû - 20:21 (2016)    Sujet du message: Pèlerinages légitimistes à Sainte-Anne-d'Auray Répondre en citant

104e pèlerinage légitimiste de Sainte-Anne d’Auray

Samedi 24 et dimanche 25 septembre 2016





Témoignage d'adhésion et de fidélité aux principes qui ont fait la France, ce pèlerinage est le garant de la force des cercles légitimistes dont la vocation est d'œuvrer au renouveau de notre pays en lui redonnant ses Institutions naturelles.

Programme du samedi 24 :

14 h 00  Accueil à la Fontaine (près de la Scala Santa ) à Sainte-Anne d’Auray
14 h 30  Marche des pèlerins (volontaires) environ 8 km
14 h 30  circuit automobile pour les non-marcheurs : « visite guidée des chapelles des XVIe et XVIIe siècle du pays de Brec’h »
18 h 00 chapelet devant la Fontaine
19 h 30 Buffet à l’ « Abri du Pèlerin » (près de la basilique)

Programme du dimanche 25 :

à la chapelle du Champ des Martyrs (Brec’h)
9 h 30   Confessions –Chapelet,
10 h 00  Messe
Renouvellement de la consécration de l’UCLF au Sacré-Cœur
Au monument du Comte de Chambord
12 h   Dépôt de gerbes
Allocution du président de l’UCLF
Chants dans la salle polyvalente de Sainte-Anne d’Auray (Espace Camborne, rue du Parc)
12 h 30  Repas
15 h 00  Conférence : « Les Chrétiens face à l’Islam », par Jean-Yves Nerriec
 
Après-midi : stands

17 h 30  Clôture de la journée


Inscription au buffet du samedi soir : 13 €
Inscription au déjeuner et à la conférence du dimanche : 28 €
Inscription et conférence seule : 10 € (enfants : gratuit)


Dès à présent, réservez ces deux jours pour participer à ce pèlerinage, monument de la fidélité à l’alliance du Trône et de l’Autel


Renseignements  et inscriptions :

Fédération Bretonne Légitimiste (FBL) : 2, rue de Coëtquen Saint-Solen 22100 Lanvallay
06 75 26 57 65 - bretagne.legitimiste@orange.fr


Source : ICI
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Mar 9 Aoû - 21:39 (2016)    Sujet du message: Pèlerinages légitimistes à Sainte-Anne-d'Auray Répondre en citant

J'y serai à nouveau cette année normalement.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 09:24 (2016)    Sujet du message: Pèlerinages légitimistes à Sainte-Anne-d'Auray Répondre en citant

Beaucoup trop loin pour moi hélas  Sad . UDP.
_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Olivier2
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 09:45 (2016)    Sujet du message: Pèlerinages légitimistes à Sainte-Anne-d'Auray Répondre en citant

Merci pour cette invitation, je ne pourrai m'y rendre cette année pour raison de santé.
Ceci n'empêche pas de vous y rejoindre en esprit pour cette fois, en union de prière.
Que Dieu ait grande pitié de la France!


Kenavo!


Revenir en haut
J.leroyaliste
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2016
Messages: 5
Masculin

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 09:05 (2016)    Sujet du message: Pèlerinages légitimistes à Sainte-Anne-d'Auray Répondre en citant

désolé je ne peus pas venir je suis dans le var !
De plus je suis handicapé moteur !
Mais comme je suis écrivain et royaliste légitimiste nous poursuivons le même combat !


Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
J.leroyaliste
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2016
Messages: 5
Masculin

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 16:54 (2016)    Sujet du message: Pèlerinages légitimistes à Sainte-Anne-d'Auray Répondre en citant



Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
J.leroyaliste
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2016
Messages: 5
Masculin

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 20:35 (2016)    Sujet du message: Pèlerinages légitimistes à Sainte-Anne-d'Auray Répondre en citant

Que dieu est grande piété der la France

Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Jacques.Cathelineau
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2016
Messages: 28
Localisation: Belgique et Vendée
Religion: Chrétien
Masculin

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 19:07 (2016)    Sujet du message: Pèlerinages légitimistes à Sainte-Anne-d'Auray Répondre en citant

Dommage, je ne serai présent en France que le 24 en fin de journée justement, et sans avoir de quoi loger sur place.

A l'an prochain donc bien que déjà présent dans la prière avec vous tous.

Dieu, le Roi.

_________________
Utrique Fidelis.


Revenir en haut
J.leroyaliste
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2016
Messages: 5
Masculin

MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 09:26 (2016)    Sujet du message: Pèlerinages légitimistes à Sainte-Anne-d'Auray Répondre en citant

Il faudra porter des coups fatals à la république

Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Olivier2
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 10:03 (2016)    Sujet du message: Pèlerinages légitimistes à Sainte-Anne-d'Auray Répondre en citant

J.leroyaliste a écrit:
Il faudra porter des coups fatals à la république


Pas nécessairement.
En effet, il ne faut pas confondre rigidité et solidité.
La ripoublique est très rigide mais cassante, et peut très bien s'effondrer du jour au lendemain, c'est pour cela qu'il faut rester vigilant pour le bien du pays.
Il faut bien comprendre, je pense, que la république rebelle à Dieu est une structure de péché, fondée sans Lui sur le sable.
Ca veut dire aussi que son temps est compté, car elle ne peut tenir indéfiniement faute de ressources vitales.
Elle ne subsiste que par permission divine mais Dieu connait parfaitement les faiblesses de Babylone et de la tour de Babel version française: la république va tomber d'un coup sec comme un fruit mort et complètement pourri.
Certains essaieront de rebatir une 6ième république puis une septième peut-être mais l'impasse sera telle que le choix se résumera entre dictature et monarchie administrative.

Quand les prières montant vers Dieu seront suffisantes, Dieu permettra le retour du Roy en plein chaos politique.
Il est à noter que le second article de la loi d'exil pour le roi et sa famille a sauté en 2011.
Quand l'effondrement républicain sera survenu de lui-même, la solution du retour à Dieu et du Roy légitime coulera de source et ne connaitra aucune opposition sérieuse si ce n'est un(e) dictateur opportuniste qui ne fera pas plus long feu que Napoléon ou staline.


Bref, restons vigilants, prions Dieu et les saints, et faisons du bien autour de nous en attendant le retour du Christ, ou celui du roy entre temps.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:32 (2016)    Sujet du message: Pèlerinages légitimistes à Sainte-Anne-d'Auray

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> L'Union des Cercles Légitimistes de France -> UCLF Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Page 9 sur 10

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com