Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le château de Chambord

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Culture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Baudrier
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2013
Messages: 102
Localisation: Paris
Religion: néant
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Sep - 16:20 (2013)    Sujet du message: Le château de Chambord Répondre en citant

J'ai sous les yeux l'article :



Montesi (Aurore).- Chambord, résidence d’exil et reliquaire du pouvoir de Stanislas Leszynski, Le Pays Lorrain, septembre 2013, pp. 249-256
 PIerre Baudrier


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 27 Sep - 16:20 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Ven 27 Sep - 16:52 (2013)    Sujet du message: Le château de Chambord Répondre en citant

Mr Baudrier, Bonsoir.
Auriez vous des informations sur la souscription (Archives etc...) publique pour le rachat de ce chateau pour le comte de Chambord à la Famille Wagram.
_________________


Revenir en haut
Baudrier
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2013
Messages: 102
Localisation: Paris
Religion: néant
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Sep - 19:02 (2013)    Sujet du message: Le château de Chambord Répondre en citant

Bonsoir,

Hélas, non, je n'ai pas d'informations et l'article n'en donne pas

P B


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Sam 28 Sep - 18:13 (2013)    Sujet du message: Le château de Chambord Répondre en citant

Sur la Souscription
Si cela peut vous aider
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Mer 14 Jan - 06:41 (2015)    Sujet du message: Le château de Chambord Répondre en citant

Dimanche dernier, la commission pour la souscription de Chambord a été présentée au Roi et à !a famille royale. M. l'archevêque de Paris, président de la commission, a prononcé le discours suivant:
« Sire, lorsqu'au milieu des plus cruelles douleurs, un enfant de consolation fut donne à la France, un cri de joie, d'admiration et d'actions de grâces répondit de toutes parts à ce bienfait, signe miraculeux de la divine protection, et présage assuré de bonheur et de gloire. Tous les cœurs se pressèrent autour du royal berceau ou reposaient tant d'espérances à coté de tant de merveilles; et Votre Majesté se rappelle, sans doute, encore le concert unanime de vœux, de bénédictions et d'hommages dont vos fidèles sujets saluèrent la venue de notre nouveau Henri.



» L'effusion de ces sentiments, Sire, ne devait pas s'arrêter au jour heureux qui les fit naître elle demandait qu'un monument public perpétuât le souvenir de la publique allégresse. L'esprit français en avait tracé le plan, il ne pouvait manquer d'être bientôt exécuté. Le célèbre domaine de Chambord, ancien héritage des comtes de Blois, réuni à la couronne sous Louis XII père du peuple, son château construit sous François Ier, visité par Louis XIV dans la splendeur et la magnificence de sa cour, habité par le malheur et les vertus de Stanislas, orné par Louis XV des lauriers de Fontenoy et de Rocoux, tel est, Sire, le monument qu'une ingénieuse pensée voulut dédier au fils de la restauration en mémoire du bonheur de sa naissance. »



Hélas malgré tant de doux et de glorieux souvenirs, ce château, l'un des chefs-d'œuvre du XVI siècle, dévasté d'abord et frappé par le vandalisme, allait tomber sous le marteau destructeur, lorsqu'une voix noble et respectueuse proposa de te soustraire, par un commun effort, aux rigueurs que lui réservait une froide et insensible spéculation d'en réparer les ruines, de le consacrer au duc de Bordeaux, et d'ériger ainsi l'irrécusable témoin de l'ivresse et des transports que fit éclater parmi nom son joyeux et mémorable avènement.
» Comprise aussitôt, cette pensée fut soudain accueillie d'un bout à l'autre du royaume; les départements et les communes, les villes et les campagnes, l'administration, la magistrature, l’armée, le riche, l'artisan tous applaudirent à cette inspiration monarchique, tous voulurent participer et concourir à l'accomplissement d'une œuvre qui désormais est devenue celle de la France entière.



» C'est elle, Sire, c'est cette France qui vous est si chère, dont nous avons aujourd'hui l'honneur d'être en quelque sorte les interprètes et les organes, c'est elle qui, brûlant du désir d'exprimer au Roi son généreux et invincible amour, supplie V. M. de sourire un instant a cette inspiration nationale d'avoir pour agréable ce faible hommage qu'elle vous offre On la personne de votre auguste petit-fils, et de le recevoir comme un. gage de ce que son dévouement est capable de lui faire entreprendre toutes les fois qu'il s'agira de l'honneur de votre couronne, de la gloire de votre règne et de la prospérité de votre royale famille, »




Le roi à répondu:
Mr l'archevêque, Messieurs, au moment ou le Roi, mon frère, apprit l'intention qu'avait la France d'offrir au jeune enfant qui venait de naître le domaine de Chambord, son premier mouvement fut la crainte de charger ses peuples d'une dépense nouvelle. Mais l'impulsion était donnée, et quelque chose que nous ayons pu faire dans le principe pour contenir cette élan, rien n'a pu l'arrêter; la France a fait voir qu'aucun sacrifice ce lui était impossible, quand il s'agissait de donner à ses rois une preuve plus constante encore de cet attachement pour eux qui n'a en aucun cas cesse d'exister dans le cœur des Français.



Dans cette circonstance j'accepte avec reconnaissance, au nom de mon petit fils, l'offre que vous venez de faire, certain que c'est pour là France entière un gage de l'amour qui ne cessera jamais d'unir le Roi aux Français, et les Français à leur Roi.


Le Roi a reçu ensuite, des mains de M. l'archevêque de Paris, le contrat d'acquisition du domaine de Chambord, et l'a remis immédiatement à M. le baron de La Bouillerie, ministre-d'état, intendant-général de la maison du Roi.
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:18 (2016)    Sujet du message: Le château de Chambord

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Culture Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com