Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Maire de Rouen, idéologue héritier de la Terreur !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
P'tit royaliste
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2011
Messages: 338
Localisation: Rhône-Alpes
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Mar 5 Fév - 20:14 (2013)    Sujet du message: Le Maire de Rouen, idéologue héritier de la Terreur ! Répondre en citant

Monsieur le Maire,

En décidant de débaptiser le salon de réception « Louis XVI » de l’Hôtel de Ville de Rouen pour y substituer le mot « république », vous n’avez pas commis de faute, vous avez commis une atteinte à l’intelligence.

N’étant pas chef de parti d’opposition, je ne m’abaisserai pas à soutenir qu’il existe sans doute des question plus urgentes à régler que celle-ci. Je vous sais trop avisé pour imaginer que cette décision laissera une empreinte indélébile à votre mandat municipal, à défaut de régler les problèmes quotidiens d’une ville sur le déclin.

Monsieur le Maire, que reprochez vous à Louis XVI ? À l’exception de quelques-uns de vos alliés politiques, que l’histoire de leur Parti ne prédispose pas à donner des leçons de vérité historique, nul ne peut sérieusement faire grief au dernier Roi de France d’avoir donné un état civil aux protestants et aux juifs, d’avoir aboli l’institution des lettres de cachet dont il fit usage avec une exceptionnelle circonspection, d’avoir supprimé la torture judiciaire ; d’avoir initié l’une des plus extraordinaires circumnavigations sous le commandement d’un des héros de la guerre d’Amérique, d’avoir donné l’indépendance aux colonies d’outre-Atlantique, qu’il fit supporter à la France pour l’honneur du pays ; d’avoir mis en œuvre tous les moyens que son pouvoir théoriquement absolu lui laissait pour tenter de réformer un système administratif et fiscal devenu illisible et injuste, à l’image — curieusement — du nôtre ; d’avoir fait preuve à l’égard de son peuple, sans acception d’origine, de richesse ou de dignité, d’une bienveillance et d’une bonhomie, d’une intelligence et d’une culture qui n’ont pas été donnés à beaucoup de ses successeurs ; d’avoir supporté enfin avec une patience remarquable les insultes et les avanies dont l’abreuvèrent ceux dont les noms ornent si souvent les lieux et monuments publics de nos villes, jusqu’à affronter la mort avec une grandeur d’âme à laquelle ni notre époque ni nos édiles ne peuvent plus rien comprendre.

Non, personne, fut-il socialiste, mais surtout pas un ancien Inspecteur général de l’Éducation nationale ne peut, de bonne foi, reprocher quoi que ce soit au roi Louis XVI.

En réalité, Monsieur le Maire, ce n’est pas la mémoire historique qui vous fait agir, mais l’idéologie. La mythologie républicaine patiemment construite depuis deux siècles, dont personne ne connaît très bien les contours d’autant plus flous qu’ils sont réaffirmés à chaque instant sous le nom de « valeurs de la république ». Cette mythologie républicaine qui se conçoit comme une ontologie, exclusive et manichéenne, et qui, pour asseoir sa domination, dévore inexorablement tout ce qui n’est pas elle, refuse l’existence même de toute contradiction, verrouille ses lois et son système et offre à la vindicte publique tout individu imprudent qui s’aviserait d’en contester la légitimité. Cette mythologie républicaine qui se veut démocratie, tolérance, mais ne fait que tolérer aussi peu de temps qu’il est possible ceux qui n’ont pas l’heur de lui plaire ou de lui faire allégeance.

Monsieur le Maire, pour cette mythologie républicaine, l’existence même d’un Louis XVI est une insupportable contradiction. Pour que la république vive, il fallait que Louis XVI mourût. C’est un de vos grands ancêtres qui l’a dit. 220 ans plus tard, vos amis et vous en êtes toujours là…

En coupant la tête du roi, vos grands ancêtres ont coupé la France en deux. À intervalle régulier depuis deux siècles, et à chaque fois que l’écoulement du temps, les joies ou les drames de notre histoire nationale, ou l’action d’un homme d’État avisé ont permis un début de réunification, vos maîtres et amis ont ravivé la blessure comme pour mieux se convaincre qu’il fallait se nourrir de son sang pour survivre. Je suis persuadé qu’ils ont raison. Pour s’implanter dans notre pays, la forme républicaine a besoin d’un ennemi. Elle a choisi le plus pur, le moins condamnable, celui qui, par aveuglement et par bonté bien peu politiques, a permis à son pire adversaire de le chasser du trône de ses pères.

Monsieur le Maire, souvenez-vous que le trône de Louis XVI est tombé parce qu’il ne pouvait plus réformer une société bloquée par des privilèges devenus obsolètes. La leçon devrait porter auprès de nos contemporains, auprès de ceux qui pensent qu’il suffit de changer les mots pour modifier l’essence des réalités que ces mots désignent…
Au nom des nombreux Français pour qui l’histoire de notre pays ne se confond pas avec la forme des institutions qui le gouvernent, je vous prie de croire, monsieur le Maire, en l’expression de ma considération attristée

François Teutsch, le 4 février 2013

http://www.bvoltaire.fr/francoisteutsch/le-maire-de-rouen-ideologue-heritier-de-la-terreur,10762
_________________
Mon âme est à Dieu,
Ma vie est au Roy,
Mon cœur est aux dames,
Seul mon honneur est à moi.

Rien ne se perd jamais !!!!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 5 Fév - 20:14 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Mer 6 Fév - 11:08 (2013)    Sujet du message: Le Maire de Rouen, idéologue héritier de la Terreur ! Répondre en citant

Belle défense. Je ne sais pas qui est François Teutsch mais certainement pas un républicain.
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:48 (2016)    Sujet du message: Le Maire de Rouen, idéologue héritier de la Terreur !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com