Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Religion
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Prince de Talmont
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2014
Messages: 96
Masculin

MessagePosté le: Mer 7 Mai - 21:20 (2014)    Sujet du message: Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie Répondre en citant

Rodolphe von Thierstein a écrit:
Descartes était parfaitement catholique, il n'ignorait donc rien de la Révélation... Au vu de vos écrits, vous semblez ignorer que Foi et Raison ne sont pas incompatibles, et vous fournissez un merveilleux exemple afin de montrer que les deux doivent impérativement se soutenir !



C'est la raison qui doit s'appuyer sur la Foi et non l'inverse. En ce domaine ma référence sera davantage Saint Thomas d'Aquin qu'un philosophe rosicrucien précurseur des Lumières.

Rodolphe von Thierstein a écrit:


Pour abonder dans votre sens, je vais vous livrer la grande découverte que je viens de faire sur la papauté : Simon-Pierre était juif ! La preuve est irréfutable, l'Eglise est infestée depuis sa fondation, et d'ailleurs comme c'est ce Jésus de Nazareth qui l'a désigné, il devait certainement faire partie aussi du complot contre le vrai catholicisme..



Pas cet argument svp... Jésus et Simon-Pierre étaient chrétiens. Les personnes qu'on appelle juifs aujourd'hui sont ceux qui continuent d'approuver la crucifixion du Christ.

Rodolphe von Thierstein a écrit:


On "croit" peut-être en la lignée (enfin cela dépend de ce que vous entendez par là), mais comme on est de bons catholiques, on croit aussi en la possibilité pour un non-croyant de se convertir, même les Juifs.



Évidemment, et on ne peut que regretter que Jean XXIII ait supprimé la prière du vendredi saint pour l'illumination d’Israël.
Mais vous croyez bien que la France est la création d'une lignée millénaire. Je vous dis moi qu'il y a en face des lignées occultes très anciennes.

Rodolphe von Thierstein a écrit:


moi j'ai bien aimé la partie où un spécialiste nous explique doctement que la mitre du pape est décoré du dieu Pan et dénuée de tout symbole chrétien alors qu'on y voit clairement un berger avec sa flûte et un mouton,



Un berger, sa flute et un mouton, vous avez parfaitement décrit le Dieu Pan tel qu'il est représenté traditionnellement.


Toute la subtilité des infiltrés est de jouer sur les symboles. Mais inutile de nous quereller la-dessus puisque vous vous bouchez les yeux sur ce qui est flagrant, comme cette mitre ornée de ce que certains appelleront une étoile juive ou de David, mais qui en réalité n'existait pas du temps de David.
 
Crime de lèse majesté, Images et chiffres supprimées Admin

le limule a écrit:


Ignorance et crédulité sont les deux mamelles de cette nauséabonde "littérature" dont on ne voit que trop combien elle sert les intérêts de ceux qui ont tout à gagner à salir l'église catholique, je ne peux m'empêcher de penser que comme l'imprimerie a servi de vecteur jadis aux idées luthériennes, l'internet est devenu aujourd'hui le terrain privilégié de l'engeance évangélique qui bombarde le gogo de ses analyses frelatées et de ses sermons hystériques.



Vous faîtes erreur, je combats toutes les hérésies qui entachent la Sainte Foi Catholique, et en particulier le concile Vatican II qui consacre la victoire du protestantisme sur le catholicisme.
Mes références ne sont donc pas luthériennes ou évangéliques, ce sont les écritures saintes et les messages d'avertissement que la Sainte Vierge Marie a bien voulu nous adresser.

Que personne ne vous séduise d'aucune manière ; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme de l'iniquité, le fils de la perdition, l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. 2 Thessaloniciens 2

Rome perdra la foi et deviendra le siège de l'antéchrist
L’Eglise sera éclipsée, le Monde sera dans la consternation.

La Salette

Même Paul VI (dans un éclair de lucidité ou une proclamation de victoire ?) :
« La fumée de Satan est entrée dans le peuple de Dieu »

le limule a écrit:


Encore un mot sur le baiser au Coran de Jean-Paul II, le geste était-il nécessaire? C'est un autre débat, ce qui me choque, c'est d'y voir un signe de soumission au "nouvel ordre mondial", alors qu'il s'agit à peu près du contraire. En effet le coran en question avait été offert dans le cadre d'une visite de représentants irakiens des diverses confessions pour obtenir un soutien du Pape face aux bombardements intempestifs des Américains...



N'ouvrez pas un deuxième débat pour éluder le premier s'il vous plait.
Puisque vous êtes fort en justifications, expliquez moi donc pourquoi en 1985 au Togo Jean-Paul II s'est incliné devant une citrouille séchée remplie d'eau et de farine de mais et a prié avec les animistes ? Pourquoi en 1986 il a reçu des mains d'une prêtresse hindoue le signe de Tilak ? Pourquoi durant ce même voyage il a reçu l'imposition des cendres sacrées d'une vache ? Pourquoi à Assise en 1986 une statue de Boudha a-t-elle été placée sur l'autel de l'église Saint-Pierre ? Pourquoi les crucifix ont-ils été cachés ?

Columbo a écrit:


Cet hurluberlu de "librepenseur" est en réalité un enfant de la propagande gnostique et est de ce fait extrêmement dangereux. Il n'est pas nuisibles pour des catholiques avertis mais peut faire des ravages chez les insouciants. Il faudrait supprimer le lien.  



L'article est de Laurent Glauzy.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Mai - 21:20 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
le limule
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2012
Messages: 78
Localisation: Bruxelles
Masculin

MessagePosté le: Mer 7 Mai - 21:49 (2014)    Sujet du message: Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie Répondre en citant

Pour vous répondre sur un point, faute de plus de temps, d'abord la mitre incriminée:

Ensuite la catacombe de Domitilla:

Je ne vois pas de Pan ici...
_________________
Nous sommes quatre gentilshommes de Guyenne qui combattons en lice, et courons la bague contre tous allants et venants : moi, Sansac, Essé et Chataigneraye.


Revenir en haut
Prince de Talmont
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2014
Messages: 96
Masculin

MessagePosté le: Mer 7 Mai - 22:46 (2014)    Sujet du message: Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie Répondre en citant

Envoi supprimé. Cette image a déjà été montrée Admin.

Revenir en haut
Rodolphe von Thierstein
Les Chevaliers de la Couronne et de la Foi

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2011
Messages: 720
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Chrétien catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 8 Mai - 03:58 (2014)    Sujet du message: Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie Répondre en citant

Prince de Talmont a écrit:




Je vois l'image du Christ en tant que Bon Pasteur, dépeint dans un style romain antique, comme Limule a montré. A la limite, si vous voulez vraiment le rattacher à un ancien dieu gréco-romain, il aurait été beaucoup plus judicieux de faire le rapprochement avec Hermès Kriophoros, dont l'iconographie a été reprise par les premiers Chrétiens. Pan dans son iconographie a les attributs d'un bouc, on ne retrouve ici en commun qu'une flûte.




Citation:
 et ici vous voyez le Christ ? 
C'est l'image du Christ agonisant sur la Croix, rien de bien anormal en somme.
 
Citation:
 un philosophe rosicrucien précurseur des Lumières. 



C'est que vous croyez en ces sornettes ? Honnêtement, il y a très peu d'indices pour faire de Descartes un rosicrucien, les chances sont quasi nulles. Par contre, les rosicruciens adorent se faire le relais de ce genre d'hypothèses peu étayées voire carrément stupides, ils peuvent ainsi sans vergogne ranger Socrate et Pythagore comme membres éminents de leur confrérie.


 
Citation:
 Pas cet argument svp... Jésus et Simon-Pierre étaient chrétiens. Les personnes qu'on appelle juifs aujourd'hui sont ceux qui continuent d'approuver la crucifixion du Christ. 


Si, mon argument est valable, car que je sache Benoît XVI a été baptisé catholique, exactement comme Pierre et par la suite le persécuteur juif Sa'ul, appelé Paul ? Donc aucun argumentaire d'ordre généalogique et racial ne peut être légitimement retenu (cf Galates, 3:28).


 
Citation:
 Toute la subtilité des infiltrés est de jouer sur les symboles. Mais inutile de nous quereller la-dessus puisque vous vous bouchez les yeux sur ce qui est flagrant, comme cette mitre ornée de ce que certains appelleront une étoile juive ou de David


Oui, et comme il y a toujours ambivalence des symboles, faire reposer son argumentaire uniquement là-dessus est beaucoup trop faible...
Quant à l'étoile de David, certes c'est un symbole plutôt juif, prisé par la kabbale, mais il a été utilisé aussi par les chrétiens : on le retrouve dans certaines églises médiévales comme motif décoratif, au même titre que certains motifs autres comme le pentacle ou la croix gammée.


 
Citation:
 qui en réalité n'existait pas du temps de David. C'est en fait un sceau de Salomon, du nom de ce roi idolâtre père de la sorcellerie. 


Des symboles similaires existaient cependant dans les civilisations anciennes du Proche-Orient, après il est vrai que le rattachement de l'hexagramme avec David relève de traditions juives postérieures. Vous avez en outre une curieuse façon de décrire le règne de Salomon, il n'a pas été qu'un roi idolâtre, il a tout de même bâti le Temple... Quant à l'idée qu'il fut le père de la sorcellerie, cela m'étonne de la part de quelqu'un si à cheval sur les Ecritures saintes, sachant que ces traditions sont également bien postérieures et relèvent du monde arabe, puisque ces histoires nous ont été transmises via le CoranVery Happy


 
_________________
Plus fideli quam vitae- Défiance et Fidélité.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Jeu 8 Mai - 13:57 (2014)    Sujet du message: Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie Répondre en citant

Salomon a écrit le livre de la Sagesse, entre autres, reçu la lignée de son père David. Vous décriez le pape benoit portant des objets et des habits qu'il n'a pas lui même réalisé. Cette étoile de David représente aussi le sceau de Salomon, fleur et symbole du bon pasteur.

Le sculpteur a augmenté la souffrance dans la crucifixion des mains. (Il n'as pas l'air très doué dans l'art roman, ni mozarabe)

Nous n'avons à être, sur ce forum royaliste et catholique, les porte-paroles de vos thèses, dont certaines sont restrictives et diffamantes contre l'ancien royaume d'Israël. Diffamantes contre  celui qui est sur le siège du vicaire du Christ, car nous ne sommes pas aptes ni compétents pour le juger.

Votre anonymat avec l'avatar du prince de Talmont me laisse encore plus suspicieux.

Jésus et Simon Pierre étaient israëlites, puis des chrétiens israëlites, le judaïsme commence après la chute de Jérusalem, et le rabbinisme enfantant le Talmud et la Torah de Séphoris... Mais je suis hors-sujet puisque la future Sainte Lucie de Fatima, est ses messages, devaient être le fil du post.
 
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Jeu 8 Mai - 14:26 (2014)    Sujet du message: Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie Répondre en citant

Prince de ... écrit:
Citation:

Vous, vous peaufinez votre formation, vous affinez le diagnostic, en cela vous avez parfaitement raison, et vous ajoutez des règles peut-être très importantes mais qui demandent du temps pour être comprises par le grand public.
Ce qui me contrarie en fait, c'est que ce moule très précis que vous avez forgé, vous voulez l'appliquer d'emblée à toute personne qui vient vers vous, et si elle s'en étonne et ne le comprend pas, vous la rejetez, ou vous rejetez toute idée d'action commune avec elle.



N'est-ce-pas ce que vous faites ?


_________________


Revenir en haut
franciscain de bourges
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2011
Messages: 40
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 8 Mai - 17:25 (2014)    Sujet du message: Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie Répondre en citant

Les délires sédévacantistes s'auto-alimentent, et tout ce que vous pouvez dire, même dûment argumenté, bien étayé sur les preuves les plus évidentes ne fait qu'apporter du carburant à leur conviction qu'ils sont plus intelligents que les autres et qu'ils ont, eux, compris ce qui échappe au commun des mortels. Il n'y a pas deux sédévacantistes qui disent la même chose, tous s'observent à la loupe et s'excommunient les uns les autres. C'est désespéré et désespérant. Ils sont incapables de lire le monde et les événements autrement qu'au travers de leur individualisme et de leur prisme déformant. Le tout donnant systématiquement une substance explosive, dans un bouillon mimétique de recherche de coupable à envoyer dans le désert, chargé des iniquités... C'est une forme de paranoïa et c'est potentiellement destructeur pour l'unité de l'Eglise, car peu de catholiques sensibles à la tradition sont à l'abri de cette bande de manipulateurs.

Que l'on puisse s'interroger sur la perte de la foi, sur la déchristianisation de la civilisation européenne se comprend parfaitement. Mais au point de s'ériger en prophète, de tourner le dos à notre mère l'Eglise et de bafouer publiquement le Saint Père ? Désolé, non ça ce n'est pas chrétien. Vous aurez toujours une poignée d'illuminés conclavistes schismatiques, hérétiques qui se sont mis à trois ou quatre pour nous pondre un nouveau Pape, l'exemple de Clément XV donné par Mavendorf est vraiment parlant. Il n'y a pas grand chose de plus à en dire. Il y a d'infinies variantes de sédévacantistes, et cela prouve assez l'absurdité de leur position, dans l'ensemble, ces gens sont incapables de prouver de manière positive la possibilité d'une vacance du Siège apostolique, il ne le font que de manière négative (le pape ne peut pas faire ceci, les choses ne peuvent pas être comme cela, etc...), et n'ont aucun appui théologique positif pour prouver que l'Eglise pourrait ne plus être visible.


Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 8 Mai - 21:19 (2014)    Sujet du message: Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie Répondre en citant

Prince de Talmont a écrit:
et ici vous voyez le Christ ?


Oui bien sûr ! Je ne suis certes pas vraiment attiré par cette forme de représentation récente (mais là n’est pas la question).
Savez-vous en quoi consiste et quels effets physiques ont la crucifixion ? Disons que l’artiste a insisté sur l’étirement et la déformation des membres, sur la quasi-dislocation du corps, la suffocation et l’agonie. On peut toujours discuter pour savoir s’il vaut mieux représenter le Christ en croix de façon crue et réaliste, ou en avoir une vision plus apaisante. Mais finalement ce crucifix se rapproche d’une certaine manière du Retable d’Issenheim (Matthias Grünewald), qui lui date de bien avant 1962.


Prince de Talmont a écrit:
Vous qui croyez fermement en la lignée, vous ne devriez pas ignorer qu'il y a des lignées sataniques très puissantes, qui trouvent leur origine dans l'histoire la plus lointaine (Mésopotamie, Egypte, Israel).
Des personnes s'intéressent à cela et découvrent des choses qui permettent de comprendre l'histoire.


Je ne sais pas trop ce que vous voulez dire par « croire en la lignée ». En ce qui concerne nos humbles personnes, nous sommes convaincus que le système successif est le meilleur moyen de préserver l’unité et de pérenniser le bien commun, et donc par la force des choses nous défendons un système dynastique. Mais il ne s’agit en aucun cas d’idolâtrer une lignée qui serait par nature meilleure que le reste de l’humanité.
Vous nous parlez de « lignées sataniques », ce qui me fait sourire aussi bien sur le plan historique que religieux. Je ne vois pas en quoi une lignée pourrait être par essence vouée au Mal, puisque la grâce divine peut toucher n’importe quel être humain, et que surtout la nature humaine est une, pouvant pencher aussi bien d’un côté que de l’autre.
Nous sommes également devant une superbe fable historique ! Si je comprends bien ces lignées persisteraient dans le paganisme et l’idolâtrie. Mais pourquoi seulement des lignées proche-orientales ? Pourquoi pas des lignées grecques ou romaines ? Des lignées celtes, germaniques, scythes que sais-je encore ? La religion égyptienne, assyrienne n’était ni meilleure ni pis que la religion grecque ou romaine. J’ajoute qu’en plus, à la fin de l’Antiquité, ces espaces sont quasi-entièrement christianisés, ils se sont donc bien cachés durant des siècles !
Et donc, on comprend bien que ce sont les hommes qui nous gouvernent qui seraient issus de tout ce fatras. Deux remarques. Déjà cette affirmation ne fait finalement que reprendre les revendications délirantes des sociétés secrètes qui de façon totalement fallacieuse font remonter leurs origines ou leurs doctrines à la plus haute Antiquité sans aucun élément sérieux. Ensuite, nous aimerions avoir sous le nez des généalogies détaillées et complètes pour vérifier, j’imagine que vous pouvez les fournir ? J’ai déjà eu l’occasion de voir une démonstration hilarante et imparable qui « démontrait » avec force détails que les traits des dirigeants modernes étaient similaires à ceux des portraits des grands personnages antiques. Oubliant toute rigueur et surtout que les portraits de l’époque ne cherchait pas une représentation fidèle de la personne, mais de caractériser, de façon stéréotypée ou idéale, sa position sociale, ses vertus, sa carrière, ses prétentions (d’où des difficultés d’attribution...).

Vous voyez donc que comprendre l’histoire ne se fait qu’à l’aune d’un rigoureux raisonnement et d’une certaine distance vis-à-vis des sources tant anciennes qu’actuelles.


Prince de Talmont a écrit:
C'est la raison qui doit s'appuyer sur la Foi et non l'inverse. En ce domaine ma référence sera davantage Saint Thomas d'Aquin qu'un philosophe rosicrucien précurseur des Lumières.


D’accord pour dire que Thomas d’Aquin est une meilleure référence. On peut légitimement reprocher à Descartes un certain nombre de choses, il a défendu des erreurs manifestes, qui sont dans les fondements de la modernité mais on lui reconnaîtra sa tentative imparfaite de démonstration de l’existence de Dieu (preuve ontologique). Du reste faire de Descartes un rose-croix me parait bien imprudent. Descartes a pu être intrigué par les écrits de cette secte, mais il n’y a aucune preuve d’une quelconque appartenance ou inspiration. À moins bien sûr que vous n’ayez un ouvrage de référence ou mieux une pièce d’archive à nous proposer ?


Prince de Talmont a écrit:
Vous vous écartez tout cela d'un revers de main, vous semblez de bons rationalistes cartésiens, ignorants de la Révélation et du sens caché des choses.

J'imagine que vous ne laisserez pas ce lien :
http://www.lelibrepenseur.org/2014/05/01/benoit-xvi-ses-origines-judeo-sata…

Continuez de vous voilez la face, c'est vous les libéraux amis de la Révolution, qu'elle soit française ou vaticane.


Alors là vous ne manquez pas d’air ! Nous traiter d’ami de la Révolution, de rationalistes, c’est tellement outré que je pourrais en rire. Non, voyez-vous à notre petit niveau, nous essayons de cultiver la rigueur et la justesse de raisonnement, l’humilité aussi. Bien sûr nous avons nos petits défauts comme tout le monde, mais c’est injuste de nous affubler d’aussi peu nobles titres. Là où est le comble, providentiel Cyrano, c’est que vous venez nous pourfendre à la pointe de la libre-pensée ! La libre-pensée, c’est le fondement même de la Révolution, de l’athéisme... et de la franc-maçonnerie ! Vous êtes mésopotamien ? Par acquis de conscience. Par pitié, si vous voulez apporter un débat sain et constructif, trouvez autre chose que la soupe mal refroidie du sédévacantisme, du providentialisme et de Soral & Cie.
Vous pouvez toujours nous classer dans les rationalistes, mais un peu de raison et d’esprit critique ne vous ferait pas de mal. Histoire que vous choisissiez mieux vos sources et que vous sachiez en discerner les limites.

Finalement, comme franciscain de bourges l’a admirablement exprimé, vous êtes en plein subjectivisme. Vous me faites penser paradoxalement à la métaphysique de Descartes. Douce ironie.
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Prince de Talmont
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2014
Messages: 96
Masculin

MessagePosté le: Mer 14 Mai - 00:07 (2014)    Sujet du message: Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie Répondre en citant

Avant de répondre à vos arguments, je rappelle le contexte du débat. Les images que j'ai posté montrant explicitement des symboles sataniques arborés par des papes conciliaires (cornutos, 666, décors de messe infernaux) ont été supprimés.
De sorte que nous débattons sur des détails et que votre refus de regarder une certaine réalité en face montre que vous vous voilez volontairement la face. Quoiqu'il en soit ces photos circulent partout sur le net et en les examinant si vous en avez le courage, vous pourrez voir que ce ne sont pas des photo-montages. Mais peu importe, j'accepte de ne débattre que des choses que vous voulez bien examiner.

Rodolphe von Thierstein a écrit:

Prince de Talmont a écrit:
et ici vous voyez le Christ ?



C'est l'image du Christ agonisant sur la Croix, rien de bien anormal en somme.


Lastic a écrit:

Oui bien sûr ! Je ne suis certes pas vraiment attiré par cette forme de représentation récente (mais là n’est pas la question).
Savez-vous en quoi consiste et quels effets physiques ont la crucifixion ? Disons que l’artiste a insisté sur l’étirement et la déformation des membres, sur la quasi-dislocation du corps, la suffocation et l’agonie. On peut toujours discuter pour savoir s’il vaut mieux représenter le Christ en croix de façon crue et réaliste, ou en avoir une vision plus apaisante. Mais finalement ce crucifix se rapproche d’une certaine manière du Retable d’Issenheim (Matthias Grünewald), qui lui date de bien avant 1962.


En réalité il s'agit d'une croix cassée, utilisée dans les rites de sorcellerie. La symbolique de la croix y est brisée avec la déformation volontaire de l'axe horizontal.
On retrouve le même processus de déformation dans la gigantesque croix de Brescia élevée à la gloire de Jean-Paul II. Dans celle-ci c'est l'axe vertical qui est affreusement tordu. Pour info, cette croix s'est écrasée net deux jours avant la "canonisation" des papes du concile, tuant un touriste de 20 ans.
http://alalumieredunouveaumonde.blogspot.fr/2014/04/la-croix-du-christ-de-j…

Rodolphe von Thierstein a écrit:

Si, mon argument est valable, car que je sache Benoît XVI a été baptisé catholique, exactement comme Pierre et par la suite le persécuteur juif Sa'ul, appelé Paul ? Donc aucun argumentaire d'ordre généalogique et racial ne peut être légitimement retenu (cf Galates, 3:28).


Nul homme n'est prisonnier de sa race ou de sa généalogie, tout homme a la possibilité d'être sauvé, nous sommes d'accord.
Ce que je veux dire c'est qu'il existe des lignées sataniques qui se développent plus favorablement au sein de certaines erreurs ; et l'erreur juive, qui s'honore de la crucifixion du Christ, est un terreau particulièrement favorable.
Vous pouvez visionner avec profit ce témoignage diffusé sur CNN dans une émission à grande audience :
https://www.youtube.com/watch?v=a3v8MZcZ1xA


Rodolphe von Thierstein a écrit:

Oui, et comme il y a toujours ambivalence des symboles, faire reposer son argumentaire uniquement là-dessus est beaucoup trop faible...
Quant à l'étoile de David, certes c'est un symbole plutôt juif, prisé par la kabbale, mais il a été utilisé aussi par les chrétiens : on le retrouve dans certaines églises médiévales comme motif décoratif, au même titre que certains motifs autres comme le pentacle ou la croix gammée.


Certains symboles sont explicitement et uniquement satanistes (comme ceux figurant sur les photos que vous avez supprimé), d'autres sont effectivement ambivalents. Ce qu'il faut bien garder à l'esprit est que le diable procède essentiellement par imitation, car n'étant pas Créateur il veut malgré cela prendre la place du Créateur et construire son Temple à la place du Temple de Dieu.
Par exemple au début de la chrétienté on utilisait souvent le triangle comme représentation de la Sainte Trinité, parfois même en y ajoutant un oeil au milieu représentant Dieu qui voit tout. La franc-maçonnerie s'est accaparé ce symbole en se dotant de sa Diabolique Trinité (Horus, Osiris, Isis) et le triangle avec l'oeil au milieu est de nos jours le symbole des Illuminatis.

On pourrait parler des heures de symbolisme, nos ennemis francs-maçons sont des orfèvres en la matière et c'est d'ailleurs une de leurs grandes forces. Ce qu'il faut savoir également c'est que les francs-maçons ont activement participé à la construction des cathédrales et que certaines appartiennent autant, voire davantage, au diable qu'à Dieu. Ainsi de la cathédrale de Narbonne où des messes noires étaient célébrées au Moyen-Age. Dès lors méfiez-vous des pentacles, sceaux de salomon, et de la statuaire diabolique que vous pouvez voir dans certaines.


Rodolphe von Thierstein a écrit:

Des symboles similaires existaient cependant dans les civilisations anciennes du Proche-Orient, après il est vrai que le rattachement de l'hexagramme avec David relève de traditions juives postérieures. Vous avez en outre une curieuse façon de décrire le règne de Salomon, il n'a pas été qu'un roi idolâtre, il a tout de même bâti le Temple... Quant à l'idée qu'il fut le père de la sorcellerie, cela m'étonne de la part de quelqu'un si à cheval sur les Ecritures saintes, sachant que ces traditions sont également bien postérieures et relèvent du monde arabe, puisque ces histoires nous ont été transmises via le Coran !


L'objectif des franc-maçons est également de rebâtir le temple à Jérusalem. Tout dépend de quel temple on parle.
Salomon est revenu à Dieu à la fin de son règne, mais durant sa période idolâtre il a découvert comment dialoguer avec les démons.
Les formules incantatoires utilisées à l'époque ont été transcrites sur des papyrus et ont servi de base à l'écriture des grimoires de sorcellerie du Moyen-Age.

Henryk a écrit:

Nous n'avons à être, sur ce forum royaliste et catholique, les porte-paroles de vos thèses, dont certaines sont restrictives et diffamantes contre l'ancien royaume d'Israël. Diffamantes contre  celui qui est sur le siège du vicaire du Christ, car nous ne sommes pas aptes ni compétents pour le juger.


Et est-ce que vous autoriseriez feu Mgr Lefèbvre à participer à ce forum ?
Voici les odieux propos qu'il tenait :

« Je suis intimement persuadé que nous ne savons pas la moitié de ce qui se passe à Rome et si nous sommes déjà scandalisés par la moitié que nous savons, eh bien, pensons qu'il y a encore la moitié de plus. Si nous savions tout, nous serions épouvantés, épouvantés.
Nous avons à faire vraiment à une mafia incroyable, invraisemblable, liée à la maçonnerie certainement, n'est-ce pas (...) Oh, c'est abominable ! »  


Henryk a écrit:

Votre anonymat avec l'avatar du prince de Talmont me laisse encore plus suspicieux.


Vous voulez dire qu'Henryk est votre nom de famille ? Nous sommes tous sous pseudonyme non ?
Mais si vous voulez que je vous décline mon identité par mp il n'y a pas de souci.

Henryk a écrit:

Jésus et Simon Pierre étaient israëlites, puis des chrétiens israëlites, le judaïsme commence après la chute de Jérusalem, et le rabbinisme enfantant le Talmud et la Torah de Séphoris... Mais je suis hors-sujet puisque la future Sainte Lucie de Fatima, est ses messages, devaient être le fil du post.


C’est bien ce que je voulais dire. Quand on parle du judaïsme actuel, on parle de la religion des assassins du Christ ("Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants") pas de celle des Hébreux du temps du Christ dont une grande partie l'a suivi.

franciscain de bourges a écrit:

Les délires sédévacantistes s'auto-alimentent, et tout ce que vous pouvez dire, même dûment argumenté, bien étayé sur les preuves les plus évidentes ne fait qu'apporter du carburant à leur conviction qu'ils sont plus intelligents que les autres et qu'ils ont, eux, compris ce qui échappe au commun des mortels. Il n'y a pas deux sédévacantistes qui disent la même chose, tous s'observent à la loupe et s'excommunient les uns les autres. C'est désespéré et désespérant. Ils sont incapables de lire le monde et les événements autrement qu'au travers de leur individualisme et de leur prisme déformant. Le tout donnant systématiquement une substance explosive, dans un bouillon mimétique de recherche de coupable à envoyer dans le désert, chargé des iniquités... C'est une forme de paranoïa et c'est potentiellement destructeur pour l'unité de l'Eglise, car peu de catholiques sensibles à la tradition sont à l'abri de cette bande de manipulateurs.


Vous avez trouvé une étiquette bien commode sous laquelle placer tout ce qui vous dérange. Mais je ne suis pas sédévacantiste, ni même Lefèbvriste (car la FSSPX est aujourd'hui sous la coupe des libéraux). Je suis dans l'Eglise catholique et j'y reste car on me dit que Vatican II n'a pas été une rupture. Personne ne peut donc me reprocher de m'en tenir à la tradition de l'Eglise et de refuser ce qui n'est soi-disant qu'un aggiornamento. Et ça ne me dérange pas de prier pour le pape, car je prie pour toutes les âmes, fussent-elles au fin fond de l'enfer. La religion catholique a parfaitement raison de nous demander de rester attachés à l'Eglise. Ce n'est pas à nous d'en partir, et il est toujours plus simple de s'en aller faire la guerre à Londres que de demeurer dans la Patrie occupée pour faire face aux forces du mal. Qu'auriez-vous fait sous le règne du pape Borgia ? Auriez-vous chastement baissé les yeux sur ses orgies ou les auriez-vous dénoncées pour le plus grand bien de L'Eglise ?
Vous qui "lisez bien le monde", comment lisez-vous le levée de l'excommunication des francs-maçons par Jean-Paul II le 27 novembre 1983 ?


franciscain de bourges a écrit:

Il y a d'infinies variantes de sédévacantistes, et cela prouve assez l'absurdité de leur position, dans l'ensemble, ces gens sont incapables de prouver de manière positive la possibilité d'une vacance du Siège apostolique, il ne le font que de manière négative (le pape ne peut pas faire ceci, les choses ne peuvent pas être comme cela, etc...), et n'ont aucun appui théologique positif pour prouver que l'Eglise pourrait ne plus être visible.


L'Église sera éclipsée, le monde sera dans la consternation.
Notre Dame de la Salette, 1846.



Lastic a écrit:

Je ne sais pas trop ce que vous voulez dire par « croire en la lignée ». En ce qui concerne nos humbles personnes, nous sommes convaincus que le système successif est le meilleur moyen de préserver l’unité et de pérenniser le bien commun, et donc par la force des choses nous défendons un système dynastique. Mais il ne s’agit en aucun cas d’idolâtrer une lignée qui serait par nature meilleure que le reste de l’humanité.
Vous nous parlez de « lignées sataniques », ce qui me fait sourire aussi bien sur le plan historique que religieux. Je ne vois pas en quoi une lignée pourrait être par essence vouée au Mal, puisque la grâce divine peut toucher n’importe quel être humain, et que surtout la nature humaine est une, pouvant pencher aussi bien d’un côté que de l’autre.
Nous sommes également devant une superbe fable historique ! Si je comprends bien ces lignées persisteraient dans le paganisme et l’idolâtrie. Mais pourquoi seulement des lignées proche-orientales ? Pourquoi pas des lignées grecques ou romaines ? Des lignées celtes, germaniques, scythes que sais-je encore ? La religion égyptienne, assyrienne n’était ni meilleure ni pis que la religion grecque ou romaine. J’ajoute qu’en plus, à la fin de l’Antiquité, ces espaces sont quasi-entièrement christianisés, ils se sont donc bien cachés durant des siècles !



A ses risques et périls certes, John Fitzgerald Kennedy n'en a pas réchappé quand il a commencé à trop parler :
https://www.youtube.com/watch?v=6OK0gchQV-4

Les civilisations les plus noires sont celles de l'Egypte antique, la civilisation de la mort, et de la Mésopotamie (Babylone). Les civilisations grecques et romaines sont bien plus proches de la vraie lumière, d'ailleurs ce sont elles qui ont permis la diffusion mondiale du christianisme lors de la conversion de l'empereur Constantin.

.../...

Effectivement, tout cela est bien caché.
Lastic a écrit:

Et donc, on comprend bien que ce sont les hommes qui nous gouvernent qui seraient issus de tout ce fatras. Deux remarques. Déjà cette affirmation ne fait finalement que reprendre les revendications délirantes des sociétés secrètes qui de façon totalement fallacieuse font remonter leurs origines ou leurs doctrines à la plus haute Antiquité sans aucun élément sérieux. Ensuite, nous aimerions avoir sous le nez des généalogies détaillées et complètes pour vérifier, j’imagine que vous pouvez les fournir ? J’ai déjà eu l’occasion de voir une démonstration hilarante et imparable qui « démontrait » avec force détails que les traits des dirigeants modernes étaient similaires à ceux des portraits des grands personnages antiques. Oubliant toute rigueur et surtout que les portraits de l’époque ne cherchait pas une représentation fidèle de la personne, mais de caractériser, de façon stéréotypée ou idéale, sa position sociale, ses vertus, sa carrière, ses prétentions (d’où des difficultés d’attribution...).

Vous voyez donc que comprendre l’histoire ne se fait qu’à l’aune d’un rigoureux raisonnement et d’une certaine distance vis-à-vis des sources tant anciennes qu’actuelles.


Tout cela vous parait absurde car au fond de vous vous ne pensez pas que l'existence et le monde aient un sens. Vous êtes un positiviste et un relativiste.
En vérité tout est sens et le hasard n'existe pas.
En fait je suis plus légitimiste que vous car je sais que les rois de France descendent de la tribu de Juda et du roi David. Le marquis de la Franquerie l'a établi dans les "Ascendances Davidiques des Rois de France" que je vous conseille de lire. Pour ce cas vous y trouverez toute la généalogie détaillée que vous réclamez. Elle est bien plus difficile à établir pour les lignées occultes.

Vous vous avez la vision d'un Jules Michelet qui pense qu'Huges Capet provient du néant. Et vous vous enflammez pour Louix XX sans comprendre que le vrai roi serait assassiné sur le champ s'il se dévoilait au monde sans précaution. Ce sera un véritable saint, à la hauteur de l'immense tâche qui l'attend, pas un paisible New-Yorkais vivant confortablement de la banque.

Lastic a écrit:

Alors là vous ne manquez pas d’air ! Nous traiter d’ami de la Révolution, de rationalistes, c’est tellement outré que je pourrais en rire. Non, voyez-vous à notre petit niveau, nous essayons de cultiver la rigueur et la justesse de raisonnement, l’humilité aussi. Bien sûr nous avons nos petits défauts comme tout le monde, mais c’est injuste de nous affubler d’aussi peu nobles titres. Là où est le comble, providentiel Cyrano, c’est que vous venez nous pourfendre à la pointe de la libre-pensée ! La libre-pensée, c’est le fondement même de la Révolution, de l’athéisme... et de la franc-maçonnerie ! Vous êtes mésopotamien ? Par acquis de conscience. Par pitié, si vous voulez apporter un débat sain et constructif, trouvez autre chose que la soupe mal refroidie du sédévacantisme, du providentialisme et de Soral & Cie.
Vous pouvez toujours nous classer dans les rationalistes, mais un peu de raison et d’esprit critique ne vous ferait pas de mal. Histoire que vous choisissiez mieux vos sources et que vous sachiez en discerner les limites.

Finalement, comme franciscain de bourges l’a admirablement exprimé, vous êtes en plein subjectivisme. Vous me faites penser paradoxalement à la métaphysique de Descartes. Douce ironie.


Belle bouillie de termes. Dès que l'on s'avance avec des arguments on se fait jeter à la tête les épithètes de libre-penseur et de rationaliste, dès qu'on tente d'en fournir une explication on est un illuminé.
Mais voyez-vous, moi ce qui m'émerveille est de voir des hommes partir du rationalisme le plus prosaïque, de l'étude des faits la plus objective, pour arriver finalement à se trouver en accord avec la Révélation.
C'est le cas d'un Alain Soral, pur matérialiste à la sauce marxiste, qui a aujourd'hui compris qu'il y a un camp de Satan qui s'affronte au camp de Dieu.
Prenez le temps d'écouter cette émission de Laurent Glauzy, diffusée sur Radio Courtoisie :
http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/laurent-glauzy-les-13-lignees-…

Avec ses divers sujets d'études, Glauzy en arrive à la conclusion que certains épisodes de la Bible considérés par l'opinion générale comme des mythes sont en fait parfaitement réels, que le darwinisme est une aberration et le créationnisme la vérité.
Ces personnes sont un témoignage éclatant que notre combat est bien vivant et se situe au cœur des enjeux du monde.
La résistance catholique a toujours été à la pointe de la lutte contre le mensonge : Barruel, Delassus, de Maistre, puis Henri Coston, Bernard Faÿ, Emmanuel Ratier,... tout cette école n'a eut de cesse de démasquer le Complot et continue de le faire.

Insultes et interprétations supprimées


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Mer 14 Mai - 22:18 (2014)    Sujet du message: Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie Répondre en citant

Si Alain Soral, ou Mr Coston sont plus grand que Mgr Louis XX ou Philippe le Bel qui a stoppé la première banque internationale, que faites vous ici, à nous montrer à longueur de page de la Franc-maçonnerie?
Que faites vous à écrire ici, à exposer des symboles infâmes et à perdre votre temps?

Je considère comme dangereux le providentialisme de Mr de la Franquerie, et la pensée tournante de Mr Soral.

Nous ne sommes pas une enseigne américaine, tenez vous le pour dit. Qu'ils fassent le ménage chez eux!

Vous décriez contre le prince Louis? Avez vous eu votre père décapité par un câble pour le bicentenaire de la révolution et un frère mort lors d'un retour de la messe du 21 janvier, pour parler d'hérédité?

Vous priez pour tout le monde, dites vous? Continuez à prier, n'écrivez plus...devenez ascète!!!

Enfin, nous sommes dans un post religieux qui incite à la foi, il serait sage d'en tenir compte.
_________________


Revenir en haut
Prince de Talmont
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2014
Messages: 96
Masculin

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 23:04 (2014)    Sujet du message: Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie Répondre en citant

Henryk a écrit:
Si Alain Soral, ou Mr Coston sont plus grand que Mgr Louis XX ou Philippe le Bel qui a stoppé la première banque internationale, que faites vous ici, à nous montrer à longueur de page de la Franc-maçonnerie?


Je vous montre que ce que vous défendez est passé à l'ennemi, c'est cela qui vous dérange ?
J'admire par ailleurs la binarité de votre raisonnement. Je n'ose vous apprendre que Philippe le Bel a été sans cesse en conflit avec le pape et plusieurs fois excommunié, j'aurai peur de vous faire "bugger".


Une seule chose à la fois
...


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Sam 17 Mai - 00:29 (2014)    Sujet du message: Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie Répondre en citant

Boniface VIII excommuniait tous ceux qui le gênait à commencer par son prédécesseur, et l'interdit sur la famille Colonna. Ce pape était un théocrate,(voir la bulle Clerici Laicos) avide d'argent et de pouvoir. (Procession avec le roi de Naples)


Vous parlez en retournant les phrases contre leurs utilisateurs. La vérité qui rend libre, c'est un propos de Jean Paul II, cela.

Sachez que vous n'êtes pas là pour faire du travail d'administrateur. A vous entendre, je n'ai pas encore ouvert un ouvrage de piété.
_________________


Dernière édition par Henryk le Sam 17 Mai - 12:37 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Prince de Talmont
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2014
Messages: 96
Masculin

MessagePosté le: Sam 17 Mai - 00:48 (2014)    Sujet du message: Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie Répondre en citant

Vous critiquez les papes alors.

"La vérité vous rendra libres"
Évangile de Saint Jean - 8, 32


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Sam 17 Mai - 12:36 (2014)    Sujet du message: Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie Répondre en citant

Je vois les actions désastreuses de ce pape, dans des moments de crises. Les actions ne sont pas des dogmes, que je sache.



Chapitre VIII( sur la femme adultère) Ce chapitre s'adresse surtout aux Israélites, docteurs de la Loi. Il est difficile de détacher un seul morceau de celui ci ci sans déformer le sens du sermon.

La phrase de notre Seigneur est celle ci:
31-32:Dicebat Jesus ad eos, qui crediderunt ei, Judaeos: Si vos manseritis in sermone meo, vere discipuli mei eritis,et cognoscetis veritatem, et veritas liberatis vos.
Jésus dit aux juifs qui croyaient en Lui: Si vous demeurez dans l'observation de ma parole, vous serez véritablement mes disciples, et vous connaitrez la vérité; et la vérité vous rendra libres.*
_________________


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 18 Mai - 10:01 (2014)    Sujet du message: Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie Répondre en citant

Prince de Talmont a écrit:

Je vous montre que ce que vous défendez est passé à l'ennemi, c'est cela qui vous dérange ?
J'admire par ailleurs la binarité de votre raisonnement. Je n'ose vous apprendre que Philippe le Bel a été sans cesse en conflit avec le pape et plusieurs fois excommunié, j'aurai peur de vous faire "bugger".

C'était Philippe le Bel, et pas le "Prince de Talmont" simple intervenant sur le forum du Royaume de France... La différence est de taille.

Je pense à présent que nous avons fait le tour de la question, et je vous invite à relire les excellentes interventions de Lastic, de Rodolphe von Thierstien et de Franciscain de Bourges dans le sujet.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:51 (2016)    Sujet du message: Le 3e secret de Fatima - la fausse soeur Lucie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Religion Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com