Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ouradour-sur-Glane et Les Lucs-sur-Boulogne

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 4 Sep - 14:56 (2013)    Sujet du message: Ouradour-sur-Glane et Les Lucs-sur-Boulogne Répondre en citant

 
Citation:
Proposition d'unir dans la même mémoire Ouradour-sur-Glane et Les Lucs-sur-Boulogne

Bernard Antony, président de l’AGRIF, communique :


La visite du président allemand Joachim Gauck au village martyrisé d’Oradour-sur-Glane ne rappelle pas seulement un acte abominable de la barbarie nazie.
Pour les Français qui savent l’importance d’une mémoire plus longue et plus complète des horreurs perpétrées par les régimes totalitaires Jeunes-Turcs, nazis et jusqu’à nos jours dans les enfers communistes de Chine, d’Indochine et de Corée du Nord, que le débile ministre Montebourg confond incroyablement avec la libre Corée du Sud, l’actualisation du souvenir d’une extermination antérieure et très analogue à celle d’Oradour s’impose : celle du massacre de cinq cent soixante-quatre femmes et enfants des Lucs-sur-Boulogne en Vendée le 28 février 1794.
Ce massacre fut en effet emblématique de la mise en œuvre du plan d’extermination systématique de la Vendée et des autres lieux de résistance, comme la ville de Lyon, à l’établissement du totalitarisme jacobin, parfait modèle idéologique et référence constante des régimes précités.
Il faut saluer sur ce point majeur de la compréhension de l’histoire la remarquable préface au livre de Reynald Secher  de l’avocat Gilles-William Goldnadel, vice-président du CRIF, observant l’irréfutabilité totalitaire des crimes contre l’humanité allant de Robespierre, Saint-Just et Bertrand Barère, avec leurs exécutants génocideurs, les Carrier et autres Tureau, à Hitler et Eichmann, et à la continuité meurtrière bientôt séculaire de Lénine, Staline et Trotsky à Mao, Pol-Pot et Kim-Jong-Un.
Hélas, les idéologues totalitaires de notre régime socialiste et au premier chef Vincent Peillon, continuent d’exalter imperturbablement le modèle jacobin si vanté d’ailleurs dans son "Histoire socialiste de la Révolution Française" par un Jean Jaurès à la fois robespierriste et négationniste, bien oublié sous cet aspect.
Or, comme l’Allemagne actuelle, la République Française aussi doit faire repentance de ses crimes contre l’humanité. Afin que l’on ne puisse jamais oublier que les lois de la République soi-disant issues de la "volonté générale", ce mythe fondateur du totalitarisme, ne peuvent être décidées et imposées au mépris de la loi morale.
L’AGRIF propose donc que soient désormais unis dans la même mémoire et la même repentance les souvenirs des massacres d’Oradour-sur-Glane et des Lucs-sur-Boulogne. 



Source : http://www.lagrif.fr


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 4 Sep - 14:56 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Jeu 5 Sep - 08:00 (2013)    Sujet du message: Ouradour-sur-Glane et Les Lucs-sur-Boulogne Répondre en citant

Cet amalgame est incompatible.

Nous ne pouvons mettre le génocide vendéen sur une seule couleur politique ou de parti, car dans ce symbole du massacre des Lucs, c'est tous les partis de la "république de 1793" qui sont pris la main dans le sac. La république des droits de l'homme de 2013 est ses acteurs, commencent à enlever son passé de génocidaire, pour continuer son révisionnisme bien "démos" de l'histoire. Bravo mr Anthony, continer à laver la révolution des crimes qu'elle à commis.


Mr Peillon devrait relire les écrit du germanophile Jaurès, et les propos de son ami Marcel Sembat sur la république qu'il appelait "la femme sans tête".
_________________


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 5 Sep - 22:08 (2013)    Sujet du message: Ouradour-sur-Glane et Les Lucs-sur-Boulogne Répondre en citant

Il faut continuer de se battre pour parler des guerres de Vendée et de tous les épouvantables massacres qui y furent commis au nom de la république. Les nazis eux-mêmes étaient des enfants de coeur à côté des monstrueux soldats de la république enrôlés dans les "colonnes infernales" de Turreau.
Très bientôt il n'y aura même plus une ligne sur la Vendée dans les manuels d'Histoire de nos enfants (d'ailleurs je ne sais même pas si on la mentionne toujours dans la partie consacrée à la Révolution). Nous devons perpétuer la mémoire des victimes de ce crime contre l'humanité afin qu'elles ne soient jamais oubliées. Rappeler constamment aux héritiers de Robespierre les victimes des crimes de leurs "héros", qu'ils essaient de cacher sous le tapis, est une sorte de piqûre de rappel pour leur dire : "Nous, nous n'oublions pas. Nous n'oublierons jamais".


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Sep - 19:20 (2013)    Sujet du message: Ouradour-sur-Glane et Les Lucs-sur-Boulogne Répondre en citant

V.F.H.78 a écrit:

Très bientôt il n'y aura même plus une ligne sur la Vendée dans les manuels d'Histoire de nos enfants (d'ailleurs je ne sais même pas si on la mentionne toujours dans la partie consacrée à la Révolution).



Ces livres, ce ne sont pas "les nôtres" mais "les leurs"... Rien de nouveau sous le soleil. Nous savons où conduit naturellement la prétention de battre l'ennemi sur son propre terrain en lui empruntant ses armes. C'est une façon manifeste de "passer à l'ennemi", hélas !
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Philippe de L.
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2013
Messages: 46
Localisation: Comtat Venaissin
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Oct - 16:21 (2013)    Sujet du message: Ouradour-sur-Glane et Les Lucs-sur-Boulogne Répondre en citant

Je suis professeur d'histoire dans le hors-contrat, et je travaille avec mes quatrièmes sur un manuel d'histoire "officiel" des anciens programmes (les nouveaux étant nullissimes, y compris en géographie). Il n'est fait aucune mention de la Vendée. Un exposé sera fait sur "les Guerres de Vendée" par deux élèves pour compenser cette lacune...
_________________
Tout pour l'honneur.


Revenir en haut
MSN
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Sam 31 Jan - 17:03 (2015)    Sujet du message: Ouradour-sur-Glane et Les Lucs-sur-Boulogne Répondre en citant

Pour rebondir sur ce sujet:

- mélanger diverses choses dans la fabrique d'une même "mémoire" n'est que faire montre d'une stupidité et d'une ignorance sans nom ; d'où des erreurs, la négation d'évidences historiques et donc des falsifications de l'histoire (sans majuscule ; je trouve que cela fait "idolâtrie", je ne sais pas ce que les futurs lecteurs du présent sujet pourront penser de cela) ;

- l'article de VFH parle de repentance à la fin ; c'est là encore chose fort mauvaise et malsaine: s'autoflageller pour des choses avec lesquelles on n'est pas responsable est illogique et peut conduire à des délires idéologiques (pléonasme?) ;

- je suis très méfiant au concept de "devoir de mémoire" que l'article sous-entend: se souvenir de tel ou tel évènement historique, et davantage certains que d'autres, serait donc une obligation à respecter absolument, ou sinon malheur? Non, "devoir d'histoire" serait un meilleur concept, et encore ; il est certes d'une certaine importance de connaître l'histoire pour comprendre notamment le présent, mais de là à parler d'un "devoir"... Je ne sais pas trop en revanche. Et puis, se souvenir (et là deux autres questions éventuelles: comment? De quelle manière?) n'est sûrement pas une garantie (car les usagers courant de cette première expression le pensent ainsi): l'histoire montre que les "leçons" sont rarement (hélas) "retenues".
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:29 (2016)    Sujet du message: Ouradour-sur-Glane et Les Lucs-sur-Boulogne

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com