Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jean III (1822-1883-1887)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Rois de France
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Mar 13 Mai - 09:23 (2014)    Sujet du message: Jean III (1822-1883-1887) Répondre en citant

Jean Charles Marie Isidore de Bourbon, « comte de Montizón », né au palais royal d'Aranjuez (Espagne) le 15 mai 1822 et décédé à Hove (près de Brighton), Sussex (Grande-Bretagne) le 18 novembre 1887, est l’aîné des Capétiens et « chef de la maison de France » sous le nom de « Jean III ».

Il est le deuxième fils de Charles de Bourbon (1788-1855), infant d'Espagne puis « comte de Molina », et de sa première épouse l'infante Marie-Françoise de Portugal (1800-1834), fille du roi Jean VI de Portugal. À sa naissance, Jean de Bourbon fut titré infant d'Espagne par son oncle le roi Ferdinand VII.

Devenu adulte, et en exil, Jean de Bourbon prit le titre de comte de Montizón.

Le 6 février 1847 à Modène, Jean de Bourbon épousa la princesse Marie-Béatrice de Habsbourg-Lorraine-Este (1824-1906), fille de François IV (1779-1846), duc souverain de Modène, de la maison de Lorraine, et de son épouse la princesse Marie Béatrice de Sardaigne (1792-1840), de la maison de Savoie. De ce mariage Jean de Bourbon eut deux fils, Charles (1848-1909) et Alphonse (1849-1936).

Au décès de son frère aîné le « comte de Montemolín » à Trieste le 13 janvier 1861, le prince Jean devint pour les carlistes roi des Espagnes et des Indes sous le nom de « Jean III ».

Cependant, si Jean de Bourbon assuma son rôle au titre d'Espagne, il ne croyait pas aux chances de la cause carliste. Il fut emprisonné par Napoléon III à Perpignan. De plus, ses idées et ses centres d'intérêt l'éloignaient de ses partisans carlistes. Dépourvu d'ambition personnelle, il se passionnait davantage pour les sciences que pour la politique : il avait suivi à Londres les cours de l'école polytechnique et mené des expériences en daguerréotypie puis en photographie. Doté d'un esprit inventif, il avait mis au point un modèle de bateau en caoutchouc pour la marine préfigurant les zodiacs.

Ses idées étaient en opposition à celles de son épouse. Il refusa que l'éducation de ses enfant fût confiée aux Jésuites et ceci entraîna la séparation des époux. Le comte de Chambord envoya une garde hongroise pour veiller sur sa belle-sœur et ses neveux.

Ayant refusé le trône de l'empire du Mexique, il fit sa soumission à Isabelle II en juillet 1862 et ne voulut plus porter que le titre de courtoisie de « comte de Montizón », du nom d'une ancienne seigneurie andalouse fondée par Charles III en 1767.

Déçus par l'inaction de Jean de Bourbon, les carlistes se tournèrent vers son fils aîné, qu'ils proclamèrent roi des Espagnes et des Indes sous le nom de Charles VII, à Londres le 20 juillet 1868.

En conséquence de quoi, à la demande de son fils aîné, Jean de Bourbon abdiqua ses droits au trône d'Espagne, à Paris le 3 octobre 1868.

Puis au décès de son cousin le comte de Chambord à Frohsdorf (Autriche) le 24 août 1883,(Il présida les obsèques à Goritz ; Il reçut une lettre de demande de renonciation, de la part du chef de la famille d'Orléans) Jean de Bourbon devint l'aîné des descendants d'Hugues Capet, de saint Louis, d'Henri IV et de Louis XIV. Les légitimistes français le reconnurent alors comme roi de France et de Navarre sous le nom de Jean III.

Jean de Bourbon déclara :

« Devenu le chef de la Maison de Bourbon par la mort de mon beau-frère et cousin M. le comte de Chambord, je déclare ne renoncer à aucun des droits au trône de France que je tiens de ma naissance. »

Jean de Bourbon meurt à Hove, dans le Sussex (Angleterre), où il vivait incognito sous le nom de Mr. Monfort. Son acte de décès britannique le mentionne comme don Juan de Bourbon, male, 65 years, of Royal Rank.

Ses obsèques furent célébrées le 24 novembre 1887 dans l'église du Sacré-Cœur de Brighton. L'office fut chanté par le révérend père Hayes, ancien précepteur du petit-fils de Jean de Bourbon, Jacques de Bourbon, futur « duc d'Anjou et de Madrid ». Ses fils légitimes assistèrent aux obsèques. Son corps fut conservé dans un catafalque pendant plusieurs mois, avant d'être transporté à Londres. Là, le sien et celui de sa mère qui reposait à Gosport, mais qui fut exhumée sur ordre de la Reine Victoria, furent placés avec les honneurs militaires sur un navire d'une compagnie maritime britannique afin de rejoindre l'Italie pour être enterrés à Trieste.

Le 27 novembre, l'hebdomadaire français le Journal de Paris parut bordé de noir avec comme grand titre « MORT DU ROI JEAN III ».

Le 29 novembre les légitimistes français firent célébrer une messe de requiem à Paris en l'église Notre-Dame des Victoires.

Jean de Bourbon est inhumé à Trieste, dans la cathédrale Saint-Just, en tant que Jean III, roi d'Espagne.

Le légitimiste français Maurice d'Andigné déclara :

« Le Roi Jean nous avait donné l'assurance que s'il s’asseyait sur le Trône de France, son programme et son drapeau seraient ceux de monsieur le comte de Chambord. »

Les œuvres photographiques de Jean de Bourbon sont notamment présentes dans la collection de la Royal Photographic Society.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Mai - 09:23 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
LouisphilippeIer
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2016
Messages: 50
Localisation: nord
Religion: catho
Masculin

MessagePosté le: Dim 26 Juin - 17:42 (2016)    Sujet du message: Jean III (1822-1883-1887) Répondre en citant

la capitale des rois carliste etait estella leur royaume se situait  dans le pays basque et la navarre er certaine ville ds le royaume des espagnes

Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Mar 28 Juin - 13:31 (2016)    Sujet du message: Jean III (1822-1883-1887) Répondre en citant

Nous parlons ici de Jean III roi de France, pas du Carlisme.
_________________


Revenir en haut
LouisphilippeIer
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2016
Messages: 50
Localisation: nord
Religion: catho
Masculin

MessagePosté le: Mar 28 Juin - 13:43 (2016)    Sujet du message: Jean III (1822-1883-1887) Répondre en citant

Nous avons compris que vous souteniez les prétentions orléanistes !! Merci de poster des commentaires un tant soit peu constructifs et de soigner votre expression pour le confort de tous et la santé des modérateurs ! Ce forum n'est pas un cirque et n'a pas vocation à le devenir !

Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Dim 10 Juil - 14:00 (2016)    Sujet du message: Jean III (1822-1883-1887) Répondre en citant

L’acte le plus symbolique de son règne reste la présidence des obsèques du comte de Chambord.



A cette occasion, il eut à faire valoir ses droits face aux prétentions du comte de Paris. En effet, celui-ci lui envoya à Göritz un ancien conseiller d’État, M. de Bellomayre, afin de lui faire signer une renonciation au trône de France. Cette demande, qui prouve par ailleurs combien les Orléans étaient peu sûrs de leurs droits, fut repoussée par le Prince qui refusa même de recevoir ce curieux ambassadeur.



C’est son fils cadet, le Prince Alphonse qui fut chargé de transmettre la réponse :Jamais je ne signerai cette pièce. Je ne sais pas encore si nous avons des droits à la couronne de France; si nous n’en avons pas, il est ridicule de signer cette déclaration et si nous en avons, ces droits sont des devoirs ; ces devoirs, on ne peut les abdiquer.
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:44 (2016)    Sujet du message: Jean III (1822-1883-1887)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Rois de France Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com