Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

« La liberté d’expression », une chimère démocratique
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 14 Jan - 12:35 (2014)    Sujet du message: « La liberté d’expression », une chimère démocratique Répondre en citant

Et pour finir sur la démocratie : On impose la formule des "libertés démocratiques" :en fait la liberté est un concept humaniste et presque entièrement chrétien et qui n'a rien à voir avec la démocratie: les libertés existaient ,mieux garanties, sous la monarchie et la monarchie en était l'autorité garante .De plus ,nos démocraties libérales glissent inéluctablement vers les tyrannies dictatoriales,financières ou administratives à l'instar des démocraties populaires. Dans les démocraties populaires, le peuple n'a rien à dire en face du parti:un masque est jeté sur la tyrannie. Chacun le sait mais le mythe est plus fort .Le vote démocratique-que le suffrage soit universel ou restreint-incite à croire que le vote est lié à la démocratie . Tout le monde sait ? néanmoins que l'on votait sous la monarchie, dans les structures communales ou corporatives: "LE PEUPLE EN SES ETATS " mais le vote n'y était pas seul souverain ;il y avait un recours monarchique AU NOM DU BIEN COMMUN ,donc d'un ordre transcendant ."L'égalité démocratique " est pire, car elle fait croire, avec Rousseau, que l'égalité est originelle alors que l'inégalité est dans la nature des choses et qu'on ne peut la corriger, quand il convient , que par un recours à la JUSTICE et à la CHARITE qui sont valeur transcendantes .Chacun pourrait l'entendre ,mais le mythe assourdit .Nos enfances classiques sont entrées en politique avec Aristote, Platon, Sénèque, Bodin Machiavel et Bossuet .La politique était l'art suprême . Notre vieillesse connaît la belle ABSTRACTION de la démocratie: mais ce n'est qu'une peau de chagrin qui se rétrécit en mots affreux: ELECTORALISME, MERCANTILISME et PERMANENCE DE LA GUERRE CIVILE , l'immanence démocratique est plate , ennuyeuse et STERILE .Merci donc à nos Maîtres qui ont étudié le système démocratique de cette république ,grâce à eux et à l'étude de leur travaux nous pouvons dire que nous somme des leur.
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 14 Jan - 12:35 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 14 Jan - 16:59 (2014)    Sujet du message: « La liberté d’expression », une chimère démocratique Répondre en citant

En ce qui concerne la disparition de la France depuis le 24/12/2013, cela prouve le grand cas qu'ils font de la démocratie et de la souveraineté du peuple . Nous le savions!
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 14 Jan - 19:49 (2014)    Sujet du message: « La liberté d’expression », une chimère démocratique Répondre en citant

nanabel a écrit:

Pour ceux qui ne sont toujours pas au courant, l'abolition de la république française a été proclamée le 24 décembre dernier. Pendant que les européens réveillonnaient, les technocrates signaient les pleins pouvoirs aux USA. Et il n'y a pas eu besoin, ni de coup d'état, ni de révolution, ni de déclaration médiatique pour alerter les populations d'un changement de régime. 

Lorsque nous mentionnons une information, si nous voulons rester un minimum crédible, nous avons l'obligation morale de citer nos sources. Ce n'est pas aux modérateurs et administrateurs de rechercher l'origine, la provenance d'une déclaration. Il est bien normal que nos membres par curiosité intellectuelle puissent vérifier de la fiabilité de ce qui est avancé.

Il revient donc à chaque intervenant souhaitant diffuser une donnée nouvelle, pour le bon fonctionnement du forum de prendre en considération cette ligne de conduite, sans que nous ayons à intervenir.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 14 Jan - 20:37 (2014)    Sujet du message: « La liberté d’expression », une chimère démocratique Répondre en citant

Je ne sais à qui correspond le pseudonyme "nanabel". Mais j'espère qu'elle a vérifié la provenance de ce qu'elle écrit sur les accords du 24/12/2013 de la disparition de la république française au profit des U.S.A.
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nanabel
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2013
Messages: 79
Localisation: nancy
Religion: catholique
Féminin

MessagePosté le: Mer 15 Jan - 19:15 (2014)    Sujet du message: « La liberté d’expression », une chimère démocratique Répondre en citant

Vous demandez des sources ???

Je ne vais pas vous donner des cours de base d'économie. Retenez seulement les 3 principales théories qui ont structuré la macro-économie du Xxème siècle : Marx (théorie allemande), Keynes (théorie anglaise) et Friedman (théorie américaine). Le 1er fonde les bases du protectionnisme, le 2nd de l'économie de marché et le 3ème de l'économie financière. Il est à noter que ces 3 théories forment l'ensemble du capitalisme moderne universel (formation de blocs macros-économiques, suppression des frontières, institutions législatives supranationales) en opposition aux formes archaïques principalement axées sur des traités territoriaux d'états à états. Ces 3 théories vont être appliquées par des instruments politiques : Marx par le communisme, Keynes le libéralisme et Friedman par le mondialisme.

On peut dire que la France a testé les 3 formes de capitalisme universel en tentant de les associer entre-eux sans jamais y parvenir. Le système de Friedman est antagoniste de 2 autres systèmes (qui peuvent coexister, voire s'alimenter mutuellement), il ne peut donc s'appliquer pleinement qu'en supprimant tous les instruments qui lui font obstacles. Or les états et leurs constitutions nationales sont les principaux obstacles au système friedmanien apatride.

Les négociations du traité transatlantique adoptées le 14 juin dernier par la section commerce du Conseil des Affaires Etrangères, a été définitivement adopté le 24 décembre : http://blogs.mediapart.fr/blog/raoul-marc-jennar/011113/le-mandat-ue-de-neg…. Aucun chef d'état, aucun chef de gouvernement n'a participé au vote. Le traité a été entériné par les commissaires européens, non élus, qui exercent un mandat législatif. Négocié en secret, le projet ardemment soutenu par les multinationales leur permet dorénavant d’attaquer en justice tout Etat qui ne se plierait pas aux normes du libéralisme. http://www.monde-diplomatique.fr/2013/11/WALLACH/49803

L'accord signé en novembre par les commissaires européens concernant la participation des déposants au renflouement des banques européennes marque un pas fondamental vers la réalisation de l'union bancaire dont les négociations d'élaboration des textes doivent se poursuivre jusqu'en 2017. Cet accord dit de "résolution de crise" prendra effet en 2015. Le bail-in, c'est-à-dire le prélèvement sur les porteurs d'obligations bancaires et les créanciers des banques, prendra effet en 2016. Un fonds de résolution sera créé. Il devrait représenter, dans dix ans, 1% des dépôts garantis, ce qui représenterait environ 70 milliards sur les bases actuelles. A partir de 2016, la procédure du bail-in sera obligatoire. Cette procédure du bail-in consiste dans l'ordre à faire payer les actionnaires, puis à faire payer les détenteurs d'obligations bancaires, puis à faire payer les déposants qui ont un crédit supérieur à 100.000€. Un trader rappelle son son tweet, pour ceux qui ne le sauraient pas, que si vous avez de l'argent en banque, c'est-à-dire de l'argent en dépôt, vous n'êtes pas propriétaire de cet argent, vous êtes simplement créancier de la banque et, comme tel, vous serez victime du prélèvement. Il est prévu que les petits dépôts et les PME, sans être exemptés, bénéficieront d'un statut spécial "les petits bénéficieront d'un statut préférentiel" ?? Le bail-in devra être effectué jusqu'à 8% du passif des banques, ce n'est qu'après que l'on pourra utiliser le fonds de résolution des crises bancaires. Après le bail-in ainsi décrit, deux options seront possibles. Soit on pourra taper dans le fonds de résolution, soit on pourra faire appel à des ressources d'Etat pour être recapitalisé. L'intervention de l'Etat sera plafonnée à 5% du passif des banques et elle sera soumise à l'approbation des autorités européennes : http://www.challenges.fr/economie/20131213.CHA8402/en-cas-de-crise-les-banq…

Ce que Goldman Sachs a voulu, les commissaires européens l'ont voté. Si vous avez de l'épargne (PEL ou encore une assurance vie) ils se serviront sur votre compte pour combler les pertes des banques qui ont joué au casino avec votre argent SANS VOTRE PERMISSION. Une nouvelle preuve que la démocratie a été volée par le cartel bancaire.

La république française est donc de fait abolie. Sa constitution est obsolète. Et pour ceux qui en douteraient encore, visionnez la conférence de presse de Hollande. Il déclare devant 600 journalistes qu'il n'est plus socialiste, mais maintenant social démocrate. Ce parti n'existe pas en France. Les sociaux démocrates sont américains : http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-suivez-la-conference-de-presse…


Revenir en haut
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 15 Jan - 23:20 (2014)    Sujet du message: « La liberté d’expression », une chimère démocratique Répondre en citant

La loi Isaac le chapelier 1791 interdit toutes coalitions à l'intérieur des métiers , avant cette loi sous l'ancien régime lorsque les corps de métier se réunissaient et après négociation ,les intérêts des uns devaient correspondre aux intérêts des autres .je viens de lire tous les textes en référence et je crois bien que nous ne somme plus dans des états de droit ,le tout au profit des banques et des multinationales .La révolution de MAMON 1789 a fait des progrès depuis cette loi le chapelier1791 . On a l'impression que le peuple est chloroformé car le Non au vote sur la constitution européenne (puisque peuple souverain )bafoué par pratiquement tous les élus aurait dû mettre la puce à l'oreille du peuple de France . Nous nous conduisons à grand pas vers une organisation qui sera pire que le servage .
Il faut donc nous battre durement pour enrayer la machine . Et dire que dans leur écrit ils considèrent les Rois comme des tyrans (la ficelle est grosse pour nous )et à nous de dénoncé leur fumisterie révolutionnaire et maçonnique . A DIEU et au ROI
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 16 Jan - 15:34 (2014)    Sujet du message: « La liberté d’expression », une chimère démocratique Répondre en citant

Benoit xv voyait juste quand il observait que : << c'est sur le terrain économique que la vie des âmes et en danger >>l'économie est la source et la cause première de toutes les dérives auxquelles nous assistons. Il serait opportun d'en prendre conscience .
Grâce à nanabel j'ai effectué des recherches sur des associations comme BUSINESS-EUROPE ,TANS-ATLENTIC BUSINESS etc. il y a bien une mainmise des Banques des Multinationales sur les états et toute une législation qui se met en place et si cela continue il sera difficile de faire marche arrière ,ON LE SAVAIT ,mais cette fois les accords permettront difficilement aux états de se libérer. Comme disait N. Sarkozy le nouvel ordre se ferra de grès ou de force
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Jeu 16 Jan - 16:20 (2014)    Sujet du message: « La liberté d’expression », une chimère démocratique Répondre en citant

En gros c'est une dîme de 10 % que chaque européen devra payer en plus des autres taxes, si vous nous apportez la preuve que ses papiers sont signés. Je tiens à dire que ces contrats, je ne les pas signés, ni votés. Autant faire payer ceux qui les signent, dans cette Babel d'ouest ou d'oued. Ce ne sont pas les accords de la S.D.N. ceux là je les ai lus, ou alors d'une S.D.N.2?

Ce ne sont que des documents qu'ils signent, et de plus sur du système libérale tertiaire. Ce qui prouve l’extrême fragilité de ces contrats factices, et inimaginables, montés sur des chimères d'une trilogie économique, appuyés par une magistrature tout aussi naïve et perverse, d'ou monte une odeur pestilentielle et pue l'implosion a court terme.

Notre Royaume a supporté bien des polichinelles racketteurs depuis 200 ans. Je ne vais pas perdre mon temps à dénoyauter les esprits égocentriques et leurs descendance,  nés dans l"époque victorienne.  Dire qu' elle n'est que l'ombre d'elle même, ou une Ex France, avec cet étranglement francophobe depuis plusieurs siècles, comme d'autres pays réels en Europe, n'engage que vous. Les apatrides non humains, sans Foi ni Éthique, qui veulent nous imposer leur langue, ne voient pas ce Titanic économique qui prend l'eau à sa base, et veulent entrainer avec eux dans leur abime, les formes de gouvernement aussi engloutis dans leurs vices que les créditeurs.

Merci pour cet exposé, Nanabel, je doute que les papiers coupe la brique, mais pour celle ci qui veut faire des pays instables autour de son détracteur, génère sa propre instabilité.

Vous avez raison, la liberté sans l'ordre est une chimère... et la liberté d'(ex)e pression d'autant plus.


D'un peu plus bas, le Roi ramassera son Royaume, et il le réchauffera à son Cœur.
_________________


Revenir en haut
Michaël
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2013
Messages: 174
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 16 Jan - 20:07 (2014)    Sujet du message: « La liberté d’expression », une chimère démocratique Répondre en citant

D'ailleurs si nous voulons pousser un peu plus loin notre réflexion sur la Révolution, 
qui n'est rien d'autre qu'une révolte contre Dieu. 
Nous observerons que les causes spirituelles 
sont toujours le point de départ des causes matérielles (conséquences). 
Avec la Révolution tout n'est qu'inversion.


Bien d'accord. 
Révolution c'est le Mal absolu. Révolte contre Dieu.
La liberté d'expression n'existe pas.  
_________________
pour Dieu et pour le Roi de France héritier légitime.


Revenir en haut
Noblesse de coeur
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 17 Jan - 23:05 (2014)    Sujet du message: « La liberté d’expression », une chimère démocratique Répondre en citant

Minervalis a écrit:

Quel que soit l'angle d'attaque, on en revient toujours au même problème:la Révolution a mis fin aux sociétés aux lois hétéronomes (inspirées par l'extérieur, en l'occurence la divinité) et inauguré le règne des sociétés aux lois autonomes (qu'elles se donnent elles-mêmes). Il est donc fatal que la république combatte énergiquement les religions, qui sont des concurrents législatifs redoutables parce que leurs lois ne sont pas susceptibles de changements et d'aménagements, alors que la république ne saurait proposer que des institutions mouvantes au gré des gouvernants et de leurs intérêts, dont le changement a l'idée de progrès pour alibi.

Pour ce qui est du combat contre Satan, combat livré par le Christ dans l'Evangile, l'Eglise peut non seulement faire valoir deux-milles ans d'expérience mais aussi affirmer que c'est un de ses charismes et ministères. L'Eglise est donc une institution divine tenant son autorité de Dieu lui-même. Autorité, jugement d'autorité, le mot qui fait hérisser le poil des modernistes est lâché. Cela permet de comprendre pourquoi la position de l'Eglise est irréconciliable avec la position du Révolté désobéissant jusqu'à la chute. D'un côté une hétéronomie faite de jugements de raison et de jugements d'autorité, de vérités de raison et de vérités de foi, de l'autre une autonomie de la raison se reconnaissant comme seul juge de ce qui est vrai et de ce qui est faux.


Revenir en haut
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 19 Jan - 16:35 (2014)    Sujet du message: « La liberté d’expression », une chimère démocratique Répondre en citant

Il est incontestable que la religion est déterminante pour la morale des peuples ,mais il y a aussi d'autre "piste" pour expliqué la barbarie que nous connaissons aujourd'hui , celle du principe de la division du travail ,ADAM SMITH conscient des effets néfastes d'une division accrue du travail <<l'homme qui voue sa vie entière à effectuer quelques rares opérations simples, desquelles les effets sont peut-être toujours les mêmes ou très semblables ,n'a pas d'occasion de pratiquer sa compréhension ou d'exercer son inventivité à trouver des opportunités à dissiper des difficultés qui ne surviennent jamais .Il perd naturellement, dès lors ,l'habitude de telles pratiques et généralement, devient STUPIDE et IGNORANT qu'il est possible à une créature humaine de devenir .La torpeur de son esprit le rend non seulement incapable de goûter et supporter un parti dans quelque conversation rationnelle que ce soit ou de concevoir ne serait-ce qu'un sentiment généreux noble ou tendre, mais aussi, en conséquence, de former un jugement juste concernant plusieurs, même des plus ordinaires tâches de la vie privée. En 1840 Alexis de Toqueville dans son livre << de la démocratie en Amérique >>prédit les conséquences du principe de la division du travail <<tandis que l'ouvrier ramène de plus en plus son intelligence à l'étude d'un seul détail, le maître promène chaque jour ses regards sur un plus vaste ensemble, et son esprit s'étend en proportion que celui de l'autre se resserre. Bientôt il ne faudra plus au second que la FORCE PHYSIQUE sans l'intelligence, le premier a besoin de la science, et presque du génie pour réussir, l'un ressemble de plus en plus à l'administration d'un vaste empire, et l'autre à une BRUTE .En 1867 dans le capital de Karl Marx sur son étude de la division technique du travail disait ,la division du travail-constitutive du capitalisme est ALIENANTE ,et il avait constaté que :la division du travail dans une MANUFACTURE d'AUTREFOIS est tout à fait différente de celle de l'atelier industriel d'aujourd'hui .La division du travail dans un atelier, une usine diffère grandement de celle qui existe dans la société. Dans un atelier, elle concerne la réunion des travailleurs dans un lieu commun, soit une concentration de moyens de production et de travailleurs appelés à fournir un produit collectif .Dans la société, elle concerne un ensemble d'activités productives qui appartiennent à des capitaux différents Surprisedn échange les marchandises et on ce concurrence pour les placer. La logique n'est pas identique : la première renvoie à l'organisation du travail collectif, qui prime, la seconde renvoie à la loi du marché, la loi de la concurrence, qui prévaut .On peu donc se posé la question pourquoi ADAM SMITH économiste libérale et KARL MARX un économiste étatique ont -ils appliqué cette méthode ,d'autant que le problème n'est pas nouveau depuis PLATON ,ont réfléchissait déjà à ces problèmes . OUI mais la BARBARIE est bien installé dans nos murs ,aujourd'hui .On pourrait même dire que les loges qui sont derrières cette conception de l'homme nouveau et cette organisation économique et malgré leur soi disant humanitarisme n'en on rien à faire des peuples .
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:23 (2016)    Sujet du message: « La liberté d’expression », une chimère démocratique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com