Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Vos lectures préfèrées ?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Littérature
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean François Vion
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 142
Localisation: Languedoc
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Mar - 16:37 (2014)    Sujet du message: Vos lectures préfèrées ? Répondre en citant

Chacun(e) pourra expliquer les raisons de ses choix , nous instruire du sujet des ouvrages qu'il (elle) a aimé et de leurs auteurs.


Au plaisir de vous lire !
_________________
Pro Deo, pro Patria , pro Regem


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 10 Mar - 16:37 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Svetozar
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2012
Messages: 920
Localisation: Russia
Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 05:14 (2014)    Sujet du message: Vos lectures préfèrées ? Répondre en citant

Comme un enfant, j'ai aimé lire les livres de Jules Verne et Arthur Conan Doyle histoires de Sherlock Holmes.
J'aime lire classique détective anglais, par exemple Agatha Christie.


Revenir en haut
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 12:00 (2014)    Sujet du message: Vos lectures préfèrées ? Répondre en citant

Les romans policiers, les anglais particulièrement. Les livres d'histoire (notamment sur Henri IV, Louis XIV, la Vendée).
_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Luc
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2014
Messages: 82
Localisation: Québec
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Mar - 16:55 (2014)    Sujet du message: Vos lectures préfèrées ? Répondre en citant

Présentement mon livre de chevet c'est  '' Histoire du Monde : Le Moyen Âge sous la direction de Georges Duby des édition Larousse
 
 
Alors que Dagobert devient roi des Francs, Mahomet entre victorieux dans La Mecque.
Haroun al-Rachid, le plus célèbre des califes de Bagdad, héros de plusieurs contes des Mille et Une Nuits, fait alliance avec Charlemagne. Le temple d'Angkor Vat et l'abbaye de Cluny sont achevés presque en même temps ; la forteresse du Grand Zimbabwe rivalise avec les pyramides aztèques. Pendant que Guillaume le Conquérant prépare l'invasion de l'Angleterre, les savants chinois construisent la première horloge astronomique.
L'harmonie zen séduit le Japon, mais la guerre de Cent Ans fait rage entre la France et l'Angleterre. Des doubles pages thématiques très illustrées présentent la vie quotidienne (Paris sous Philippe le Bel, les jardins arabes...), l'art (la porcelaine Ming, l'architecture africaine...), les grands monuments (Angkor Vat, Sainte-Sophie...), la religion (les icônes, les sanctuaires du Bouddha...), les sciences (l'astronomie arabe, la cartographie marine...) et les techniques (les routes des Incas, l'imprimerie...).
 

----------------------------


Dernière édition par Luc le Jeu 27 Mar - 18:29 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Luc
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2014
Messages: 82
Localisation: Québec
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Mar - 16:55 (2014)    Sujet du message: Vos lectures préfèrées ? Répondre en citant

J'ai téléchargé et photocopier le Manifeste Légitimiste. C'est un document précieux, instructif et enrichissant. Je veux me servir aussi des documents '' Université Saint-Louis 2010, 2012,2013 et 2014 '' comme étude. C'est de la bonne lecture croustillante. La lecture c'est une drogue qui ouvre l'esprit.
 
(Que de bonheur)
 
Bonne soirée   
---------------------------


Dernière édition par Luc le Jeu 27 Mar - 18:28 (2014); édité 7 fois
Revenir en haut
Chatril du Loeuvon
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2014
Messages: 85
Localisation: Les baronnies;Dauphiné
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mar 25 Mar - 22:32 (2014)    Sujet du message: Vos lectures préfèrées ? Répondre en citant

Si un curieux venait ouvrir ma table de nuit en ce moment, il trouverait : ( impossible pour moi d'avoir un livre de chevet)


_ Louis XI de Jacques Heers, historien des plus intéressant se basant sur son réel travail d'historien libéré de toute propagande


_ Mon potager médiéval; cuisiner et cultiver plantes et légumes oubliés ...aux éditions ÉQUINOXE;


_ Le vent soufflera ce soir de E.J. Tressarrieu. Editions OPHRYS 1957 (Difficile à trouver)
                                                                  Un roman dont l'action se passe pendant la l'occupation entre 39_45
                                                                   Deux résistants vont se retrouver mêlé à une bien étrange aventure. Dieu y est cherché,
                                                                   plus ou moins adroitement. Aventure, guerre, amour,fantastique, recherche spirituelle, égarement spirite
                                                                   tournant à la folie.
                                                                ...et tout ça dans mon coin   Okay
                                                               
  
...Je me suis offert plusieurs de titre  Georges Duby, ce sera pour après...Et peut être aussi "enquête sur l'entendement humain" de Hume.









                                                                          


Revenir en haut
Luc
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2014
Messages: 82
Localisation: Québec
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 03:30 (2014)    Sujet du message: Vos lectures préfèrées ? Répondre en citant

Bonjour
 
J'ai acheté cette brique qui me donne de bonne information pour mes études autodidacte de l'histoire des Rois de France. (Quant je suit sage je me fais un cadeaux. Une de mes passions est de constituer ma bibliothèque d'étude.)  
 
(LES DYNASTIE DES ROIS DE FRANCE 481-1847)
 
Mérovingiens, Capétiens, Valois et Bourbons, cet ouvrage complet et richement illustré présente les dynasties françaises qui ont régné pendant près de 1400 ans. Découvrez comment la royauté s'est construite et a évolué, façonnant à tout jamais l'histoire de la France. Défenseurs de leur terre et de leurs sujets, luttes pour le pouvoir et pour la gloire, les rois fascinent par leur grandeur et par les mystères qui entourent leur vie privée. Des origines de la monarchie française, au triomphe du Roi-Soleil.
 

-----------------------------


Dernière édition par Luc le Jeu 27 Mar - 18:26 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Francatho
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2012
Messages: 242
Religion: catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Mar - 12:35 (2014)    Sujet du message: Vos lectures préfèrées ? Répondre en citant

avide de lecture comme beaucoup je poursuis la lecture de plusieurs titres en même temps ou délaisse certains ouvrages pour les reprendre ultérieurement. Parmi les livres du moment "La vie à Toulouse sous Louis XIV" et "Henri III le roi décrié". Parallèlement je relis souvent des passages de la biographie du comte de Chambord de Daniel de Montplaisir ou certains livres de Maria Valtorta. J'ai dernièrement lu Charly 9 de Jean Teulé qui m'a semblé inexact historiquement trop romancé et assez vulgaire sur le fond ce qui fut aussi le cas pour la lecture de livre de Max Gallo sur Louis XIV.

Revenir en haut
Jean François Vion
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 142
Localisation: Languedoc
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Mar - 15:05 (2014)    Sujet du message: Vos lectures préfèrées ? Répondre en citant

En ce qui concerne les biographies royales : Sur Louis XI , il y a eu le livre de Paul  Murray Kendall, trés bien documenté et complet. Toujours dans les livres assez ancien , le "Henry III de Philippe Erlanger et , plus récemment ,  le Louis XVI de Bernard Fäy
_________________
Pro Deo, pro Patria , pro Regem


Revenir en haut
Jean François Vion
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 142
Localisation: Languedoc
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Mar - 15:38 (2014)    Sujet du message: Vos lectures préfèrées ? Répondre en citant

J'ai lu il y a quelques mois "Des Principes et des Causes de la Révolution Française" ( 1790 à Londres) de Gabriel Sénac de Meilhan, ancien Maître des requêtes  au conseil d'état, puis intendant de plusieurs Provinces (Guadeloupe, île de France -Maurice-, Bourbon -La réunion-, La Rochelle, Provence,  Valenciennes , il fut briévement  intendant de la guerre et des armées sous le ministère du Comte de saint Germain. 
Il écrivit de nombreux ouvrages, le plus célèbre étant le roman "l’Emigré". Après avoir séjourné à Londres, Aix la Chapelle et Rome, puis Vienne et varsovie, il alla à la cour de Catherine la Grande Il mourut à Vienne en 1803., il fut invité par le prince Heinrich de Prusse frère de Frédéric II au Château de Rheinsberg, c'est là, en 1792 , qu'il commença " l’Émigré" qu'il termina à Vienne en 1797 après un passage à Hambourg.
On lui doit de nombreux autres ouvrages "Considérations sur les richesses et le luxe" Paris/ Amsterdam-1787 et 1789. "Du gouvernement, des mœurs et des conditions en France avant la révolution"( Hambourg 1795 et Paris 1814) et des "Œuvres philosophiques et littéraires"-Hambourg-1795.
Il fut également auteur d'une traduction des "Annales de Tacite" -1790-Paris
Aprés un bref retour  à paris en 1801, il retourna à Vienne en 1802 ou il mourut.
Gabriel Sénac de Meilhan était le fils de Jean Baptiste Sénac, médecin du roi, donc anobli , et débuta sa carriére comme Avocat au Parlement de Paris en 1762. Adversaire de necker , il fut son rival malheureux pour le poste de contrôleur des finances. Son livre "Considérations sur les richesses et le luxe" était une réponse contradictoire à l'essai de Necker.
_________________
Pro Deo, pro Patria , pro Regem


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Ven 28 Mar - 21:38 (2014)    Sujet du message: Vos lectures préfèrées ? Répondre en citant

Quand vous lisez des auteurs, essayez de retrouvez l'idée préconçue ou directrice de l'auteur, déjà au travers d'ouvrages antérieurs du dit auteurs, au travers des interprétations de celui ci dans l'ouvrage, politique, religieuse, ou anecdotique. Cela permet de se mettre en retrait de sa conception personnelle de l'époque ou d'une biographie.
_________________


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 16 Juin - 21:15 (2014)    Sujet du message: Vos lectures préfèrées ? Répondre en citant

Je débute la lecture de « SAINT PIE V » du vicomte de Falloux.



La préface de ce livre signée Christian Lagrave (que je ne connais pas), est tellement intéressante pour nous, nous apporte tellement de précisions sur le parcours et la dérive libérale assassine du vicomte de Falloux, que je vous en propose sans plus tarder la retranscription ci-dessous :
________________________________________

    Alfred-Frédéric-Pierre de Falloux du Coudray naquit à Angers, le 7 mai 1811, dans une famille de bonne bourgeoisie aux solides convictions royalistes. Des vicissitudes de fortune, consécutives à la Révolution, contraignaient ses parents à mener une existence obscure, mais en 1822 un riche héritage leur permis de s'installer à Paris et de constituer en 1829, leurs terres angevines en majorat auquel Charles X attacha la possession d'un titre de comte. En fait ces lettres de noblesse, furent préparées à la veille de la révolution de Juillet 1830 qui renversa les Bourbons, si bien que ce fut Dupont de l'Eure, garde des Sceaux de Louis-Philippe, qui les contre-signa. Malgré ses opinions légitimistes, le jeune vicomte de Falloux, plus prudent que fougueux, évita de s'engager dans la tentative de soulèvement effectuée par la duchesse de Berry, en 1832. Après avoir voyagé en Europe, il devint un familier du salon de Mme Swetchine chez qui il rencontra Lacordaire et Montalembert dont l'influence, jointe à celle de l'avocat Berryer, allait peu à peu transformer ce légitimiste de tradition chouanne en catholique libéral.

    Néanmoins, lorsqu'en 1840 il publia une biographie de Louis XVI, qu'allait suivre quatre ans plus tard celle de saint Pie V qui fait l'objet de la présente réédition, Falloux était encore, tout comme Montalembert, ultramontain ardent.
Ce sont ces convictions qu'il avait entrepris de défendre dans son
« Histoire de saint Pie V », en combattant notamment les calomnies que l'Université enseignait sur l'Inquisition et le concile de Trente.

    Elu député en 1846, Falloux siégea avec les catholiques et les légitimistes; mais cela ne l'empêcha pas de se persuader progressivement que l'Eglise et la monarchie légitime avaient intérêt à se rallier aux principes de 1789, puisque c'était le seul moyen de se faire accepter par la classe dominante : cette bourgeoisie qui tenait, depuis la Révolution, tous les leviers de la politique et de la finance. Le libéralisme était pourtant loin de faire l'unanimité dans son parti, mais à cette époque les catholiques, tous déterminés à obtenir la liberté de l'enseignement, avaient réalisé une sorte d'union sacrée.

    Après la révolution de 1848, Falloux se rallia à la République et redevint député. Son esprit conservateur, hostile aux revendications ouvrières, le conduisit à proposer la fermeture des Ateliers nationaux, ce qui provoqua les émeutes suivies du massacre que l'on sait.
Effaré par les progrès du socialisme, Falloux se rapprocha du parti Orléaniste pour constituer une grande coalition conservatrice destinée à assurer l'ordre. Le socialisme, qui menaçait les fondements même de la religion, de la société et de la morale, suscitait alors une immense inquiétude qui allait conduire beaucoup d'honnêtes gens à se laisser récupérer par le conservatisme libéral. Le résultat en fut une progression des principes de 1789. La deuxième conséquence fut naturellement le renforcement du pouvoir des dynasties bourgeoises.

    A Falloux, comme à ses amis conservateurs et libéraux, Louis-Napoléon Bonaparte apparut comme un sauveur, face au péril rouge. Falloux était pourtant officiellement légitimiste, mais il ne comprit jamais que la doctrine sociale de Comte de Chambord était la seule capable de restaurer profondément et durablement l'unité nationale sur un principe inattaquable. C'est pourquoi son opportunisme le conduisit à favoriser la candidature du prince Bonaparte qui, devenu président de la République, en fit un ministre de l'Instruction Publique et des Cultes.
A ce poste, Falloux prépara la loi sur l'enseignement qui porte son nom ; votée après sa démission, cette loi qui apportait à l'Eglise une liberté d'enseignement contrôlée, déchaîna les fureurs de la Gauche, tout en décevant les catholiques intransigeants.

    Après le coup d'Etat du 2 décembre, Falloux protesta pour la forme, ce qui lui valu un bref emprisonnement de trois jours. Au fond, il était plutôt satisfait par l'établissement de l'Empire, puisque la république n'était pas assez conservatrice et le Roi pas assez libéral.

    Sa mauvaise santé avait déterminé Falloux, à se retirer sur ses terres, où il allait mener désormais la vie d'un gentilhomme campagnard, sans pour autant renoncer à la vie politique. En effet, l'union sacrée des Catholiques n'était plus qu'un souvenir et les intransigeants groupés derrière Louis Veuillot et son journal l'Univers s'opposaient de plus en plus aux libéraux. Décidés à riposter, ces derniers utilisèrent Le Correspondant qui allait devenir leur journal quasi officiel. Falloux accepta d'y collaborer et y retrouva son ami Montalembert, ainsi qu'Albert de Broglie, chef de file du parti orléaniste dont Falloux allait se rapprocher de plus en plus. Il fit paraître plusieurs livres qui allaient accroître sa notoriété et il fut en 1856, élu à l'Académie française. Devenu dès lors un des chefs du catholicisme libéral, il réussit à atténuer les conséquences graves qu'aurait dû avoir pour son parti la publication du Syllabus en 1864 : il proclama hautement son acceptation des condamnations pontificales, mais il en escamota artificieusement les conséquences pratiques. En fait, il esquiva les coups avec une telle habileté tortueuse, une si étonnante duplicité retorse, que l'on comprend que Veuillot, dont il était la bête noire, l'ait stigmatisé d'un cruel mot d'esprit :
« Falloux : fallax ».

    Dès l'ouverture du premier Concile du Vatican, il soutint naturellement les anti-infaillibilistes, mais toujours à sa manière, c'est à dire en sous marin et en évitant de se compromettre.

    Après la chute de l'Empire, il refusa de faire partie de l'Assemblée Nationale ; néanmoins, son absence de scrupule et ses liens avec les Orléanistes le conduisirent à s'associer discrètement au sabordage de la restauration du Comte de Chambord.

    Après la mort de ce dernier, précédée par celle de Pie IX, Falloux se rallia avec joie à la branche orléaniste en la personne du Comte de Paris, et à la nouvelle politique d'ouverture à l'esprit moderne que promettait l'élection de Léon XIII. Dans ses dernières années, il prit énergiquement parti contre le programme de Contre-Révolution politique et de réforme sociale qu'avait lancé Albert de Mun dans son discours de Chartres en 1878. Fidèle à son vieil opportunisme, Falloux persistait à défendre au nom du
« réalisme », les grands principes de 1789 et le conservatisme bourgeois dont il était imbu. Lorsqu'il mourut le 6 janvier 1886, à Angers, il avait bien oublié les enthousiasmes légitimistes et charitables de sa jeunesse ultramontaine. 

Christian Lagrave
    

_________________
Va, va et advienne que pourra...



Dernière édition par Mavendorf le Lun 16 Juin - 21:38 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 16 Juin - 21:33 (2014)    Sujet du message: Vos lectures préfèrées ? Répondre en citant

Pour faire quelques recoupements avec d'autres sujets en ligne sur le forum, et notamment celui-ci. N'hésitez pas à tapez Falloux dans le moteur de recherche, pour approfondir la période qui fut celle de ces quelques personnes : Veuillot, Falloux, Lacordaire, Schwetchine etc..    
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marquise 1793
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2012
Messages: 102
Localisation: Ile de france
Religion: catholique
Féminin

MessagePosté le: Mar 17 Juin - 08:02 (2014)    Sujet du message: Vos lectures préfèrées ? Répondre en citant

Cher Mavendorf

Merci pour ce portrait d'un homme qui symbolise très bien les tendances actuelles des milieux orléanistes .Comme quoi le temps passe mais rien ne change . Laughing
_________________
Utrique fidelis


Revenir en haut
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 19 Juin - 10:06 (2014)    Sujet du message: Vos lectures préfèrées ? Répondre en citant

Marquise 1793 a écrit:
Cher Mavendorf

Merci pour ce portrait d'un homme qui symbolise très bien les tendances actuelles des milieux orléanistes .Comme quoi le temps passe mais rien ne change . Laughing

Comme l'écrit Marquise 1793 "le temps passe mais rien ne change " nous le constatons tous les jours même dans nos cercles
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:05 (2016)    Sujet du message: Vos lectures préfèrées ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com