Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des partis et élections en "République"
Aller à la page: <  1, 2, 358, 59, 6068, 69, 70  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Mer 6 Mai - 21:24 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

il n'y a pas à ressentir plus de dégout pour le FN que pour les autres!!! car à vous lire vous placeriez dans une échelle de 1 à 10 le Front de Gauche derrière le FN....? Pour ma part, ils sont tous dans le même sac....J'ai du mal à placer le "nationalisme catholique" pire que le communisme....et du reste le FN est loin de représenter ce courant!
Demeurons simplement royaliste et catholique.
Donner son avis sur la respectabilité de l'un ou l'autre, c'est déjà rentrer dans le jeu des républicains de tout bord qu'ils soient!
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 6 Mai - 21:24 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 7 Mai - 18:10 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Franchement je n'ai réussi à m'empêcher de sourire à la lecture de cet article du figaro, avec un titre un brin provocateur. 

Jean-Marie Le Pen peut-il créer un nouveau parti à la droite du FN ?



Laughing Laughing

Quand les Français comprendront-ils, qu'à l'intérieur des partis politiques et de la République, on ne peut rien faire de sérieux ?
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 7 Mai - 20:12 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Il a envie de récupérer sa couronne à l'"héritière"?!^^ Quelle saga !^^
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
henri
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 223
Localisation: SUD
Masculin

MessagePosté le: Jeu 7 Mai - 21:39 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Il ne faut pas confondre république et politique : la république ne s'effondrera que lorsque la politique le permettra, et la politique ne peut consister à brûler des cierges dans des cénacles obscurs et aux pieds de statues de marbre ! . 
_________________
Dans l'attente de la Restauration !.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 7 Mai - 22:19 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

henri a écrit:

Il ne faut pas confondre république et politique : la république ne s'effondrera que lorsque la politique le permettra, et la politique ne peut consister à brûler des cierges dans des cénacles obscurs et aux pieds de statues de marbre ! . 

Henri... il faut reconnaître le côté grotesque de la chose. Si Monsieur Le Pen avait pris le soin d'étudier un minimum le fonctionnement des sociétés de pensée (ce qui ne se limite pas pour le coup à brûler des cierges), il aurait compris bien avant l'heure que son aventure ne pouvait pas finir d'une autre manière. Le plus regrettable, c'est qu'il a entraîné avec lui malheureusement de nombreux français dans ce naufrage prévisible.

Mais comme ces gens pensent en savoir toujours assez pour faire de la politique...
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Ven 8 Mai - 01:43 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Henri, toute les chapelles de la Tradition ne sont pas des lieux obscurs! Celle de la Fraternité à Toulon est remplies de lumière ( et de ferveur) tout les dimanches matins (sauf quand le temps est gris Very Happy , ce qui est rare dans notre province )
Plus sérieusement l'acte militant dans nos rangs ne peut se passer de prières comme vous critiquez souvent.
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Floriancatho
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2013
Messages: 63
Localisation: Orléanais/Alsace
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Ven 8 Mai - 10:51 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Pourquoi le fait de faire de la politique hors des structures partisanes est directement taxé d'inaction ? Nous ne sommes pas providentialistes, nous savons bien qu'uniquement prier ne suffit pas et que nous devons agir pour promouvoir la Légitimité et celui qui l'incarne ! Personnellement, je prends beaucoup de temps tous les jours pour cette cause, alors merci de respecter ceux qui en font de même ! La République tombera grâce à l'action de ceux qui auront gardé la pureté de notre doctrine pendant près de deux cents ans, pureté sans laquelle nous nous serions fait avaler par l'orléanisme, le nationalisme ou toutes autres sortes de mouvements révolutionnaires.
_________________
Fondateur du Cercle légitimiste Saint-Materne en Alsace. Séminariste de l'Institut du Bon Pasteur.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Ven 8 Mai - 16:11 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

En principe, les royalistes ne sauraient donc être le parti de l'étranger républicain, ou des essayistes de dictature de salut public, par cela seul, qu'ils sont royalistes, et, sans les préoccupations suscitées par les passions politiques et les ténèbres que la calomnie s'entend à répandre sur les questions les plus claires, toute démonstration serait superflue. Être royaliste, c'est vouloir la condition la plus puissante de l'unité et de l'indépendance royales, condition dont la perpétuité est garantie par la transmission régulière du gouvernement, de génération en génération, dans une même famille, de sorte que jamais les ambitions du dehors ne trouvent de brèche ouverte pour s'introduire dans les affaires intérieures, comme de l'athéisme dans l'âme.

Aussi voit-on que, dès que l'indépendance de la Patrie est menacée, par les Anglais, au temps de Jean-le-Bon et Charles VI ; par les Espagnols, sous Charles-Quint, Philippe Il et les rois 'de la maison d'Autriche, elle s'appuie sur l'institution royale et sur les royalistes. Les règnes de Charles V, Charles VII, Henri IV ; le règne de Louis XIV et Louis XV, témoignent, d'une manière éclatante, de cette vérité.


Le Roi ! Sait-on bien le sens qu'a cette magnifique appellation , et par conséquent les raisons qui dominent la conduite de ceux qu'on appelle les royalistes? Le Roi, c'est une société faite homme; son intérêt, c'est l'intérêt de la France; l'honneur de la Patrie et du Christ vrai roi de France, comme nous le dit à chaque phrase Sainte Jeanne d'Arc, est son honneur; les malheurs publics sont pour lui des malheurs personnels; il grandit et décline, souffre et se réjouit, s'élève et s'abaisse avec le royaume; car il est le Roi, personne physique à l'image de Jésus-Christ.

Il supporte les adversités communes; il a la gloire des succès et la responsabilité des revers. Il parle, la voix d'une population toute entière retentit dans sa voix; il tire de son fourreau huit cent mille épées; quand il a donné sa parole, la parole de trente millions d'hommes est engagée ; son inimitié, c'est la guerre; son amitié, c'est la paix ; un seul de ses pas retentit profondément dans la situation , car c'est le pas d'un peuple; il est la tête et le bras du Royaume, il est le Roi.


Cet être mystérieux traverse notre histoire, la couronne en tête, en s'appuyant sur le sceptre, cette magnifique houlette des pasteurs de la Foi. Il change cent fois de noms, et cependant il n'a qu'un nom durant sa vie, c'est le Roi. Les titres de Saint, de Père du Peuple, d'Auguste ,et de Grand, de Sage, de Hardi et de Fort, composent son magnifique apanage.

Faut-il conduire l'Europe à la conquête du tombeau du Christ; c'est lui qui marche à la tête des armées chrétiennes. La justice manque-t-elle aux peuples; il s'assied , pour lui servir d'interprète, sous le chêne de Vincennes. L'Anglais est-il maître du territoire et la royauté s'en va-t-elle en lambeaux ; Dieu, pour le conduire à Reims, suscite une simple bergère, et la France pleure d'attendrissement et frémit d'un saint enthousiasme, comme Jeanne d'Arc, à ce seul nom de Roi. Lorsqu'il se retire dans une ville, après un désastre, toutes les portes tombent à ce mot qu'il prononce : « Ouvrez, c'est la fortune de la France ! »

C'est lui qui, après la bataille de Pavie, accoudé sur un canon , écrit l'immortel billet. La révolte met-elle à ses sujets les armes à la main contre lui; il les nourrit en les assiégeant, et ne peut cesser de les aimer, même quand ils le haïssent. Quand il monte sur le trône, ce n'est plus le même homme; il garde la mémoire des services, mais il oublie les torts; car le Roi ne saurait se souvenir des injures du duc d'Orléans. Nous l'avons dit, tout le royaume s'élève ou décline avec lui ; il est sage de sa sagesse, fou de sa folie, grand de sa grandeur, heureux de son bonheur, malheureux de sa misère : telle est la fortune du Roi, du Prince Louis, et de ses armes, telle est celle de la France.
_________________


Dernière édition par Henryk le Ven 8 Mai - 19:33 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Ven 8 Mai - 16:37 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Tout est dit, merci Henryk. rien à rajouter ou retrancher à ce texte.
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Mai - 12:52 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Aldizo a écrit:
Ce parti me dégoute encore plus que les autres. Ca me sidère de savoir que des "catholiques" votent pour le FN. Comment peut-on voter FN (voter tout court, au passage...), un parti qui je le rappelle est gangrené par le racisme et de "restes" de l'idéologie fasciste des années 30, tout en étant catholique ? Le catholicisme, selon eux, est une religion qui s'adresse aux hommes blancs, point barre... Le "nationalisme catholique" est l'un des pires concepts qui aient pu être inventés. Patriotisme oui, nationalisme non. Mais l'erreur incombe à tout le monde, nous devons comprendre et compatir avant de dénigrer.


Même sensation pour moi ALDIZO
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aldizo
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 53
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Mai - 20:19 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

REQUETE CARLISTE a écrit:
....J'ai du mal à placer le "nationalisme catholique" pire que le communisme....et du reste le FN est loin de représenter ce courant!


Vous avez raison, mais je trouve scandaleux le fait que l'on puisse voter pour un parti qui se prétend être le garant de la religion catholique et des valeurs intrinsèques de la France, tout en prônant une idéologie "raciste". Voilà pourquoi mon dégoût est d'autant plus grand, car ce parti décrédibilise l'idée de patriotisme et tout ce qui touche aux valeurs culturelles françaises. L'imposture du FN républicain met des bâtons dans les roues à la cause Légitimiste en sabotant l'idée de sauvegarde des valeurs françaises. Ce parti, à travers sa politique, est encore plus nuisible que les autres à notre cause .


Revenir en haut
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Mai - 21:41 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Aldizo a écrit:
REQUETE CARLISTE a écrit:
....J'ai du mal à placer le "nationalisme catholique" pire que le communisme....et du reste le FN est loin de représenter ce courant!


Vous avez raison, mais je trouve scandaleux le fait que l'on puisse voter pour un parti qui se prétend être le garant de la religion catholique et des valeurs intrinsèques de la France, tout en prônant une idéologie "raciste". Voilà pourquoi mon dégoût est d'autant plus grand, car ce parti décrédibilise l'idée de patriotisme et tout ce qui touche aux valeurs culturelles françaises. L'imposture du FN républicain met des bâtons dans les roues à la cause Légitimiste en sabotant l'idée de sauvegarde des valeurs françaises. Ce parti, à travers sa politique, est encore plus nuisible que les autres à notre cause .



BIEN VU ALDIZO
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Mai - 22:51 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Comment définissez vous une idéologie "raciste"?
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Mai - 12:15 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Ce qui devrait être le pus scandaleux dans ce parti pour tout homme éclairé, c'est qu'il ne remet pas en cause la loi sur l'avortement, car il n'y a rien de plus scandaleux que le massacre de centaines de milliers d'innocents !
Sans s'épancher plus sur le thème du "racisme" qui est un faux débat et un thème toujours trop piégeux (il est fait pour cela!), les catholiques feraient beaucoup mieux de suivre les principes non-négociables édictés par le pape Benoît XVI et qui sont dans la droite ligne de la Tradition de l'Eglise. Si les catholiques suivaient ces principes, plus aucun n'irai voter dans le système républicain !
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Aldizo
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 53
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Mai - 23:10 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

REQUETE CARLISTE a écrit:
Comment définissez vous une idéologie "raciste"?


Les termes choisis sont très vagues, je m'en excuse. Jdirais tout simplement qu'un parti dont l'ensemble des membres voient les magrébins comme des "bougnoules" et les noirs comme des "negros" n'est pas viable, c'est le moins que l'on puisse dire. Je critique naturellement les vagues d'immigrations que notre pays a subie et qui l'ont grandement déstabilisé, tant en terme de cohésion qu'en terme d'identité, mais cela ne doit pas pour autant nous rendre hostile à une "race" en particulier; d'ailleurs l'immigré d'origine Africaine est tout autant victime que le "français de souche" dans cette histoire. Soyons ouverts et bienveillants envers toutes les communautés afin qu'elles aiment nos idées et y adhèrent ! Je ne fais pas du Soral là, j'insisterais sur le fait que les différentes communautés doivent intégrer dans leurs mœurs les valeurs que le Légitimisme prône. Mais sans l'amour du prochain, quand bien même serait-il "noir" ou "arabe", la tâche risque d'être très difficile à entreprendre.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:24 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 358, 59, 6068, 69, 70  >
Page 59 sur 70

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com