Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des partis et élections en "République"
Aller à la page: <  1, 2, 353, 54, 5577, 78, 79  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 933
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Mar 16 Déc - 19:24 (2014)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Hé bien, ça promet ce duo maléfique !
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 16 Déc - 19:24 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 933
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 22 Jan - 23:39 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Des petites perturbations orageuses dans le ciel du FN sont à noter ces jours-ci:

http://www.ouest-france.fr/fn-aymeric-chauprade-demis-de-ses-fonctions-par-…

http://www.ouest-france.fr/front-national-marine-le-pen-hors-jeu-3134001
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 427
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 23 Jan - 00:10 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

L'élément déclencheur de cette épuration (la vidéo) est tellement futile que c'en est risible... Le FN redressant la France est clairement une utopie Mr. Green
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Minervalis
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2012
Messages: 232
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Ven 23 Jan - 08:15 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Il faut sans doute en conclure aussi que pour le FN il 'existe pas de 5eme colonne musulmane et que l'Islam n'est pas une menace pour le pays... Dans ces conditions-là, en effet...

Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 933
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Lun 26 Jan - 19:51 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Une nouvelle chose "amusante": le FN juge bonne la victoire de l'"extrême-gauche"en Grèce, et c'est loin d'être la seule chez nous:

Citation:

 Marine Le Pen s'est aussi réjouie de la victoire du parti de la gauche radicale grecque Syriza aux élections législatives, y voyant l'expression d'une liberté confisquée selon elle aux peuples par l'Union européenne. « Je me réjouis de la gifle démocratique monstrueuse que le peuple grec vient d'administrer à l'Union européenne », a dit la présidente du Front national sur RTL.


http://www.ouest-france.fr/syriza-quand-la-classe-politique-sapproprie-la-v…
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 716

MessagePosté le: Lun 26 Jan - 20:14 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

La gauche caviar « surfe » donc sur ce mécontentement contre les institutions de répression et se présente comme l’alternative jacobine. Le grand capital financier a donc imaginé une supercherie. Carte blanche et financement ont été donnés à la gauche bourgeoise pour qu’elle s’unisse et qu’elle s’organise pour remporter l’élection et s’offrir la mainmise sur l’État dont on s’est assuré au préalable qu’il (les sortants) ne le détruira pas, et qu’il fera fonctionner selon la légalité du droit bourgeois.


Un leader des nouveaux élus, ayant bien appris sa leçon, annone le refrain que voici : « La victoire décisive de SYRIZA aux élections grecques peut mettre un terme aux politiques des mémorandums et à l’austérité, et déclencher des évolutions dans l’ensemble de l’Europe. Le 25 janvier, la peur changera enfin de camp : elle sera dans le camp de l’adversaire, des néolibéraux fondamentalistes, qui ont transformé la Grèce et les autres pays (Portugal, Irlande, Italie, Grèce et Espagne) en laboratoires économiques absurdes et barbares ».




Voici ce que dirai un prince grec:



Je ne veux exclure de ma présence que ces hommes dont la renommée est un sujet de douleur pour la Grèce, et d'effroi pour l'Europe. Dans la trame qu'ils ont ourdie, j’aperçois beaucoup de mes sujets égarés et quelques coupables.

Je promets, de pardonner aux grecs égarés tout ce qui s'est passé depuis le jour où j'ai quitté Athènes, au milieu de tant de larmes, jusqu'au jour où je suis rentré dans le Péloponnèse, au milieu de tant d'acclamations.




Mais la bourse de mes enfants coule par une trahison dont les annales du monde moderne n'offrent pas d'exemple. Cette trahison a appelé l'étranger dans le cœur de la Grèce. Chaque jour me révèle un désastre nouveau. Je dois donc, pour la dignité de mon trône, pour l'intérêt de mes peuples, pour le repos de l'Europe, lutter contre les instigateurs et les auteurs de cette trame horrible qui s'avance.
_________________


Revenir en haut
Camisard
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2012
Messages: 119

MessagePosté le: Lun 26 Jan - 21:36 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

FLF_BZH a écrit:
Une nouvelle chose "amusante": le FN juge bonne la victoire de l'"extrême-gauche"en Grèce, et c'est loin d'être la seule chez nous:

Citation:
 Marine Le Pen s'est aussi réjouie de la victoire du parti de la gauche radicale grecque Syriza aux élections législatives, y voyant l'expression d'une liberté confisquée selon elle aux peuples par l'Union européenne. « Je me réjouis de la gifle démocratique monstrueuse que le peuple grec vient d'administrer à l'Union européenne », a dit la présidente du Front national sur RTL.




http://www.ouest-france.fr/syriza-quand-la-classe-politique-sapproprie-la-v…


 dans le canard enchainé de la semaine dernière, il est dit que Aymeric Chauprades est désavoué par MLP car les dirigeants de ce parti cherchent à capter une partie de l’électorat musulman


C'est sur que lorsque Chauprade affirme que" l' islam est un danger pour la France" ça peut bloquer des électeurs musulmans dragués par le front national Mr. Green


résumons: le FN n'est pas contre le mariage homo, il considère que les musulmans sont ses électeurs potentiels, il est pour un état tout puissant qui s'occupe de tout et il est contre toute forme de libéralisme économique et bien sur il est republicain


Quelle est la différence avec l'autre front, celui de melenchon ? Rouge bonnet et brun bonnet


Revenir en haut
Minervalis
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2012
Messages: 232
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 26 Jan - 22:47 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

En république, tout est une question de "créneau" et de "positionnement"....

Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 967
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 19:23 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Le Nationalisme bras séculier de la Franc-maçonnerie.

Et il n'est pas difficile de le démontrer clairement en quelques mots. Le Nationalisme est l'un des premiers outils politiques que va utiliser la Franc-maçonnerie en 1789 pour renverser le Roi de France, lieu-tenant de Dieu sur terre. C'est au nom de la Nation, libre, souveraine, indépendante, dégagée de l'autorité royale que les révolutionnaires vont décréter la "patrie en danger", et en profiter pour condamner le Roi. C'est cette idée nouvelle de la Nation qui va donner naissance au nationalisme..

Il n'y a donc aucune raison de s'étonner de la présence avérée de franc-maçons dans les partis politiques de sensibilité nationaliste, comme maître Gilbert Collard par exemple au Front National.. Et même dans les groupuscules qui se revendiquent de cette mouvance.
Devant l'incertitude et les hésitations du système actuel, il ne fait aucune doute que celui-ci préférera mettre en place au sommet de l'état, ceux sur lesquels il s'est appuyé dès ses origines, plutôt que de voir restaurer la France (réelle) sur le socle de ses racines traditionnelles.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
henri
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 223
Localisation: SUD
Masculin

MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 22:46 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Le nationalisme n'est qu'un outil dont l'action dépend de ceux qui le manient : pourquoi les Rois de France se battirent-ils contre l'Anglais ? ..... Pas pour de simples querelles dynastiques mais pour l'intérêt de la France !. Que les sans-culottes et autres poissardes révolutionnaires aient ensuite vibré au son du clairon et du canon "national" ne change rien au fait que la France des Provinces n'est pas pour le Roi la "province de france", mais aussi un peuple dans sa continuité historique, et cela s'appelle une "Nation" !.
_________________
Dans l'attente de la Restauration !.


Revenir en haut
Minervalis
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2012
Messages: 232
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 23:15 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Certes, Henri; mais si les rois de France ont défendu le royaume contre les attaques étrangères c'était pour la survie de celui-ci en tant que tel; alors que les révolutionnaires se sont servis du nationalisme pour affermir leur main-mise sur le pays, quelquefois dans des poses si ridicules qu'ils ont acheté leurs victoires, comme à Valmy, tout en prétendant "la patrie" en danger... Voilà en tout cas comment je vois les choses.

Revenir en haut
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Ven 30 Jan - 01:43 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

henri a écrit:
Le nationalisme n'est qu'un outil dont l'action dépend de ceux qui le manient : pourquoi les Rois de France se battirent-ils contre l'Anglais ? ..... Pas pour de simples querelles dynastiques mais pour l'intérêt de la France !. Que les sans-culottes et autres poissardes révolutionnaires aient ensuite vibré au son du clairon et du canon "national" ne change rien au fait que la France des Provinces n'est pas pour le Roi la "province de france", mais aussi un peuple dans sa continuité historique, et cela s'appelle une "Nation" !.



Il faut préciser tout de même que le nationalisme n'est pas un outil, mais une doctrine, une idéologie. Il ne se résume pas à défendre son pays (ou ses intérêts), et se distingue du patriotisme, qui lui est tout à fait sain. C'est la croyance en la Nation en tant qu'entité, avec sa Génèse, son historiographie, ses Mystères et surtout son destin, formée par les membres d'une communauté donnée. Si le nationalisme peut éventuellement s'accoutumer à l'idée d'un roi pour mener la Nation vers son destin, à condition qu'il respecte le "caractère" inné de celle-ci (d'où un lien puissant entre nationalisme et orléanisme, les Orléans sont réputés bons français...), la royauté ne saurait quant à elle s'accoutumer du nationalisme, parce qu'il revient finalement à l'idée folle d'une déesse-nation qui la conditionnerait. On sait tous pourtant bien ici que la nation n'est qu'un accident de l'histoire, c'est évident : dès lors comment peut-on placer un accident au-dessus de tout, au point d'en faire une entité mystique ? C'est absurde. C'est finalement une sorte d'idolâtrie.

Les nationalistes, qui se disent souvent contre-révolutionnaires, oublient bien vite je trouve les racines profondes de leur courant : les "Lumières". Au vu de ce qui est dit plus haut, on comprend dès lors aisément pourquoi Louis XVI a été guillotiné pour avoir trahi la Nation, qui venait récemment d'embrasser son destin : celui d'être la Nation de la Liberté.

Le fait que les Valois aient défendu la France, n'a rien à voir avec le nationalisme, qui n'existait d'ailleurs pas, mais avec le devoir le plus élémentaire qu'un Roi doit à ses peuples et à la Couronne de ses Pères. Continuons sur la Guerre de Cent Ans.
Les Français se sont battus pendant la Guerre de Cent Ans (enfin pas tous précisons tout de même, loin de là, c'était surtout une guerre civile...), parce que l'Anglais menaçait leurs terres, leurs femmes, leurs enfants, ce qu'on appelle la Petite Patrie, et parce qu'ils ont reconnu la Couronne de France comme leur protectrice et comme l'Etat dont ils étaient redevables. Je ne crois pas me tromper en disant qu'il n'y avait pas de "souffle national" à l'époque, seulement des populations désespérées qui se sont défendues, les Français n'avaient pas la pré-science d'un quelconque destin extraordinaire, même si ils se sont mis à détester les Anglais (c'est compréhensible), ni même de former un "tout mystique". On voit que le nationalisme se base sur un fantasme, une adoration de ce qui n'est qu'un phénomène, le patriotisme sur une réaction naturelle.

De même Jeanne d'Arc, grande icône nationaliste, n'avait pas non plus pour mission première de "bouter l'Anglois hors de France", selon l'expression consacrée, sinon elle aurait échoué (prise de Calais en 1558), mais bien de faire valoir les droits de Charles VII sur la Couronne, et de le sacrer, et c'est mission accomplie.
Le reste c'est du romantisme.
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 716

MessagePosté le: Ven 30 Jan - 07:34 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Le martyre des deux Saintes Jeanne au XV siècle, n'as pas était suivi de faits.

Les principaux acteurs européens se sont éloignés de Dieu, après leurs martyrs, alors que tout était payé par le sang.

Trois fléaux arrivent: Le protestantisme dans la perte de la Foi de son Altesse Henri VIII, L'Islam aux portes de Vienne, les billevesées des princes catholiques pour l'Empire, sans parler de la redoutable mise en place de la renaissance française.


Les quatre cartes, archétypes de la révolution, dont le nationalisme jacobin ( les extrêmes) se revendique aujourd'hui, sont Catherine de Médicis(républicaine morte en 1589), Sully, père de l'Europe Palatine, Richelieu et Mazarin, enchanteurs de la lutte des classes.(voir Richelieu, le destructeur de donjons, et Mazarin, semeur de zizanie pour la Fronde, et raquetteurs publics, dont les élus actuels sont les dignes fils spirituels).
_________________


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 933
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Sam 31 Jan - 18:13 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Le blogue est inactif depuis 19 mois maintenant, ce qui montre bien la fragilité d'une entreprise isolée de ce genre.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 967
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 31 Jan - 21:08 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

FLF_BZH a écrit:

Le blogue est inactif depuis 19 mois maintenant, ce qui montre bien la fragilité d'une entreprise isolée de ce genre.

Effectivement, nous savons combien il est difficile de faire prospérer la légitimité en travaillant en réseau. Alors seul, forcément celui qui se lance dans cette entreprise, termine par céder très rapidement au découragement..
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:04 (2017)    Sujet du message: Des partis et élections en "République"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 353, 54, 5577, 78, 79  >
Page 54 sur 79

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com