Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des partis et élections en "République"
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 68, 69, 70  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Celtic1969
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2016
Messages: 13
Féminin

MessagePosté le: Ven 2 Sep - 08:27 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Bonjour à tous,

Ne serait-ce pas donner quelques sueurs froides au système électoraliste que de faire apparaître un bulletin auquel ils ne s'attendent pas ? Etes-vous certains que le silence par l’absention soit la meilleure des solutions puisqu'elle tombe dans l'ignorance et l'oubli..voir le mépris ?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Sep - 08:27 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Celtic1969
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2016
Messages: 13
Féminin

MessagePosté le: Ven 2 Sep - 15:13 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Je comprends votre réaction. Est-ce vraiment travailler pour elle que d'y mettre un bulletin qui suscitera la surprise et peut-être bien de sueurs froides ? Est-ce cautionner un geste électoraliste que de réclamer la légitimité par un moyen d'expression publique sans être muselé ? Utiliser les armes de l'adversaire n'est-il pas pour mieux le combattre ?

Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 759
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Ven 2 Sep - 18:45 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Un bulletin du genre ne sera considéré que fantaisiste et nul et ne donnera pas franchement de sueurs froides à ceux qui tiendront le bureau de vote. Vous contribueriez immanquablement à la république en faisant le geste, le plus important pour elle, celui d'aller dans l'isoloir, puis de mettre l'enveloppe dans l'urne. C'est cela qui compte pour ce régime. Par contre, l'abstention montre clairement qu'on n'est pas dans le jeu. L'abstention est ainsi jugée plus inquiétante, crée un certain malaise chez les républicains. Elle est d'ailleurs souvent très commentée, à plus forte raison qu'elle a tendance à augmenter progressivement.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Celtic1969
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2016
Messages: 13
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Sep - 10:46 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Ah bon ? Quels sont les chiffres de l'abstention ?

Revenir en haut
Celtic1969
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2016
Messages: 13
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Sep - 11:06 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Etiez-vous au courant ?

http://candidat-2017.fr/candidat.php?n=38&Jean%20d%20Orl%E9ans.php&…


Revenir en haut
Celtic1969
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2016
Messages: 13
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Sep - 11:07 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Je confirme mon vote : aux urnes chers amis !

http://candidat-2017.fr/candidat.php?n=77&Louis de Bourbon.php


Revenir en haut
Suger1144
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2016
Messages: 138
Localisation: Lyon
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Lun 5 Sep - 13:28 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

je suis sceptique mais si on arrivait a avoir 500 signatures, Louis de bourbon voudraient t-il candidat à une élection ? 


Mais je doit avoué que le scénario serait intéressant : louis de Bourbon a les 500 signatures, il fait campagne, il est élu chef d'état, propose par référendum le retour à la monarchie  = vive Louis XX roi par la grâce de Dieu et par la volonté du peuple Français !


Revenir en haut
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Lun 5 Sep - 14:41 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Suger1144 a écrit:
il fait campagne, il est élu chef d'état, propose par référendum le retour à la monarchie

Ou vous voulez dire qu'il fait quelques promesses à la noix, obtient au mieux 5% des voix, et aura dépensé du temps et de l'argent précieux. Ou alors on en arrive à une compromission misérable du royalisme, désormais indigne de porter ce nom, aboutissant sur une royauté d'opérette, incapable de changer les choses : en un mot un régime aussi bâtard que manchot.
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
Celtic1969
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2016
Messages: 13
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Sep - 15:26 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Vous l'aimez ? Vous souhaitez qu'il revienne ? Alors soutenons le. Faites marcher votre réseau pour l'aider à obtenir les 500 signatures. Il y aura toujours des détracteurs de toutes façons. Ignorez-les. Il faut soutenir Louis XX. Vous pouvez valider votre vote sur le lien ci-dessous :

http://candidat-2017.fr/candidat.php?n=77&Louis de Bourbon.php&PHPS…


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 5 Sep - 16:16 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Celtic1969 a écrit:

Vous l'aimez ? Vous souhaitez qu'il revienne ? Alors soutenons le. Faites marcher votre réseau pour l'aider à obtenir les 500 signatures. Il y aura toujours des détracteurs de toutes façons. Ignorez-les. Il faut soutenir Louis XX. Vous pouvez valider votre vote sur le lien ci-dessous :

http://candidat-2017.fr/candidat.php?n=77&Louis de Bourbon.php&PHPS…


La pratique du suffrage universel provoque l'effet complètement inverse de la possible restauration monarchique. Je vois que vous manquez cruellement de formation. Avant de foncer tête baissée derrière des sites internet dont vous ignorez totalement qui est à l'origine de cette nouvelle arnaque, il faut vraiment reprendre en ce qui vous concerne toutes les bases du royalisme.

Je sais c'est long, vous n'avez pas envie et vous allez me dire que le "temps presse"... Pourtant du temps vous allez beaucoup en perdre à courir derrière des chimères. Ce n'est pas sur ce terrain là que se tiennent les véritables enjeux, ni le "bon combat".    
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 759
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Lun 5 Sep - 17:35 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Toute personne qui utilise les méthodes de la république se corrompra avec les méthodes de la république et deviendra républicaine. De l'anti-légitimisme donc. Et peu importe les questions de nombres.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Mar 13 Sep - 07:26 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

L'abus d'autorité de la part du parlement et du gouvenement, sa résistance au bien commun, sa lutte contre  des lois relatives  au salut de la Patrie, la rage concentrée d'une haine du droit naturel, l'envie dominante au coeur, ses intrigues, son or corrupteur, la pusillanimité dès ministres, la cupidité de Hollande et le philosophisme de Valls, l'audace agitatrice de quelques prélats avides et orgueilleux, et plus encore l'excessive bonté du meilleur des monarques.... Voilà les principales causes de la continuité de la  révolution.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Jeu 27 Oct - 10:48 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Je vous le dis et redis: Nous ne pouvons voter ou continuer à voter pour une chimère titanesque qui nous a conduit dans les sables mouvant que nous traversons dans ces temps de déchainement. Servir le Pays n'est pas tenir un bulletin de vote.

Servir le pays c'est se former religieusement:

Le saint Curé d'Ars qui n'hésitait pas à voir dans l'ignorance du catéchisme en matière de religion un grave désordre: Nous sommes sûrs, disait-il dans ces homélies, que ce péché en damnera plus que tous les autres ensemble; parce qu'une personne ignorante ne connait ni le mal qu'elle fait en pêchant ni le bien qu'elle perd en pêchant.

Être paysan, c'est s'éloigner des discours de haine, qui frappent à nos portes, qui nous laissent séduire pour un culte de personnalité dans un parti. Retournons là, dans nos familles, là ou notre devoir nous appelle, et non pour des querelles, pour lesquelles nous ne sommes pas formés, et armons nous du phare des lois de notre passé qui vit toujours de notre patrimoine vivant de l'Autel et du Trône.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Sam 29 Oct - 21:53 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

1)Chateaubriand fut  un romantique civil, il était même la figure de proue du romantisme royal, et figure de proue ou de poupe chez les ultras. Qu’est-ce que le romantisme sinon la toute puissance accordée aux sentiments, ce fléau disait l’abbé Roussel : “Il y un romantisme essentiel (...). Le sentiment prétend trouver en lui-même sa règle et son objet”. Les ultra-royalistes avaient adopté - Chateaubriand en est l’illustration - le système de pensée romantique, un royautisme d’auto-suggestion.

2) Nos ultras, à la suite du porte-bannière du romantisme, sont donc dans une situation assez paradoxale pour effectuer ce travail qui forçait Joseph de Maistre à dire “nous sommes bien loin du repos”.

3) Or que se passe-t-il en 1815 ? Que pense des institutions le “maître à penser” commun des romantiques et des ultras, l’écrivain et homme politique Chateaubriand, dont nous venons de parler ?
Il était évident, et Louis XVIII comme ceux qui le suivaient en était conscient, qu’un retour intégral à la situation d’avant la révolution était à la fois peu souhaitable et impossible. Malheureusement la Charte - si elle ne remet pas en cause les justes réformes (par exemple la suppression des privilèges devant l’impôt, que Louis XV n’eut pas le temps de réaliser à cause de l’opposition féroce de l’oligarchie parlementaire, nous l’avons vu dans la première partie de cette étude) - consacre également la mise en place d’institutions d’une toute autre nature que celles de la monarchie très-chrétienne et qui ne sont en rien des réformes nécessaires : les partisans des droits de l’homme, ce nouveau bien commun révolutionnaire, avaient imposé le dogme de la souveraineté du peuple et exigé, pour sa réalisation, la création d’une assemble élue par le peuple. Or, très singulièrement, voilà que la Charte confirme la mise en place d’une assemble élue par le peuple elle aussi.

4) La monarchie ceinte par le parlementarisme de 1825-1830 selon la Charte a davantage fait pour l’acclimatation non pas, on le verra plus loin, des techniques, mais de l’esprit parlementaire, plus qu’aucun autre ouvrage. Avec cette formule fameuse qui ne portait le roi aux nues que pour mieux le marginaliser : « le roi dans la monarchie représentative est une divinité que rien ne peut atteindre : inviolable et sacrée, elle est encore infaillible ; car si il y a erreur, cette erreur est du ministre, et non du roi. Ainsi, on peut tout examiner sans blesser la majesté royale, car tout découle d’un ministère responsable’. Les ultras n’avaient guère clarifié leurs positions. En 1816, la plupart, y compris Clausel de Coussergues et la Bourdonnaye, avaient emboîté le pas à Vitrolles et Chateaubriand. La majorité de la chambre introuvable avait, le 17 mars 1816, pris le risque de signer une déclaration rédigée par Vitrolles, dans laquelle on pouvait lire ces phrases de défi qui sont en parfaite contradiction avec la nature de la Charte telle que nous la préciserons et telle qu’en bonne logique les ultras auraient dû la défendre : « Nous adoptons entièrement les principes de la Charte constitutionnelle, la division des pouvoirs qu’elle a établie ; nous en maintiendrons l’esprit et nous entrons dans les conséquences de ce système, comme le remplacement le plus raisonnable des anciennes institutions, libertés et franchises ».
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Sam 19 Nov - 11:14 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Dans les revues et effets de manches des partis, la bassesse, le silence menaçant et la dérision sont de rigueur.

Tout est dans l'orchestration hebdomadaire des faits ou actualités, que les petits prétendants, se lançant la verve, et non les balles, au visage. Qu'y a t-il de nouveau entre le visage de Robespierre, et celui qui veut se revendiquer chef d'une couleur d'un arc en ciel républicain? Rien, sauf la mode, après la mort de l'un des leurs, Mr Rocard, ou les commentaires des supporte(u)rs des différents groupes de destructions du bien commun. du partage des richesses, de la destruction de la Création.

Toute les propositions sensées qu'un enfant comprendraient, sont détruites, ou s'il en reste des vestiges, sont abrogées, pour que le PIB finisse dans la poche de quelques nécessiteux, marchant sur des œufs, l’œil dans les coins, pour surveiller leurs audimats, et verbaliser leurs opposants.


Je vous recommande encore la lecture des corps intermédiaires
pour replacer ces discours qui vous enferment tant dans la dérision, dans la lutte contre le prochain, et contre la fraternité chrétienne, notion détruite, il y bien longtemps par des conflits d'intérêts.
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:46 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 68, 69, 70  >
Page 69 sur 70

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com