Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

dialogue avec La Franc-Maçonnerie
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Religion
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Comte de Chinon
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 518
Localisation: Génelard
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû - 19:01 (2013)    Sujet du message: dialogue avec La Franc-Maçonnerie Répondre en citant

ce n'est ni plus ni moins qu'un évêque Français(est-il au moins évêque?) qui demande à l’Église de dialoguer avec cette monstrueuse secte.

http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/sur-la-franc-maconnerie-ils-r…
_________________
Comte de Chinon
Capitaine-Lieutenant des Gendarmes de la reine



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 15 Aoû - 19:01 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Sep - 16:24 (2013)    Sujet du message: dialogue avec La Franc-Maçonnerie Répondre en citant

Le dialogue... encore une chimère des sociétés démocratiques.

Qu'on le veuille ou non le dialogue, dans certains cas, n'est tout simplement pas ou plus possible et alors : "Ultima Ratio RegumWink
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Philippe de L.
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2013
Messages: 46
Localisation: Comtat Venaissin
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mar 8 Oct - 08:27 (2013)    Sujet du message: dialogue avec La Franc-Maçonnerie Répondre en citant

Un dialogue... comme entre le Christ et Lucifer. Le seul moyen que la franc-maçonnerie a de se racheter, c'est de se repentir et par conséquent de se disparaître... Mais le repentir s'adresse aux personnes de l'institution, et non pas à l'institution elle-même. Donc le dialogue est utopique, en plus d'enchanter la franc-maçonnerie qui s'assure par là la complicité ou du moins la passivité de certains clercs. La franc-maçonnerie a toujours su exploiter l'inertie !
_________________
Tout pour l'honneur.


Revenir en haut
MSN
Baron BACHMANN
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2013
Messages: 22
Localisation: NOUVELLE FRANCE GARCHOISE (92)
Religion: Catholique Romaine
Masculin

MessagePosté le: Ven 18 Oct - 21:28 (2013)    Sujet du message: dialogue avec La Franc-Maçonnerie Répondre en citant

Citation de Son Altesse Royale, Louis de Bourbon, Roi de France et de Navarre, le XVIème du nom a été l'initiateur de la citation suivante :
« C'est une maxime bien essentielle dans le gouvernement, de prévenir que les peuples ne tombent dans une sorte d'indifférence qui leur fasse penser qu'il est égal de vivre sous une domination ou sous une autre ».

Bonsoir Cher Sieur le Comte de Chinon,
Bonsoir Cher Sieur Léandre de Brisaux,
Bonsoir Cher Sieur Philippe de L.,

Ce sujet mis en ligne sur votre site me semble être une excellente initiative pour plusieurs raisons :
- Les FM ou *** ont commandité la Révolution de 1789 avec une très grande volonté de lutter contre "Dieu" en anéantissant le Roy (la Monarchie), l'Eglise, la Patrie, la Famille ... En 1750 on souhaitait ardemment promulguer une loi pour l'avortement,
- Les FM ou *** gouvernent la FRANCE (1500 ont le pouvoir actuellement) avec une volonté délibérée de la livrer toute entière au Mondialisme, de la ruiner culturellement, religieusement, financièrement en la laissant dériver au profit du monde anglo-saxon qui resserre l'étau autour de cette patrie d'exception ...

Pour vous rendre compte des luttes contre des papes conscients de la dangerosité de cette secte, vous pourrez découvrir le raccourci suivant. Je vous souhaite une excellente lecture de ce document, véritable pierre angulaire destinée à les compromettre à perpétuité.

Bulle pontificale émise par Clément XII contre la Franc-maçonnerie ... 
Lien changé admin
 
Je vous souhaite une excellente fin de journée.

Au plaisir de vous lire et/ou d'échanger avec vous tous.



Royalistement, votre dévoué ...
_________________
Lieutenant-Général des Gardes Suisses
Baron de BACHMANN


Revenir en haut
Baron BACHMANN
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2013
Messages: 22
Localisation: NOUVELLE FRANCE GARCHOISE (92)
Religion: Catholique Romaine
Masculin

MessagePosté le: Ven 25 Oct - 10:21 (2013)    Sujet du message: dialogue avec La Franc-Maçonnerie Répondre en citant

Chers amis,
Je vous recommande, pour celles et ceux qui seraient intéressés par la lecture d'un ouvrage sur "La Franc-Maçonnerie et la Révolution française", un opuscule diffusé aux Editions du Trident et écrit par Monsieur Maurice Talmeyr. Ce livre permet d'avoir une présentation de l'organisation de la Franc-Maçonnerie, le nom de ses initiateurs, quand et comment elle a débuté, ses principes, son irréligion, le nom également de certains de ses adhérents, leurs fonctions et pouvoirs au sein de cette secte au XVIIIème siècle ; et, pour quelques uns d'entre eux, leur participation active pendant la Révolution française.
Cet auteur développe la vision du fait révolutionnaire comme largement tributaire d'une conspiration au sein des Loges Maçonniques. La Révolution, et particulièrement la mort du Roy, étaient voulues et commandités par ce mécénat luciférien. Vous découvrirez également, leur volonté déterminée, d'anéantir la religion catholique ...

Je vous souhaite une excellente journée.

Au plaisir de vous lire et/ou d'échanger avec vous tous.



Royalistement, votre dévoué ...
_________________
Lieutenant-Général des Gardes Suisses
Baron de BACHMANN


Revenir en haut
Française
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 139

MessagePosté le: Sam 26 Oct - 10:44 (2013)    Sujet du message: dialogue avec La Franc-Maçonnerie Répondre en citant

Merci monsieur BACHMANN

Voici aussi quelques informations ....



http://vivejesus.unblog.fr/2013/02/11/mgr-lefebvre-nos-relations-avec-rome/


MGR LEFEBVRE : NOS RELATIONS AVEC « ROME »
CONFÉRENCE DONNÉE À LA RETRAITE SACERDOTALE, LE 4 SEPTEMBRE 1987 À ÉCÔNE

NOUS NAVONS PAS AFFAIRE À DES GENS HONNÊTES

Mais, je pense que, à mon sens, nous n’avons pas affaire à des gens honnêtes. C’est cela qui est terrible, nous n’avons plus affaire à des gens honnêtes. Autrefois, quand j’allais à Rome comme délégué apostolique, j’avais affaire à des gens honnêtes, à des gens qui voulaient le règne de Notre-Seigneur Jésus-Christ, à des gens qui travaillaient pour le salut des âmes. Maintenant, ce n’est plus cela, ce n’est pas cela.

Ils ne travaillent pas pour le salut des âmes.


Ils travaillent pour la gloire humaine de l’Église dans le monde, la gloire purement humaine. Ce rassemblement de toutes les religions, rassemblement de toutes les idéologies : le communisme, les francs-maçons, les juifs… Vous avez vu ces réunions, ces jours-ci, avec les juifs ? Il va les retrouver à New York, et tout cela…

C’est cela, une gloire purement humaine, purement humaine, abominable même, parce que c’est la vérité avec l’erreur, la vertu avec le vice, les amis de Notre-Seigneur avec les ennemis de Notre-Seigneur ; c’est une abomination, une abomination. C’est cela qui est à Rome maintenant. Ils ne pensent qu’à cela. Ils ne vivent que de cela.

Et derrière tout cela, des histoires financières véreuses, n’est-ce pas, véreuses… C’est ce que me disait un cardinal à Rome. Je lui disais : « Mais enfin, quel est un peu le leitmotiv qui tient tout ce monde-là, tout ce monde qui travaille, ici, à Rome ?«
Il m’a dit : « Ça, Mgr, ça… » Il m’a fait le geste : ça, l’argent. Ils travaillent pour l’argent. Derrière tout cela, on peut imaginer tout ce qui peut se passer. Je vous cite ce cas ; j’ai eu l’occasion de le dire à ceux qui ont des hésitations encore sur Rome. Je dis : « Je suis intimement persuadé que nous ne savons pas la moitié de ce qui se passe à Rome et si nous sommes déjà scandalisés par la moitié que nous savons, eh bien, pensons qu’il y a encore la moitié de plus. Si nous savions tout, nous serions épouvantés, épouvantés« .

NOUS AVONS AFFAIRE À UNE MAFIA

Nous avons affaire vraiment à une mafia incroyable, invraisemblable, liée à la maçonnerie certainement, n’est ce pas ?



Quatrième de couverture
Le 16 juillet 1999, Mgr Luigi Marinelli, un prélat retraité âgé de soixante-douze ans, est convoqué devant un tribunal du Vatican pour s'expliquer sur un livre, publié anonymement, mais dont on lui attribue la paternité, et que les magistrats pontificaux souhaitent voir interdit. Ce livre, dénonçant la corruption morale et physique régnant dans les plus hautes sphères de la cité de saint Pierre, émanerait d'un groupe de hauts fonctionnaires de l'Église, " Les Millénaires ", qui aurait choisi de briser la loi du silence. La convocation de Mgr Marinelli devant ses juges eut pour effet immédiat de transformer en best-seller dans la péninsule ce qui était jusque-là un ouvrage à diffusion restreinte.
Ce qui fait le caractère exceptionnel du Vatican mis à nu, c'est la personnalité de ses auteurs. Pour la première fois, des membres éminents de la curie lèvent le voile sur le très opaque gouvernement du Vatican. Et ce qu'ils décrivent est accablant. Avec une liberté de ton remarquable, ils se font les chroniqueurs de la dernière monarchie absolue d'Europe : une nouvelle cité des Borgia, aux mains d'une coterie de carriéristes sans foi ni loi. L'entourage de Jean-Paul II ? Des prêtres polonais qui s'accrochent aux leviers du pouvoir avec la plus grande insolence. La nomination des évêques ? Une foire où se croisent " protecteurs " et " protégés ". La curie ? " Celui qui sait manier sa langue, peu importe s'il pense et comment, celui-là fait carrière. " Les prêtres ? Tel monseigneur est surpris par la police en train de s'ébattre avec un jeune homme dans un jardin public de Rome ; tel autre se fait prendre avec une valise pleine de billets à la frontière suisse.
Mais par-delà cette mise à nu souvent malicieuse de la course aux postes, de la lutte de clans, de l'homosexualité et de la franc-maçonnerie comme instruments de promotion accélérée, les auteurs - dont les noms n'ont toujours pas été révélés - appellent de leurs vœux une indispensable réforme ; et c'est sans doute ce message qu'il faut retenir en priorité : " Le démon est là, il travaille au sein de l'Église. Ce livre est un acte d'amour envers elle.

Et enfin ce lien (ça fait peur )
http://www.a-c-r-f.com/documents/CC/CC231_Le_Vatican_mis_a_nu_ch._18_8p.pdf


Revenir en haut
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 14 Déc - 23:33 (2013)    Sujet du message: dialogue avec La Franc-Maçonnerie Répondre en citant

                          Je possède un document saisis dans les loges suite à l'interdiction de celle ci par le gouvernement de Vichy ,il s'agit du Blason du Chevalier KADOSCH 30e degré ,"GRADE DE VENGEANCE", Dieu y est représenté par une tête de mort et un couronne ainsi que celle du roi avec une tête de mort également avec une couronne et du Pape avec une tête de mort et la tiare ,  ALORS DIALOGUE ?  
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 15 Déc - 00:10 (2013)    Sujet du message: dialogue avec La Franc-Maçonnerie Répondre en citant

propatria a écrit:
                          Je possède un document saisis dans les loges suite à l'interdiction de celle ci par le gouvernement de Vichy ,il s'agit du Blason du Chevalier KADOSCH 30e degré ,"GRADE DE VENGEANCE", Dieu y est représenté par une tête de mort et un couronne ainsi que celle du roi avec une tête de mort également avec une couronne et du Pape avec une tête de mort et la tiare ,  ALORS DIALOGUE ?  


Effectivement, j'ai déjà vu ces "armoiries"......
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Chevalier-de-Moncaire
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2012
Messages: 92
Religion: Catholique Apostolique Romaine
Masculin

MessagePosté le: Dim 15 Déc - 16:25 (2013)    Sujet du message: dialogue avec La Franc-Maçonnerie Répondre en citant

La  contre revolution ne doit pas  être une révolution contre mais le contraire de la  révolution. Vois croyez cela possibe?  J'ai mes doutes,
_________________
Pour Dieu, la Royauté légitime et la Famille: PRESENT!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 15 Déc - 17:09 (2013)    Sujet du message: dialogue avec La Franc-Maçonnerie Répondre en citant

Chevalier-de-Moncaire a écrit:

La  contre revolution ne doit pas  être une révolution contre mais le contraire de la  révolution. Vois croyez cela possibe?  J'ai mes doutes,

Vous n'avez jamais lu Maistre ? Il me semble que cette citation est tirée de ses "considérations sur la France".

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6258824q
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
suzanne
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 23 Fév - 16:46 (2014)    Sujet du message: dialogue avec La Franc-Maçonnerie Répondre en citant

Entretien avec Mgr Dominique Rey (évêque de Fréjus-Toulon) sur la franc-maçonnerie
Auteur d’un ouvrage sur la franc-maçonnerie, Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, rappelle que pour l’Eglise, on ne peut pas être à la fois catholique et membre d’une loge maçonnique. « Peut-on être chrétien et franc-maçon », tel le titre d’un ouvrage publié l’an dernier aux éditions Salvator et écrit par Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon. Notre entretien avec Mgr Rey : 1. Mgr Dominique Rey, dans le nouveau code de droit canonique l’Eglise ne parle plus de la franc-maçonnerie. Le jugement de l’Eglise a-t-il changé à son sujet ?

Le 26 novembre 1983, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, par son préfet qui était alors le cardinal Josef Ratzinger a fait une mise au point sur la Franc-maçonnerie. Cette déclaration a été approuvée par le pape Jean-Paul II. Elle dit ceci : « On a demandé si le jugement de l’Église sur les associations maçonniques était changé, étant donné que dans le nouveau Code de droit canonique il n’en est pas fait mention expresse, comme dans le Code antérieur. Le jugement de l’Église sur les associations maçonniques demeure donc inchangé […] et l’inscription à ces associations reste interdite par l’Église ».  

2. Quels sont les éléments de l’enseignement maçonnique de base que l’Eglise trouve incompatibles avec la foi catholique ?

La franc-maçonnerie, qu’elle soit opérative ou spéculative, est de type gnostique (la gnose est une hérésie déjà condamnée par St Irénée au IIème siècle et que l’on retrouve dans tous les ordres initiatiques). Elle prétend donner à ses adeptes une formation ésotérique, enseignement secret qui révèlerait le sens caché de l’univers. Tous les rituels font miroiter aux yeux des initiés l’acquisition d’une « Tradition primordiale », et d’une « Lumière » qui, au mieux, est celle de l’intelligence humaine, mais en aucun cas, celle de la Transfiguration en Christ.  

3. Comment peut-on concilier cette nécessité d’attester notre foi avec l’interdiction, faite à l’intérieur de la loge, d’aborder les problèmes religieux ?

La condamnation de l’Eglise porte sur l’ésotérisme, c’est-à-dire le fait de transmettre la doctrine à un cercle restreint d’initiés. Le goût pour les doctrines secrètes a toujours été perçu comme inconciliable avec l’Evangile. Dans l’Eglise catholique, il n’y a pas d’enseignement secret. La doctrine de la foi chrétienne est accessible à tous. Le christianisme est la Révélation de l’amour de Dieu manifesté en son Fils Jésus-Christ. Il ne voile pas. Au contraire, il dévoile.
 
4. Quelles sont les conséquences théologiques de cette incompatibilité ?

Elles sont multiples. Par exemple, le christianisme comporte un certain nombre de dogmes qui sont autant de « fenêtres » ouvertes par la lumière de la foi sur le Mystère de Dieu. Ces affirmations dogmatiques objectivent notre foi. Celle-ci peut alors s’exposer de façon structurée et structurante, et ainsi proposer une intelligibilité du « croire ». Ces affirmations constituent le Credo. Le maçon soutient au contraire le primat et l’autonomie de la raison par rapport à toute vérité révélée. Le concept de « norme » ou, pis encore, de loi morale, devient ainsi de lui-même une valeur négative. Par exemple, la théologie du salut ou de la grâce. Selon la « philosophie humaniste », prônée par la maçonnerie, l’homme n’a pas besoin de salut. Il se perfectionne sans cesse lui-même. De plus, pour accéder au salut, le chrétien compte d’abord sur la grâce miséricordieuse de Dieu qui éclaire son intelligence, soutient son agir, attise son désir… plus que sur ses propres ressources ou ses seules œuvres ! D’où l’importance de la prière et de la vie sacramentelle. A contrario, le maçon compte essentiellement sur son pouvoir « auto-créateur » et sur la force de solidarité de sa loge !  

5. Qu’en est-il sur le plan moral ? Sur le plan éthique, les différences sont également substantielles.

Pour le franc-maçon, les règles morales sont appelées à évoluer sans cesse sous la pression de l’opinion publique et des progrès de la science. Aucune règle n’est intangible. La morale doit évoluer au gré du consensus des sociétés. Elle devient contingente. On ne peut nier que l’homme se situe toujours dans une culture particulière, mais on ne peut nier non plus que l’homme ne se définit pas tout entier par cette culture. Du reste, le progrès même des cultures montre qu’il existe en l’homme quelque chose qui transcende les cultures. Ce « quelque chose » est précisément la nature de l’homme : cette nature est la mesure de la culture et la condition pour que l’homme ne soit prisonnier d’aucune de ses cultures, mais pour qu’il affirme sa dignité personnelle dans une vie conforme à la vérité profonde de son être. L’Internationales Freimaurer Lexikon (dictionnaire international franc-maçon), source reconnue comme objective, met en cause ce qui pour elle relève du dogmatisme de l’Eglise catholique : « Toutes les institutions qui reposent sur un fondement dogmatique, et dont l’Eglise catholique peut être considérée comme la plus représentative, exercent une contrainte de la foi » (Lennhoff-Posner, Vienne, 1975, p 374). Ce n’est pas sans raison que, à l’intérieur de la loge, toute discussion sur les phénomènes religieux est sévèrement interdite. D’autre part, la franc-maçonnerie prône le naturalisme, sans que ce dernier repose absolument sur un principe de transcendance. « En toute chose, c’est la raison humaine et la nature humaine qui restent maîtresses et souveraines. » La franc-maçonnerie refuse tout phénomène surnaturel (apparitions, miracles, théophanie…) considéré comme une intervention divine.  

6. Pourtant les franc-maçons n’attaquent pas le principe des religions et prônent un humanisme fait de tolérance, valeurs aujourd’hui considérées comme universelles.

La franc-maçonnerie est une philosophie humaniste consacrée à la recherche de la Vérité, mais elle estime celle-ci inaccessible. Elle rejette tout dogme. Elle conduit au relativisme, au prétexte de la tolérance absolue, au « constructivisme », au nom de la capacité de l’homme à « s’auto-créer ». En raison de son relativisme religieux, les religions se retrouvent sur le même plan, comme autant de tentatives concurrentes pour exprimer la vérité sur Dieu qui, en soi, est inatteignable et insaisissable. Les diverses communautés religieuses auxquelles appartiennent les membres des loges, sont de fait considérées secondaires par rapport à l’appartenance plus englobante et supra confessionnelle à la fraternité maçonnique. L’engagement, au sein de cette fraternité, transforme la structure de l’acte de foi chrétien. Celui-ci n’est plus perçu comme une adhésion globale qui engage toute la personne pour le Christ, en suivant son enseignement. « Car en Lui, dans Son propre Corps, habite la plénitude de la divinité. En Lui, vous avez tout reçu en plénitude, car Il domine toutes les puissances de l’univers. » (Col 2, 9-10)
 
7. Avez-vous rencontré des franc-maçons de haut rang, en activité ou « repentis » qui vous ont parlé à cœur ouvert ? Vous ont-ils dit des choses qui vous ont frappé ?

J’ai eu l’occasion de côtoyer quelques francs-maçons. J’ai retenu deux choses de ces contacts : L’idéologie de la franc-maçonnerie est difficile à cerner, d’une part parce qu’elle cultive le secret, et d’autre part, en raison de son éclatement en divers courants. Elle se fixe comme but de « travailler à l’amélioration matérielle et morale, ainsi qu’au perfectionnement intellectuel et moral de l’humanité. » J’ai eu l’occasion de rencontrer des francs maçons qui se déclarent chrétiens. En effet, la franc-maçonnerie anglo-saxonne confesse sa foi en Dieu, « Grand Architecte de l’univers ». Cependant, les constitutions d’Anderson de 1723, texte de référence pour tous les francs-maçons, ne comportent pas la moindre référence à Dieu en Jésus-Christ, ne mentionnent jamais la Sainte Trinité, le péché, le salut, la résurrection, la venue de l’Esprit-Saint… Ils ne voient pas l’incohérence de la double appartenance. Le déficit de transmission de la Vérité, l’absence de chaleur humaine et la tendance à la désacralisation de la vie ecclésiale, qui affectent parfois les communautés chrétiennes, pourraient expliquer en partie l’attrait exercé par la franc-maçonnerie. La culture relativiste et de « tolérance », le souci humaniste de bienfaisance, le refus de toute forme d’obscurantisme et de toute forme d’intégrisme… consonnent avec les attentes de nos contemporains, et les discours actuellement véhiculés par les politiques et les médias. La proposition est attractive et séduisante. Enfin, le divorce entre la foi et la raison, dénoncé par le pape Jean-Paul II dans sa lettre encyclique Fides et Ratio (n° 48), déporte insidieusement la foi vers un certain piétisme, un sentimentalisme religieux. Livrée à elle-même, la raison n’est plus finalisée par la recherche de la Vérité. Elle se trouve à la merci des idéologies ou des constructions subjectives. L’engagement du chrétien dans la franc-maçonnerie relève, dans bien des cas, d’une méconnaissance de ce lien organique entre foi et raison.
 
8. La franc-maçonnerie est-elle vraiment une société secrète dans ses structures et ses enseignements ?

Il suffit de demander à un ami franc-maçon de vous faire connaître la liste de ceux qui fréquentent sa loge ou d’avoir accès au rituel d’initiation pour se rendre compte qu’il y a une culture du secret.
 
9. La franc-maçonnerie a-t-elle un réel poids sur la société à travers des réseaux ou est-elle une sorte de relique de la gnose antique un brin désuète dans ses rites ? En avez-vous des exemples ?

Son influence sur les idées politiques a été déterminante dans l’histoire de la République française. Je pense bien sûr à la IIIème République. Son rôle fut indéniable dans l’émergence des libertés publiques. Mais dans un contexte très polémique, ses mots d’ordre anti-cléricaux et laïcistes dirigés contre l’Eglise, s’insurgeaient contre l’autorité morale et doctrinale qu’elle représentait. Par l’entremise de cercles de pensées et de réseaux d’influence, certains projets de loi votés par le Parlement, ont été préparés dans le silence des couvents maçonniques (en particulier les frères furent actifs sur la question scolaire [et de [url=http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-5028425.html%5Dl%E2%80%99avortement.%5B/url%5D%20NDLR][/url]). Cependant, la franc-maçonnerie offre aujourd’hui une image extrêmement diversifiée où s’affrontent et se confrontent divers courants de pensée et diverses traditions. Malgré une volonté affichée de donner une image positive de transparence, une certaine opacité entretenue interdit de disposer de données objectives sur l’impact réel de la franc-maçonnerie sur la société française. Par exemple, on trouve une grande différence d’une obédience à l’autre quant au rapport au religieux : depuis l’athéisme déclaré jusqu’à des loges dites de « franc-maçonnerie chrétienne ». La franc-maçonnerie constitue un réseau d’influence et de pouvoir dans plusieurs secteurs de la société. On dénonce quelquefois ses intrigues, les tractations affairistes de certaines « Fraternelles » (celles-ci regroupent par profession des initiés de toutes obédiences). Mais il ne faut ni exagérer l’influence de la franc-maçonnerie, ni sous-estimer son emprise, ni diaboliser ses membres.
 
Entretien Vincent Pellegrini/Le Nouvelliste


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Fév - 21:02 (2014)    Sujet du message: dialogue avec La Franc-Maçonnerie Répondre en citant

Merci pour cette information. Il est de plus en rare que des évêques osent dénoncer publiquement les agissements de la secte... Depuis que la FM a pris le contrôle de la politique "française". Toutes les lois iniques qui font la ruine du catholicisme, ont été d'abord élaborées dans les loges.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Fév - 00:22 (2014)    Sujet du message: dialogue avec La Franc-Maçonnerie Répondre en citant

[size=32][/size . " la contre révolution ne doit pas être une révolution contraire , mais le contraire de la révolution" oui !,mais il est parfois comme dans les "sociétés de pensée" des questions qui sont posés sur un sujet à des personnes qui ne l'on jamais étudié .
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
cinqmars
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2011
Messages: 14
Localisation: Cergy

MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 11:07 (2014)    Sujet du message: dialogue avec La Franc-Maçonnerie Répondre en citant

Il me semble que pour atteindre un certain degré dans la franc-maçonnerie il faut avoir été évêque. (souvenir d'une conférence qu'avait donné un ancien franc maçon sauvé par la lumière de DIEU.)

Il n'y a donc rien d'étonnant qu'un homme d'église prône le dialogue avec eux.
_________________
«Qu’est-ce qu’une grande vie, sinon une pensée de la jeunesse exécutée par l’âge mûr ?»


Revenir en haut
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 13:39 (2014)    Sujet du message: dialogue avec La Franc-Maçonnerie Répondre en citant

Dialoguer avec la franc-maçonnerie, c'est une manière polie de dire que son existence est légitime, qu'elle peut être utile à la société, que ses institutions sont respectables. De plus je ne vois aucun intérêt "stratégique", à entamer un pareil dialogue avec des gens qui se cachent et se dissimulent tellement ils sont intrigants. Des relations officielles avec une société qui sur le papier est secrète, c'est stupide. 
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:55 (2016)    Sujet du message: dialogue avec La Franc-Maçonnerie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Religion Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com