Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Paris : violences au Trocadéro, pourquoi c'est (très) grave
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nunc & Semper
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2012
Messages: 53

MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 11:57 (2013)    Sujet du message: Paris : violences au Trocadéro, pourquoi c'est (très) grave Répondre en citant

Voilà encore une information qui ne fera aucun bruit, on vient de me la transmettre:


pour l’instant aucun écho dans les médias nationaux ?????







Cela s'est passé à Perpignan, deux jeunes hommes de 26 et 28 ans marchaient tranquillement lorsqu'un groupe d'une dizaine de racailles a surgi et les a lâchement attaqués. Ils ont été plaqués au sol et menacés. En effet, le "chef" de la bande leur aurait déclaré "Soit vous criez "Alah A..." soit je vous liquide, bande de sales .... de blancs!" Au début les jeunes auraient protesté mais le chef de la bande aurait hurlé "E... de Français! Dites Alah A...." ou  Les autres jeunes auraient sorti des couteaux et les auraient relevé les deux jeunes au sol pour les faire s'agenouiller et puis leur auraient mis littéralement le couteau sous la gorge. Apeurés, ils auraient donc crié à tue-tête "Alah A...!" Les jeunes musulmans contents d'avoir fait peur à de pauvres jeunes hommes, leur auraient enlevé leurs vêtements et leur auraient craché dessus aux cris de "sale ... de français!" Après s'être amusés les jeunes sont partis en emportant les effets personnels des deux victimes qui ont immédiatement porté plainte. Les agresseurs ont été tous identifiés, il s'agit en fait d'un groupe de 16 personnes de 12 à 22 ans (tous musulmans) parmi ces 16 personnes se trouvaient 5 filles (elles aussi musulmanes, bien entendu) ils ont tous été déférés devant le parquet et écroués!  
Cette information est passé sur un journal local catalan dont on m'a envoyé la photo du titre de l'article mais non pas le titre du journal.


   
 

   
Insultes supprimées ADMIN


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 11:57 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Minervalis
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2012
Messages: 229
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Jeu 16 Mai - 20:31 (2013)    Sujet du message: Paris : violences au Trocadéro, pourquoi c'est (très) grave Répondre en citant

Perpignan est une ville très malchanceuse que se partagent les gitans d'un côté et les arabes de l'autre...qui ont prospéré sur un invraisemblable clientèlisme du maire (vous savez, celui qui, en outre, bourrait les urnes avec des bulletins cachés dans ses chaussettes... je n'invente rien!). Bien entendu, les deux communautés se détestent et sont une parfaite illustration du "vivre ensemble" républicain.

Revenir en haut
Geneviève Lemmer
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 278
Localisation: Gironde

MessagePosté le: Ven 17 Mai - 07:09 (2013)    Sujet du message: Paris : violences au Trocadéro, pourquoi c'est (très) grave Répondre en citant

Racailles, va surement faire partie des mots à supprimer.!
Et pourtant quel mot pourrait-on utiliser pour le remplacer?
La gauche a déjà trouvé : jeunes.
Etre jeune excuse tout, donc tous ces délinquants, criminels, violeurs, voleurs, s'appellent les jeunes.
Quelle société!!!


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 17 Mai - 08:21 (2013)    Sujet du message: Paris : violences au Trocadéro, pourquoi c'est (très) grave Répondre en citant

Geneviève Lemmer a écrit:

Racailles, va surement faire partie des mots à supprimer.!
Et pourtant quel mot pourrait-on utiliser pour le remplacer?
La gauche a déjà trouvé : jeunes.
Etre jeune excuse tout, donc tous ces délinquants, criminels, violeurs, voleurs, s'appellent les jeunes.
Quelle société!!!


C'est une excellente remarque chère amie, il faut bien être conscient que le système républicain se développe non seulement sur une inversion des valeurs, mais aussi sur l'ignorance progressive des gens de leur propre langue et le sens réel des mots. Tout un vocabulaire idéologique se met en place et sévit aussi bien en politique que dans l'enseignement, on inverse le sens des mots pour entretenir la confusion des esprits. C'est bien ici que réside le premier des dangers qui affectent notre civilisation.

La langue est un élément constitutif de l'identité de notre pays (identité que la franc-maçonnerie cherche à détruire), c'est bien pour cette raison que celle-ci est si mal enseignée à "l'éducation" nationale...
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Ven 17 Mai - 08:58 (2013)    Sujet du message: Paris : violences au Trocadéro, pourquoi c'est (très) grave Répondre en citant

D'une façon psycoloque actuelle, le "jeune" est un enfant à naître de la république. Avant, il ne semble être qu'un jouet que la société misantropique, place ou elle veut dans le je éxécutif, pour servir sa propre idéologie au détriment des parents, et surtout du père, modèle de juste, et d'idiomes.
_________________


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 17 Mai - 12:34 (2013)    Sujet du message: Paris : violences au Trocadéro, pourquoi c'est (très) grave Répondre en citant

Je ne suis pas un grand fan d'Eric Zemmour, mais son billet de ce vendredi matin sur RTL était assez juste :
Citation:

Jamais comme cette semaine, on avait eu l’impression d’un tel deux poids, deux mesures. Des jeunes qu’on brutalisait et des jeunes qu’on craignait, des jeunes qui ne cassaient rien – même pas un pare-brise de voiture mais qui représentaient un danger pour la République et des jeunes qui brisaient tout, volaient, pillaient mais constitués de chances pour la France, des coupables qu’on devait redresser et des victimes qu’on devait protéger, des sous-citoyens que leurs opinions réactionnaires rendaient méprisables tandis qu’on était compatissant à l’égard de ceux qui ne voulaient justement pas être citoyens. La police avait ordre de rudoyer les premiers en souvenir des grandes luttes de la République contre les putschistes et les factieux, les seconds étaient intouchables en souvenir de la mort de Malik Oussekine qui, depuis 1986, hante les nuits de toute la classe politique de droite comme de gauche. Au cours de la campagne présidentielle, François Hollande avait expliqué que l’égalité était l’âme de la France. Il n’avait pas tort…

Je ne sais pas où on va, mais on y va tout droit. Prions le Seigneur Jésus-Christ, qu'il nous protège et nous apporte des jours meilleurs.


Revenir en haut
Geneviève Lemmer
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 278
Localisation: Gironde

MessagePosté le: Ven 17 Mai - 17:13 (2013)    Sujet du message: Paris : violences au Trocadéro, pourquoi c'est (très) grave Répondre en citant

Eric Zemmour dit très souvent ce que d'autres n'osent pas dire.
Pas vraiment fan non plus, mais on doit lui reconnaitre cette qualité d'avoir les yeux ouverts.
Il y a quelques temps il avait dit que "parmi les délinquants, il y avait plus de délinquants d'origine étrangère que de Français" et avait été traduit en justice pour l'avoir souligné. Mais finalement aucune condamnation pour lui.
En fait, je suis assez de son avis, je crois que nous avons déjà assez de nos propres délinquants sans aller récupérer ceux d'autres pays, Européens ou pas.

Je vous remercie Mavendorf, en effet notre langue est suffisamment riche, pour utiliser le mot qui convient sans essayer de faire un usage inadapté de certains mots.
Mais je pense que le choix est volontaire. Madame la ministre de la justice dit "il faut que jeunesse se passe".
Certes, mais pas au prix de vols, viols, incendies, destructions.....


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:47 (2016)    Sujet du message: Paris : violences au Trocadéro, pourquoi c'est (très) grave

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com