Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Émigrés français au Vénézuela

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Baudrier
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2013
Messages: 102
Localisation: Paris
Religion: néant
Masculin

MessagePosté le: Dim 18 Aoû - 18:47 (2013)    Sujet du message: Émigrés français au Vénézuela Répondre en citant

Sanz Tapia (Angel).- Refugiados de la Revolución francesa en Venezuela (1793-1795), Revista de Indias, 1987, vol. XLVII, núm. 181, págs. 833-867.
 
    Nous retrouvons l'escadre du chevalier de Rivière, formée du navire royal "La Ferme", de la frégate "La Calypso", de la corvette "Maréchal de Castries" et de la goëlette "L'Elizabeth". Partie de la Martinique, l'escadre parvint le 18 janvier 1793 à Puerto España, île de la Trinité. Elle transportait en particulier 52 officiers et 34 sous-officiers des six régiments d'infanterie Forez, Aunis, Bassigny, Maréchal de Turenne, Sarre et Martinique. De Rivière est reçu par le gouverneur José Maria Chacón et propose de se mettre au service d'Espagne où règne le roi Charles IV, de la maison des Bourbons. Las ! Je ne lis guère l'espagnol mais comprends que l'escadre retourna à la Martinique et la quitta le 21 juin pour arriver le 25 à la Trinité. Elle transportait approximativement 2 500 personnes. Les colons émigrés débarquèrent et les officiers d'infanterie sollicitèrent leur intégration dans les forces de l'île. On leur répondit qu'ils seraient mieux employés à Puerto Cabello. A vrai dire, je ne suis pas persuadé que l'"Elizabeth" ait fait partie du second voyage, à en juger par les évocations des quatre bâtiments dans GHC jusqu'en novembre 1996. Nous avons par exemple une "Elizabeth" à la page 1227 mais elle est de 1797 ; une autre, ou la même, apparaît à la page 1298. Elle est de l'an X. Mais on aperçoit "La Ferme" aux pages 682, 702, 703, 808, "La Calypso" aux pages 518, 682, 702, 703, 808, 879, 1577, le "Maréchal de Castries" aux pages 703, 708. 
    Je survole les pages, bien obligé !, et nous voilà au Vénézuéla où, en dehors des émigrés, furent également débarqués des esclaves et des prisonniers français. Finalement, les militaires émigrés furent transférés en Espagne et l'auteur donne des listes. Pour le régiment Maréchal de Turenne, les sergents Pierre-Joseph Ducastel, Nicolas Pittaye, Claude Lecomte, Santiago Mauricio, Pierre Charigne, Françoise [?] Albin [interversion du prénom et du patronyme ?], Joseph Tissot, Louis Piesvaux, Agapit-Josept Hocard, Louis Feuvache, Louis Albert, Gabriel Nicolas, Louis-François Lesnies, Guillaume Cleris, Jean-Baptiste Barre, Etienne Dupré, Claude Croiseaux. Il ajoute les soldats Charles-Louis-Joseph Petit, Roch-Joseph Bousenet, Jean-Paul Bourganet. Il y a un sergent du régiment de Bassigny, François-Pierre Mercier. L'auteur classe séparément les officiers. Ainsi le régiment de Forez est représenté par Jacques-François-Nöel Dourdon de Pierrefiche, Jean-Baptiste Duponget, le régiment du Béarn par Hugues Jean-Baptiste Rolan de Payen, Pierre-Nicolas d'Ambly, le régiment d'Aunis par Louis-Pierre, comte de La Colombière, le régiment de Bassigny par Joseph-Maurice de Fromental, Jean-François d'Elpeyron, Jean Baptiste, vicomte de Narbonne, Camille-Alexandre de Rosière, chevalier d'Euvesin, Jean-Martin Meynard de La Fargue, Pierre-Jean-Vincent René Le Rousseau. Le régiment Maréchal de Turenne revient en force avec Joachim Robin de Bellain de Fressinaux, Louis-François-Maximilien Derobert Duchatelet, Jean-Baptiste-Louis-François, vicomte de Valadous, Etienne-François Tristan de L'Hermite, Joseph-Augustin Lemaitre de Beaumont, Charles-Gabriel Jambre de Lestortière, Jean-Jacques Charles, chevalier de Bruchard, Joseph-Prosper de La Grange, chevalier de Tarnac, François-Antoine Ohug de Genies, Sylvain de Maussabre, Jacques-Pierre de Villereau, Pierre-François de Villereau, Henri-Louis Thieffrein de Payens, Mayeul Bossedon de Genetine, Joseph-Basile Sabatorie a Mousqueus, Jerôme-Emmanuel Aubier de La Mouteille, Charles-Maurice-Joseph de Seytres, chevalier de Caumont. Du régiment d'Orléans, Jean-Baptiste Bercaire de La Marie de Villaubois, du régiment de la Sarre, Joseph-Marie Lavene Desperriers, Antoine, chevalier de Calonne d'Avesne, Jean-Louis Dieudonné de Las Chesnaye, Louis-Hector de Layen d'Auteroche, François-Marie-Esprit de Montbel, Pierre-Jacques-Jean de La Roche-Aymon, Charles-Germain-Auguste Dufort d'Encries, Joseph-Martial de Bocry de La Boissière, Jean-Louis de Rentiere, Guillaume de Chavanne qui, lui, sera "expulsado". Pour finir, Jean-Louis Gazan, du régiment de la Martinique, Jean-Baptiste-Noël Blanchard de Koman, du régiment de la Guadeloupe et Joseph Vidal, dont l'origine, "Mariscalato", peut laisser perplexe.
  Pierrre Baudrier 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 18 Aoû - 18:47 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com