Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

220ème anniversaire du soulèvement vendéen

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 17 Avr - 13:18 (2013)    Sujet du message: 220ème anniversaire du soulèvement vendéen Répondre en citant


 
Citation:
Guerres de Vendée : Walesa présent à l'Historial

La commémoration du 220ème anniversaire de l'insurrection s'étalera sur plusieurs mois. L'ancien leader de Solidarnosc présidera la cérémonie inaugurale, le 18 avril, aux Lucs-sur-Boulogne.

Le pardon : fil rouge de ces commémorations

« Pas question de gratter les plaies du passé ou d'entretenir des divisions qui n'ont plus lieu d'être... » Pour Bruno Retailleau, président du conseil général, la commémoration du 220ème anniversaire du soulèvement vendéen sera placée sous le signe du pardon
« Les Vendéens ont pardonné à plusieurs reprises à leurs adversaires, explique-t-il. Cette attitude des hommes de ce temps a marqué durablement la manière dont la Vendée s'est reconstruite et la façon dont, aujourd'hui encore, elle se comporte face aux événements. Les Vendéens ont refusé de céder à l'engrenage de la vengeance et de la haine... C'est ce message universel que nous voulons transmettre pendant toute cette année commémorative : rien de grand ne se construit dans la rancoeur. »

Lech Walesa : un symbole
Lech Walesa est une icône. « Une figure universelle du refus de la violence », affirme Bruno Retailleau. Surgi de nulle part, cet électricien des chantiers navals de Gdansk, aux modestes racines paysannes, a mis à genoux le système soviétique. Son combat pour la liberté lui a même valu une peine de onze mois de prison. « Il symbolise une résistance populaire à l'oppression d'État qui fut aussi celle des paysans vendéens, explique le président du conseil général. Il y a un parallèle évident entre le dévoiement de l'égalité sous le régime soviétique et le dévoiement de la liberté sous la Terreur révolutionnaire. »
Pour le président du conseil général, il était évident d'inviter « le dernier géant du XXème siècle » pour présider cette commémoration.

À l'Historial, une journée consacrée à la mémoire
Outre les discours, deux moments importants ponctueront cette première journée. Tout d'abord, la plantation d'un jardin du Pardon. Là aussi, la symbolique est forte : faire planter par 350 collégiens quelque 4 000 arbres, « symboles de vie », qui représentent les 4 000 prisonniers républicains libérés par les Vendéens lors de la bataille de Fontenay-le-Comte.
Ensuite, le dévoilement par Lech Walesa d'une stèle « en hommage à tous ceux qui, en refusant l'engrenage de la haine, ont sauvé l'avenir ».

Retour vers le futur...
À l'exception d'une visite privée à la basilique de Saint-Laurent-sur-Sèvre avec Mgr Castet, la deuxième journée du voyage de Lech Walesa en Vendée sera presque exclusivement consacrée à l'économie. « C'est bien d'évoquer le passé, expliquait il y a quelques semaines André Liébot, président de la cellule économique des Herbiers. Mais ce serait bien qu'il voit également le savoir-faire de la Vendée d'aujourd'hui pour qu'à son retour en Pologne, il devienne notre ambassadeur... »
L'ancien prix Nobel rencontrera notamment plusieurs chefs d'entreprise aux Herbiers. Il visitera le groupe Liébot, l'entreprise La Boulangère qui prospecte le marché polonais et bien sûr le groupe Bénéteau qui a déjà un site de production de bateaux à Ostroda.

Une visite qui suscite un début de polémique
Dès l'annonce de la venue de Lech Walesa en Vendée, le débat a fait rage. En février, lors de la dernière session du conseil général, Sylviane Bulteau (PS) s'était inquiétée des « parallèles dangereux » que pourrait susciter la présence de Lech Walesa. « La République de 1793, ce n'est pas l'URSS de 1917. Il faut regarder le passé en face sans en faire un instrument politique », avait affirmé la conseillère générale de La Roche-sur-Yon.
Tout dernièrement, la polémique a rebondi. Il y a un mois environ, devant les caméras de la télévision polonaise, l'ancien chef de l'État polonais avait tenu des propos homophobes.
La Fédération PS de Vendée s'était alors interrogée sur « la pertinence de sa venue » dans le département. La réponse du président du conseil général a coupé court à la polémique : « C'est le Walesa de Solidarnosc et de la révolution de velours que nous avons invité... »

Joël Bigorgne

Source : Ouest-France

« La République de 1793, ce n'est pas l'URSS de 1917 », affirme la conseillère générale socialiste de La Roche-sur-Yon. Elle a raison. La République de 1793 était bien pire.
En tout cas, on constate une fois encore que les socialistes de 2013, héritiers des révolutionnaires terroristes de 1793, savent faire bloc et monter direct au créneau dès que le mot "Vendée" est remis en avant en France. La mauvaise conscience, ça les travaille encore 220 ans après.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Avr - 13:18 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 18 Avr - 21:45 (2013)    Sujet du message: 220ème anniversaire du soulèvement vendéen Répondre en citant

 
Citation:
Au mémorial de Vendée, Walesa électrise la mémoire vendéenne



Un peu empâté par ses 70 ans, le cheveu blanchi, mais la moustache gauloise encore fringante, Lech Walesa, le héros de Solidarnosc, le petit électricien têtu des chantiers de Gdansk, le prix Nobel de la Paix 1983, est entré sous les applaudissements dans le grand hall du mémorial des Lucs-sur-Boulogne, invité d’honneur du 220ème anniversaire du Soulèvement vendéen.

Pas sûr que les 350 collégiens et lycéens qui l’attendaient bien sages avec leur liste de questions aient eu une idée bien précise du personnage historique qui leur fait face. Puis, dans une cohue sympathique, Lech Walesa, Bruno Retailleau, président du conseil général de Vendée, et Grégoire Pessus, le président du conseil général des jeunes, inauguraient le Jardin du souvenir. Pelles à la main, ils plantaient l’un des 4 000 arbres qui composent ce verger.

Avant de quitter l’Historial des Lucs, l’ancien président de la République polonaise a répondu aux questions des journalistes. Il s’est notamment exprimé sur les accusations d’homophobie dont il est la cible.

Source : Ouest-France



Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 21 Avr - 21:07 (2013)    Sujet du message: 220ème anniversaire du soulèvement vendéen Répondre en citant


 
Citation:
Lech Walesa en Vendée : ce qu’en pense Philippe de Villiers

Philippe de Villiers a émis, dans un entretien au journal Ouest-France, quelques réserves sur la récente visite de Lech Walesa, pertinentes quant au concept de pardon qui fut placé au cœur de la cérémonie organisée jeudi dernier à l’Historial de la Vendée.


Ouest-France : Que pensez-vous des cérémonies organisées à l’Historial pour le 220e anniversaire du soulèvement vendéen ?
Philippe de Villiers : Il y a des choses qui me dérangent. On nous annonce, par exemple, la plantation d’un « Jardin du Pardon » par 350 collégiens. Cette expression relève d’une sémantique ambiguë, car il y a deux sortes de pardon : le « pardon d’hier » et le « pardon d’aujourd’hui ». Le « pardon d’hier » fut un pardon de grâce et de magnanimité : le pardon des victimes à leurs bourreaux. On ne peut pas se substituer aux victimes et à leur geste de grâce.
Le « pardon d’aujourd’hui » doit être un pardon de vérité, c’est-à-dire, de la part de la Vendée, une demande de reconnaissance du populicide vendéen perpétré en 1793, et demandée à la République d’aujourd’hui au nom de la République d’hier.

Vous demandez donc un geste de la part du gouvernement ?
On ne peut accorder le pardon que s’il est sollicité, J’ai donc demandé à François Hollande, par lettre, qu’il commence par effacer de l’Arc de Triomphe le nom de Turreau, qui commandait les colonnes infernales (1). Si la Vendée ne demande pas un geste à la République d’aujourd’hui, c’est qu’elle a passé par pertes et profits le « pardon d’hier ».

En décembre dernier, vous aviez évoqué une possible venue de Lech Walesa au Puy du Fou. Qu’en est-il ?
En 1993, Alexandre Soljenitsyne était venu gratuitement. Cette année, Walesa a conditionné sa venue à un cachet transitant par sa fondation personnelle, la Fondation Walesa. Au Puy du Fou, nous n’avons pas l’habitude de rémunérer nos invités.
Ce cachet de 20.000 € a été voté, le 8 février dernier, au budget primitif du Conseil général. Par ces temps de crise, où beaucoup de contribuables ont du mal à joindre les deux bouts, ce cachet me choque surtout pour une cérémonie comme celle-là en l’honneur des Vendéens.

Propos recueillis par Joël Bigorgne
Article publié dans Ouest-France, Vendée, mercredi 17 avril 2013

(1) NDLR : l’idée n’est pas nouvelle. En 1989, Philippe de Villiers avait déjà écrit à François Mitterrand. Dans cette lettre intitulée Cahier de doléances de la Vendée au président de la République, il demandait que l’on efface le nom de Louis-Marie Turreau du célèbre monument parisien. François Mitterrand ne répondit pas.

Source : Vendéens & Chouans


Revenir en haut
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Avr - 21:19 (2013)    Sujet du message: 220ème anniversaire du soulèvement vendéen Répondre en citant

Effacer le nom de Turreau serait la moindre des choses
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Lun 22 Avr - 07:15 (2013)    Sujet du message: 220ème anniversaire du soulèvement vendéen Répondre en citant

Solognot, autant essayer d'effacer le nom de Kebler sur les pneux...  C'est étonnant, ce coup de force, de faire venir ce candidat, élu président d'une république, en plus, de Pologne. Un blasonné de l'armée blanche polonaise, ou un proche des officiers morts à Katyn, méritait cette place, mieux que quiconque.
_________________


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 22 Avr - 18:30 (2013)    Sujet du message: 220ème anniversaire du soulèvement vendéen Répondre en citant

Henryk a écrit:

autant essayer d'effacer le nom de Kléber sur les pneux...
Excellent!! Laughing
Et on ne parle pas des rues, avenues ou autres boulevards Kléber...

Walesa n’est certes pas Soljenitsyne, mais cette visite a tout de même un sens car la Vendée a des liens très forts avec la Pologne. De plus, Bruno Retailleau ayant décidé de placer cette journée sous le signe du pardon - qu’on peut toutefois contester car, comme le dit Philippe de Villiers : « On ne peut accorder le pardon que s’il est sollicité ». Pour ma part (et je pense que je suis loin d'être le seul), j’avoue que je ne pardonne pas et que je ne pardonnerai jamais...
Quant à Walesa, comme le dit Retailleau, « Il symbolise une résistance populaire à l’oppression d’État qui fut aussi celle des paysans vendéens. Il y a un parallèle évident entre le dévoiement de l’égalité sous le régime soviétique et le dévoiement de la liberté sous la Terreur révolutionnaire. » On ne peut contester cela.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:45 (2016)    Sujet du message: 220ème anniversaire du soulèvement vendéen

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com