Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Masque de Fer
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 27 Jan - 22:37 (2013)    Sujet du message: Le Masque de Fer Répondre en citant

Depuis plus de trois cents ans, le mystère du Masque de fer fascine et l’on prête à ce prisonnier pas moins de cinquante visages possibles. De la plus improbable hypothèse à la plus vraisemblable, il convient d’aller voir derrière le masque et surtout de ne pas prendre pour argent comptant tous les bruits qui ont couru sur l’identité du Masque de fer.

Itinéraire du Masque de fer

Le vendredi 19 juillet 1669, le ministre de Louis XIV, le marquis de Louvois informe Mr de Saint-Mars de l’arrivée prochaine à Pignerol d’un nouveau prisonnier nommé Eustache Danger. C’est dans cette prison que sont détenus également Nicolas Fouquet et le marquis de Lauzun. En octobre 1681, le dénommé Eustache Danger est conduit à Exilles toujours accompagné de Saint-Mars qui est devenu son geôlier et qui ne se séparera jamais de « son prisonnier ». Le 17 avril 1687, une nouvelle prison accueille Eustache Danger dans l’île de Saint-Marguerite près de la ville de Cannes. Enfin, au cours de l’année 1698, notre prisonnier et Saint-Mars arrivent à la Bastille ou le Masque de fer meurt le 19 novembre 1703. Son corps sera mis en terre au cimetière de Saint-Paul.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 27 Jan - 22:37 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 27 Jan - 22:40 (2013)    Sujet du message: Le Masque de Fer Répondre en citant

Bénigne Dauvergne de Saint-Mars



Biographie

En 1650, à l'âge de 24 ans, Bénigne d'Auvergne obtient une place de mousquetaire à la première compagnie de mousquetaires de la Garde ou il ajouta à son nom le nom de guerre, ainsi que c'était l'usage, de Saint-Mars.
Il est nommé brigadier à 34 ans et maréchal des logis à 38 ans. En décembre 1664, sur la recommandation de son capitaine, d'Artagnan, avec qui il avait participé à l'arrestation de Nicolas Fouquet, il obtient le commandement du donjon de Pignerol. Il est dès lors le gouverneur de plusieurs prisons importantes :

À Pignerol, Saint-Mars avait notamment en sa garde les surintendants Fouquet et Lauzun. Il avait été choisi par Louvois comme un homme qui lui était entièrement dévoué pour assurer la garde de l'homme au masque de fer. Il était en effet apparenté par alliance au ministre de la Guerre.
À partir de 1680, Bénigne Dauvergne de Saint-Mars a progressivement racheté le château de Dixmont (Yonne), les censives, puis les droits de la châtellenie royale (1703). Il possédait également le château de Palteau à Armeau (Yonne), où il résidait le plus souvent et où il s'arrêta en 1698 en compagnie de l'homme au masque de fer lorsqu'il vint à Paris prendre le commandement de la Bastille.

Saint-Mars n'eut qu'un fils, Jacques-Bénigne, mort à la guerre, qui fut inhumé le 24 avril 1704, dans le chœur de l'église paroissiale de Dixmont. À sa mort, ses biens, évalués à plus de deux millions de livres, échurent à ses trois neveux Guillaume dit Corbé, lieutenant de la compagnie de La Bastille durant le gouvernorat de son oncle à La Bastille, Louis-Joseph et Louis Formanoir.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 27 Jan - 23:16 (2013)    Sujet du message: Le Masque de Fer Répondre en citant

Qui était le Masque de fer ?? C'est l'énigme que nous allons tenter d'élucider sur le forum...  Laughing
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 00:12 (2013)    Sujet du message: Le Masque de Fer Répondre en citant

Intéressant, qui était il ?  Laughing
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 07:27 (2013)    Sujet du message: Le Masque de Fer Répondre en citant

Solognot a écrit:
Intéressant, qui était il ?  Laughing

L'hypothèse la plus connue : un frère jumeau de Louis XIV.

Mais..., cependant est-elle crédible ?
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 09:32 (2013)    Sujet du message: Le Masque de Fer Répondre en citant

Le livre de Jean-Christian Petitfils, qui doit avoir une bonne dizaine d'années, fait justice des légendes et du roman et livre les certitudes historiques les mieux fondées
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 16:09 (2013)    Sujet du message: Le Masque de Fer Répondre en citant

Beaucoup de suppositions là dessus, des essais pour éclaircir cette énigme (les gens aiment bien) mais qui ?
_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 19:58 (2013)    Sujet du message: Le Masque de Fer Répondre en citant

La théorie de Jean-Christian Petitfils est très intéressante. Elle repose en partie sur la psychologie du geôlier Monsieur de Saint-Mars, qui pour se donner de l'importance aurait monté en épingle cette affaire... Il reste tout de même cette lettre étrange du 3 mai 1687 de Bénigne Dauvergne de Saint-Mars adressée à Louvois dans laquelle il écrit :

« Je puis vous assurer, Monseigneur que personne au monde ne l’a vu ».

Comment pouvons nous l'expliquer ?
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 20:12 (2013)    Sujet du message: Le Masque de Fer Répondre en citant


_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 20:42 (2013)    Sujet du message: Le Masque de Fer Répondre en citant

Bonjour,


J'ai lu le livre de Jean-Christian Petit-Fils, 
historien très scrupuleux, et je trouve son hypothèse tout à fait plausible.
Il faut chercher à savoir qui était Eustache Danger et quel a été son rôle au titre d'espion du Roi 
ou plutôt son double jeu.
Je crois qu'à l'époque le Roi ne condamnait jamais à mort ceux qui le trahissaient, tel Nicolas Fouquet.
Mais ils étaient bien traités en prison et privés de liberté, principalement pour qu'ils ne parlent pas
à leurs complices,ni ne fomentent quelque complot avec tous les secrets d'état qu'ils connaissaient.


Pour moi je suis plutôt convaincu par les recherches de Mr Petit-Fils et ses arguments.
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 21:17 (2013)    Sujet du message: Le Masque de Fer Répondre en citant

La thèse du frère jumeau du roi est absurde, jamais la famille royale n'aurait sacrifié un héritier potentiel à la couronne, et puis les Reines de France accouchaient en public pour éviter tout risque de substitution... Cependant cette théorie reste la plus séduisante pour les romanciers et ceux qui aiment l'intrigue...

Michaël a écrit:
Je crois qu'à l'époque le Roi ne condamnait jamais à mort ceux qui le trahissaient, tel Nicolas Fouquet.



Fouquet justement, de lourdes incertitudes pèsent sur sa mort, elle reste très mystérieuse. Comment pouvons nous expliquer (sauf erreur de ma part) qu'il n'existe aucun écrit de Bénigne Dauvergne de Saint-Mars la mentionnant ?
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Svetozar
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2012
Messages: 920
Localisation: Russia
Masculin

MessagePosté le: Mar 29 Jan - 06:27 (2013)    Sujet du message: Le Masque de Fer Répondre en citant

En Russie, le masque de fer est connu par le roman d'alexandre Dumas Le Vicomte de Bragelonne ou Dix ans après.

Revenir en haut
Geneviève Lemmer
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 278
Localisation: Gironde

MessagePosté le: Mar 29 Jan - 09:26 (2013)    Sujet du message: Le Masque de Fer Répondre en citant

Le Masque de fer, frère jumeau de Louis XIV, oui, c'est toujours ce que j'ai lu ou entendu.
Dumas en a fait un roman, plutôt agréable. Mais la réalité historique est certainement loin, de celle du roman.

Les progrès de la science n'offrent-ils pas le moyen de savoir?


Revenir en haut
ben von sturchlerchloss
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2012
Messages: 21
Localisation: Nancy
Religion: Catholique

MessagePosté le: Mar 29 Jan - 11:52 (2013)    Sujet du message: Le Masque de Fer Répondre en citant

Si je ne me trompe pas c'est à Voltaire que nous devons cette théorie du frère jumeau de Louis XIV car il s'agissait de critiquer la monarchie, bien entendu il s'agit d'une déformation de faits véridiques pour servir son exposé !
cependant l’existence de se personnage est comme je viens de le dire, véridique !
Il y a bien eu un prisonnier portant un masque (pas en fer mais en cuir) suivant son geôlier, Benigne Dauvergne de Saint-Mars, que ce soit à Sainte-Marguerite, à Pignerol, ou à la Bastille cependant les raisons qui font que cet homme portait un masque est les raisons pour lesquels il était enfermer ne sont pas forcement liés !
en effet la date a laquelle ce prisonnier se mis a porter un masque correspond plus ou moins à sa plausible rencontre avec Nicolas Fouquet peut-être a t'il servit de valet et de confident à l'ancien surintendant : quelques secret d’États, etc... et notre cher geôlier espérant ainsi pouvoir profiter de cette situation pour se faire bien voir auprès des autorités royales réagit en mettant au secret absolu cet homme ! Lui faisant mettre un masque lors de ses rencontres avec d'autres personnes (prisonniers, gardes, etc )
enfin c'est et ce n'est qu'une théorie que j'ai parfois entendu et que je voulait faire partager ! Smile


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 29 Jan - 21:47 (2013)    Sujet du message: Qui était Eustache DAUGER Répondre en citant

A l’origine d’une légende qui a enflammé l’imagination des romanciers et des dramaturges,
un étrange prisonnier à qui Louis XIV interdit tout contact avec le monde.


Révélé par ce criminel fou Arouet dit Voltaire, transcendé par Alexandre Dumas,
l’ »homme au masque de fer » reste encore aujourd’hui une énigme :
qui était-il, et qu’avait-il fait pour être ainsi séquestré ? 



Bénigne de saint Mars, commandant de la forteresse de Pignerol en 1665
garde plusieurs prisonniers dont l’ancien ministre Fouquet et le Duc de Lauzun.
Aucun des deux n’est le masque de fer car Fouquet meurt en 1680
et Lauzun sera libéré.
Il reste néanmoins 5 prisonniers à Pignerol, un moine (condamné pour escroquerie),
Dubreuil (officier accusé d’espionnage), Matthioli (comte italien), La Rivière (valet de Fouquet)
et Eustache Dauger. 



Matthioli et Dubreuil ne restèrent que quelques mois à Pignerol, et le moine y mourut.
Les deux prisonniers restant, les « deux de la tour d’en bas » comme les surnommaient Saint-Mars
ne pouvaient être que La Rivière et Dauger.
L’un d’eux, malade, meurt en 1686, très probablement La Rivière atteint d’un mal depuis de nombreuses années. 



En 1694, Matthioli et Dubreuil rejoignent Saint-Mars et Dauger à sainte Marguerite.
L’italien y meurt un mois plus tard.


Lorsque Saint-Mars rejoint son poste de gouverneur de la Bastille en 1698,
il ne reste donc que deux prisonniers, l’un est masqué, l’autre est Dubreuil.


L’homme au masque de fer ne peut être qu’Eustache Dauger. 



Saint-Mars recouvre le visage du prisonnier par un masque de velours
comportant des articulations en métal : le masque de fer…


Le captif meurt en 1703. 



L’homme doit être gardé au secret et ne doit pas communiquer avec l’extérieur.
Saint-Mars lui porte ses repas et même les sentinelles ne doivent pas l’approcher.  


Cette claustration absolue semble signifier que Dauger détient un terrible secret,
et pourquoi est-il incarcéré avec tant de précaution au lieu d’être simplement assassiné ?


L’hypothèse chère au romancier : Le masque de fer est le frère de Louis XIV,
mais la carrière de Dauger avant son arrestation est bien connue
et rien ne permet de rattacher son personnage à la famille royale. 


Il reste qu’on a cru bon non seulement de l’isoler pour l’empêcher de révéler quoi que ce soit,
mais qu’on a pris soin aussi de cacher son visage.


L’homme au masque de fer est l'un des prisonniers les plus fameux de l'histoire française.
Le mystère entourant son existence, ainsi que les différents films et romans dont il a fait l'objet, n'ont cessé d'exciter les imaginations.

Le point de départ de l'affaire est la mort, le 19 novembre 1703 à la Bastille,
au terme d'une longue captivité, d'un prisonnier dont nul ne connaissait le nom ni le motif de l'incarcération.


Il aurait été enterré dans le cimetière de l'église Saint-Paul sous le nom de Marchiali, bien que d'autres sources indiquent les noms de Marchioly,
ou Marchialy et avec une fausse indication d'âge.


Sur cette base, l'histoire a été considérablement amplifiée, déformée, la légende y a ajouté force détails,
et la politique s'en est emparée, l'Homme au masque de fer devenant, sous la plume de Arouet dit Voltaire,
un symbole du mensonge poliqtique honetux et grotesque du soi-disant "absolutisme" monarchique.
 
 Une totale invention de cet écrivain pour discréditer la monarchie point du tout absolue,
puisqu'en réalité, masquer avec un loup
— non un masque de fer, qui entrainerait rapidement une septicémie — 
des prisonniers détenant des secrets d'État
ou considérés comme nuisibles à celui-ci, était une pratique courante à l'époque.


Eustache Dauger (ou Danger) est arrêté près de Dunkerque en juillet 1669
et enfermé à Pignerol, au secret absolu.


Saint-Mars avait songé à le donner comme valet à Lauzun, interné dans la forteresse de 1671 à 1681,
mais s'était heurté au refus catégorique de Louvois.
Ce dernier accepta néanmoins qu'il soit employé comme domestique de Nicolas Fouquet, après la mort d'un de ses deux valets, Champagne,
mais en donnant cette consigne : « Vous devez vous abstenir de le mettre avec M. de Lauzun, ni avec qui que ce soit autre que M. Fouquet. »


Par la suite, Louvois multiplia les précautions dans le même sens, allant jusqu'à écrire directement à Fouquet, le 23 novembre 1679,
en lui promettant un assouplissement de son régime de détention si Fouquet lui indiquait : « Si le nommé Eustache que l'on vous a donné pour vous servir
n'a point parlé devant l'autre valet qui vous sert de ce à quoi il a été employé avant que d'être à Pignerol. »

À la mort de Fouquet, en 1680, Saint-Mars découvre qu'une galerie, creusée par Lauzun, a permis aux deux prisonniers de se rencontrer
comme ils le voulaient sans que les gardes de la prison en sachent rien et qu'ainsi, il n'est pas possible d'assurer que Lauzun et Dauger n'ont pas été en contact.


Louvois ordonne alors à Saint-Mars de faire croire à Lauzun que Dauger et l'autre valet de Fouquet, La Rivière, ont été libérés,
mais de « les refermer tous deux dans une chambre où vous puissiez répondre à Sa Majesté qu'ils n'auront communication
avec qui que ce soit, de vive voix ou par écrit et que M. de Lauzun ne pourra point s'apercevoir qu'ils sont renfermés. »

Lauzun est libéré le 22 avril 1681, mais Danger et La Rivière — alors même que ce dernier n'était pas à Pignerol comme prisonnier mais comme domestique,
y étant entré volontairement en 1667 — demeureront enfermés au secret absolu.


Dans la correspondance entre Louvois et Saint-Mars, ils ne seront désignés que par la périphrase : « Messieurs de la tour d'en bas ».
La Rivière ne pouvait se voir reprocher qu'une chose : avoir appris les antécédents de Dauger, que Fouquet connaissait également.
Lauzun les avait également appris, mais Louvois n'avait pas le moyen d'empêcher sa libération, que la Grande Mademoiselle avait obtenue de Louis XIV.

Dauger avait été arrêté près de Dunkerque en juillet 1669 sur la base d'une lettre de cachet dont Jean-Christian Petitfils a montré
qu'elle était entachée de nombreuses irrégularités. Tout montre que son arrestation a été minutieusement organisée par Louvois, alors secrétaire d'État de son père, Michel Le Tellier.

On ne sait rien de ce Dauger. Dans la lettre qu'il envoie à Saint-Mars pour faire préparer son cachot à Pignerol, Louvois indique :
« ce n'est qu'un valet ». L'intéressé savait pourtant lire puisqu'il fut autorisé à recevoir des livres de piété.
Dès lors, si l'identification entre le Masque de fer et Dauger est désormais la plus généralement admise,
les spéculations se sont portées sur l'identité véritable de Dauger et sur le secret qu'il détenait.


Les théories de Maurice Duvivier, Rupert Furneaux, Jean d'Aillon et Marie Madeleine Mast ont en commun le fait de considérer que Eustache Dauger
(ou d'Oger ou Oger) de Cavoye et Eustache Dauger de Pignerol sont la même personne.
C'est l'historien Maurice Duvivier qui a découvert l'acte de baptême de Eustache Dauger de Cavoye.

« Registre de Saint-Eustache. Le 18 février 1639, fut baptisé Eustache, né le 30 août 1637, fils de Francois Dauger, escuier, sieur de Cavouet,
capitaine des mousquetons de Monseigneur le Cardinal de Richelieu, et de dame Marie de Sérignan, demeurant rue des Bons-Enfants. »

En 1659, il participe à l'Orgie de Roissy. En 1665, il tue un page et il est alors renié et déshérité par sa famille soit 4 ans avant l'arrivée de Eustache Dauger à Pignerol.


Officiellement Eustache Dauger de Cavoye est mort à la prison de Saint-Lazare en 1680
et Jean-Christian Petitfils affirme que des preuves de sa présence dans cette prison bien après l'apparition du Masque de Fer attestent de l'impossibilité de cette thèse.


Selon l'historien Jean-Christian Petitfils, le Masque de fer ne serait en fait qu'un simple valet que Saint-Mars aurait masqué
afin de faire croire à ses troupes qu'il s'occupait d'un prisonnier d'importance.


Cette thèse est aujourd'hui la plus communément admise.


Le valet aurait certainement été détenteur d'un secret d'État, empêchant les autorités de le juger en public.


D'après la théorie de Jean-Christian Petitfils dans son livre Le Masque de Fer, entre histoire et légende,


il aurait été emprisonné parce qu'il était au courant des transactions entre Louis XIV et Charles II d'Angleterre


sur le fait que le roi d'Angleterre voulait redevenir catholique.


Des négociations auraient été entreprises dans ce but.


Eustache Dauger aurait été chargé de la transmission de la correspondance entre les deux Rois
et aurait pris connaissance de celle-ci.


Louis XIV, informé, aurait ordonné son arrestation et sa mise au secret.


L'idée du masque de fer serait du gouverneur de la prison, M. de Saint-Mars :


ayant perdu ses deux prisonniers les plus connus, M. de Lauzun (libéré) et M. Fouquet (décédé),
il chercha à se valoriser en donnant de l'importance à l'un de ceux qui lui restait.


La légende commencerait donc grâce à l'orgueil de Saint-Mars et à ce qu'il appelle lui-même ses « contes jaunes ».


Selon Jean-Christian Petitfils, cette thèse est corroborée par les faibles dépenses engagées pour l'entretien du prisonnier,
bien plus faibles que celles dépensées pour les prisonniers d'importance comme Fouquet,
ce qui semble bien impliquer que le prisonnier n'était pas un noble mais bien un simple valet,
ce que Louvois et Saint-Mars ne manquent pas de rappeler dans leur correspondance.


En revanche, certains auteurs (tel Marcel Pagnol, notamment en ce qui concerne les dépenses)
contestent cette théorie et s'étonnent du fait qu'on aurait préservé la vie d'un simple valet (détenteur de secrets d'État)


pendant 34 ans


alors qu'il aurait été plus facile de le faire purement et simplement disparaître.


Petitfils répond à cela que, contrairement à ce que les néophytes pensent,


les meurtres sous l'Ancien Régime n'étaient employés qu'en cas d'extrême nécessité


(par exemple, l'assassinat du duc de Guise en 1588).


Aucun roi n'aurait fait assassiner un valet. 
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:30 (2016)    Sujet du message: Le Masque de Fer

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com