Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Cardinaux-ministres

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Littérature
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Comte de Chinon
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 518
Localisation: Génelard
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Jeu 7 Nov - 18:59 (2013)    Sujet du message: Les Cardinaux-ministres Répondre en citant

Les Cardinaux-Ministres sous la Monarchie Française

Si tout le monde ou presque connait Richelieu et Mazarin, moins nombreux sot ceux qui connaissent Dubois et Fleury et encore moins Amboise, Duprat et Tournon. Au travers des 400 pages de ce livre l'auteur nous fait revivre l'histoire de France et les difficile relations entre la France et le Saint-Siège. Depuis le 12ème Siècle et le cardinal de Champagne jusqu'au 18ème avec le cardinal de Brienne ce sont pas moins de 60 cardinaux qui serviront les rois successifs au Conseil ou en Missions diplomatiques. C'est leur histoire que l'auteur résume. Bien entendu il s'agit d'un survol et l'auteur met l'accent sur les plus important, sans omettre pourtant quelques uns de moindre envergure. Si certains (mais pas moi Surprised ) regretteront un quasi panégyrique de Richelieu on trouve chez l'auteur une vive passion pour cette France Catholique et Royale qui fait chaud au cœur. Bien que n'allant pas forcément au fond des sujets ce livre ouvre de nouvelles perspectives de lecture car en cherchant bien (et l'auteur donne déjà quelques informations) on peut trouver des biographies des plus grands cardinaux-ministres.

En bref je ne peux que recommander cet ouvrage disponible malheureusement uniquement d'occasion.

L'auteur, Louis Dollot, fut conseiller d'ambassade et ambassadeur


_________________
Comte de Chinon
Capitaine-Lieutenant des Gendarmes de la reine



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 7 Nov - 18:59 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Sam 9 Nov - 18:06 (2013)    Sujet du message: Les Cardinaux-ministres Répondre en citant

prince évêque                  Liste des évêques de Tongres Maastrisch et Liège, evêques du St Empire, et  prince évêques

Erard de La Marck     1505-1538

Ferdinand de Bavière  1612-1650






Déjà, dans l'Empire romain depuis Théodose, le titre de cardinalis était donné à des officiers de la couronne, à des généraux d'armée, au préfet du prétoire en Asie et en Afrique, parce qu’ils remplissaient les principales charges de l'empire.

Les cardinaux étaient à l'origine les membres du clergé de Rome, dépendants de l'évêque de Rome qu'ils avaient la charge d'élire. On distinguait trois ordres de cardinaux :
les cardinaux évêques des diocèses circonvoisins (évêchés suburbicaires),
les cardinaux prêtres, titulaires des paroisses ou titres de la ville de Rome,
et les cardinaux diacres, responsables des diaconies romaines.

En 1059, au moment de la réforme grégorienne de l’Église, le pape Nicolas II définit avec plus de précision leur statut et leur accorda un rang supérieur aux autres évêques de l'Église. En 1179, le pape Alexandre III fit adopter par le IIIe concile du Latran la règle, encore en vigueur, de la majorité des deux tiers pour l'élection d'un nouveau pape. En 1181, les cardinaux prêtres de Rome acquirent le pouvoir d'élire seuls le pape, à l'exclusion du clergé et du peuple de Rome. Ils obtinrent par là la prééminence sur les évêques.
En 1586, Sixte Quint dans sa bulle Postquam verus a restreint la nomination des cardinaux à ceux qui ont les ordres mineurs depuis au moins un an et fixa à 70 le nombre des cardinaux, en mémoire des 70 vieillards choisis par Moïse et les divisa en 3 sections : 6 cardinaux-évêques, 50 cardinaux-prêtres, 14 cardinaux-diacres.

En 1917, le nouveau Code de droit canonique a réservé la dignité aux prêtres.
Jusqu'en 1962, les cardinaux de l'ordre diaconal étaient prêtres, mais depuis cette date, ils doivent toujours recevoir la consécration épiscopale, sauf dispense spéciale du pape. Le Code de droit canonique de 1983 reprend cette mesure. Cependant, une dispense spéciale du pape est possible : c'est ainsi que Jean-Paul II a créé cardinaux des prêtres qui n'ont pas été consacrés évêques par la suite, par exemple les pères conciliaires Henri de Lubac, et Yves Congar, ainsi qu'un certain nombre de cardinaux récents non électeurs. En revanche, tous les cardinaux actuellement électeurs sont titulaires de la dignité épiscopale
_________________


Revenir en haut
Comte de Chinon
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 518
Localisation: Génelard
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Sam 9 Nov - 19:59 (2013)    Sujet du message: Les Cardinaux-ministres Répondre en citant

Par ailleurs certains cardinaux "royaux" ont joué un rôle politique assez important.
Il suffit de penser au Cardinal-Infant, fils de Philippe III d'Espagne et Gouverneur des Pays-Bas, ou au Cardinal-Roi Henri de Portugal et aussi au cardinal de Bourbon qui fut le roi Charles X de la ligue et son neveu le cardinal de Vendome qui se dit un temps prétendant au Trône.
De plus d'autres cardinaux ont eu un rôle politique non négligeable dans d'autres pays: Cardinal Wolsey en Angleterre, Cardinaux Cisneros, Granvelle et Alberoni en Espagne, Cardinal Ruffo à Naples (le général-Cardinal!)

Pour en revenir aux princes-évêques dont vous parlez Henryk il faut souligner que les princes-évêques viennent du St Empire Romain Germanique où ils étaient assez nombreux mais la France en posséda aussi soit parce qu'ils relevaient du St Empire (Besançon, Strasbourg, Cambrai) soit de vieilles possessions du Moyen-âge dont ils avaient garder le titre.
En plus de ces princes-évêques certains étaient Duc, comte, seigneur ou président de différents Etats (Languedoc, Bourgogne), sans parler des Evêques-Pairs du Royaume au nombre de 6 puis au XVIIIème Siècle 7.
Enfin à la Restauration un nombre considérable d’ecclésiastiques furent nommés à la Chambre des Pairs et sous le Second Empire les cardinaux étaient membre du Sénat.
_________________
Comte de Chinon
Capitaine-Lieutenant des Gendarmes de la reine



Revenir en haut
NationalisteReacPatriote
Banni définitivement

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2014
Messages: 50
Localisation: esperaza
Religion: agnostique
Masculin

MessagePosté le: Dim 6 Avr - 15:20 (2014)    Sujet du message: Les Cardinaux-ministres Répondre en citant

Tout ses princes ont beaucoup apporté a la France, il n' y a pas a dire.
_________________
Vive la Monarchie! vive le Roi! Vive la France!


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Lun 7 Avr - 17:41 (2014)    Sujet du message: Les Cardinaux-ministres Répondre en citant

Ces hommes d'Eglises ont tout fait pour abaisser le pouvoir du Sacre du roi, dans les concile comme ceux du Latran, à cause de la vacance du pouvoir en France sous les deux dernières dynasties, et de la violence du Saint Empire... Et de discréditer le pouvoir royal par l'exemple de Philippe le Bel, ou faire le panégyrique de Catherine de Médicis, Sully, Richelieu, Mazarin sont montrés supérieurs à la fonction royal, comme Voltaire le sera sur Louis XV! Pourquoi ces cardinaux, ou religieux ont-ils pris des titres laïcs, ci ce n'est que pour une ambition personnelle. Comment peuvent ils être compétents sur deux domaines, ou chasser deux lièvres à la fois?
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:28 (2016)    Sujet du message: Les Cardinaux-ministres

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com