Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Duverne de Praille

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Baudrier
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2013
Messages: 102
Localisation: Paris
Religion: néant
Masculin

MessagePosté le: Ven 8 Nov - 12:51 (2013)    Sujet du message: Duverne de Praille Répondre en citant

Voici de la documentation Duverne de Praille :
 
Aufsatz:  Erklärungen ... ins Protocoll des Vollziehungs-Directoriums vom 11ten Ventoise 5ten Jahrs (1sten März 1797) eingetragen
Verfasser:  T. Duverne de Praille
In:  Minerva, Bd. 3 (1797), S. 524-546
Schlagwörter:  *Frankreich / Royalisten
 
Contre-Révolution (La) en Europe, XVIIIe-XIXe siècles. Réalités politiques et sociales, résonances culturelles et idéologiques / ss la dir. de Jean-Clément Martin.- Presses Universitaires de Rennes, 2001.- 312 p.- (Collection "Histoire")
Bourdin (Philippe).- La Basse-Auvergne, une seconde Vendée ?, pp. 35-59
Les montagnards Bouscarat et Desessement (p. 36 n. 1) Antoine Delarbre, Solignat, de Mascon ; Antoine Mathias, curé d'Egliseneuve ; M. de Saint-Hérem, beau-frère du marquis de Laqueuille (p. 40) La Roche-Négly (p. 43) Antoine Lavest, cultivateur de Vollore-Montagne ; Jacques-Christophe Micolon de Guérines ; Alexis Bertrand de Provenchères du Chassaing ; Guillaume Coiffier de Terraules (p. 45) Jean-Baptiste Quesne (p. 46) Poudrille (p. 48) Joachim Enjobert de Martillat, Jean-Joseph Tardif Saint-Pardoux, Bernard de Vincens (p. 49) Pierre Ratoin, Servagnat, Heyraud, avocat Boirot, Nicolas Feuillade, capitaine d'infanterie, Sauton, capitaine de gendarmerie, le colonel Sauvat ; Béjary, Chabron de Solilhac, thomas Laurent Duverne de Praile dit Dunan. Frédéric Amable du Ligondès et Alexis d'Espinchal se font tuer à Lyon, l'un en 1798, l'autre en 1799. Nicolas Bonnevie de Pognat, de retour de Saint-Domingue où il s'était allié aux Anglais et désigné par (p. 50) Dunan, qu'il a connu à la Grande Ecurie du roi, comme chef de l'Agence pour le Bourbonnais, alter ego de Chardon des Roys, beau-père d'un Effiatois, qui contrôlera l'Auvergne et la Marche. Bonnevie, qui a servi aux Indes sous Suffren et y a perdu un bras, portant une prothèse se fait surnommer "Bas de Fer". Dominique Allier. Le curé Brignon, ancien constituant, est assassiné en brumaire an IV (p. 51) Joseph Bouillonnet de Lavillatte, Deval de Saunade (p. 52) l'ancien terroriste Mabru, Le Brun des Chards (p. 53) Picot-Lacombe, Milanges, Champflour d'Allagnat (p. 55) Onslow (p. 56)
 
Bessand-Massenet (Pierre).- La vie de conspirateur 1793-1797 d'après des documents inédits.- Paris : Plon, 1956.- 238 p.
Dans l'index : André (D'), agent royaliste ; Bailly (Mme), parente de Despommelles, 31n, 201-2 ; Bayard, agent royaliste ; Béranger, agent royaliste ; Bonnard, policier, 74 ; Brottier (l'abbé André-Charles) ; Cadet (François), agent royaliste ; Camut d'Anville, banquier, 60 ; Carency (prince de), dit Julien, 201 ; Carrard, banquier, 60 ; Chantereine (Mme de), 233 ; Chervin (Dr), Port-au-Prince, 192, 194 ; Cox (Mrs), 213 ; Delarenne (abbé), agent royaliste, 87, 148 ; Despomelles ; Dobelin, soldat ; Duverne de Praile, dit Dunan ; sa soeur, Mlle D. de P. ; Esgrigny (abbé d'), agent royaliste, 152, 229 ; Gamon, député, 68 ; Gomin, 233 ; Gouin, agent royaliste ; La Villeurnoy (Berthelot de), agent royaliste ; sa fille, Honorine ; Lemaitre (Pierre-Jacques), dit Letraime ; Leveu, maire de Calais, agent royaliste ; Limodin, policier ; Malo (colonel) ; Poly, agent royaliste ; Prémillon (Mlles More de) ; Rivière (Mme de), agent royaliste ; son époux ; Rovère ; Saladin, député ; Sandiré des Pomelles voir Despomelles ; Sinnamari (Guyane), 182-5 ; Sourdat, agent royaliste ; Sourdat (Carlos), son fils ; Virginie, négresse de Billaud-Varenne, 191-2
Dunan, fait prisonnier, fut retourné (p. 19). Brottier était originaire de Tannay, près de Clamecy, une de ses soeurs était religieuse, un de ses beaux-frères émigré. Son oncle, le R.P. Gabriel Brottier (p. 34). Sourdat était père de 7 enfants (p. 35). Dunan était officier de marine, originaire du Nivernais. Il vit avec une personne qu'il présente comme sa femme mais qui est sa soeur (p. 97). Le colonel Malo commandait le 21e dragons, natif de Tocqueville (p. 111). Sa femme en était à son second mariage (p. 112). Sous un faux nom Duverne embarqua au Havre le 20 mars 1798 sur le Titus qui le déposa aux Iles Canaries (p. 197). Carlos Sourdat se rallia à l'Empire et devint adjudant général. Il mourut à l'âge de 72 ans, à Dijon, en 1847 (p. 231). En 1798, Malo était retiré à Versailles (p. 234).
 
 
Pierre Baudrier
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 8 Nov - 12:51 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Sam 9 Nov - 10:16 (2013)    Sujet du message: Duverne de Praille Répondre en citant

Nommé aussi général Rimbert pour se jouer des bleus, Pierre louis de La Roche-Négly, né le 4 octobre 1757 à Chamblas en Velay.
Contrairement à tant de nobles  qui tournèrent casaques, abandonner leur particules,prendront faits et causes pour la Révolution et s'enrichiront avec la vente des biens d'Eglise, La Roche Négly luttera dans la clandestinité contre ces bourreaux auto-proclamés.

En Velay, il recruta une armée de quelques trois cents fantassins et une cinquantaine de cavaliers pour rejoindre les fédéralistes de Lyon afin de les aider dans leur défense contre les troupes de la Convention aux ordres de Fouché et Collot d'Herbois responsables de la mort de 5 à 6 mille personnes par canonnades, Laporte, Albitte (surnommé le Robespierre savoyard) cinglé anti-clochers d'église (700 à 800 détruits).


Sentant la défaite du siège de Lyon, il partira avec deux cent cinquante hommes et 50 cavaliers pour faire, prisonniers, sans verser une goutte de sang, le général Nicolas son état-major et ses troupes à Saint Anthème, dans le Puy de Dôme. Il fera cette déclaration à Nicolas: "Vous n'avez rien à craindre ; nous, royalistes, nous respectons. Vous, Républicains, vous méconnaissez les droits de la guerre ; vous assassinez vos prisonniers, nous avons pour les vôtres des égards dûs au malheur".

La Roche-Négly ne bénéficiera pas de la magnanimité dont il avait fait preuve envers ses ennemis. Fait prisonnier le 24 octobre il est fusillé le 25 octobre 1793 sur la place Bellecour à Lyon.

Au commandeur de l'éxécution : "Mauvais soldat de réquisition ! Si tu ne sais pas la déférence qu'on doit à un général, apprends au moins le respect que l'on doit aux morts !"

Et se tournant vers le peloton: "Feu donc, Jean foutres!".
Le général de La Roche-Négly était apparenté aux plus grandes familles du Sud: du Pont de Ligonnès, Chapteuil de Bonneville, La Tour Maubourg.
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:35 (2016)    Sujet du message: Duverne de Praille

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com