Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ecrire pour Vexilla
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Laboureur
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2013
Messages: 31
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Sam 21 Déc - 20:54 (2013)    Sujet du message: Ecrire pour Vexilla Répondre en citant

Bonsoir à toutes et à tous. 
   
Je voulais vous proposer une opportunité de partager vos avis sur l'actualité auprès du plus grand nombre.  
Vexilla Galliae est un média royaliste créé il y a plus d'un an, qui existe pour servir le Prince. Il nous a honoré à de nombreuses reprises de ses encouragements bienveillants.  
   
Vexilla Galliae est en recherche perpétuelle de nouveaux chroniqueurs. Nous sommes actuellement une petite trentaine de chroniqueurs plus ou moins réguliers (oeuvre bénévole).  
   
J'ai entendu parfois sur ce forum des indignations très justes et j'ai regretté qu'elles soient enfermées sur ce forum.Il s'agit de faire rayonner sur internet l'avis des légitimistes. Et à travers nous, c'est le Prince Louis qui rayonne.  
   
Si cela vous intéresse, merci de me contacter par message privé, je discuterai avec vous avec plaisir.  
   
Sachez que nous recherchons pas nécessairement des Plumes. Nous préférons des personnes humbles et volontaires. Par ailleurs, n'oubliez pas que l'aisance à l'écrit vient en pratiquant. Il s'agit d'une réelle chance pour vous d'agir pour la cause légitimiste.  
   
Bien à vous.  
Par avance un joyeux noël !  
   
Laboureur  
   


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 21 Déc - 20:54 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Laboureur
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2013
Messages: 31
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 17:13 (2013)    Sujet du message: Ecrire pour Vexilla Répondre en citant

Bonjour, je me permets de rajouter une note à mon message:


Je sais que pour la plupart vous avez des avis très affirmés sur la question de la tradition. Et vous avez aussi beaucoup de colère vis à vis de la république et ceux qui utilisent les armes républicaines pour se faire entendre (Alliance Royale a subit beaucoup de critiques sur ce sujet là).


Je vous le dis : si vous trouvez que nos analyses, notre approche sont trop libérales ou que sais-je à Vexilla, je vous en prie, je vous le dis en toute humilité, nous avons besoin de vous. Nous serions ravi, très sincèrement, d'avoir votre vision des choses sur l'actualité. Je vous invite à faire un cercle légitimiste de Vexilla Galliae. 


Si vous voulez faire un galop d'essai, par un article rebond d'actualité, merci de me contacter en message privé pour finaliser les détails. Il n'y a aucun stress, aucune obligation.

Je vous souhaite une excellente soirée.


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 18:42 (2013)    Sujet du message: Ecrire pour Vexilla Répondre en citant

Pour "faire" un cercle légitimiste de ce site, il faudrait qu'il soit entièrement et sans ambiguïtés légitimiste, c'est-à-dire en fait contre-révolutionnaire. La doctrine exposée dans le Manifeste Légitimiste devrait être une référence visible et défendue, comme c'est le cas de ce forum et des cercles légitimistes. Dans ce site, ce qui me gêne particulièrement, c'est qu'il y a une trop grande proximité avec l'esprit révolutionnaire, donc républicain; par exemple, dans le cas de la "manif pour tous", il y avait un soutien à ce mouvement et ces pratiques, mais c'est faire le jeu de la révolution, et l'échec de ce mouvement ne vous avait pas apparu aussi logique que cela. C'est que je ressens en tout cas.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Laboureur
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2013
Messages: 31
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 21:52 (2013)    Sujet du message: Ecrire pour Vexilla Répondre en citant

Je suis désolé de vous dire que je ne comprends pas votre réponse. Pas de le sens 'je ne l'accepte pas' mais dans le sens je ne saisie pas les références. Qu'est-ce qui est d'esprit révolutionnaire? qu'est ce que c'est faire le jeu de la révolution? 

Comprendre votre propos nous permettrait de parler le même langage et donc de bosser ensemble.

Vous comprenez bien qu'il en va de notre intérêt à tous les deux, sur ça on est au moins d'accord?


Pourriez vous par exemple écrire un article sur l'actualité qui repose sur vos critères. Ainsi je pourrai comprendre ce que vous voulez m'expliquer.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 22:40 (2013)    Sujet du message: Ecrire pour Vexilla Répondre en citant

Vous devriez reprendre contact avec Mavendorf.

 Ne cherchez pas à faire du chiffre, formez vous! Et vos écrits seront plus appropriés et défenseurs du Prince Louis XX.
_________________


Dernière édition par Henryk le Ven 27 Déc - 23:18 (2013); édité 3 fois
Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 22:56 (2013)    Sujet du message: Ecrire pour Vexilla Répondre en citant

Je vais donc tenter de vous être plus clair.

Tout d'abord, dans la présentation que l'on peut lire via ce lien, http://www.vexilla-galliae.fr/qui-sommes-nous, vous parlez d'une fidélité à la tradition politique capétienne et vous soutenez Louis XX (ce qu'il faut, bien entendu), mais vous n'évoquez pas ce qui fait de Louis XX le roi légitime aujourd'hui, c'est-à-dire les Lois fondamentales de notre royaume, celles qui précisent la succession de nos rois. Or, ces Lois sont plus importantes que Louis XX lui-même, car elles le font roi. Cela mérite donc d'être souligné.

Ensuite, vous parlez de "souveraineté de la France". Or, c'est le roi qui est souverain, pas le pays lui-même, et encore moins la "nation", c'est-à-dire pour faire vite les habitants du pays, les "citoyens" (c'est une tromperie révolutionnaire naturellement). Je chipote peut-être, mais c'est important de le préciser car sinon on parle comme les républicains, en particulier la droite souverainiste genre MPF ou les nationalistes genre FN et micro-partis qui en sont issus (MNR, etc.).

Par ailleurs, quand je consulte les articles de l'un de vos éditorialistes, le prince Charles de Bourbon-Parme, que l'on peut lire via ce lien, http://www.vexilla-galliae.fr/points-de-vue/editoriaux/editoriaux-du-prince…, en particulier celui-ci, http://www.vexilla-galliae.fr/points-de-vue/editoriaux/248-hier-j-ai-ete-fi…, il faut dire que manifester dans la rue contre ce genre de choses et s'attarder sur des problèmes de nombre sont des réflexes d'esprit révolutionnaire, c'est parfaitement faire le jeu de la révolution qui a voulu détruire justement cette tradition politique royale capétienne. C'est cautionner l'idée démocratique, c'est faire croire qu'on est soutenu par une majorité de gens, et considérer que c'est parce que on est (pense être) soutenu par une majorité du "peuple", de la "nation" que l'on a raison. Ce qui est faux.

Ces partis, ces démocrates, ces républicains, ces anti-chrétiens sont nos ennemis, alors si l'on utilise leurs armes, leurs méthodes, alors on est un peu comme eux, et donc on se fait avoir, on est déçu, car ils maîtrisent leur système. Si l'on veut le retour de notre monarchie capétienne avec Louis XX, roi désigné par les Lois fondamentales, laquelle monarchie est aussi et surtout catholique, il faut agir avec cohérence: pas de défilé dans les rues, abstention aux élections, ne pas se mêler aux partis de droite ou d'extrême-droite par exemple. Car la république et son mode opératoire la démocratie diffusant les idéologies révolutionnaires (socialisme, libéralisme, nationalisme et tous leurs dérivés et combinaisons, que l'on voit dans les partis) sont totalement opposés à la monarchie capétienne et à la religion catholique et leurs valeurs, i.e. nos valeurs.

Et tout ceci, et cela manque d'être évoqué aussi dans votre site, c'est dans la doctrine du Manifeste Légitimiste, lequel vous pouvez trouver sur internet ou bien commander pour pas cher, et émanant de l'UCLF, la seule structure véritablement légitimiste.

Quant à l'écriture d'un article, je dois dire que je n'ai pas vraiment l'âme d'un journaliste. Et on ne peut pas quoi qu'il en soit parler de "mes" critères, le légitimisme ne m'appartient pas, c'est plutôt l'inverse qui serait correct d'ailleurs.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Laboureur
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2013
Messages: 31
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 23:06 (2013)    Sujet du message: Ecrire pour Vexilla Répondre en citant

Je ne suis pas au commande de la présentation de VG. Dominique l'est. Je lui parlerai pour savoir ce qu'il en pense.

Pour vos critiques sur le Prince Charles de Bourbon-Parme, je ne suis pas d'accord. A vous écouter, il est possible de se fermer à l'influence républicaine. J'envie votre capacité. La manifestation existait à l'époque monarchique, les jacqueries en sont un exemple. La manifestation c'est la jacquerie sans les fourches.


Avez vous été républicain? Depuis quand êtes vous royaliste légitimiste? Quel est le chemin qui vous y a amené? Moi par exemple le voici: MODEM-De Gaulle-FN-Royalisme-Légitimisme. Alors n'est-ce pas stérile de fermer la porte aux autres partis? Ne pensez vous qu'ils peuvent être convaincu par nos démarches? Pour convaincre autrui, utiliser son langage peut lui permettre de faire à son tour un pas vers nous.


Par ailleurs reconnaître la souveraineté du roy sur la France, ce n'est pas incompatible avec le concept de nombre et de peuple. En effet, oubliez vous l'adresse de Louis XIV à son peuple le 12 juin 1709 ou 1710, je ne me rappelles plus? Si le Roy est souverain il s'engage à protéger le peuple.. Le protégé a-t-il un droit de controle sur son protecteur? Peut-être que la question est trop vaste pour ce sujet....


Le Roy demande des sacrifices à ses sujets. Mais au nom de quoi? D'une dynamique collective, d'une confiance que celui ci remet en le Roy. Donc le Roy n'est pas le seul propriétaire de la souverainté. Le peuple sans en être le propriétaire en possède une part. Je ne saurai pas trouver le mot qui puisse vous convaincre, mais voyez vous ce que je veux dire? 

Enfin, il n'est rien de plus naturel que de vouloir se compter, ce n'est pas républicain, c'est juste que lorsqu'on hésite se compter permet de se dire qu'on est un corps uni. De se rassurer.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 23:18 (2013)    Sujet du message: Ecrire pour Vexilla Répondre en citant

Il me semble que vous avez déjà pris liaison par MP avec l'administrateur du forum. Qu’est ce que c'est que cette façon d'agir comme si vous étiez chez vous? Cela fait deux fois déjà.


Ceci devait être dans votre présentation:

Pour vos critiques sur le Prince Charles de Bourbon-Parme, je ne suis pas d'accord. A vous écouter, il est possible de se fermer à l'influence républicaine. J'envie votre capacité. La manifestation existait à l'époque monarchique, les jacqueries en sont un exemple. La manifestation c'est la jacquerie sans les fourches.


Avez vous été républicain? Depuis quand êtes vous royaliste légitimiste? Quel est le chemin qui vous y a amené? Moi par exemple le voici: MODEM-De Gaulle-FN-Royalisme-Légitimisme. Alors n'est-ce pas stérile de fermer la porte aux autres partis? Ne pensez vous qu'ils peuvent être convaincu par nos démarches?


_________________


Dernière édition par Henryk le Ven 27 Déc - 23:24 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Laboureur
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2013
Messages: 31
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 23:23 (2013)    Sujet du message: Ecrire pour Vexilla Répondre en citant

Je ne comprends pas votre interpellation. Je ne fais qu'engager une discussion afin de comprendre vos principes et voir ce qui peut nous réunir. Je ne fais rien de mal et je ne juge pas vos principes.  Je ne vous impose pas les miens. Je dialogue, pour mieux vous comprendre. De plus je suis courtois.


Quel rapport entre ma discussion constructive avec FLF BZH et ma présentation? Mais très bien, qu'est-ce que je devrais faire pour discuter de vos principes sans froisser personnes et sans "me croire chez moi"?
Je vous écoute, je ne veux que dialoguer pour mieux servir le Prince.


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 23:49 (2013)    Sujet du message: Ecrire pour Vexilla Répondre en citant

Parce que je suis monarchiste légitimiste contrerévolutionnaire, les idéologies républicaines n'ont pas d'influence sur moi par définition.

Quand je parle des manifestations, je pensais plus aux manifestations contemporaines, méthodes emblématiques de la gauche syndicale. Mais ce que je veux dire, c'est que les manifestations pour défendre la famille, les valeurs chrétiennes, voire l'idée monarchique sont condamnées à l'échec, car le système politique actuel est républicain, d'essence anti-chrétienne, et donc loin de défendre la famille. En plus, jouer sur le fait de représenter la majorité de la France est vain, car nos ennemis disent que les députés représentent les français, donc ce que dit la majorité des députés, c'est ce que pense la majorité des français (ce qui est complètement idiot bien sûr, mais ces gens là ont le pouvoir...).

Quand j'ai commencé à m'intéresser à la politique (j'avais 15 ans environ, j'en ai 22 maintenant), je ne m'étais pas interrogé sur l'idée républicaine et l'idée de démocratie. Mais le jacobinisme, la république "une et indivisible" me posaient déjà problème. Je me suis demandé par la suite si je n'étais pas démocrate-chrétien, mais l'idée de construction européenne me déplaisait déjà. Je me suis intéressé un peu au gaullisme aussi, mais sans plus à vrai dire. Puis, j'ai appris l'existence de l'Alliance Royale (c'était au moment des élections en 2009, j'avais à peine 18 ans), puis rapidement de ce qui reste aujourd'hui de l'Action Française, ainsi que l'existence du comte de Paris et de Louis XX. La fréquentation de sites légitimistes m'a progressivement éclairé et satisfait: refus à la fois du jacobinisme, de l'européisme, du libéralisme économique, du communisme, et éclaircissement sur les sujets de la révolution de 1789 et des "querelles dynastiques", ainsi que démonstration d'un système politique plus solide, plus sain et "plus français", la monarchie capétienne et très-chrétienne. Ainsi, suis-je devenu légitimiste, il y a de cela maintenant environ 3-4 ans.

Se fermer aux autres est une mauvaise chose bien sûr. Car s'ils l'ont veut convertir, il faut aller vers les autres bien sûr. Mais faire des actions avec des partis ou associations non-légitimistes pour faire bloc contre le gouvernement est plus stérile je pense, et on oublie le principal de ce que nous sommes. Et c'est une donnée importante. Car l'une de nos missions est de ne pas laisser les gens dans les idéologies fumeuses filles de 1789, comme le nationalisme et l'adhésion totale au principe démocratique. Ce n'est pas facile, on ne convertira jamais tout le monde, mais il faut essayer. Une minorité suffisante de légitimiste dans ce pays suffira je pense.

Sinon, oui, il faut être compréhensible vis-à-vis des autres. Mais il faut faire bien attention à ce que nous disons en expliquant les choses.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Laboureur
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2013
Messages: 31
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Sam 28 Déc - 01:01 (2013)    Sujet du message: Ecrire pour Vexilla Répondre en citant

Je trouve que votre approche est intéressante.  Mais alors comment jugez vous l'existence d'un groupe royaliste à l'assemblée durant le XIXe siècle? Sévèrement? Pensez vous qu'ils ont échoué parce que c'était la république ou parce qu'ils étaient divisés entre eux? Finalement ne voyez vous pas une possible analogie entre les tensions qui existaient entre eux à l'époque et les notres?


Considérez vous qu'un légitimiste est avant tout un militant proche des couches populaires? Comment défendre celles-ci (si votre réponse est oui) si nous n'adoptons pas les techniques de protestation de la république? Quelles techniques de défense de leurs intérêts utilisés? Si le Roy n'est pas propriétaire de sa couronne et donc incapable d'opposer de résistance aux lois fondamentales alors, puisqu'il n'est pas sur le trône (incapable d'agir pour protéger le peuple) notre responsabilité n'est-elle pas d'abord de protéger le peuple du mal social imposé par les libéraux, aux noms des lois fondamentales ? Ne croyez vous pas que l'image que renvoie l'UCLF est en décalage avec cette responsabilité ? Je m'explique vue de l'extérieur votre soucis de la tradition peut passer pour un manque de volonté de s'impliquer concrètement sur le terrain social.  

Certes, Vexilla manque parfois à son devoir envers les lois fondamentales (du moins selon l'UCLF) mais nous nous tachons avec toute la bonne foi possible (croyez le) d'agir pour sensibilisser les consciences. Dénoncer le Mal Social, proposer des axes de réformes, n'est-ce pas là le sens des lois fondamentales?

A ce titre, si je connais certaines choses de ces lois? Disent-elles quelque chose sur la protection du peuple? Le travail du peuple? Les corporations ? Et sur ce qu'il faut faire quand le Roy n'est pas sur son trône? 

Les lois fondamentales n'ont jamais prévu ce cas de figure de vacances du pouvoir. Alors comment être sûr que votre posture plus rigide est la bonne?

Merci pour cette discussion. Je la trouve exaltante. Cela est plaisant de discuter de ce sujet sans obstacle.


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Sam 28 Déc - 02:57 (2013)    Sujet du message: Ecrire pour Vexilla Répondre en citant

Réactions au morceau de votre message de 23:06 que je n'avais pas vu:

J'ai du mal à vous comprendre sur la souveraineté royale. Le roi est le seul à détenir la souveraineté, l'origine du pouvoir est en lui, et il n'a de compte à rendre à personne véritablement, à part Dieu. Morceler, même théoriquement, la souveraineté, c'est fragiliser le pouvoir, c'est faire concurrence au pouvoir royal si l'on met une assemblée représentant un peuple lui aussi souverain, et ce fut une erreur des monarchies parlementaires que l'on a connu au XIXe siècle: les députés sont plus nombreux que le seul roi, il ne fait pas le poids, surtout quand, dans les députés, ceux qui ne sont pas très favorable au roi sont en nombre important.

Sur la question du nombre, et donc du principe de démocratie intégrale: pour dire les choses clairement et en termes généraux, ce n'est pas parce qu'une opinion est majoritaire qu'elle est bonne et que l'on doit la suivre et concrétiser cela dans une politique. Les exemples sont plus que nombreux, surtout quand il y a une déformation avec un système parlementaire. Des dictateurs ont réussi parce qu'ils avaient gagnés aux élections, des lois maudites passent parce qu'une majorité a parlé. Vous voyez le problème.

Quand vous dites: "le protégé a-t-il un droit de contrôle sur son protecteur?", ça correspond à ce qui est théoriquement en vigueur actuellement, et il faut avouer que vous comme moi, et comme la plupart des français, vous n'avons pas vraiment le moyen de contrôler nos gouvernants, et si l'on chasse un, il y en a toujours d'autres. Dans la perspective de la monarchie capétienne, vouloir contrôler le roi ne serait pas plus aisé tout d'abord, et ensuite cela pourrait lui coûter son trône, et on retomberait dans une sorte de chaos politique. Mais un roi capétien, s'il est bien conscient de sa tâche, fera plus attention dans son exercice du gouvernement, il existe davantage une "conscience professionnelle", si l'on compare le fait d'être roi à un métier, par rapport à un président. Et comme c'est une place garantie, on a moins à craindre.

Quant à la notion de comptage, je parlais dans les manifestations. Les guerres de chiffres divergent tellement entre la police et les organisateurs. C'est exaspérant et ça ne mène à rien. Rien de plus.

Ensuite:

L'existence de légitimistes dans les chambres parlementaires des années 1870 a été une erreur: ils étaient sur le terrain de l'ennemi (chambre parlementaire) et utilisaient leurs armes (campagnes électorales). Les républicains plus habiles (ce sont leurs armes sur leur terrain) à faire de la propagande auprès de l'électorat ont triomphé. Même l'idée d'un sénat soit-disant conservateur n'a rien aidé: au lieu de répandre un conservatisme venant majoritairement des campagnes dans le sénat, chambre parlementaire, d'essence révolutionnaire donc, c'est cet esprit révolutionnaire qui s'est répandu dans l'électorat plus conservateur. Et la république s'enracina comme on dit. Sinon, effectivement, il y avait les orléanistes, mais leur combat n'était pas tout à fait le même que les légitimistes (enfin, c'est toujours le cas me diriez-vous): pour eux, remplacer le président par leur prétendant suffisait. Pour nous, non.

Un légitimiste peut être de n'importe quelle couche sociale, et il est naturel de s'inquiéter davantage du sort des moins favorisés, bien entendu, sans faire du marxisme-léninisme, ça va de soi!^^ Pour les défendre, utiliser des moyens républicains, ça ne marche pas vraiment. Certes, on a presque tous un minimum de confort, l'État-providence social-démocrate présente des avantages (j'en bénéficie moi-même par ailleurs). Mais je pense que protester dans la rue n'apporte pas de vrais effets, ou du moins pas franchement durables. Le pouvoir politique se maintient quand même tout en faisant que des promesses, et le pouvoir économique (je veux dire les dirigeants des grosses entreprises notamment) arrive à résister et défendre ses intérêts et peser. Quant à l'État-providence, c'est mal géré, ça coûte cher, et c'est trop centralisé. Alors que faire pour survivre? Hé bien faire avec ce qu'il y a malheureusement, et puis s'entraider aussi. Ce qu'il faudrait surtout, c'est le retour à un système moins centralisé avec beaucoup plus de libertés locales (donc à des années-lumières du jacobinisme), et du corporatisme donc. Les patrons et les employés/ouvriers ne serait plus mis institutionnellement en opposition (ce qui est le cas avec ces syndicats marxistes dans l'héritage), ce qui concerne la vie professionnelle serait géré par les institutions où se déroule cette vie professionnelle (les entreprises dans un schéma corporatiste, en branche de métiers). Ce serait le cadre général qu'il faudrait je pense pour améliorer beaucoup de choses.

Nous, légitimistes, protéger le peuple à la place du roi? Déjà, on n'est pas nombreux, ça risque d'être difficile, voyez-vous, et il ne s'agit pas pour nous de remplacer le roi, qu'il soit sur son trône ou non. L'UCLF n'a pas été créée pour cela.

Je ne doute pas sur vos bonnes intentions, mais ça ne suffit pas pour nous. Et vous devriez penser au travail de l'UCLF sur les questions politiques. Je vous invite à regarder et parcourir ce site pour voir ce qu'il en est: http://www.viveleroy.fr/. Je pense que ça vous aidera beaucoup de manière générale.

Les Lois fondamentales n'ont rien à voir avec l'idée de dénoncer le mal social et de proposer des réformes. Elles ne font que régir la succession à la couronne de France. Elles indiquent que seulement les hommes sont successibles (de père en fils, et sinon au plus proche parent mâle par les mâles), qu'il faut être né d'un mariage catholique, qu'il faut être catholique pour régner effectivement, que le roi ne peut pas changer l'ordre de succession ni abdiquer. Et les interrègnes sont impossibles, car le roi ne meurt jamais, quand un roi meurt, son successeur devient roi automatiquement à l'instant. Et depuis le 30 janvier 1989, elles désignent Louis dit le vingtième du nom roi de France en droit.

Quand vous dites que les Lois fondamentales n'ont pas prévu des éventuels cas de vacance du pouvoir, effectivement, mais il faut dire qu'il y a eu des régences qui se sont organisées quand le roi était trop jeune pour gouverner (cas notamment de Louis XIII, Louis XIV et Louis XV). La vacance du pouvoir ne se fait pas donc.

Effectivement, discussion très intéressante je trouve aussi. Vous apprendrez beaucoup avec ce forum, croyez-moi =)
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 21:44 (2014)    Sujet du message: Ecrire pour Vexilla Répondre en citant

L'écrasante majorité des Catholiques Légitimistes s'accordent pour dire que l'Eglise doit revenir à la tradition, c'est bien nécessaire pour mettre enfin un terme à cette effroyable crise des vocations ! Et cela peu importe la sensibilité (tradi ou non). Je ne vois vraiment pas l'intérêt de jeter un tel pavé dans la marre...
De plus l'auteur devrait savoir au minimum que les fidèles de la FSSPX ne sont pas tous Royalistes, et certainement pas Alain Escada.

Ce site une fois de plus avec ce nouvel article, est vraiment très décevant :

http://www.vexilla-galliae.fr/royaute/idees/1114-royaliste-ou-integristes
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
henri
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 223
Localisation: SUD
Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 22:07 (2014)    Sujet du message: Ecrire pour Vexilla Répondre en citant

Dans qqs dizaines d'année, si les choses continuent ainsi, la France sera devenue majoritairement musulmane et toute discussion byzantine ou vaticane sur la Tradition , ce qu'elle a été, ce qu'elle est devenue, ou comment en retrouver le fil, sera obsolète.  
_________________
Dans l'attente de la Restauration !.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 22:25 (2014)    Sujet du message: Ecrire pour Vexilla Répondre en citant

henri a écrit:

Dans qqs dizaines d'année, si les choses continuent ainsi, la France sera devenue majoritairement musulmane et toute discussion byzantine ou vaticane sur la Tradition , ce qu'elle a été, ce qu'elle est devenue, ou comment en retrouver le fil, sera obsolète.  

Pour que la France ne soit pas davantage la proie de l'Islam, nous avons besoin de prêtres et donc de vocations... La discussion est loin d'être obsolète.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:59 (2016)    Sujet du message: Ecrire pour Vexilla

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com