Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des partis et élections en "République"
Aller à la page: <  1, 2, 330, 31, 3277, 78, 79  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Française
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 138

MessagePosté le: Dim 10 Juin - 23:06 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Il y'a du progrés ce ne devrait pas pour vous déplaire , à moi non plus finalement , voyons dimanche prochain ce qu'il en sera .

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 10 Juin - 23:06 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 568
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Dim 10 Juin - 23:13 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

L'abstention gagne du terrain...tant mieux 
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
Française
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 138

MessagePosté le: Dim 10 Juin - 23:24 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Thribette a écrit:
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là", si je me souviens bien.

Son voeu est exaucé , les voies du seigneur sont impénétrables Mort de Rire Bannir

Revenir en haut
Thribette
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2012
Messages: 159
Localisation: France
Religion: Catholique
Féminin

MessagePosté le: Lun 11 Juin - 08:13 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Mort de Rire

Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2011
Messages: 1 473
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Juin - 23:45 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

V.F.H.78 a écrit:
Il suffit pour cela de voir les noms des différents candidats Alliance royale.Patrick de Villenoisy par exemple, légitimiste de coeur, ex candidat à la présidentielle, était aux obsèques de Madame. Dominique Fitremann, il me semble que certains la connaissent ici, Chantal de Thoury, etc... Je ne sais pas, par contre, s'ils ont certains transfuges des mouvements orléanistes ou maurrassiens...
Dans tous les cas, ces candidats sont tous des royalistes de coeur, mais, prisonniers du système républicain, ils sont avant tout persuadés de mener le seul combat possible pour le retour de la monarchie en France. Et, pour cela, ils sont prêts à accepter (presque) tous les compromis...


C'est vrai, ils sont enfermés, empêtrés dans leurs contradictions. C'est comme si leur libéralisme pratique les aveuglait. Je pense qu'il y a aussi une certaine satisfaction personnelle à assouvir là dedans.
Ils sont bien gentils, mais là il faudrait vraiment qu'ils arrêtent la politique républicaine, vus les scores de ce dimanche...
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 741
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 06:15 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Il y a effectivement (à mon avis) une forme de satisfaction personnelle à s'investir de la sorte et à pratiquer cet activisme dans les structures et méandres du système républicain.
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 725

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 09:38 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Nous ne pouvons mettre sur un même plan, la raison, la raison sensitive, la raison expérimentale, la Raison Divine car dans chacun des cas, l'un est lié à une opération de l'esprit, la seconde à de l'émotionnel, la troisième à du travail de groupe et la dernière par la Foy à Dieu premier servi.



Chacune de ses servitudes ou assujetissements, nous enchaînent, par nos vérités déduites, mais, servons nous  la Paix, dans une idée partisane, servons nous la Foy, dans une action délibérative, servons nous le prochain, dans le jeu de lois et promesses et serments utopiques.

Les prêtres qui se fourvoient dans le jeu électif, entrainent leur paroisses et leurs proches a servir les hommes, et l'orgueil et les vices humains depuis le Concordat de Bologne, les favorites autorisées par l'Eglise, la dérision du Sacré au XVII siècle par les religieux eux mêmes, ouvrant la porte au protestantisme et au Jansenisme.

Voila les dérives de la raison subjctive, puis par assimilations jugement et omissions, sans contritions, ont force de loi. Le comte de Chambord a vu ses raisons là devant lui en 1870, et ces fausses raisons, idéologiques donc, l'ont éloigné du Trône.

Chaque Prince dans la révolution, jusqu'a Louis XX, voit ses manifestations de l'urne comme une rebellion à sa Couronne, à la tiare pontificale, et à la couronne d'épines.


=---->


Beaucoup de gens bien intentionnés vont voter blanc en pensant qu’ils vont faire leur « devoir de moindre mal ». C’est grand, beau et généreux, mais c’est inutile ! Parce que ces voix ne sont pas comptabilisées !
Ainsi, ils se déplacent pour rien ou plutôt pour s’abstenir !
Et pourquoi donc les votes blancs ne sont pas comptés ? Essayez et vous verrez que la décision de vote ou d’abstention se fait automatiquement.
Personne n’en dit jamais la raison dans les médias. Parce que les républicains et autres démocrates sont très prudents.

En cas de mécontentement, les gens exaspérés pourraient de voter blanc en très grand nombre et toute la classe politique (tous partis confondus) serait ridiculisée. Cela est inacceptable! Nos «constitutions légales » pipent le jeu qu’ils définissent et sont donc… des tricheurs, et dans la crainte de perdre, on ne mange pas à table avec de mauvais perdants.
_________________


Revenir en haut
Minervalis
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2012
Messages: 232
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Juin - 23:07 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Le système ne tient que par la croyance qu'il a réussi à imposer au peuple que celui-ci était maître de la situation. Bien des événements ont ébranlé cette croyance, ne serait-ce que le fait de faire revoter à sa place les députés dans le bon sens pour le referendum sur le Traité Constitutionnel Européen de 2005... Le fait que n'échappe plus qu'aux aveugles le fait que droite et gauche ne sont que des fanions politiques qui s'entendent comme larrons en foire sur la plupart des sujets, adoptant des positions contraires aux intérêts du peuple lui même...

Tout ceci est bel et bien; et l'abstention mesure le taux de confiance du peuple dans l'intérêt du système électoral.

Quand celui-ci sera nul, il restera cependant encore à lui faire admettre le caractère naturel de l'institution monarchique! on n'efface point d'un trait de plume des mensonges assénés sur plus de deux cents ans., si révoltants et grossiers soient-ils.


Revenir en haut
Comte de Chinon
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 517
Localisation: Génelard
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Ven 15 Juin - 18:12 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Je ne partage pas tout à fait votre analyse Minervalis!
Certes l'abstention a été importante mais vu les conditions climatiques je pense qu'elle a été plus importante qu'elle n'aurait du l'être au départ!
Par contre je ne crois pas que  le peuple se souvienne encore du coup de Trafalgar de 2005 et je ne suis pas sur que tous mettent la gauche et la droite dans le meme panier! D'autre part si le Système voyait la fin de sa suprématie avec une abstention record il trouverait un moyen de rester au pouvoir et d'avoir des éléctions, soit avec un suffrage censitaire, ou avec un vote obligatoire comme en Belgique! Tout est très bien ficellé!
je ne crois pas du tout à l'écroulement du Système sans une intervention exterieure ou une guerre!   
_________________
Comte de Chinon
Capitaine-Lieutenant des Gendarmes de la reine



Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 725

MessagePosté le: Dim 17 Juin - 06:57 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

 
Citation:
D'autre part si le Système voyait la fin de sa suprématie avec une abstention record il trouverait un moyen de rester au pouvoir et d'avoir des éléctions, soit avec un suffrage censitaire, ou avec un vote obligatoire comme en Belgique! Tout est très bien ficellé!






La révolution est un fléau. La dictature napoléonienne la consolide et  l'idée démocratique l'éternise. Par toutes les guerres, les anarchies, les tyrannies, les chutes et les relèvements spectaculaires des peuples, l'idée démocratique les ramène ou les retient dans la servitude des pires oligarchies, et par là les conduit à de nouvelles catastrophes.
Pourquoi les peuples y tiennent-ils donc ? Parce que les gens d'Église les y ont enchaînés. Ce fut le compromis du sulpicien Émery avec Napoléon, qui aboutit au Concordat de 1801 (Articles organiques), asservissant l'Église au pouvoir totalitaire. Ensuite Lamennais, Lacordaire, Montalembert, rêvant de marier Dieu et la Liberté, l'Église et la Révolution, réclamant « l'Église libre dans l'État libre », guidant l'État sans Dieu, dans l'État démocratique (1830-1870). Ce fut Léon XIII contraignant les légitimistes au « Ralliement » à la République, maçonnique, anticléricale, reniant Dieu et le Roy, acceptant l'idée de « démocratie » sociale, ouvrant la voie aux abbés démocrates et au Sillon de Marc Sangnier qui allaient prêcher une démocratie intégrale, politique, religieuse, contre des condamnations lumineuses de saint Pie X (1910).

Les Royaumes sortiraient de ce cycle infernal si l'Église leur prêchait une autre politique, si elle leur rappelait que la légitimité et la perfection politiques ne sauraient venir d'en bas ni de la multitude anarchique, mais qu'elles viennent de Dieu, qu'elles s'exercent au seul nom du Christ et s'épanouissent dans la plénitude de l'Esprit-Saint par l'établissement et l'extension de la Chrétienté qui est l'œuvre de Dieu dans le monde.
Mais non ! Avides de plaire au peuple en exaltant la liberté d'un parti, aux individus en leur prêchant leurs droits plutôt que leurs devoirs, plus encore avides de plaire aux riches et aux puissants, les gens d'Église n'ont plus osé lutter pour Dieu contre la Révolution. Et de compromis en trahison, ils ont enfin partie liée avec la démoncratie, se faisant, ennemis de la gloire de Dieu, comme du salut de leurs frères !






Citation:
je ne crois pas du tout à l'écroulement du Système sans une intervention exterieure ou une guerre!



La tentation des chrétiens de notre temps, que le judaïsme leur présente mais qui invertit le mouvement de la révélation biblique, la faisant régresser vers ses sources charnelles et ses temps d'imperfection, est celle du sécularisme. Cet humanisme, qui se dit volontiers post-chrétien, naturalise le surnaturel, pour réduire nos dogmes, nos sacrements, nos liturgies à une mythologie, à un trésor de symboles profondément et seulement humains, manifestant la valeur suprême des choses charnelles, terrestres, humaines. Puis, par un mouvement complémentaire, il surnaturalise le naturel comme nos envies, exaltant les réalités du monde présent jusqu'à en faire l'absolutisme déifié, le divin de l'histoire humaine, rejetant totalement de nos horizons le Christ, Dieu descendu du Ciel, et son Église, notre mère qui nous reconduit sur ses traces vers ce Royaume Ciel par son Ascencion.Opposons nous, héroïquement, car c'est un combat intérieur, à cette mystique charnelle, séculière, humaine, à ce culte de l'homme, idolâtrique. Il luttera contre le laïcisme qui en est le moyen dissimulé, l'instrument le plus efficace. Il y opposera sa foy, fondé sur la parole du Seigneur : « Sans moi, vous ne pouvez rien faire », et celle de l'apôtre Paul, que saint Pie X choisit à l'aube de ce siècle pour en orienter le cours tumultueux : « Tout restaurer dans le Christ ». Car il faut, pour conserver le monde et sauver les âmes, tout christianiser en vue de la divinisation promise.

Dans le faisceau de ses relations constitutives et historiques à ses parents, à son royaume et au monde, il faut reconnaître l'intention paternelle de JE SUIS, notre Créateur, qui montre ainsi la vocation la plus personnelle. Dans la fidélité pleine d'amour aux liens qui le définissent, comme dans sa libre générosité, créatrice de nouvelles relations, procréatrice de nouvelles vies, il donnera toute sa mesure, ne se rendant pas un culte à lui-même, impie et anarchique, mais servant la convivialité des créatures et leur communion avec Dieu.

Telle est pour le serf du Roy, cy devant servi, la vraie dignité et valeur de chaque personne chrétienne, participant ainsi par son service de ses proches au grand dessein de vie et d'amour de JE SUIS.
Tant que dans le monde Dieu ne sera pas connu, adoré, aimé, servi et glorifié, l'humanité errera malheureusement à la recherche de son âme, de son centre, de son essentiel.





_________________


Dernière édition par Henryk le Mar 19 Juin - 22:53 (2012); édité 3 fois
Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 979
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 17 Juin - 09:20 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Citation:
je ne crois pas du tout à l'écroulement du Système sans une intervention exterieure ou une guerre! 
 

On peut toujours se réjouir de l'abstention, mais ce n'est certes pas suffisant.

Effectivement si on ne prépare pas en parallèle son remplacement, il y a peu de chance que le Système disparaisse de lui même... C'est parce que la France n'est plus elle même que tous se la disputent. Si nous voulons rétablir la France dans ses droits légitimes, il faut préparer une force qui agisse en fonction de sa nature réelle et donc au service de son Roy, une force réellement contre-révolutionnaire et traditionaliste qui sera en mesure de peser et de l'emporter le moment venu.

http://beaudricourt.hautetfort.com/archive/2011/05/23/sainte-anne-d-auray-2…
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Comte de Chinon
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 517
Localisation: Génelard
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Dim 17 Juin - 16:50 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Henryk pour une fois nous sommes d'accord!!! Wink
_________________
Comte de Chinon
Capitaine-Lieutenant des Gendarmes de la reine



Revenir en haut
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 427
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 17 Juin - 23:29 (2012)    Sujet du message: Des partis politiques: faits et paroles Répondre en citant

Un article d'Alliance Royale qui se passe de commentaires, il n'y a vraiment aucune cohérence entre leurs prises de position et la façon dont ils présentent les choses.

A lire avec modération, surtout. Evil or Very Mad

http://www.allianceroyale.fr/vie-du-mouvement/communiques/315-legislatives-…
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 741
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Juin - 07:41 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

En  voyant et en entendant les commentaires déçus et amers (même quand ils ne veulent pas trop le montrer ni se l'avouer à eux-mêmes) de ceux qui se sont cramponnés aux élections comme des poivrots qui jurent de s'amender tout en se cramponnant à leur bouteille de gros rouge, 
je ne peux m'empêcher de penser à cette phrase du grand Bossuet:


"Dieu se rit des hommes qui maudissent les effets dont ils chérissent les causes."
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Dernière édition par Semper Fidelis le Lun 18 Juin - 08:23 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 568
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Juin - 08:16 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Ils sont nombreux ce matin, tous ces déçus et ils me font rire aussi à cause de leur courte vision. César disait:" au petit peuple du pain et des jeux" Les choses n'ont pas trop changé depuis la révolution, sauf que le malin qui est le berger des imbéciles a su ajouter sa petite note de plus qui fait que les citoyens abêtis se prennent pour des demi-dieux depuis qu'ils croient,  qu'avec leurs bulletins de vote, qu'ils décident. 
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:11 (2017)    Sujet du message: Des partis et élections en "République"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 330, 31, 3277, 78, 79  >
Page 31 sur 79

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com