Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

COMPROMIS NATIONALISTE ?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 1 Aoû - 17:07 (2011)    Sujet du message: COMPROMIS NATIONALISTE ? Répondre en citant

COMPROMIS NATIONALISTE ?



L’union fait la force. L’adage est bien connu... Aussi, nombreux sont ceux qui appellent de leurs vœux un compromis nationaliste, rassemblant les souverainistes républicains et les royalistes. Le cumul des hommes permettrait une dynamique et une efficacité supérieures.

          Ce calcul quantitatif a malheureusement des effets pervers et enferme ses tenants dans le piège démocratique.

La volonté d’union à tout prix est un réflexe démocratique. Le pouvoir appartient aux plus nombreux. La priorité absolue des républicains est d’avoir beaucoup d’argent, de militants, d’hommes. Il faut rassembler, rassembler et encore rassembler. La doctrine doit être ambiguë, reposer sur des principes flous afin d’éviter les discordes et les schismes. L’élection appelle le rassemblement. Lorsque le rassemblement le plus large permet d’accéder, tant bien que mal, au pouvoir, les dirigeants restent prisonniers de cette assemblée hétéroclite. Il faut continuer encore et toujours à négocier, et cette négociation démocratique se fait mécaniquement vers la gauche.


La Droite s’inscrit dans cette logique quantitative de rassemblement, qui l’enferre dans le piège de la Gauche. Les souverainistes appartiennent à cette vielle tradition de l’échec systématique. Mais non, nous crieront-ils, indignés : nous irons jusqu’au bout. Et pourtant ils ont déjà abandonné l’essentiel au nom du rassemblement et de la quantité : ils veulent la souveraineté mais sans souverain. Ils se disent souverainistes mais laissent la tête du roi dans les mains assassines de la Gauche triomphante.
Les « souverainistes » sans souverain nous tendent la main. Certains se laissent et se laisseront tentés. Ils se retrouveront alors prisonniers avec la droite piégée, dans un train en partance vers la Gauche et la République. Le royaliste séduit ne tardera pas à être enfermé dans des négociations perpétuelles, condamné à ne partager avec ses compagnons de voyage qu’un ras-le-bol de café de commerce, loin de toute doctrine cohérente. Le compromis nationaliste ne serait que la première compromission d’une longue série. Ce piège, il ne pourra s’en libérer que par la formule magique : « je me suis trompé. »
          Il ne peut y avoir de souveraineté sans souverain. Ceux qui abandonnent déjà le souverain de chair et de sang et le principe de légitimité pour une « souveraineté » républicaine toute en théorie feront encore bien d’autres abandons plus tard. Les « souverainistes » sans souverains ont déjà capitulé l’essentiel. Les capitulards sont des prostitués du royalisme, ils n’ont encore rien fait qu’ils veulent déjà s’arrêter pour négocier.


La politique ne se résume pas à cette logique quantitative du rassemblement à tout prix. Une alternative est possible : la logique qualitative. Lorsque la doctrine politique est cohérente, un noyau dur de quelques hommes déterminés se constitue. Au lieu de négocier à perte de vue pour rassembler des masse inutiles, ils attirent naturellement  à  eux d’autres hommes de volonté. Alors seulement le monde des possibles s’ouvrent. Il faut pour cela ne jamais négocier la colonne vertébrale de la doctrine dans des auberges espagnoles populeuses.


           Il nous faut bien rassembler, nous rétorquera-t-on. Si ce rassemblement se fait en dépit de la doctrine, préparons-nous aux schismes à répétition et aux capitulations successives de la Droite piégée à laquelle nous appartiendrons alors. Si ce rassemblement se fait au service d’une doctrine cohérente et non négociable , avec des hommes qui n’ont pas besoin d’être séduits pour agir, alors tout nous sera possible !
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 1 Aoû - 17:07 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Aoû - 09:18 (2011)    Sujet du message: COMPROMIS NATIONALISTE ? Répondre en citant

Je regrette que personne n'ai encore rebondi sur ce sujet déterminant pour la compréhension de la pensée légitimiste.

Il faut comprendre, pour pouvoir mieux défendre.
De trop nombreux légitimistes, qui adhérent de manière instinctive à la tradition politique française, se trouvent hélas bien souvent en difficulté dans la joute verbale qui nous oppose aux nationaux. Et pourtant nous avons l'histoire sur laquelle nous pouvons nous appuyer, pour démontrer avec efficacité que le NATIONALISME qu'il soit de "droite dure", ou de "groupuscules non-républicains", est en parfaite contradiction avec ce qu'il prétend défendre en se revendiquant de la fleur de Lys et de l'étendard de Sainte Jeanne d'Arc !

En guise d'introduction, un petit rappel historique des conditions de la naissance du NATIONALISME dans notre pays s'impose ici :

Nous savons que la Révolution est le fruit d'une petite minorité, la franc-maçonnerie principalement. La FM ayant engagé une lutte à mort contre l'Eglise Catholique, se heurte à l'obstacle formidable de la monarchie Française très chrétienne. Renonçant à corrompre la royauté légitime, les franc-maçons se jureront de la renverser. 
Et pour cela, la petite minorité adepte des clubs parisiens ne suffit pas... Il faut rassembler, créer un courant d'opinions pour produire des troubles suffisamment importants et déstabiliser l'autorité royale. Il faut produire une idéologie nouvelle, une raison valable (bien que mensongère) à un tel renversement du droit.

L'accusation de la trahison du Roi envers la patrie sera le mobile, on présente la NATION en danger ! La corruption de l'autorité royale est présentée au peuple, c'est à partir de ce moment que le peuple se constitue en NATION "victime" de la royauté. Les NATIONALISTES, créatures révolutionnaires de la franc-maçonnerie se feront alors les principaux défenseurs des intérêts de la NATION en danger de mort...
Voilà d'ou vient donc le NATIONALISME actuel. Bien qu'il soit passé à l'extrême droite de l'échiquier politique actuel, sa naissance est d'origine révolutionnaire et fondamentalement de gauche. Il était violemment opposé à la Monarchie Catholique, et a participé activement à sa disparition.

C'est par les cris de "Vive la NATION" que s'est achevée l'exécution du Roi de France Louis XVI....

Ne laissons pas nos compatriotes se perdre dans cette idéologie nuisible à la vraie France de Dieu. Souvent ils y sont par ignorance, rappelons simplement mais avec fermeté les origines révolutionnaires du NATIONALISME. Appuyons nous sur l'histoire, et démontrons à nos interlocuteurs a quel point cette idéologie révolutionnaire est le parfait contraire du combat pour la légitimité française mené par Sainte Jeanne d'Arc.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Prodeo
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2011
Messages: 37
Localisation: Alsace
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Aoû - 13:40 (2011)    Sujet du message: COMPROMIS NATIONALISTE ? Répondre en citant

C'est une grande leçon de l'histoire.

Les lois fondamentales du royaume sont les moyens nécessaires à la plus grande réalisation du bien commun que chaque pays réussit à atteindre avec plus ou moins de bonheur pendant l'histoire.
Le fils aîné du roi succède à son père, c'est une des lois fondamentales du Royaume de France. Le nationalisme en tournant le dos volontairement à cette loi, est bien d'origine révolutionnaire. Vouloir faire l'économie d'une seule de nos lois, c'est s'orienter vers d'autres institutions illégitimes, qui sont moins naturelles et moins bonnes. (On juge l'arbre à ses fruits)
_________________
"Prodeo" en mémoire d'un ami disparu.


Revenir en haut
CHOUAN94
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2011
Messages: 10
Localisation: ILE DE FRANCE
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Aoû - 14:55 (2011)    Sujet du message: COMPROMIS NATIONALISTE ? Répondre en citant

il est vrai qu'il y a un aspect révolutionnaire et jacobin dans le nationalisme français, que l' on retrouve jusque chez Maurras.


il est vrai que la République a fait de la France révolutionnaire la citadelle de la Révolution , à partir de laquelle elle voulait  détruire en Europe la civilisation chrétienne.


elle n' a que trop bien réussi dans son criminel dessein.


cependant , la Nation française est une réalité bien tangible , nécessaire pour l' existence de la chrétienté.


il faut purger la France du mal révolutionnaire et maçonnique , autrefois nationaliste athée,


et  qui maintenant, mondialiste,  nous impose l 'immigration , le métissage, l' islamisation.


il faut travailler à  refaire de la France une  grande nation catholique , gouvernée par un  roi très chrétien, héritier de Charlemagne  et de saint Louis.


nos rois , Jeanne d' Arc  , beaucoup de héros français, 


ont eu à coeur de défendre les frontières françaises, l' identité française, catholique , romaine, de culture grecque.


nous devons les imiter.


Dieu et le Roi !


Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 21:08 (2011)    Sujet du message: COMPROMIS NATIONALISTE Répondre en citant

Finalement le problème vient de la mauvaise définition du mot NATIONALISME,qu'en on faite des générations de militants des mouvements classés a l'extrême droite de l'échiquier politique. Placement qui résulte du glissement des différents groupes parlementaires depuis le désastre de 1870 et de la restauration manquée de 1873. Car combien finalement dans ces mouvements défendent les principes de 1789, les idées de le Franc-Maçonnerie.....!
Mais de nos jours si il est vrais que la nouvelle direction du FN vise à se recentrer vers la droite (et donc accepter la république et son système). On s'aperçoit que "les nationalismes" ne sont pas qu'un!!! Ils peuvent se retrouver sur certains combats, sur le rejet commun de divers problèmes de sociétés mais le résultat est là.
La Franc-Maçonnerie a réussie à casser l'unité des différentes provinces composant le Royaume de France et de Navarre réunis par son Roi et dans l'unité de l'Eglise. Au fil du temps la division s'est installée dans le peuple, leur donnant le droit et la "liberté" d'un choix partisan politique pour pouvoir mieux les asservir.
Car finalement la révolution n'avait pour but que de détruire l'Eglise et de donner le pouvoir à cette nouvelle caste de "bourgeois éclairés", avide d'enrichissement.
Alors oui de nos jours des militants sincères s'engagent dans des mouvements nationaux ou nationalistes, pensant sûrement combattre la république et son système. Mais l'éparpillement résulte du nombre important de chapelle! La perte de vitesse de l'Eglise dans notre société accentue ses divisions.
Il y a les croyants, les païens, les laïcs. Les nationaux et les nationalistes, aux nombreuses passerelles. Et enfin pour les monarchistes, la querelle entre légitimiste et orléaniste. Pour les partisans des Orléans, je n'arrive toujours pas à comprendre comment leurs militants s'entêtent depuis des générations à les soutenir! En effet, leurs prises de positions sur tout les problèmes que rencontre la France (je parle pour l'AF et la RN) et leur soutien aux échéances électorales nationales pour le FN et son président, sont aux antipodes des idées de leurs différents prétendants ( attachement aux valeurs de 1789, monarchie constitutionnelle, proximité avec la F.M).
Finalement il n'y a que la NAF et Renouvin qui sont en phase.
Alors oui il semble bien que le vrai combat pour tout royaliste soit celui du Légitimisme, de la restauration d'une monarchie de droit divin avec son Roi au service du peuple.
Alors il semble devoir comprendre comment et pourquoi les jeunes militants actifs de l'Af ou de la RN ne vont pas au bout de leurs idées et n'adhèrent pas au Légitimisme? Peut être les structures légitimistes n'apparaissent pas assez séduisante à leurs yeux.L'esthétisme est important pour capter de nouvelles recrues. La technologie du web, vu par tous est primordiale de nos jours (il suffit pour s'en rendre compte de surfer sur les sites orléanistes attractifs). Et pourtant au service de Louis XX, ils combattraient pour le Royaume de France et de Navarre, pour de vrais valeurs rompant avec le système avilissant des "Lumiéres".....
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Mer 14 Déc - 18:50 (2011)    Sujet du message: COMPROMIS NATIONALISTE ? Répondre en citant

J'ai un "défaut"! Je vais lire chez les autres ce qu'ils écrivent! En surfant sur le site de l'Action Française on y découvre que pour sauver "la nation française", les royaliste de l'AF soutiendront à l'élection présidentielle le candidats le plus proche de leurs idées! Et au fil de l'article, on découvre que ce ne seras pas le candidat de l'Alliance royale! Non les royalistes de l'AR sont sympathique mais comme ils ne soutiennent pas officiellement de prince ( et en tout cas pas les orléans!) et qu'ils auront "un score ridicule"! L'AF préfèrent soutenir un candidat National (le suspense est dur quand à son nom!!!), au nom de leur sacro-saint compromis national plutôt que de travailler avec l'AR au nom d'un compromis royaliste!!! Et je n'ai pas dit que qu'il fallait y aller! Ils demandent une unité dans le mouvement royaliste, mais sous leur couleur et accepter ainsi un prétendant usurpateur! Et oui ils sont royaliste parce que nationaliste! Et nous retombons dans les travers qu'ils ont en commun avec les nationaux catholiques! Faire le travail pour sauver le régime républicain, garant des valeurs de la Nation face aux hordes rouges de l'internationale rouge-vert!
Ils sont incorrigible! Servir de supplétifs à la république en gardant un sois disant "état d'esprit royaliste"! Lequel! celui de n'être finalement qu'un figurant dans les cohortes des électeurs d'extrême droite du premier tour! avant de de rejoindre les bien-pensant de droite au second tour!
On touche là, l'impasse de la stratégie des gens de l'AR, qui sous prétexte de ne soutenir ouvertement aucun prétendant pour rassembler la famille royaliste se retrouvent isolés! Sans compter que pour paraître acceptable, ils en sont aussi venue à diluer la Monarchie Française dans une sorte de monarchie constitutionnelle!
La vérité est que pour sauver la France, il faut oser! Oser s'affirmer tel que nous sommes! Oser le retour à la Tradition!
Taire les vertues d'un système qui a fais la France, c'est renoncer à restaurer la Monarchie Traditionnelle et Légitime!
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 14 Déc - 19:08 (2011)    Sujet du message: COMPROMIS NATIONALISTE ? Répondre en citant

Ils ne soutiendront pas Alliance Royale pour certainement deux raisons : - d'abord, ils doivent trouver qu'Alliance Royale est trop proche de la gauche, "trop gentille", ce qui n'est pas faux, ils préfèrent un parti peut-être plus classique, mais plus "dur", type Front National.
- Ils ne sont pas réellement royalistes, ils acceptent l'idée du roi que si il est à leur idée, en gros si ils peuvent tirer les ficelles (uniquement eux), si c'est par Alliance Royale que le roi est restauré (ce qui n'arrivera pas) le roi sera trop faible et sera peut-être sous l'emprise d'autres partis.

De plus, ces gens sont des païens, ils ne connaissent pas l'espoir et son donc prêt à s'offrir "au plus offrant". En fait, ils ne pensent pas rétablir le roi, chez eux le royalisme est plus un "style".
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
V.F.H.78
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 14 Déc - 23:06 (2011)    Sujet du message: COMPROMIS NATIONALISTE ? Répondre en citant

Les royalistes de l'Action Française ont toujours été proches de l'extrême droite, ce n'est un secret pour personne. Pour eux, le nationalisme passe avant tout. C'est l'une des raisons pour laquelle les royalistes légitimistes n'ont rien à voir (ni à faire) avec ces gens-là.

Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 14 Déc - 23:25 (2011)    Sujet du message: COMPROMIS NATIONALISTE ? Répondre en citant

De toutes façons, la Restauration ne se fera pas avec ces personnages. Ils ne sont royalistes, ou mieux monarchistes, que parce qu'une monarchie leur permettra d'établir un régime fort et l'ordre nécessaire à leur vision nationaliste. Ce sont des jacobins en fait, des nationalistes pur jus. Tout mettre au service de la grandeur et de la "supériorité" de la Nation révolutionnaire, c'est leur Credo.
Les Lois Fondamentales du Royaume, la Tradition Royale, tout ce qui a fait la grandeur de la France, ils n'en ont cure ! Ils ont gardé le vernis de la monarchie, mais ils l'ont vidé de son sens ! Honnis soient ils !
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 14 Déc - 23:30 (2011)    Sujet du message: COMPROMIS NATIONALISTE ? Répondre en citant

Des nationalistes, et Louis XVI périt sous les cris de "Vive la Nation !".
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 17 Déc - 11:37 (2011)    Sujet du message: COMPROMIS NATIONALISTE ? Répondre en citant

Lastic a écrit:

De toutes façons, la Restauration ne se fera pas avec ces personnages. Ils ne sont royalistes, ou mieux monarchistes, que parce qu'une monarchie leur permettra d'établir un régime fort et l'ordre nécessaire à leur vision nationaliste. Ce sont des jacobins en fait, des nationalistes pur jus. Tout mettre au service de la grandeur et de la "supériorité" de la Nation révolutionnaire, c'est leur Credo.
Les Lois Fondamentales du Royaume, la Tradition Royale, tout ce qui a fait la grandeur de la France, ils n'en ont cure ! Ils ont gardé le vernis de la monarchie, mais ils l'ont vidé de son sens ! Honnis soient ils !

Je rejoins cette analyse particulièrement audacieuse et ses conclusions qui m'apparaissent particulièrement pertinentes.

Okay
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Sam 17 Déc - 18:44 (2011)    Sujet du message: COMPROMIS NATIONALISTE ? Répondre en citant

Mavendorf a écrit:
Je rejoins cette analyse particulièrement audacieuse et ses conclusions qui m'apparaissent particulièrement pertinentes.


  Okay


Audacieuse, je ne sais pas ! Pertinente, je l'espère ! Very Happy
Merci pour les compliments.
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Mifpo
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 11
Localisation: Amaillou
Religion: catholique
Masculin

MessagePosté le: Sam 17 Déc - 22:35 (2011)    Sujet du message: COMPROMIS NATIONALISTE ? Répondre en citant

Le nationalisme est à mes yeux une invention de la Révolution & met en avant la nation.
En tant que royaliste, je mets en avant le Roi qui représente la nation.
_________________
PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 17 Déc - 23:25 (2011)    Sujet du message: COMPROMIS NATIONALISTE ? Répondre en citant

J'ai l'impression que le nationalisme nous "enferme" (j'étais, passé un temps, nationaliste Shocked ) et nous empêche ainsi de nous poser les bonnes questions quant aux choses qui nous entoure... Personnellement, je me sens infiniment plus libre depuis que j'ai laissé tomber cette doctrine Razz

Vive le Roy !
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 18 Déc - 09:46 (2011)    Sujet du message: COMPROMIS NATIONALISTE ? Répondre en citant

Léandre de Brisaux a écrit:

J'ai l'impression que le nationalisme nous "enferme" (j'étais, passé un temps, nationaliste Shocked ) et nous empêche ainsi de nous poser les bonnes questions quant aux choses qui nous entoure... Personnellement, je me sens infiniment plus libre depuis que j'ai laissé tomber cette doctrine Razz

Vive le Roy !

Merci Léandre de Brisaux de venir couronner sur notre forum tous les efforts que vous avez mis en oeuvre pour assimiler avec bonheur la pensée légitimiste !

Peut être devriez-vous faire part de votre expérience à notre amie Lysblanc33 ? Lui promulguer quelques conseils, pour aider cette jeune femme à s'extraire de ce courant de pensée délétère qui empoisonne la jeunesse du royaume.

http://royaume-de-france.clicforum.com/t95-Arriver-tardive.htm
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:36 (2016)    Sujet du message: COMPROMIS NATIONALISTE ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com