Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des partis et élections en "République"
Aller à la page: <  1, 2, 324, 25, 2668, 69, 70  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 8 Mai - 10:55 (2012)    Sujet du message: Un prince au Parlement ? Répondre en citant

On parlait récemment des positions très "républicaines" de la famille d'Orléans. Si Henri, le comte de Paris, soutenait Sarkozy aux élections présidentielles, son neveu Charles-Philippe d'Orléans - celui qui ose se faire appeler "duc d'Anjou" - va, lui, beaucoup plus loin : il se présente aux élections législatives!
Citation:

Le duc d’Anjou, Charles-Philippe d’Orléans, fils aîné de Michel d’Orléans, le frère du comte de Paris, annoncera mercredi sa candidature aux élections législatives des 10 et 17 juin pour la cinquième circonscription des Français de l’étranger (Monaco, Andorre, Espagne et Portugal). Des terres que Charles-Philippe d’Orléans, marié à la duchesse de Cadaval, une des plus grandes familles aristocratiques du Portugal, connaît bien. Né en 1973 à Paris, le « duc d’Anjou » a épousé la carrière militaire pendant près de huit ans, après des études en sciences politiques et en relations internationales. Il a effectué plusieurs missions extérieures pour l’Otan. En 2006, il avait participé à une émission de télé-réalité « Je suis une célébrité, sortez- moi de là ! ».


Source : Le Figaro


Nous avons désormais la preuve que les Orléans ne convoitent pas le trône de France, ils veulent juste tenir un rôle politique dans la Vème République! Remarquez, en ce sens, Charles-Philippe d'Orléans est fidèle aux fils de son ancêtre Louis-Philippe ; le prince de Joinville et le duc d'Aumale. Le premier fut élu député de la Manche et de la Haute-Marne lors des élections de 1871, et le deuxième faillit même devenir Président de la République!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 8 Mai - 10:55 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 8 Mai - 10:57 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Bien que François Hollande ait bénéficié du soutien inconditionnel des imams et des recteurs des mosquées, il me paraît peu probable que ce soit cette frange de la population qui a fait cette fois la différence. Pas plus que la proposition de loi sur le mariage gay, mesure qui est sans doute très loin d'être la préoccupation fondamentale de la masse.

D'ailleurs à propos de l'islam, les musulmans n'ont pas besoin de voter pour s'attirer les faveurs de la république, cela se fait très naturellement comme pour toutes les hérésies, fausses religions et sectes en tout genre. A l'inverse des Catholiques qui eux tentent maladroitement d'utiliser les moyens du système pour lui résister..., sans succès..., comme nous le savons très bien, nous qui avons pris le soin d'étudier les racines du mal et le mécanisme des « sociétés de pensée »...

Je pense que le résultat de cette élection présidentielle est plus un profond désaveu de l'électorat « conservateur » vis à vis de la « politique droitiste » toujours préconisée par Nicolas Sarkozy en période électorale, suivie d'aucune mesure sérieuse mise en oeuvre pour accomplir le programme sur lequel il a été élu. Tout le monde se souvient par exemple que les discours de 2007 sur « l'identité française » et le nettoyage « au Kärcher » ont été suivi de la création du C.F.C.M, et du référendum sur le traité européen par la voie parlementaire...

La droite ne s'appelle finalement droite que parce qu'elle est moins à gauche que la gauche. Et peu importe qu'elle soit « extrême » où non, il n'y a pas de différence à la base de fondements philosophiques ni de valeurs, la droite comme la gauche a accepté le préalable révolutionnaire, aucune écurie du système ne peut donc logiquement constituer une alternative politique sérieuse, solide et tenable à l'esprit de la révolution. Alors certains craignent aujourd'hui avec l'élection de Hollande une accélération du processus « gauchiste républicain », c'est fort probable en effet... Il est fort probable que cette « accélération » puisse engendrer malheureusement dans la masse une sorte de relativisme que nous pouvons déjà regretter, c'est ce que nous pourrions appeler le « fatalisme » des faibles et des mous. Mais de la même manière et instinctivement, il est évident que ce même processus de gauchissement va produire un durcissement certain de la force Royaliste opposée, la seule possible pour la France. Le camp contre-révolutionnaire des Chouans va continuer de se renforcer, et nos bataillons de croître c'est une certitude.

La légitimité va renaître, c'est nous instruments de la providence qui avons le privilège de donner à boire à toutes les fleurs de Lys desséchées du Royaume de France, pour les voir refleurir en abondance un jour sur la terre tant aimée de nos ancêtres et pour la plus grande gloire de Dieu !
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Dernière édition par Mavendorf le Mar 8 Mai - 13:25 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 8 Mai - 13:14 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

La droite ne s'appelle finalement droite que parce qu'elle est moins à gauche que la gauche. Et peu importe qu'elle soit « extrême » où non, il n'y a pas de différence à la base de fondements philosophiques ni de valeurs, la droite comme la gauche a accepté le préalable révolutionnaire, aucune écurie du système ne peut donc logiquement constituer une alternative politique sérieuse, solide et tenable à l'esprit de la révolution.


Tout est là et vous l'avez bien mis en valeur! Merci!
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 8 Mai - 13:22 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

... et nous l'avons bien vu durant la période électorale puisque les candidats se revendiquaient tous héritiers de la Révolution, et de Robespierre pour les deux candidats des extrêmes. Et inutile de rappeler le parallèle qu'avait fait Nicolas Sarkozy avec la France du 21 janvier 1793 venue voir la "tête coupée" du roi Louis XVI lors de son meeting place de la Concorde...

Mavendorf a écrit:

Mais il est évident que ce même processus de gauchissement va produire un durcissement certain de la force Royaliste opposée, la seule possible pour la France. Le camp contre-révolutionnaire des Chouans va continuer de se renforcer, et nos bataillons de croître c'est une certitude.

Je l'espère de tout mon coeur.

Revenir en haut
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Mar 8 Mai - 16:38 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Ce n'est pas trop étonnant finalement, cette famille est toujours en quête d'honneurs mal acquis et n'a aucune vergogne quant à utiliser le système pour arriver à ses fins. Ayant vu qu'une "restauration" est a priori impossible, ils veulent gravir les échelons de la République.
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 8 Mai - 21:11 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Les descendants de "Philippe Egalité" en sont réduits, comme toujours au consensuel politique. Dans la lignée de la fronde et sur les traces de l'ancêtre régicide, ils cultivent toujours l'espérance de devenir un jour les rois de la Révolution.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 8 Mai - 21:29 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

..... Il a adhéré à l'Alliance Royale ? Laughing
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 8 Mai - 21:38 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

A propos de ce prince cadet de la branche cadette, je me permets de recopier ici la protestation énergique
que Madame la duchesse d'Anjou douairière et duchesse de Ségovie, qui vient d'être rappelée à Dieu,
avait rédigée de sa main et lue, debout et d'une voix ferme (je m'en souviens très bien), 
en janvier 2005 après la Ste Messe célébrée à la Chapelle Expiatoire, à Paris.
Voici ce texte :


DÉCLARATION DE LA DUCHESSE D'ANJOU DOUAIRIÈRE, DUCHESSE DE SÉGOVIE :

Ayant appris qu'Henri d'Orléans avait sans aucun droit concédé le titre de duc d'Anjou à son neveu Charles Philippe, « grand maître de l'ordre de Saint-Lazare », je proteste devant ce nouvel acte inconsidéré qui sème encore plus la discorde dans la Maison de France dont mon petit-fils est le chef. 

Depuis le prince Jacques duc de Madrid, filleul d'Henri V et propriétaire de Frohsdorf avec tous ses souvenirs royaux, les aînés des Bourbons ont porté le titre de duc d'Anjou qui fut celui du petit-fils de Louis XIV avant d'aller régner en Espagne en tant que Philippe V. Dès le décès de mon regretté fils aîné, ce titre est maintenant porté par le prince Louis, et ne peut être porté par un cadet. 

Cet acte injurieux à son égard vient après d'autres actes similaires d'Henri d'Orléans : 

1.-Les procès qu'il intenta à mon fils aîné puis à son fils et qu'il perdit. 
2.-L'affront fait à tous les Bourbons d'Espagne issus de Charles IV en déclarant qu'ils ne descendaient que d'un courtisan. 
3.-La prise du titre insensé de duc de France qui ne correspond à rien dans notre tradition et qui laisse entendre une mainmise sur la Nation. 
4.-Sa prétention à se nommer de Bourbon, ce qui lui fut refusé par la Cour d'appel de Paris et la Cour de cassation en 2002, ces hautes juridictions soulignant à juste titre que ce n'était pour lui qu'une manœuvre pour se proclamer par la bande chef de la Maison de Bourbon. 

À ce dernier acte est joint une décision d'attribuer à Charles Philippe d'Orléans les armes de France* à la bordure de gueules qui fut celle des ducs d'Anjou cadets, tant Valois que Bourbons, et donc du futur Philippe V. Là encore c'est une usurpation des prérogatives de mon petit-fils et même une injure faite à mon neveu le roi d'Espagne, chef de la deuxième ligne, et donc chef, comme descendant de Philippe V, de ces armes pieusement gardées depuis 1700 sur le tour des armes de son royaume afin de commémorer l'origine de ses rois restés princes des fleurs de lis malgré tant de péripéties politiques. 
Ces armes ont toujours été respectées dans la famille des rois de France, et ce à un point tel que les comtes de Provence et d'Artois ont brisé cette bordure pour ne pas la porter pleine, alors qu'ils étaient aînés par rapport à la branche d'Espagne, le premier en la dentelant, le second en la crénelant. 

L'ignorance de notre histoire et de nos traditions est d'autant plus pénible quand on la constate chez les princes de cette Maison de France dite encore Maison de Bourbon depuis le traité de Montmartre en 1662, à seule fin d'éliminer les Courtenay qui ne descendaient que de Louis VI le Gros et non pas de saint Louis, traité scandaleux et qui fut vite oublié. Il est vrai que pour ne pas avoir l'air de gêner la France privée de ses Rois légitimes, nous avons surtout parlé de Maison de Bourbon dans notre famille, Henri V faisant souvent de même ainsi que ses successeurs. 
Mon beau-père Alphonse XIII fit savoir qu'il était chef de la Maison de Bourbon à la mort du dernier prince carliste en 1936 et en modifia ses armes devenues de France plein. 
C'est ainsi que mon petit-fils est l'aîné, donc le chef de cette Maison de France ou de Bourbon. Il n'a pas choisi cette position qui lui a été donnée par Dieu et nul doute que c'est une obligation pour lui et sa grand-mère française que de veiller activement sur les droits et devoirs des princes de notre sang, qu'ils soient français ou étrangers. 

Parmi ces devoirs est celui de refuser la fiction d'une grande maîtrise de l'ordre de Saint-Lazare éteint par les papes et les rois de France, et je renvoie à ce sujet à l'instruction du grand chancelier de l'ordre royal de la Légion d'honneur en date du 5 mai 1824 pour l'exécution de l'ordonnance de Louis XVIII en date du 16 avril précédent. 
Les Français fidèles et même tous les honnêtes gens de France et d'ailleurs ne sont pas dupes des comédies d'un prince navrant et qui ne sait conserver sa place. Je sais que des membres de sa famille ne le suivent pas dans ses débordements. 

Je prends donc Dieu et les Français à témoin de ma protestation devant les actes et positions de cadets ambitieux. 

Et je prie « le Christ qui aime les Francs » et Marie reine de France, pour l'unité de la Maison royale, afin que la paix dans l'ordre règne parmi nous. 
Nous nous devons de donner l'exemple et ce témoignage de charité chrétienne. 

Paris, le 21 janvier 2005. Emmanuelle de Dampierre.
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Mai - 08:19 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Et c'est reparti!


Après la "trêve républicaine" à l'occasion du 8 mai 
[trêve qui a été magnifiée par les journalistes et commentateurs, lesquels ont exalté "la continuité de l'état" à travers le "symbole fort" de deux présidents (un "sortant" et un "élu") côte-à-côte pour déposer une gerbe, ranimer la flamme et faisant une minute de silence (maçonnique) devant l'arc de triomphe (révolutionnaire et napoléonien)],
nos "bons catholiques" de droite et plus ou moins nationalistes ont repris leurs agitations électoralistes afin de (je cite)
"gagner la bataille des législatives" :
il faut aller faire un tour sur "le salon beige" par exemple pour voir (ou plus exactement pour lire) leur prose, leurs appels, leurs exhortations à la "mobilisation", au "sursaut", à la "stratégie" afin de conserver une "majorité de droite" à la chambre des députés...
J'ai vraiment l'impression que, mis à part quelques uns (rares!) qui cherchent à prendre du recul et que nous pouvons aider à réfléchir, la fièvre électoraliste procède d'un virus quasi indéracinable (et hallucinatoire) une fois qu'il s'est installé dans un organisme humain!
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Mai - 09:09 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

D'un autre côté, je le vois sur un forum nationaliste (ou je reste pour déstabiliser quelques uns et réveiller en eux ce qui sommeille mais qu'ils ignorent encore) où les révolutionnaires purs et durs ont la fièvre électoraliste, se sentant chacun comme des demi dieux avec un grand "pouvoir" de par leur vote; mais ces républicains n'arrivent plus à regrouper, à rassembler car le français de souche se rend bien compte que toute cette mascarade électorale ne peut plus durer, qu'il va falloir changer tout ça. Et il n'y a pas un chemin si long que cela pour leurs faire comprendre que le bon roi a été assassiné par des affairistes désireux de se remplir les poches sur le dos du peuple et que la révolution n'était qu'un coup d'état des francs maçons mondialistes détruisant le saint équilibre juste et bon de Christ-Roi pour aller vers l'Argent-Roi
Les troupes républicaines rameutent, mais je m'aperçois que je peux, à mon petit niveau être ce grain de sable qui grippe leur mécanisme, en entraînant d'autres, car la logique de ce système pervers devient éclatante à partir du moment ou l'on leurs ouvre les yeux: les yeux d'un peuple qui se sent délaissé, abandonné, exploité et pire, d'un peuple que l'on veut anéantir par le métissage, la réduction des naissances, l'immigration, l'islam....le chemin n'est pas si loin, qu'ils en appellent au bon Roi Chrétien protecteur.
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 9 Mai - 12:25 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Mavendorf a écrit:

..... Il a adhéré à l'Alliance Royale ? Laughing


Non, il a choisit d'adhérer à une autre alliance : l'Alliance centriste, le micro parti de Jean Arthuis, qui s'était allié à Bayrou pour le premier tour des Présidentielles. C'est un peu la branche "droite" du MoDem.
En se positionnant ainsi, malin, il ne se mettra mal ni avec la gauche ni avec la droite, se donnant un maximum de chances d'être élu. Le "consensuel politique" comme vous dites Mavendorf.


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 755
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Mai - 13:40 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Prisonnier du système, qui va le manger tout cru
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 10 Mai - 12:40 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Tout ambiguïté est levée après lecture de l'article sur sa candidature, parue aujourd'hui dans Le Parisien : Législatives : Charles-Philippe d'Orléans, candidat des Français de l'étranger
Extrait :
Citation:

Pressé de questions sur sa généalogie, Charles-Philippe d'Orléans a répondu qu'il avait certes "des ancêtres qui avaient participé à la construction de la France" mais que lui-même était "républicain" et entendait "participer lui aussi à la construction de la France en tant que député".


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 16 Mai - 12:38 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Pour la sainte du jour, une censure...

Fille d’un chef de clan irlandais païen et d’une mère chrétienne. Cette dernière décède alors que Dymphna est encore adolescente, et son père se met alors en quête d’une nouvelle épouse. N’en ayant point trouvé, il fait des avances à sa propre fille, qui s’échappe et décide de s’enfuir en Belgique, en compagnie de Saint-Gerberne, un prêtre ami de la famille et de quelques domestiques. Fou de rage, son père lance ses hommes à leur poursuite et, les ayant trouvé en un lieu nommé Geel, fait mettre à mort tous les membres de l’escorte et décapite sa fille de ses propres mains (+ vers 650) Sainte-Dymphna est la patronne des somnambules, des victimes d’enlèvements, des victimes d’incestes, des personnes atteintes de maladies mentales, des professionnels de la santé mentale, des hôpitaux et instituts psychiatriques, des psychiatres et des thérapeutes. Elle est invoquée pour l’harmonie dans les familles et pour lutter contre le somnambulisme, l’épilepsie, la folie, les maladies mentales en général, les maladies du système nerveux, les désordres d’origine nerveuse et les problèmes neurologiques.



Revenir en haut
Thribette
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2012
Messages: 159
Localisation: France
Religion: Catholique
Féminin

MessagePosté le: Mer 16 Mai - 18:39 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Participé à la construction, et d'autres à la destruction de la France...
C'est dommage pour Jean Arthuis que j'apprécie assez, enfin par rapport aux autres.
Quant à l'autre sans vergogne (ils sont cet autre point commun), elle est "anticapitaliste" mais ne cherchait pas du tout à "faire de l'argent" avec son "mari" pendant sa "carrière", n'est-ce pas? Ou alors, elle a tout donné à des œuvres ou à des organisations politiques?


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:52 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 324, 25, 2668, 69, 70  >
Page 25 sur 70

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com