Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des partis et élections en "République"
Aller à la page: <  1, 2, 359, 60, 6168, 69, 70  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aldizo
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 53
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Mai - 23:30 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Merci pour votre approbation propatria !

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 13 Mai - 23:30 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aldizo
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 53
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Mai - 23:34 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Léandre de Brisaux a écrit:
Ce qui devrait être le pus scandaleux dans ce parti pour tout homme éclairé, c'est qu'il ne remet pas en cause la loi sur l'avortement, car il n'y a rien de plus scandaleux que le massacre de centaines de milliers d'innocents !
Sans s'épancher plus sur le thème du "racisme" qui est un faux débat et un thème toujours trop piégeux (il est fait pour cela!), les catholiques feraient beaucoup mieux de suivre les principes non-négociables édictés par le pape Benoît XVI et qui sont dans la droite ligne de la Tradition de l'Eglise. Si les catholiques suivaient ces principes, plus aucun n'irai voter dans le système républicain !


Certes, n'oublions pas la question sur l'avortement ! Je suis contre évidemment, même si les contraintes de la société actuelle peuvent pousser à faire le choix de cette pratique.


Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Mai - 18:42 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Il y a des problèmes que nous devons regarder en face!Celui de l'immigration est très important car le jour viendra où la population mahométanne sera majoritaire face à une population d'origine chretienne dont la Foi a été battu en brèche par l'idéologie republicaine et franc-maçonne et toute les idéologies revolutionnaires qui en découlent.
Ce jour là, il sera dur de faire un retour en arrière.
Il est donc important que les francais de souche retrouvent la Foi de leurs parents et ne cherchent pas une utopie mortelle dans les religions extérieures ou l'idéologie des droits de l'homme qui n'ont pour but que notre destruction.
Mais, que nous soyons bien d'accord, loin de moi mon adhésion a un parti comme le FN. Il ne nous seras d'aucun secours pour sauvegarder la France. Et il est malhonnête de penser aussi, comme on peut le voir récemment, qu'un hypothétique regroupement des forces nationales et catholiques puissent également y remédier tant que leurs promoteurs ne reconnaissent la monarchie comme essentielle.
Vouloir inverser la marche infernale à notre perte sans remettre en question le regime est illusoire.
Le peuple de France doit retrouver le chemin des Lys pour renouer avec son passé et survivre en tant que tel.
C'est en gommant la parenthèse republicaine que nous nous sauverons du désastre en restaurant le Trône et l'Autel.

_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aldizo
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2015
Messages: 53
Masculin

MessagePosté le: Ven 15 Mai - 18:10 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Oui l'Islam est un véritable problème malheureusement ! Une bonne partie des français ne comprennent pas que l'islam pratiqué au sens le plus strict est une religion qui restreint énormément de libertés et qui transforme le fidèle en esclave. A force de prôner la tolérance sur toutes choses on n'en voit plus les dangers réels ou potentiels. Votre message est beau REQUETE CARLISTE, je dois dire que le légitimisme est une sorte de bouffée d'oxygène pour moi, tellement l'état de mon pays (royaume) me désespère.

Revenir en haut
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 15 Mai - 21:00 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Aldizo a écrit:

Oui l'Islam est un véritable problème malheureusement !

Les mots sont très importants, et vous avez parfaitement raison de dire que l'islam est UN véritable problème...  Car n'est pas LE véritable problème en ce qui concerne la situation de la France. Et c'est là que beaucoup de personnes se perdent, comme le dit REQUETE CARLISTE c'est grâce au système républicain que l'islam étends son emprise sur la France aujourd'hui. Nous légitimistes, attaquons toujours le problème à la source et cette source à problèmes c'est le système révolutionnaire républicain ainsi que l'irréligion qui frappent notre société. Si nous voulons combattre l'islam, la meilleure chose à faire est de combattre la république qui permet à l'islam de vivre et de se répandre. Toute tentative d'entraver l'islam par quelque moyen révolutionnaire que ce soit est d'ores et déjà vouée à l'échec.
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 759
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Sam 16 Mai - 14:31 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Passage à la justice du "nouveau nom":

http://www.ouest-france.fr/ump-un-recours-en-justice-contre-le-nouveau-nom-…
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
henri
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 223
Localisation: SUD
Masculin

MessagePosté le: Sam 16 Mai - 20:22 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Moi je trouve ça plutôt rigolo ! j'imagine le soir d'une élection le journaleux de service annoncer : dans le département de (x), les "républicains" ont été battus par ..... 
_________________
Dans l'attente de la Restauration !.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 10:20 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Électeurs, si vos "valeurs linguistiques"  républicaines, (pauvre Platon) signifient:
le rejet des responsabilités, sur les peuples de France,
le rejet des erreurs de gouvernement sur vous mêmes,
le rejet d'une économie désastreuse sur la masse électorale anonyme,
le rejet du sang contaminé, sut le dos des électeurs voisins de paliers,
le rejet de la politique extérieure libyenne, malienne, centrafricaine sur l’échine des électeurs, qui ramassent vos poubelles,
le rejet d'une politique de destruction de cité ou de disparition de la famille, sur le cou des électeurs, qui se penchent à la fenêtre,
le rejet de la responsabilité de 600 ministres, incompétents (cas d'un ministre passant pas trois ministères sur une durée présidentielle) sur les reins des électeurs, avec qui vous faites les grillages...


Ou sont les républicains... Levez le voile, videz l'urne, ou sont les républicains???? Baissez les symboles bigarrés, ou sont les républicains, qui mettent en avant le bien commun, les référendums??? Chassez la poussière de l'hémicycle, ou sont les républicains, qui faisaient tirer sur la populace, en Vendée, en Russie, en Espagne???

Les républicains???
Leurs valeurs sont des transfuges de droit régaliens.
Leurs valeurs de liberté existent dans le racket et le pillage du bien d'autrui.
Leur fraternité ne vit que des massacres ou assassinats politiques.
Leur perspective d'avenir: vilipender un parti en épouvantail, qui n'est que le reflet d'eux mêmes, en l’acculant sur la culpabilité des électeurs.

Et vous allez réveillez le garde des sceaux pour un ersatz de symbole?

Française Français, le cœur de la France est dans son passé familial et  royal, pas dans cette septicémie révolutionnaire sur le sang de France. Ôtez le vote, le voile ou les œillères, ou le casque et étudiez le travail du roi à la loupe.


Vive le Roy, de France et de Navarre!!!
_________________


Revenir en haut
henri
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 223
Localisation: SUD
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Mai - 20:53 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

La France a un Roi, mais elle ne le connaît pas : c'est bien le pb ! la république s'est substituée à l'ordre naturel. Les organes d'information sont sous contrôle, et si, effectivement, l'internationale internet, avec toutes les dérives imaginables (et constatables) a ouvert une possibilité d'expression (et de réception), il ne faut guère en attendre des miracles ! c'est bien pourquoi se pose le questionnement quant à l'action politique envisageable pour provoquer un basculement : les oriflammes et bannières fleurdelysés ne claqueront pas au vent de façon spontanée, mais je conviens que la solution est difficile à trouver, hasardeuse de concept, dangereuse d'application !. 
_________________
Dans l'attente de la Restauration !.


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 759
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Mar 19 Mai - 15:55 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Il faut d'abord se former auprès de ceux qui le sont déjà, puis former à son tour les autres. Le combat politique légitimiste ne peut se faire que comme ça pour l'instant.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 759
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Mar 19 Mai - 16:25 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Monsieur Républicain veut protéger son patronyme: voyez ici:

http://www.ladepeche.fr/article/2015/05/18/2106774-thierry-republicain-au-n…
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 19 Mai - 17:07 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Il devrait demander à changer, Monsieur Royaliste sonne mieux   Mr. Green
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
henri
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 223
Localisation: SUD
Masculin

MessagePosté le: Mar 19 Mai - 21:30 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Personne ne choisit son patronyme (en principe) : nombre d'enfants abandonnés et recueillis se sont retrouvés avec des noms de mois, de saison, de chiffres, ou de désignations diverses et pour les prénoms des appellations par les parents légitimes suivant une lecture abrégée du calendrier (aux Antilles naître le 14 Juillet c'était risqué d'être prénommé "Fetnat" !. Mais ce "républicain" patronymique me semble un peu prétentieux, on dirait qu'il voudrait extraire de cette origine d'assez curieuse appellation une sorte de "noblesse", un peu comme certains "résistants" accolèrent leur surnom à leur nom pour en faire une sorte d'accordéon patronyme laissant supposer une certaine noblesse. En définitive, le réflexe est plutôt bon, dans le fond, car il atteste la survivance d'un esprit ancestral,..... il n'en demeure pas moins totalement illégitime. 
_________________
Dans l'attente de la Restauration !.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 15:44 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Cette doctrine d’Action française, en devenir, théorique dans les premiers temps, devait répondre aux tendances des esprits les plus déterminés que le groupe avait réunis. Historiquement, en effet, ce qui prédomina, avec MM. Maurras, de Montesquiou, Moreau, Vaugeois et Bainville, l’esprit naturaliste, athée, anticlérical, gallican, d’un opportunisme social documenté surtout chez Comte.

Ils posèrent au commencement, dès qu’on parla de monarchie, que la thèse du droit divin était faite de « sentiment » de « dévotion » de « mysticisme » enfin bonne à tenir au rencart, ou l’avait reléguée la gazette de France.
D’un trait de plume, on supprima du passé de la royauté et de son avenir possible toute allusion et de son avenir possible toute allusion quelconque à un ordre surnaturel.

De l’histoire et du droit ainsi amputé à l’aveugle, ils déduisirent une politique à laquelle ils se crurent autorisés à décerner l’épithète de réaliste : mettant ainsi d’abord et par définition, l’ordre surnaturel en dehors de l’ordre réel. Après quoi, pour faire cadrer avec ce système nouveau le témoignage et la doctrine de grands maîtres qu’ils invoquèrent, les Maistre, les Bonald, et jusqu'à Bossuet lui même, appliquant à ceux les lois qu’ils appliquaient aux faits, ils les laicisèrent, sans plus. Dieu chassé de l’Histoire et du droit, disparu de partout ailleurs : on le tint pour inexistant lorsqu’il s’agit d’imaginer la restauration désirée. Cela, répétons le, avec l’approbation, avec la collaboration des catholiques du parti.

La physique sociale, l’empirisme organisteur, suffisaient seuls, l’une à expliquer le passé, l’autre à préparer l’avenir. Ils se proclamaient dégagés des supertitions de nos pères et ne croyant pas plus à la déclarations des droits, qu’à la sainte Ampoule disait Lucien Moreau. D’ailleurs protestaient ils, nous ne retranchons rien de la tradition, nous  y ajoutons juste quelques contreforts.

Et beaucoup d’entre eux, quand il se disaient monarchistes, se croyaient et se croient les dépositaires d’un sentiment, d’une tradition, et, sans doute, du plus noble des sentiment, a l’instar des légitimistes. Mais n’avaient-ils pas oubliés le fondement de cette noblesse, la raison de cette sainteté.

Les catholiques du groupement acceptaient cela sans broncher. Ils allaient, semble t-ils, jusqu’à estimer légitime que l’on constituât en dehors de l’Eglise un nouveau pouvoir civil gallican. C’est au nom d ce pouvoir qu’ils se flattaient d’avoir « restitué » par les lumières de la raison laïque toute seule, la claire formule oubliée de la tradition monarchique.

Mais encore, cet abus cet à peu près rien qu’ils exluaient, qu’était-ce au juste ? Rien de moins à la vérité, que la considération des principes des lois des juristes du XIII et XIVe siècles, et des lois de la Couronne de l’hérédité légitime.
_________________


Revenir en haut
Chevalier-de-Moncaire
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2012
Messages: 92
Religion: Catholique Apostolique Romaine
Masculin

MessagePosté le: Jeu 4 Juin - 17:23 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

En principe je suis d'accord

*LE LEGITIMISTE*

* Pour Dieu, la Patrie et notre roi*
* nous faisons ce que l'on doit*
* Nous sommes des royalistes*
* qui aimons les véritables traditions*.
* Nous sommes monarchistes légitimistes*
* nous défendons envers tous la Religion*

*Nous avons qu'un seul drapeau*
* et nous voulons le voir très haut*
* flotter blanc, pur et immaculé*
* gage de notre historique passé*
* nous lui jurons éternelle fidélité.*

* Du vrai roi nous sommes loyales sujets*
* De Dieu est la juste souveraineté*
* nous manifestons avec fermeté*
* que l'on est pas de vulgaires .......*(sarcasme supprimé; Admin)
  J- A.Estades de Moncaire

Comte de Chinon a écrit:


Je sais très bien qui je côtoie et qui je peux être amené à côtoyer!!!!
Permettez moi de vous dire (mais vous le savez très bien) qu'à l'Action Française il n'y avait pas que des Catholiques convaincus et anti-libéraux! Ce n'en était pas moins une formation tout à fait respectable! à moins évidement que vous ne soyez pas d'accord!    Wink


Je n'épiloguerais pas sur ce sujet, car ça ne sert à rien! nous ne serons jamais d'accord! je vous entends déjà dire "libéralisme", mais je réponds Paix et Charité!   


_________________
Pour Dieu, la Royauté légitime et la Famille: PRESENT!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:47 (2016)    Sujet du message: Des partis et élections en "République"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 359, 60, 6168, 69, 70  >
Page 60 sur 70

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com