Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des partis et élections en "République"
Aller à la page: <  1, 2, 320, 21, 2268, 69, 70  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 24 Avr - 11:20 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Leur "ligne de conduite" me semble assez cohérente. On ne peut, bien-sûr, s'empêcher de voir le lien avec le Front National, sous-jacent. Mais L'Action française a toujours été affiliée à l'Extrême droite de toutes façons. Donc rien de surprenant.
Ce qui me fait rire par contre, ce sont les premiers commentaires de personnes (royalistes ?) qui sont déjà prêts à voter Sarkozy au 2ème tour. Enfin rire... plutôt pleurer en fait.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 24 Avr - 11:20 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 24 Avr - 12:29 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Avez-vous lu le (très) gros coup de gueule de Démocratie Royale aujourd'hui : Des commères royaleuses.
Je vais de temps en temps sur ce site d'information royaliste, que je trouve plutôt bien fait et cohérent, mais je ne sais pas qui est ce "D.R."
Quelqu'un a-t-il des informations sur les raisons de ce coup de gueule post-électoral ?


Revenir en haut
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mar 24 Avr - 12:45 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

J'aime bien l'idée de  tout simplement évoquer le fait qu’il existe un ROI de France
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 25 Avr - 13:46 (2012)    Sujet du message: Elections : et le Bien Commun dans tout ça ? Répondre en citant

Voici un article intéressant que j'ai trouvé sur le site d'informations Nouvelles de France où se rend bien compte à quel point cette notion, essentielle à tout catholique, a été oubliée lors de ces élections présidentielles.
Remarquez, vous me direz que Bien Commun est incompatible avec République...
 
Citation:

Présidentielles : Réflexions autour des exigences du Bien Commun

« Il ne faut pas oublier que, lorsque les Eglises et les communautés ecclésiales interviennent dans le débat public, en exprimant des réserves ou en rappelant certains principes […] Ces interventions ne visent qu’à éclairer les consciences, en les rendant capables d’agir de manière libre et responsable, conformément aux exigences de la Justice, même si cela peut entrer en conflit avec des situations de pouvoir et d’intérêt personnel. »
Benoît XVI, le 30 mars 2006

Les présentes réflexions ne visent en aucun cas à imposer pour qui voter ou à donner des consignes de vote, mais plutôt à considérer le Bien Commun pour notre pays.
Il est nécessaire d’établir ce qu’un catholique doit connaître et savoir pour mieux le défendre dans sa pratique. Il est clair qu’il doit refuser toute forme de collectivisme marxiste, qu’il soit radical ou présenté de manière édulcorée. Si ce point est évident pour tout catholique conséquent, il faut également souligner que, dans les circonstances présentes, les programmes des candidats qui demeurent en lice en vue de l’élection présidentielle sont à examiner attentivement d’après les exigences du Bien Commun et de la loi naturelle. Or, de manière patente, l’un des programmes proposés, porté par le candidat socialiste, démontre une volonté évidente de rupture avec les éléments premiers du Droit Naturel ; les conséquences de l’application d’un tel programme seraient dramatiques pour la vie quotidienne comme pour l’avenir des Français.
• Le respect de la vie, déjà fort malmené, va totalement disparaître : avortement et euthanasie, manipulations et expériences diverses sur l’embryon : non seulement leur autorisation sera plus largement étendue, mais il est clair que tout sera fait par voie d’autorité pour formater les consciences dans la « culture de mort ».
• De même pour la famille : le programme socialiste établit clairement la fin de la famille naturelle par l’acceptation de l’union homosexuelle et l’adoption des enfants par les tenants de ce genre d’union ; sans oublier le projet de scolarisation obligatoire des enfants dès l’âge de 3 ans, manifestant implicitement la volonté de réduire et faire disparaître peu à peu la responsabilité essentielle des parents vis-à-vis de leurs enfants. Dans la même ligne, les parents seront impuissants pour contrer « l’éducation sexuelle » imposée à leurs petits.
• Quant à l’école, seront tués dans l’œuf tous les efforts consentis ces dernières années pour proposer aux familles des écoles dignes de ce nom : les écoles hors contrat peuvent légitimement s’inquiéter de leur avenir. Elles seront sinon interdites, du moins asphyxiées financièrement par le retrait des avantages fiscaux pour leurs bienfaiteurs.
Ces points essentiels ne peuvent être soumis à un quelconque marchandage, car ils sont l’expression même de la Loi Naturelle dont dépend le Bien Commun de la société.
A travers le vote, chacun doit exprimer dans la liberté sa responsabilité. Mais cette liberté n’est véritable que dans le respect des points soulignés ci-dessus, car ils engagent l’avenir de notre patrie comme de chacun de nous.

Abbé Denis Coiffet
Abbé Vincent Ribeton
Abbé Guillaume de Tanoüarn




Cette réflexion, aussi républicaine soit-elle (en considérant l'intérêt des élections présidentielles et le vote "utile") a au moins le mérite de mettre en lumière une notion qui devrait être au dessus de toute autre considération pour un Français.


Revenir en haut
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 14:57 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Finalement, après lecture, je dois dire ici mon écoeurement face à cette politique républicaine qui fait fie de toutes nos valeurs.
Nous revoici revenue à la case départ quel que soit le candidat. En fait, c'est chacun pour soi et Dieu n'existe plus !!!
Lamentable !
Vite, la monarchie. Pour le retour de notre Roy !
_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 15:34 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

In cauda venenum !
Ces "bons abbés" concluent par cette phrase :


"A travers le vote, chacun doit exprimer dans la liberté sa responsabilité. Mais cette liberté n’est véritable que dans le respect des points soulignés ci-dessus, car ils engagent l’avenir de notre patrie comme de chacun de nous."


Donc c'est toujours pareil, on considère que le vote au suffrage universel est une sorte d'acquit imprescriptible et on ne remet pas en cause ses principes rousseauistes et contraires à la Révélation divine...
Merci, messieurs les Abbés, tout en rappelant des choses exactes, vous n'en contribuez pas moins à anesthésier les consciences et - avec les meilleures intentions du monde - à faire oeuvre de démolition spirituelle, de ruine politique et de destruction de la vraie civilisation...
Voilà, ça, c'est dit!
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 17:05 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Je suis bien d'accord avec vous Semper Fidelis.

Le texte indique ne pas vouloir imposer un vote, mais quand on lit entre les lignes ce n'est pas sûr. Ils nous disent qu'il est souhaitable d'aller aux urnes, et nous montrent (avec raison) qu'Hollande est un danger.
Si on va aux urnes en ne votant pas Hollande, ... Il est dit de façon subliminale : votez Sarkozy !
Il y en a marre que par peur de la gauche, les catholiques se vendent à la droite la plus pourrie qui soit ! On ne fait pas barrage avec la remorque de la gauche.
Le plus grave reste encore l'acceptation de la règle révolutionnaire et la maintien des catholiques dans l'impasse politique.
 
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 25 Avr - 18:44 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Comme je l'ai dit, le but ici n'est pas de (re)parler de l'inutilité (évidente) de voter, mais de l'importance de la notion de Bien Commun, complètement oubliée par tous nos "chers" politiciens et pourtant si fondamentale.

Lastic a écrit:

Il y en a marre que par peur de la gauche, les catholiques se vendent à la droite la plus pourrie qui soit ! On ne fait pas barrage avec la remorque de la gauche.

Tout à fait d'accord! La phrase paraît évidente mais "entre la peste et le choléra"... mieux vaut choisir l'abstention! La seule voie raisonnable pour un catholique.

Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 13:21 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

La république a attaqué le catholicisme et l'attaque toujours plus ou moins. Pourquoi les catholiques devraient encore l'accepter, d'autant plus qu'il y a encore d'autres arguments contre elle? Ce n'est pas très logique. Ces hommes d’Église se laissent corrompre par ce système, c'est plus qu'évident.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 14:53 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Le plus grave dans tout ça c'est que ces catholiques républicains (l'association des deux mots me gêne un peu quand-même) sont déjà décidés à voter Sarkozy en pensant que le président sortant, au contraire du candidat socialiste, saura faire respecter les fondamentaux chrétiens. Les naïfs! Sarko lance dans un de ses meetings un "racines chrétiennes de la France" et ça y est, les cathos sont rassurés et voteront pour lui! Pauvre France! La politique du moindre mal diront-ils... N'ont-ils donc rien appris de ces 5 dernières années ? (voire de ces 107 dernières années)

Revenir en haut
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 16:07 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

D'ailleurs la notion de "Racines Chrétiennes" de la France/l'Europe indique en elle-même que si la France/l'Europe a des origines chrétiennes, elle n'est plus reconnue comme Chrétienne de nos jours.
Je n'arrive pas à croire que Sarkozy se fait passer pour catholique, lui qui fréquente les loges maçonniques.

Pour l'Eglise, il doit y avoir aussi de l'angélisme dans l'attitude de ces ecclésiastiques, certains doivent certainement croire que le principe de la République est tiré tout droit des Ecritures Saintes, et que les droits de l'homme sont une volonté du Seigneur. En fait ils n'ont aucun sens de la politique.
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 16:17 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Oui sauf que là, ce ne sont pas des abbés modernistes de gauche, ce sont des abbés de la FSSP et de l'IBP, qui ne sont pas franchement droits-de-l'hommistes !
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 16:20 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Et le dernier texte de l'abbé de Tanouärn sur son métablog pour contrer une publication d'hier sur le Salon Beige dans laquelle "Lahire" commençait à remettre en cause le principe du vote, est franchement gratiné!
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 16:37 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Lastic a écrit:
Oui sauf que là, ce ne sont pas des abbés modernistes de gauche, ce sont des abbés de la FSSP et de l'IBP, qui ne sont pas franchement droits-de-l'hommistes !

Alors peut-être croient-ils toujours au ralliement de Léon XIII...
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 16:44 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

L'abbé de Tanouärn est maurassien, les abbés de la FSSP - à mon avis - ne doivent pas remettre en question la politique du "ralliement" (à quelques exceptions près que je connais mais ne sont pas dans ces signataires) et tous enseignent à peu de choses près que voter aux élections républicaines est un devoir moral (lié au 4ème commandement s'il vous plaît)!
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:23 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 320, 21, 2268, 69, 70  >
Page 21 sur 70

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com