Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des partis et élections en "République"
Aller à la page: <  1, 2, 336, 37, 3868, 69, 70  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 25 Nov - 11:57 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

J'ai pris le temps de regarder cette émission, assez significative il faut bien l'avouer du malaise de la société actuelle. Je retiens notamment une contradiction flagrante de ce politicien, Jean Yves Camus (je ne suis plus certain du prénom cependant), un homme exerçant une responsabilité et censé trouver des solutions à ce qu'il convient d'appeler aujourd'hui la crise de l'identité. Il diagnostique le fait que la politique menée ces dernières années est allée beaucoup trop loin dans le multiculturalisme (bravo !), et ce qui est surprenant c'est le remède qu'il compte y apporter : "accorder une place plus large dans les institutions à l'Islam, afin que celui-ci soit mieux représenté évidemment"...
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 25 Nov - 11:57 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mar 27 Nov - 22:01 (2012)    Sujet du message: L'UMP... Répondre en citant

Je ne sais pas si vous avez suivi la véritable tragédie antique qui se joue à l’UMP, en ce qui me concerne pas beaucoup, mais on constate tous les bienfaits qu’apporte la démocratie…


 
Citation:
 UMP : questions sur une nouvelle élection

François Copé et François Fillon semblent s'être entendus sur l'organisation d'un référendum sur un nouveau vote, plusieurs points restent à régler entre les deux parties.

Un nouveau vote ou le divorce. Pour François Fillon, le choix se résume désormais à cela. L'ex-premier ministre, qui a mis la pression à son adversaire en lançant un nouveau groupe parlementaire distinct de l'UMP, a exigé mardi matin l'organisation d'une nouvelle élection. Une perspective qui n'enchante évidemment pas Jean-François Copé. Mais sous la pression de Nicolas Sarkozy, le député maire de Meaux a fini par lâcher du lest en proposant l'organisation d'un référendum auprès des militants sur l'organisation d'un nouveau vote. De nombreux points restent cependant à préciser.

» Quelle légitimité?
S'il accepte que les militants se prononcent sur la question, le camp Copé considère qu'une nouvelle élection n'est pas légitime. Pour eux, un nouveau vote ne devrait pas avoir pas lieu d'être car les deux commissions de contrôle internes à l'UMP, reconnues par les statuts, ont reconnu la victoire du député maire de Meaux. «Si les fillonistes ne reconnaissaient pas le principe de la commission électorale et la commission des recours, il fallait le dire avant», contestait mardi matin Michèle Tabarot, secrétaire générale de l'UMP élue sur le ticket Copé.
Selon le règlement intérieur du parti, un nouveau vote ne peut être organisé qu'«en cas de vacance de la présidence de l'Union». Ce qui, selon les copéistes, n'est pas le cas. «Vous m'avez élu à la majorité absolue des suffrages exprimés», rappelait lundi Jean-François Copé aux militants. Il précise mardi qu'il restera président jusqu'à ce qu'un éventuel nouveau vote soit organisé.
En face, les fillonistes se disent «prêts à tout» pour obtenir l'organisation d'un nouveau scrutin. Y compris à court-circuiter les statuts de l'UMP en intentant une action en justice. Un recours qui pourrait aboutir à une annulation du vote, et donc, logiquement, à un nouveau scrutin. D'où le deal proposé par Copé: un référendum en échange de l'abandon de la procédure judiciaire côté Fillon.
La suite ici : http://www.lefigaro.fr/politique/2012/11/27/01002-20121127ARTFIG00674-ump-q…

Je m'amuse beaucoup de les voir user du terme de légitimité dans pareil cas, pourtant les républicains ne sont pas friands de ce mot ! Laughing
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 27 Nov - 23:14 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Pourquoi les républicains utilisent-ils le mot "légitimité" alors qu'ils ne le comprennent pas ?
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Mer 28 Nov - 09:59 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

C'est la ou l'on voit le vrai coté nocif de la démocratie, même ceux qui la prône ne respecte pas leurs propre règles. Ce sont les même qui se permettait de donner des leçons à des gouvernements étranger, voire à les renverser sous prétexte qu'il n'étaient pas "légitimes". Aucune stabilité dans le système démocratique.
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 28 Nov - 21:30 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

La démocratie de masse a bien produit une quantité incalculable de divisions, c'est toujours la politique de la quantité au détriment de la qualité.

Laughing
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 28 Nov - 23:52 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Léandre de Brisaux a écrit:
Pourquoi les républicains utilisent-ils le mot "légitimité" alors qu'ils ne le comprennent pas ?
Je pense que, quoique les apparences puissent dire le contraire, il y a chez les gens un vieux reste monarchique, presque instinctif. Et donc, dans les situations de crise ou d’instabilité, le mot "légitimité" est un mot rassurant. Et cela permet aussi aux républicains de s'approprier un mot dangereux, espérant masquer ainsi l'absence réelle de légitimité dans leur système.


Sinon, pour en revenir à l'UMP, je dois dire que je ne serais pas fâché de voir ce parti désintégré, même si on sait que ça n'avancerait pas à grand chose (à part ouvrir les yeux de quelques personnes ?).
A moins que Sarkozy n'arrive à recoller les morceaux.
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 16 Déc - 22:13 (2012)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

FLF_BZH a écrit:
De plus, une partie des héritiers de cette mouvance ont régulièrement appelé à voter pour un candidat à chaque présidentielle; c'était même Chevènement en 2002 (avec une crise interne tout de même), et Le Pen en 2007, par exemple. Ils se refusent aux élections mais donnent quand même des consignes de vote. Englués dans la révolution et pas si monarchistes que ça, par conséquent.

C'est malheureusement vrai et bien dommage, ce sont autant de monarchistes qui manquent à l'appel. Ils ne feront jamais rien de sérieux sans la doctrine légitimiste et les seuls moyens adaptés qui nous permettent de la mettre en pratique.

Ils sont perdus pour la cause Catholique et Royale, tant qu'ils n'envisageront pas une sérieuse remise en question avec humilité. S'ils ne le font pas, c'est qu'ils manquent encore probablement de maturité politique pour mesurer les enjeux et les moyens qu'il faut mettre en oeuvre pour réaliser le seul objectif qui compte, c'est à dire la restauration du trône et de l'autel.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ddecaux
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2013
Messages: 9
Localisation: MARSEILLE
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Fév - 15:05 (2013)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

lysblanc33 a écrit:
Toute façon la gauche est encore là pour rester encore un mandat Razz

Mais la 3ème guerre mondiale va pas tarder à éclater !!!!! même ceux qui les défendaient se révoltent... mais il ne faut pas s'en réjouir car nous ne serons pas prêt encore (non non je suis pas folle, je pense véridiquement qu'une guerre va arriver) Mais je suis d'accord Gilgalaad !!!!!




Bonjour,


Je ne suis pas arrivé depuis très longtemps sur votre forum, et je suis surpris que l'unanimité règne sur un conflit à venir.
Bien sur notre raison autant que Foi nous permettent de comprendre les signaux faible d'une société en décomposition. Mais à la différence de ce que nous connaissons il ne s'agira pas d'une explosion mais d'une implosion et le sujet de  cette discussion est un détonateur probable.
Mais lorsque je lis que "nous ne sommes pas prêt ...", un frisson me traverse.
Voici 20 ans que j'ai quitté tout espoir d'une prise de conscience de mon peuple pour sa course vers l’abîme (votre mouvement est né dans cette période je crois), cette période à été consacré à mes enfants, qui sont bien partis pour reprendre le flambeau. 
Pour ma part, je reviens pour aider dans la mesure de mes modestes moyens.
Pour l'instant j'utilise essentiellement les réseau pour propager ce que les médias nous cachent, la diffusion d'une information intelligente est une arme dans cette société ultra-médiatisé. 


Mes prières vous accompagne,


Pour Dieu, vive le Roi





Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Fév - 20:44 (2013)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

ddecaux a écrit:
Je ne suis pas arrivé depuis très longtemps sur votre forum, et je suis surpris que l'unanimité règne sur un conflit à venir.


Notre sens développé de l'observation nous permet de mieux comprendre les mécanismes et les lois qui régissent ce système et qui le conduisent à sa propre perte. Ce constat en général largement partagé par les traditionalistes, nous amène logiquement à envisager le remplacement de celui-ci à terme. Le conflit je crois cependant, n'est pas à venir, mais trouve sa source derrière nous principalement dans 1789, il n'est tout simplement pas encore résolu. La Révolution "française" a cristallisé la position des royalistes, pour se poursuivre jusqu'à nos jours en opposant la Révolution à la Contre-Révolution ; la tradition à la modernité ; l'ordre au désordre ; la règle à l'anarchie ; la norme (la monarchie) à l'anomalie (la république)..


ddecaux a écrit:

Mais à la différence de ce que nous connaissons il ne s'agira pas d'une explosion mais d'une implosion et le sujet de cette discussion est un détonateur probable.
Mais lorsque je lis que "nous ne sommes pas prêt ...", un frisson me traverse.
Voici 20 ans que j'ai quitté tout espoir d'une prise de conscience de mon peuple pour sa course vers l’abîme (votre mouvement est né dans cette période je crois), cette période à été consacré à mes enfants, qui sont bien partis pour reprendre le flambeau.


Nous sommes gouvernés par des personnes qui véhiculent des valeurs étrangères aux principes politiques de la France réelle, dans cette perspective je ne suis pas particulièrement étonné de cette volonté franche et acharnée de la matrice républicaine d'accorder le droit à vote aux étrangers. L'opinion est préparée à ce scénario depuis un bon moment déjà, je soupçonne même nos compatriotes de l'accepter, après bien évidemment quelques manifestations inutiles et protestations démocratiques auxquelles nous sommes habitués à présent...

Je crois malheureusement que nous ne sommes pas prêts encore pour le redressement, le matérialisme et l'individualisme sont des fléaux qui infectent notre société et qui nous empêchent de progresser. Même si je vous l'accorde, il se produit un changement assez sensible et que beaucoup ne contestent plus le malaise grandissant qui affecte les consciences, certaines illusions commencent à se dissiper, et nous pouvons pour notre part que nous en féliciter. C'est déjà une bonne chose qu'une frange croissante de la population puisse se rendre compte qu'il y a bien un danger, même si elle le sent plus qu'elle ne le comprend vraiment...
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 10:48 (2013)    Sujet du message: Vote obligatoire Répondre en citant

Le sujet du vote obligatoire des Français refait surface

http://www.lefigaro.fr/politique/2013/02/13/01002-20130213ARTFIG00514-la-qu…

Citation:
Une proposition de loi, la 13e depuis 2000, vient d'être déposée par le député UMP Thierry Lazaro pour rendre le vote obligatoire. L'objectif reste inchangé : lutter contre l'abstentionnisme.


D'abord, vouloir imposer aux gens de voter pour lutter contre l'abstentionnisme c'est ne pas vouloir se remettre en cause, si les gens ne vont pas voter (pas tous mais beaucoup) c'est qu'ils n'ont plus foi en nos politiques, qu'ils n'y trouvent pas leur compte, qu'ils se sont sentis trahis. C'est comme faire une loi qui imposerait à votre femme de coucher avec vous après que vous l’ayez trompé, ça ne marche pas comme ça, il faut la reconquérir.

Ensuite, cette proposition est portée par des UMP, je pense que c'est une erreur. Je pense que l'abstentionnisme sert + la droite que la gauche, combien vote dans les quartiers, forcez-les a voter vous verrez les résultats. Pas persuadé qu'ils ont fait un bon calcul.

Enfin, l'abstention n'est pas a toutes les élections. A la présidentielle on a eu 19,65 % d'abstention (4,68 % de votes blancs par ailleurs), c'est beaucoup mais pas les 42,78% des législatives. Qu'est-ce qui mène à l'abstention aux législatives ? Le fait d'avoir mis l'élection juste après la présidentielle ! Les français savent que le gagnant doit avoir l'assemblée, les perdants de la présidentielles vont peu voter. Faites l'élection législatives en même temps que l'élection présidentielle aux USA, vous aurez l'abstention de la présidentielle, beaucoup moins grande. L'élection européenne est la plus touchée par l'abstention avec 57% ! Encore une fois les politiques ne peuvent s'en prendre qu'a eux-même, ça montre d'une part que l'Europe politique n'a aucune réalité "nationale", il n'y a pas d'identité européenne dans le coeur et l'esprit des citoyens, et ça montre donc qu'ils n'ont qu'a la créer et faire en sorte que les gens aiment l'Europe !
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 10:49 (2013)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

" vote obligatoire"
Belle caricature de la liberté qu'offre la gueuse
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
Semper Fidelis
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2012
Messages: 737
Localisation: Vivarais
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 12:29 (2013)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Et si on ne vote pas... on est privé de ses "droits civiques"? mdr!!!
_________________
« Le trône de Saint Louis sans la religion de Saint Louis est une supposition absurde ».

(Chateaubriand)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Solognot
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2012
Messages: 561
Localisation: Au bord du lac Léman
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 14:34 (2013)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Laughing Laughing
_________________
Si vis pacem, para bellum


Revenir en haut
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Dim 17 Fév - 14:45 (2013)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Merci, je suis plus éclairée maintenant, je croyais qu'ils nous aideraient à restaurer une France plus juste, Sad  finalement ils ne pensent qu'à fait du bruit.
Attirer les gens ? ils sont prêts à vous écouter mais passez à l'action c'est beaucoup plus difficile.
_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Dim 17 Fév - 22:37 (2013)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Mardi soir, 20h35 sur France 5 dans "les réseaux de l'extrême", l'émission sur les Identitaires.....
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:50 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 336, 37, 3868, 69, 70  >
Page 37 sur 70

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com