Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

vers la dictature en France
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Francatho
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2012
Messages: 242
Religion: catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 15:18 (2013)    Sujet du message: vers la dictature en France Répondre en citant

Au vue de l'évolution récente de notre pays à bien des niveaux qu'ils soient politique, économique, sociétal, on est en droit de se demander si le pays ne risque pas un jour de sombrer dans une forme de chaos qui débouchera sur une dictature.

En effet les banlieues sont de moins en moins sures, le chômage augmente ce qui pousse aussi les plus démunis qui ne sont plus retenus par le garde-fou de la religion à s'adonner à  la violence (cf braquages incessants, ligne de métro ou de bus attaquées, etc,...).
La situation économique va de mal en pis et aggrave cette violence et les mauvais choix économiques, politiques ne permettent pas le redressement tant attendu de nos concitoyens.
Le matraquage fiscal  lui ne connaît pas la crise (soit direct avec une nouvelle taxe par jour... soit indirect, nouveau radars...  pour remplir des caisses désespérément vides...

Mais la violence ne vient pas que des individus puisque les politiciens - la véritable caste du pays- veulent nous imposer leurs lois iniques issues de leur vision égalitariste (mariage pour tous, par exemple où l'Etat passe en force...).
L'Etat sait tout sur ses  citoyens à travers leurs comptes en banque. En 2014  si je ne m'abuse les paiements au delà de 1000 Euros seront interdits en France tout comme en Italie (donc plus de liberté de paiement à ce niveau là). On nous dit que c'est pour éviter le blanchiment d'argent sale  (argument faussement moralisateur??)et à Chypre on taxerait de l'argent sale ( en provenance de la Russie - ce qui à mon sens est la plus grosse erreur commise à ce jour par nos élus car il y aura forcément une vengeance russe qui interviendra). Ce qui se passe à Chypre n'est pas du tout anodin et en confisquant les dépôts bancaires le FMI et l'Union Européenne nous montrent un nouveau visage assez inquiétant pour l'avenir.  Ce qui  se passe la bas serait -il un galop d'essai.  Hier soir sur BFM le journaliste s'est voulu rassurant et nous a bien expliqué que cela ne pouvait pas arriver en France? Je n'en suis pas si sûr. En général c'est toujours ce qui n'a pas été prévu qui se produit....

La dictature qui n'est qu'une hypothèse  ne me semble pas impossible dans un contexte allant en s'aggravant. Espérons qu'il  n'en est rien et que notre beau pays surmontera toutes ces difficultés. Mais où est l'homme providentiel.... sûrement pas dans la classe politique
Merci de me donner votre sentiment sur cette question de fond.
Prions pour la France qui en a tant besoin.. et pour le Roi
Vive le Roy


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 19 Mar - 15:18 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 15:57 (2013)    Sujet du message: vers la dictature en France Répondre en citant

Votre analyse me parait excellente, je partage tout à fait vos craintes. Je pense que pour les raisons que vous citez, les choses vont empirer et que nous allons à grand pas vers une guerre civile. Pour ce qui est de la dictature il me semble que sous couvert de démocratie nous en sommes déjà pas loin.
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Francatho
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2012
Messages: 242
Religion: catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 16:05 (2013)    Sujet du message: vers la dictature en France Répondre en citant

de nombreux amis me disent que nous sommes déjà en train de mordre la poussière économiquement et que la dictature de la pensée unique progresse à grand pas

Revenir en haut
le Chouan
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2011
Messages: 6
Localisation: 85 000

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 18:29 (2013)    Sujet du message: vers la dictature en France Répondre en citant

Francatho a écrit:
En effet les banlieues sont de moins en moins sures, le chômage augmente ce qui pousse aussi les plus démunis qui ne sont plus retenus par le garde-fou de la religion à s'adonner à  la violence (cf braquages incessants, ligne de métro ou de bus attaquées, etc,...).



Grigny : un RER attaqué "comme une diligence"

http://tempsreel.nouvelobs.com/faits-divers/20130319.OBS2311/grigny-un-rer-…

C'est incroyable, ça se passe hélas exactement comme je le pressent depuis des années des hordes qui attaquent violemment et pillent n'importe qui, n'importe où. Et je pense qu'on est seulement au début d'une longue histoire . Est ce que ça fait la une du JT ? Non, faudrait surtout pas affoler la population avec un sentiment d'insécurité.
Pourtant, c'est toujours pareil : il existe néanmoins une défense possible, c'est celle de la cohésion de tous les passagers de la rame, qui doivent riposter tous ensemble en même temps, plutôt que rester isolé dans leur coin en tremblant.


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 21:29 (2013)    Sujet du message: vers la dictature en France Répondre en citant

depuis la loi Rachida Dati qui fait que toute peine de moins de deux ans n'est pas faite,
les barbares sans foi ni lois pillent selon leurs critères :
aucune éducation, aucune culture, aucun respect du pays à piller, aucun respect des gens du pays à piller,
c'est dans le sang, dans les gênes. 
Les lois Taubira sont encore pire que la loi Dati et ces barbares le savent.


La preuve.


Après Marseille où un TGV avait été attaqué par des malfrats en début d’année, 


Samedi, vers 22 heures, une trentaine de jeunes voyous ont pris d’assaut une rame du RER D
stationnée au niveau de la gare de Grigny-Centre, dans l’Essonne.

A la façon des bandits de grands chemins attaquant les diligences pour détrousser les occupants,
les voyous d’aujourd’hui prennent d’assaut les trains pour rançonner les usagers !


Le mode opératoire est rodé : armés et cagoulés,
ces jeunes malfrats sont passés dans tous les wagons pour faire un maximum de victimes.
Portables, argent, effets personnels, tout y passe !
Bien que le RER D soit une ligne où l’insécurité est permanente
(vols à la tire, violence, rackets),
depuis quelques mois la violence semble se radicaliser.
Désormais, les jeunes voyous sont parfaitement organisés
et commettent leurs méfaits en groupe avec une grande violence.

Ce nouveau fait divers démontre bien que malgré le discours d’apparente fermeté de Manuel Valls,
l’Etat de droit n’existe plus.
Mais comment pourrait-il en être autrement ?

Avec la nouvelle doctrine Taubira, la Justice ne s’attaque plus au crime organisé ni à la « petite délinquance ».

La culture de l’excuse véhiculée par ce gouvernement, fait la part belle aux délinquants qui sévissent en toute impunité.

c’est par une politique de sécurité courageuse que nous arriverons à rétablir l’ordre public. 

Cela passera par l’augmentation des effectifs de police et la stricte application des peines de prisons. 


Il faut une impunité zéro pour tous les actes de délinquance
y compris pour des actes commis par des délinquants mineurs !

ce texte n'est pas de moi mais je suis d'accord avec la tolérance zéro et fermeté 100 %. 
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Melchior
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2013
Messages: 31
Localisation: Vivarais
Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Mar - 19:35 (2013)    Sujet du message: vers la dictature en France Répondre en citant

Par principe, la Révolution est non seulement permanente, mais est une dictature. Une dictature molle en apparence, mais finalement plus efficace à long terme qu'une dictature bottée.
Dictature du plus disant, du nombre, des sondages, de la gestion efficace, de l'idéologie libérale... 
La République dans sa devise est une dictature:
Le toujours plus de liberté afin de "libérer" l'ego doit terroriser toutes les notions de devoirs et de rigueur qui seuls permettent la société, la sécurité et l'épanouissement. 
Le toujours plus d'égalité impose la surveillance de tous pour contrôler que personne n'en ait plus que les autres et pour être sûr que personne n'abuse des mesures égalisantes. 
La fraternité sans Dieu notre père à tous qui nous fait réellement frères, nous force dans une position hypocrite, pleine de mépris réciproque qui ne peut être contrôlé que par la dictature du politiquement correcte. "Ne dite rien, sinon ça va faire des vagues et le bateau va couler".
Le toujours plus de laïcité doit pourchasser toute trace de religion, de morale (dont l'essence est religieuse), de culture et d'art (à 95% d'inspiration religieuse) et imposer donc la dictature de l'athéisme, du pseudo-scientisme, de l'aculturation, de l'art comptantpourien (pardon! contemporain) et de la bêtise.


Pour reprendre viveleroy, la dictature ne s'impose pas sous couvert de démocratie. En dehors de la République, toute démocratie libérale est la dictature des oligarches, puisque rien ne peut empêcher les financiers d'acheter le gouvernement d'une république bananière ou les élections des deux partis majoritaires d'une démocratie européenne." C'est si peu chère et sa rapporte si gros, pourquoi se gêner!" (ceci semble valable à l'exception des vrais dictatures de parti -Chine, Koré; certains pays d'Amérique du Sud et pour notre plus grande chance, la Russie).


De même, la guerre civile n'est pas à craindre, elle est présente, larvée, endémique, depuis la révolution française, les changements de régimes permanents, les révolutions qui se suivent, les guerres, les luttes de classes, les destructions de la sociétés, des urbanismes, de la culture, de la langue, les élections mêmes sont l'expression de cette guerre civile. Une explosion de violence ne serait que dans la logique des choses et comme toujours, rien ne peut l'arrêter, car seul la morale appuyée par une autorité légitime maintient la cohésion sociale. Il faut donc se préparer soit au martyre chrétien pour les courageux, au profile bas pour les plus habiles ou à l'autodéfense pour les téméraires. Mais rassurons-nous, il existe toujours un espoir.
_________________
SERVAT ODOREM
"Il y aura toujours plus de liberté dans la plus autoritaire des monarchies que dans la plus libérale des démocraties libérales."


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Mar - 21:15 (2013)    Sujet du message: vers la dictature en France Répondre en citant

Dictature de l'égalité
Nivellement par le bas, et vers le bas.
Au non de l'égalité la grenouille veut se faire aussi grosse que le boeuf. 
Au nom de l'égalité la thérorie du relativisme.
Au nom de l'égalité la théorie du gender.
Au nom de l'égalité le commerce des enfants objets de convoitise. 


Dictature de la liberté 
la liberté de chacun ne s'arrête plus où commence celle des autres.
Au nom de la liberté, ils volent et ils frappent, et ils tueront.
Liberté du nombrilisme.
Au nom de la liberté, la république supprime les tribunaux et les peines plancher.


Dictature de la fraternité
qui n'est qu'un mot trompeur, un mot creux, hypocrite et contradictoire, 
dans la république du chacun pour soi
où l'individualisme à outrance est placé sur un piedestal (donc anti fraternel). 




Combattre et survivre, si Dieu le veut, pour Dieu et avec Dieu. 
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 30 Mar - 09:12 (2013)    Sujet du message: vers la dictature en France Répondre en citant

Bien dit cher Michaël.

Pour moi la question n'est pas de savoir si l'on va vers une dictature, mais de savoir quand la France sortira enfin de la dictature républicaine qui est, de fait, d'abord une dictature de la pensée unique.
Cela a toujours été plus ou moins vrai de ce régime, selon les époques, mais avec le gouvernement socialiste d'aujourd'hui, c'est encore plus flagrant. Cette dictature a toujours avancé masquée, protégée par des pseudos principes soit-disant fédérateurs, mais aujourd'hui le vernis craque et une bonne partie de la population commence à se poser des questions. Il est clair qu'il existe aujourd'hui une fracture importante dans la population, peut-être définitive, et il reste à savoir comment les "opposants" vont se comporter dans les mois qui viennent. Il ne se passera probablement rien (comme d'habitude), mais il existe quand-même un petit doute. Poussés au désespoir, les hommes peuvent réagir de façon inattendue parfois.


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 30 Mar - 16:01 (2013)    Sujet du message: vers la dictature en France Répondre en citant

Tout à fait d'accord avec vous VFH 78.

Nous sommes déjà sous la dictature.

Les leaders UMP a préparé le terrain pour les leaders PS ("le Siècle" des frères)
et le PS resserre de plus en plus l'étau de sa doctrine nationale-socialiste.


C'est la stratégie du chaos, le nivellement par le bas.

Avec le remplacement de la population d'origine par une population venue d'un autre continent.
En plus du droit du sol républicain. 


Avec l'avortement, ils tuent les bébés Français.
Génocide.
Pendant que les nouveaux venus en pondent six à la douzaine,
aussitôt allocatairement pris en charge par la république.



Avec le commerce des enfants nés de mères porteuses malgré elles, en Inde ou ailleurs,

ils importent des bébés fabriqués à l'international, qui reçoivent automatiqiuement la nationalité en arrivant ici
(note de service "too bi ra" discrète mais réelle).


Avec l'euthanasie, ils tuent les vieux Français. 
Ils tuent ainsi la mémoire vivante du passé, le lien vivant avec le passé
entre les grands parents et les petits enfants.

Génocide mémoriel.


Avec la débilité de la théorie du genre, ils tuent les repères dans l'esprit des jeunes Français.
Ils veulent tuer la France à petit feu, tout ce qui reste des Valeurs de la Chrétienté qui ont construit la France.  
 
La dictature des taxes et des impositions démesurées contre les Français qui travaillent
et contre les entreprises Françaises, particulièrement les PME et PMI.  


Le projet de suppression de la demi part d'imposition pour les parents Français
d'étudiants de moins de 25 ans.
Destruction de la possibilité de suivre des études de leur choix pour les enfants Français

des "classes" dites moyennes,
et avec l'argent ainsi récolté de cette imposition dictatoriale, 

dans le même temps attribution de Bourses aux étudiants issus de l'immigration.

Remplacement de population étudiante.


Cela paraît exagéré et cynique ?
Certes, mais cela mérite une analyse avec uen certaine distance.  


De plus en plus de Français se rendent compte de ces situations qui resserrent un étau.
Ou bien les mâchoires d'une vaste tenaille.



Ce gouvernement national-socialiste dictatorial,
dont la majorité des membres fait partie du grand orient

inscrit sa politique du Chaos programmé dans le cadre plus vaste d'une obéissance totale
aux ordres de " l'Empire transnationational états-unien-anglo-germain," 
qui va utiliser plusieurs alliés pour détruire la population Française autochtone,
ainsi que les populations des autres pays de la zone euro.

Ils veulent utiliser l'Allemagne comme pays dominant les 17 autres pays du territoire 
de la zone euro.

Ils veulent faire en sorte que la France devienne une fédération de régions
comme l'Allemagne.


Ils veulent supprimer la "classe" dite moyenne 
pour n'avoir que des gens relativement pauvres, dépendants des allocations,

qu'il sera facile d'asservir ensuite, quand ils voudront,
en réduisant fortement les allocations, au nom d'un plan d'austérité (dette oblige) 
de les réduire à la vraie pauvreté, et au travail sous payé.
Pour encore plus de profit des sociétés internationales.  



Il ne restera plus que les très riches et fortunés (politiques au pouvoir au service de l'Empire, 
banquiers internationaux, industriels internationaux, grande distribution internationale,
et agro-alimentaire internationale) 

et les relativement pauvres faciles à verrouiller.


L'ambassadeur des usa y travaille déjà dans les banlieues, 
à repérer et financer les études des leaders politiqiues de demain,
issus de l'immigration d'un autre continent. 

Caculs machiavélqiues.


Avec les alliés extérieurs agissant dans les communautés intérieures 
pour verrouiller et soumettre certaiens communautés au nom de l'islam, 

Arabie Saoudite et Qatar, dictatures restant au pouvoir dans leurs pays respectifs 
uniquement grâce à l'Empire.

 
Ce qui se passe en France n'est pas isolé, mais s'inscrit dans un programme plus vaste.

Reste que j'attends moi aussi un réveil des Français
qui ont la fierté et le courage de leurs ancêtres dans le sang. 


Bon sang ne saurait mentir comme dit le proverbe. 
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Mar 9 Avr - 14:59 (2013)    Sujet du message: vers la dictature en France Répondre en citant

Ce problème est bien plus vaste que la France.

L'article suivant à quelques éléments intéressants et nous montre le vrai visage de nos gouvernants:

Le traité de Lisbonne autorise la peine de mort

L’Union européenne a décidé de réintroduire la peine de mort pour les insurgés. Vous ne le croyez pas ? Les médias ne vous l’ont pas appris ? Alors asseyez-vous et attachez vos ceintures.


Tous les Etats membres de l’Union européenne ont aboli la peine de mort. Lors d’émeutes, c’est la prison qui est la pire sanction qui attend les insurgés. Or le Traité de Lisbonne admet de nouveau la peine de mort pour les insurgés au sein de l’Union européenne. A la suite de la crise économique, elle s’attend à de graves troubles dans beaucoup d’Etats membres. C’est pourquoi elle tient à ce que le Traité de Lisbonne entre en vigueur le plus rapidement possible.

En juin 2008, les Irlandais l’ont refusé et bloqué ainsi son entrée en vigueur. Il vise à étendre considérablement le pouvoir des 27 commissaires de l’Union européenne, à mettre en place un président puissant, à réduire à l’état de vestiges les lois nationales des Etats membres et à rendre possible la peine de mort dans certains cas. L’entrée en vigueur du Traité permet explicitement de «réprimer [si nécessaire], conformément à la loi, une émeute ou une insurrection». La peine de mort pourra être prononcée dans l’UE pour sanctionner «des actes commis en temps de guerre ou de danger imminent de guerre». Cela a été précisé en petits caractères dans le Bulletin officiel de l’Union européenne du 14 décembre 2007 et dans les commentaires à propos de la Charte des droits fondamentaux qui aurait force de loi si le Traité entrait en vigueur. Il semble que personne n’ait lu ce passage car l’article 2 («droit à la vie») de la nouvelle Charte des droits fondamentaux dispose que «nul ne peut être condamné à la peine de mort ni exécuté.» Cela paraît incontestable, mais dans un passage en petits caractères on trouve les exceptions:

«La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire:


a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale;
b) pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l’évasion d’une personne régulièrement détenue;
c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection.
»

C’est ainsi que l’abolition de la peine de mort est relativisée et invalidée. Selon l’alinéa c), il sera donc possible dans l’UE, malgré l’interdiction officielle de la peine de mort, d’y recourir pour «réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection». Le saviez-vous? Le Bundestag allemand a voté en avril 2008, à une majorité de deux tiers, avec les voix de la CDU, du SPD, du FDP et des Verts, pour l’abandon de la souveraineté en faveur de l’UE, le Traité de Lisbonne et la réintroduction de la peine de mort pour des insurgés qui y est inscrite. La chancelière Angela Merkel a salué le Traité comme étant un «grand projet».*

Avec l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, le gouvernement de l’UE devient un gouvernement central puissant, comme celui de l’ex-Union soviétique. Les différentes républiques perdront beaucoup de leur importance et devront renoncer à leurs intérêts individuels pour le bien de l’Empire. Les Irlandais qui, contrairement aux Allemands, avaient été consultés par référendum sur le Traité et l’abandon de leur souveraineté qu’il impliquait l’avaient rejeté en juin 2008 également à cause du retour de la peine de mort. A l’automne 2009, il y aura en Irlande une seconde tentative. Pour que tout marche comme prévu, les 27 commissaires européens se sont mis d’accord en secret, le 18 mars, à Bruxelles, sur le fait de modifier plusieurs lois irlandaises avant le référendum. Ainsi l’UE a mené en Irlande, en dépit de l’interdiction de la propagande politique dans les médias étatiques, une campagne politique en faveur du oui au Traité de Lisbonne, campagne financée avec l’argent des contribuables européens.

Afin que les Irlandais votent «correctement» lors du second référendum, cet automne, les 27 pays de l’UE se sont mis d’accord, le 18 mars à Bruxelles, pour aller à la pêche aux voix. Par exemple, les évêques qui prêchent dans les églises en faveur du Traité de Lisbonne, et donc de l’abandon de la souveraineté irlandaise, recevront de l’argent provenant des caisses de l’UE. En tête de la campagne figure la direction du Parlement européen. Elle a même annoncé publiquement qu’elle voulait que le «non» irlandais soit corrigé le plus vite possible, même au moyen de pressions directes exercées sur les évêques irlandais. De nombreux commissaires de l’UE ont estimé que c’était probablement un peu trop audacieux et ils se sont mis d’accord pour acheter des votes en secret.

Extrait de:
Udo Ulfkotte, «Vorsicht Bürgerkrieg!
Was lange gärt, wird endlich Wut.»
pp. 361-363. Kopp Verlag, 2009
(Traduction Horizons et débats)
ISBN 978-3-938516-94-2
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Mar 9 Avr - 16:29 (2013)    Sujet du message: vers la dictature en France Répondre en citant

Nous vivons dans une démocratie judéo-arabe. Le serpent à sornettes à la morsure francophobe et christianophe combat le serpent d'airain, encore un temps.

La peine de mort est abolie.(sic)
Nul ne peut être condamné à une telle peine ni exécuté", proclame l’article 2 - 2 de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne.
Pourtant, ce texte est corrigé :
"Selon l’article 6 alinéas 1 et 3 du Traité de Lisbonne, « les droits, les libertés et les principes » de la Charte sont à interpréter en fonction des dispositions générales du Titre VII de la Charte qui en définit l’interprétation et l’application ainsi qu’en tenant dûment compte des « explications » mentionnées dans la Charte et où sont indiquées les sources de ces dispositions"

Le retour aux bonnes vielles méthodes d'Adolphe, de Cavaignac et de Clémenceau. Un nouveau "Fourmies" ou les fusillades de 1870 à l'avenir?
_________________


Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 24 Avr - 23:09 (2013)    Sujet du message: vers la dictature en France Répondre en citant

 J'ai l'impression, mais je me trompe peut-être, que l'article a une interprétation légèrement erronée. Il ne me semble pas que ce soit la peine de mort qui soit rétablie en cas d'insurrections ou de troubles graves, mais plutôt que les autorités ont "droit de tirer", qu'elle peuvent user du couvre-feu ou de la force, instaurer la loi martiale etc.
Mais ça ce n'est pas la peine de mort, car elle implique un jugement, là il s'agit de donner la mort "dans l'action" si vous voulez : violences, émeutes, évasions, ...
Ce qui n'enlève rien au lièvre soulevé, l'U.E. assure ses arrières juridiques en cas d'effondrement du système.
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Francatho
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2012
Messages: 242
Religion: catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 28 Avr - 11:59 (2013)    Sujet du message: vers la dictature en France Répondre en citant

un petit texte d'un internaute vu sur le Salon beige ... un instantané à méditer

D'un internaute : 
Citation:
"J’ai vu des gens expulsés d’un jardin public car ils n’avaient pas le droit de porter un certain tee-shirt... mais ce n’était pas en Chine.

J’ai vu une personne à vélo se faire confisquer son drapeau par les CRS.

J’ai vu des policiers arrêter des mères de famille qui se rassemblaient…. mais ce n’était pas en Russie.

J’ai vu des jeunes en garde à vue parce qu’ils étaient silencieux…mais ce n’était pas au Tibet.

J’ai vu une jeune fille traînée par les cheveux et en perdre une ballerine…mais ce n’était pas en Ukraine.

J’ai vu cette même ballerine exhibée par un député devant une assemblée goguenarde.

J’ai vu la force publique gazer des personnes âgées …mais ce n’était pas en Syrie.

J’ai vu une génération de bobos interdire en Mai 2013 ce qu’ils avaient défendu âprement et plus violemment en Mai 68.

J’ai vu des femmes dépoitraillées attaquer une cathédrale et se faire relaxer.

J’ai vu des hommes dépoitraillés créer un embouteillage et se faire arrêter.

J’ai vu les représentants des religions vilipendés… mais ce n’était pas en Irak.

J’ai vu des centaines de milliers de personnes se rassembler et hurler leur mécontentement… mais ce n’était pas en Iran.

J’ai vu des services de renseignements confisquer et retoucher les images probantes de ces rassemblements pacifiques… mais ce n’était pas à Cuba.

J’ai vu un débat tronqué et un vote précipité pour satisfaire rapidement une petite minorité.

J’ai vu des journalistes achetés pour négliger de telles informations.

J’ai vu des journalistes censurés pour diffuser de telles informations.

J’ai vu des ministres se cacher tellement ils étaient hués.

J’ai vu des policiers chargés de faire dégénérer les manifestations.

J’ai vu une ministre de la Justice soucieuse d’ « arracher » les enfants à l’emprise de leurs parents…mais ce n’était pas en Corée du Nord.

J’ai vu un ministre de l’Intérieur truquer des chiffres trop gênants pour la bien-pensance d’un gouvernement… mais ce n’était pas en Biélorussie

J’ai vu un Président s’immiscer dans un débat sur l’euthanasie de deux éléphantes.

J’ai vu un Président rester sourd aux cris de son peuple et claquemuré dans son palais quand on lui parle des générations d’enfants à venir.

Ce pays où tous ces évènements déconcertants se passent en ce moment, c’est la France, pays des droits de l’homme, terre d’asile des opprimés, nation enviée par les persécutés.

J’ai vu et j’ai honte".



Revenir en haut
Kroaz du
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2014
Messages: 74
Localisation: Breizh.
Féminin

MessagePosté le: Lun 28 Avr - 21:45 (2014)    Sujet du message: vers la dictature en France Répondre en citant

Une dictature oligarchique mondialiste déjà à l'oeuvre, restreignant toutes véritables libertés de défense de sa foi, de ses racines, du respect de la faune, de la flore et des sols, de la Vie, etc. qui profitera des désordres savamment orchestrés et planifiés par le sommet de la pyramide via les bandes de délinquants étrangers essaimant le territoire pour monter d'un cran dans la voie liberticide.

L'ordre inversé christianophobe par le désordre grâce à la stratégie du choc.

 


_________________
"L'ordre de droit divin ou le désordre".
"Seul Jésus".
"Ressuscite les royaumes perdus ou ta vie ne sera qu'un songe".

MALLET, F., La Font obscure, éd. Memoria, 1997.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Nov - 16:48 (2015)    Sujet du message: vers la dictature en France Répondre en citant

Source : ICI

Citation:

Nuit de violence dans des bus et des tramways du 93



La soirée de samedi a été particulièrement agitée dans les transports en commun du nord du département. Plusieurs bus et tramways ont été la cible de jets de projectiles. A partir de 22 heures et jusqu’à minuit, c’est le T8 qui a été caillassé entre les arrêts Cesar et Villetaneuse Université.

Au moins une vitre a été cassée. Après de nouveaux jets de pierres peu après minuit au niveau de Delaunay-Belleville, à Saint-Denis, l’ensemble des rames du T8 sont rentrées au dépôt, par mesure de précaution, a-t-on appris auprès de la RATP.




_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:58 (2016)    Sujet du message: vers la dictature en France

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com