Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des partis et élections en "République"
Aller à la page: <  1, 2, 364, 65, 6677, 78, 79  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ard rí Érenn
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2014
Messages: 33
Localisation: Dublin
Religion: Catholicisme Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 30 Oct - 16:58 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

J'ai cru voir sur certains numéros leur attachement au FN, de vrais Royalistes !
Très certainement une manoeuvre de la république pour dénigrer le Roy Louis XX !
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 30 Oct - 16:58 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 4 071
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 31 Oct - 12:11 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

REQUETE CARLISTE a écrit:

Le lys noir dans son dernier numéro se lance dans une campagne de dénigrement sur la personne de notre Prince. Tentant ainsi de semer le trouble dans l'esprit des royalistes. Dans un style ordurier dont nous avons l'habitude qui montre ainsi bien leur filiation avec l'esprit révolutionnaire des " sans culottes", ce ne sont qu'injures et délires.
Méfiez vous de ces pseudos royalistes authentiquement révolutionnaires.

Effectivement cher ami, les adeptes de ce "royalisme" de contrefaçon ne cherchent qu'à accroître la douleur d'un peuple en perdition... Rien ne vient les différencier finalement des républicains, l'insolence programmée depuis 1789 ne peut conduire que de la médiocrité à la vulgarité.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 767

MessagePosté le: Sam 31 Oct - 21:54 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Pauvre homme! Prions pour lui!
Mais d'abord, prions pour le Roy!!!
_________________


Revenir en haut
Archambault
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2015
Messages: 10
Féminin

MessagePosté le: Dim 1 Nov - 09:58 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Mavendorf a écrit:
J'oubliais le sujet évoqué. Toujours le même en fait, l'interview de Paris Match de 2010... A l'A.F visiblement depuis 5 ans, on n'a pas grand chose à se mettre sous la dent...
Laughing
Méfions nous toujours de ceux qui sous couvert d'une plus grande pureté se permettent de juger le roi. Exactement de la même manière que ceux qui ont condamné Louis XVI autrefois. L'orléanisme est un poison qui puise complètement sa source dans la révolution française, dont il a porté à plusieurs reprises l'étendard.




Bonjour,


Si je peux me permettre, vous éludez le problème en vous réfugiant derrière le temps... Cet article date de 2010... Oui et alors ?


Je préférerais qu'on parle du fond... Or le fond, si Louis a vraiment tenu ses propos, est affligeant. Vous avez beau jeu de décortiquer les paroles (Insulte supprimée Admin) Blanchonnet, mais les idées du Prince dans cet entretien ne sont guère meilleures.

Hors sujet.


Les déclarations du Prince sont-elles conformes à l'orthodoxie du royalisme légitimiste ?


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 4 071
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 1 Nov - 11:04 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Ces orléanistes décidément sont bien tous les mêmes... Aucune correction, aucun savoir vivre, aucune connaissance des égards de politesse que les hommes se doivent en société...

Avant de vous présenter dans la rubrique prévue à cet effet, commencez donc par lire ceci ( ICI ) ; en plus des règles d'usages de notre forum : ICI

Nous verrons ensuite (éventuellement) pour répondre aux accusations "robespierristes" de votre tribunal révolutionnaire.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 767

MessagePosté le: Dim 1 Nov - 12:21 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Le prince que vous devez côtoyer pour l'appeler Louis ou Charles, doit-il vous rendre des comptes???

Si je vous rejoins votre question, ou plutôt comme c'est le cas, votre jugement sans appel sous forme de question, tous les rois sont-ils tous garants de l'orthodoxie légitimiste, Mr?


Vous qui parliez de Charité, vous êtes allé à la messe de 7 heures ce matin, en parlant de comptes à rendre, je présume, dans le Bourbonnais?



Si le chef de famille n'avait droit au respect de ses descendants que sous la condition de paraitre à leurs yeux infaillible et d'une pureté parfaite, où sont ceux qui pourrait espérer, ou qui même oserait exiger ce respect.

Si l'autorité royale, qui n'est que l'autorité paternelle généralisée ou plus étendue, n'avait droit au respect et à l'obéissance des sujets qu'a la condition de paraître dans son origine, dans sa forme dans ses actes, pure et parfaite aux yeux de tous, disons même d'être en tous points parfaite et pure en réalité, elle n'y aurait jamais de droit, puisque rien d'humain n'est parfait, et conséquemment non exempt de blâme et de critique.

Or il est essentiel à l'ordre royal que l'autorité ait le devoir d'exiger ce respect et cette obéissance.
Il serait impossible ou même impensable que la société reposât sur une base aussi fragile aussi incertaine, aussi vague, aussi insaisissable même que que les opinions individuelles ou des votes généralisés.

Elles doit reposer sur des principes et des faits d'expérience de gouvernements de peuples,, non sur des idées individuelles ou de faits et déductions particulières.


Quel diversité de jugement et d'impressionnisme royal à l'occasion de la même personne: sur sa conduite passée et actuelle, sur ces intentions, sur chacun de ses actes, leur nature, leur motif leur but; sur chaque fait volontaire, naturel ou accidentel, sur toutes les circonstances qui l'ont précédé, accompagné et suivi!

Supposez deux personnes égales dans l'honneur et éclairées; l'une vous dira tout le bien l'autre tout le mal de tel souverain même de ceux qu'elles sont le plus à portée de connaitre.
_________________


Revenir en haut
Archambault
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2015
Messages: 10
Féminin

MessagePosté le: Dim 1 Nov - 16:18 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Vous ne répondez pas au fond du problème. Merci de votre non réponse.


Les propos du Prince dans cet entretien sont TELLEMENT loin de la ligne que vous voulez défendre ici-même... Reconnaissez-le, sinon nous ne pourrons pas avancer dans la discussion.


Je suis membre d'une association canonique (reconnue par le Vatican) qui aide et rend service aux prêtres (de la Tradition).... Donc votre histoire de messe à 7h du matin.... Pourquoi le bourbonnais ?


Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 156
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Dim 1 Nov - 20:42 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

J'ai l'impression, Archambault que votre passage sur le forum risque de ressembler à celui d'une comète dans l'espace......
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 767

MessagePosté le: Dim 1 Nov - 20:47 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Une association loi 1901 reconnue par le Vatican??? alors que la république n'as même pas d'ambassade du Vatican....







Je crois que vous avez mal lue et mal interprété ma réponse.

Duplicata:

Si le chef de famille n'avait droit au respect de ses descendants que sous la condition de paraitre à leurs yeux infaillible et d'une pureté parfaite, où sont ceux qui pourrait espérer, ou qui même oserait exiger ce respect.

Si l'autorité royale, qui n'est que l'autorité paternelle généralisée ou plus étendue, n'avait droit au respect et à l'obéissance des sujets qu'a la condition de paraître dans son origine, dans sa forme dans ses actes, pure et parfaite aux yeux de tous, disons même d'être en tous points parfaite et pure en réalité, elle n'y aurait jamais de droit, puisque rien d'humain n'est parfait, et conséquemment non exempt de blâme et de critique.

Or il est essentiel à l'ordre royal que l'autorité ait le devoir d'exiger ce respect et cette obéissance.
Il serait impossible ou même impensable que la société reposât sur une base aussi fragile aussi incertaine, aussi vague, aussi insaisissable même que que les opinions individuelles ou des votes généralisés.

Elles doit reposer sur des principes et des faits d'expérience de gouvernements de peuples,, non sur des idées individuelles ou de faits et déductions particulières.


Quel diversité de jugement et d'impressionnisme royal à l'occasion de la même personne: sur sa conduite passée et actuelle, sur ces intentions, sur chacun de ses actes, leur nature, leur motif leur but; sur chaque fait volontaire, naturel ou accidentel, sur toutes les circonstances qui l'ont précédé, accompagné et suivi!

Supposez deux personnes égales dans l'honneur et éclairées; l'une vous dira tout le bien l'autre tout le mal de tel souverain même de ceux qu'elles sont le plus à portée de connaitre.




 Et vous n'êtes pas ici pour diriger les débats.
_________________


Revenir en haut
Archambault
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2015
Messages: 10
Féminin

MessagePosté le: Dim 1 Nov - 21:38 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Henryk a écrit:
Une association loi 1901 reconnue par le Vatican??? alors que la république n'as même pas d'ambassade du Vatican....





Elle n'en avait pas il y a quelques mois ? années ? Semaines ?


Je ne suis pas ici pour diriger les débats MAIS pour y participer.


Vous avez une belle doctrine, même si vous êtes raides dans votre défense de celle-ci... 


Toutefois tout esprit honnête reconnaître que cette doctrine est en TOTALE CONTRADICTION avec les propos tenus par Louis dans cet entretien...


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 767

MessagePosté le: Dim 1 Nov - 21:48 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

je pense que l'on va arrêter ici les débats inutiles, vous agissez comme un serpent, détourner le débat à votre profit sans tenir compte des remarques de l'administateur, et de plus vous faites rendre gorge aux villageois.
_________________


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 4 071
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Nov - 13:44 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Archambault a écrit:

Vous ne répondez pas au fond du problème. Merci de votre non réponse.

N'allez pas si vite en besogne. Je sais que vous êtes des experts dans le domaine de l'auto-persuasion, mais tout de même un peu de patience... Comprenez que notre forum ne vient pas de naître. Une recherche à partir de quelques mots clés vous permettrait d'accéder rapidement aux réponses qui ont déjà été adressées sur ce thème à vos semblables. 

Mais qu'importe, il y a tellement longtemps que nous n'avons pas vu un orléaniste (espèce en voie de disparition) venir se perdre sur nos pages. Que nous ne résisterons pas au plaisir de vous répondre une fois de plus sur un sujet pourtant vu et rebattu.

Laughing  

Archambault a écrit:

Les propos du Prince dans cet entretien sont TELLEMENT loin de la ligne que vous voulez défendre ici-même... Reconnaissez-le, sinon nous ne pourrons pas avancer dans la discussion.

Les rois ne sont pas parfaits, ce ne sont pas des surhommes. Ils peuvent se tromper et verser dans l'erreur. C'est un FAIT !

Là où nos chemins divergent, c'est que vous souhaitez utiliser un moment de faiblesse où une faute du Monarque, pour déstabiliser la Monarchie. C'est ce qu'ont fait tous ces "faux fidèles" du roi pendant la Révolution, ces apôtres de la pureté auto-proclamée qui sont allés jusqu'à juger Louis XVI pour s'en débarrasser.

Voilà en trois lignes, résumée la position de l'orléanisme en fonction du fait que vous nous rapportez. Nous allons passer à présent si vous le voulez bien à la nôtre en comparaison, qui est celle de la fidélité.

Si l'autorité (le roi, le chef, le père de famille...) se trompe, mène une politique qui peut aller jusqu'à la mise en danger du principe dont il tire sa propre légitimité. Que doit être la position du fidèle ?
La voilà la bonne question qu'il faut se poser, et que vous refusez d'entendre parce que comme Philippe égalité ou Louis-Philippe d'orléans, vous voulez vous substituer au principe même de la légitimité.

La particularité de l'UCLF est de se conformer d'abord au principe de la monarchie traditionnelle, sans jamais se plier aux erreurs qui peuvent provenir de la modernité et par la même occasion séduire celui qui l'incarne de par sa naissance.
La légitimité ce n'est pas une obéissance aveugle, c'est la compréhension des lois qui sont au coeur de la royauté.
La compréhension pour ensuite assurer la défense de l'héritage capétien, dans le but de sa transmission et de sa propagation.

Alors en conclusion, si les propos du Prince dans cette interview ne sont pas conformes à légitimité. Et bien vous devriez vous en réjouir puisque ceux ci vont dans le sens de la ligne politique qui est la vôtre (Monarchie constitutionnelle). Et c'est bien ce que vous faites d'ailleurs d'une manière très hypocrite à travers vos diverses communications, qui ne sont pas faites dans le sens de la réorientation de la légitimité, mais qui sont plus proches des pamphlets révolutionnaires pondus pendant la Révolution sur notre malheureuse Reine Marie Antoinette !!

Notre attitude dans ce cas de figure, est en revanche radicalement opposée à la vôtre. En effet, vous l'avez compris nous ne sommes pas comme vous du côté de la Révolution... Loin de chercher à enfoncer le clou, la mission des fidèles est de rendre la confiance au dauphin, exactement comme Sainte Jeanne d'Arc l'a fait jadis. C'est la mission aujourd'hui de l'UCLF, et au vu des orientations prises à la suite de cette affaire ; je crois que nous pouvons dire avec modestie que l'union des cercles n'a pas démérité en jouant simplement son rôle.  

Voilà qui je l'espère vous permettra d'y voir un petit peu plus clair, dans la différence fondamentale qui existe entre l'esprit de la trahison (l'orléanisme) et celui de la fidélité (légitimisme).
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Chevalier-de-Moncaire
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2012
Messages: 93
Religion: Catholique Apostolique Romaine
Masculin

MessagePosté le: Dim 22 Nov - 05:11 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Lastic a écrit:
L'AF est orléaniste, en terme partisan et en esprit.

Vous dites que vous avez quitté AF, mais je croyez que vous aviez quitté AR, autrement dit Alliance Royale, ce qui correspondrait plus au "parti royaliste".
Si jamais vous avez fait la confusion des sigles, je vous dis donc qu'AR ne se prononce pas officiellement sur la "question dynastique". Afin de rassembler les royalistes et d'éviter les divisions. C'est en fait une politique de l'autruche. Je crois que les partisans de Louis XX sont majoritaires, mais il y a un électorat orléaniste.
Evidemment, ce mélange fait que la pensée d'Alliance Royale tend inexorablement vers l'orléanisme politique et donc la République couronnée, la surenchère et l'intérêt partisan. C'est le lot quand on entre dans l'action révolutionnaire.


La République couronnée est le régime monarchique qui de fait existe actuellement dans le royaume d'Espagne avec l'actuelle branche régnante des Bourbons d'Anjou. Ce régime accepte de la part du législatif donc le parlement ou cortés les modifications qui puissent être présenté même vis à vis de l'ordre de successíon au trone. Ce même système´éxiste aussi dans les autres monarchies encore présentes en Europe.
_________________
Pour Dieu, la Royauté légitime et la Famille: PRESENT!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lantenac
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2015
Messages: 62
Localisation: Bourbon-Auvergne
Religion: Catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 22 Nov - 10:22 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Effectivement, les légitimistes sont majoritaires de manière écrasante dans l'encadrement de l'AR. Smile
_________________
Cofondateur du Cercle légitimiste du Bourbonnais et d'Auvergne


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 767

MessagePosté le: Dim 22 Nov - 12:53 (2015)    Sujet du message: Des partis et élections en "République" Répondre en citant

Je tiens à rappeler que les lois fondamentales françaises, ne s'appliquent pas en Espagne et vice-versa.

Les carlistes espagnols ont beaucoup à faire pour redresser cette barre du navire espagnol que Napoléon à essayer de couler, et dont Ferdinand VII enfreignit directement les lois coutumières séculaires.
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:47 (2017)    Sujet du message: Des partis et élections en "République"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 364, 65, 6677, 78, 79  >
Page 65 sur 79

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com