Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le complot d’Alger (1942) - assassinat de l'Amiral Darlan

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 12 Juin - 20:33 (2014)    Sujet du message: Le complot d’Alger (1942) - assassinat de l'Amiral Darlan Répondre en citant

Je vous invite à découvrir cette page d'histoire, je pense peu connue de nous.

Pendant la deuxième guerre mondiale, partisans du général De Gaulle et du comte de Paris (qui parfois sont les mêmes) s'associent pour éliminer l'Amiral Darlan, numéro deux du gouvernement de Vichy. L'objectif est simple : prendre le contrôle d'Alger, se donner une nouvelle légitimité vis-à-vis des forces alliées fraîchement débarquées de l'autre côté de la méditerranée. Conquête du pouvoir pour l'instauration d'une république pour les uns, rêve d'une restauration monarchique pour les autres. C'est à ce bidouillage « orléanisto-gaulliste » que semble avoir été sacrifié le jeune Fernand Bonnier de la Chapelle, militant royaliste de la cause orléaniste.

_____________________________________

Le complot monarchiste d’Alger
   

Henri d’Orléans prend contact avec le Consul américain d’Alger et multiplie les rencontres. Le Foreign office (Ministère des Affaires étrangères du Royaume Uni) commence à prendre aux sérieux l’hypothèse d’une restauration de la monarchie en France. Les rumeurs les plus folles paraissent dans la presse y compris un possible ralliement de Charles de Gaulle au Comte de Paris dont Winston Churchill, Premier ministre, a affuble du sobriquet de « Jeanne d’Arc ». Le Comte de Paris apparaît alors comme une possible troisième voie entre le vieux Maréchal et l’ambitieux Général de Gaulle.

Là aussi le Comte de Paris va surprendre. Il décide de se passer autant de De Gaulle (qui a du démentir l’information qu’il allait le couronner dans une colonie au cours du printemps 1941) que du concours des anglais pour tenter de se faire adouber par les représentants de Vichy en Afrique du Nord. En juillet 1941, il écrit un « message aux monarchistes français » leur demandant de soutenir le Maréchal Pétain et dont certains passages concernant les « chantiers de la jeunesse » semblent être un appel à reconnaître les bienfaits de la révolution nationale. Raphaël Alibert, ministre monarchiste de la justice à Vichy mène campagne pour le prétendant auprès du Maréchal Pétain.
En septembre 1941, il écrit à Philippe Pétain pour lui renouveler son adhésion à sa politique et et de lui confirmer ses espérances politiques sont compatibles avec les siennes. Refus poli de la part du Dauphin du Maréchal Pétain, l’Amiral Darlan.
Représentant de Vichy en Afrique du Nord, le Général Weygand est rappelé en France en le 18 novembre 1941 après la suppression de la délégation générale. Le Général Juin lui succède. Le Comte de Paris n’est pas gêné par ce transfert de pouvoirs mais commence à s’agacer des refus incessants et répétés du maréchal Pétain à lui remettre le pouvoir. Ses conseillers prennent contact avec des diplomates allemands présents à Rabat et c’est le Consul allemand de Casablanca qui rencontre le Comte de Paris le 18 février 1942. Henri d’Orléans, prie le Consul de remettre au ministère des affaires étrangères, «  sa volonté de collaboration en vue de mettre fin à la guerre et de procéder à la reconstruction de l’Europe ». Il n’hésite pas à parler de restauration de la monarchie, critique ouvertement les réformes sociales de Vichy et affirme son dégoût des anglais. C’est un Consul conquis qui quitte Larache dans la soirée. Ce n’est pas la première fois qu’il rencontre des dignitaires du Reich. ("en 1982, le Comte de paris condamnera ces faits après la parution de la reproduction d’un courrier adressé au Ministère des Affaires étrangères du Reich dans le journal, Le Figaro") .
A force de courriers répétés, le Comte de Paris obtient un rendez- vous avec le Maréchal le 6 août 1942 et débarque en France. L’entretien dure deux jours, le Maréchal vieillissant n’est pas dupe des intentions du Comte de Paris. Il ne se démettra pas en sa faveur. Tout au plus, on lui propose le ministère du Ravitaillement. Le Comte de paris repart de France, furieux et comprend qu’il n’attendra rien ni de Berlin (qui avait tenté de convaincre le Prince Louis Napoléon d’accepter également un couronne, agaçant fortement le prétendant) ni de Vichy.
En novembre 1942, les Alliés débarquent en Afrique du Nord et reconnaissent l’Amiral Darlan, (Dauphin du Maréchal et présent alors à Alger au chevet de son fils) comme leur Haut-Commissaire dans la région. Darlan a devancé autant les émissaires de De Gaulle (comme le Général Giraud) que le Comte de Paris qui entendait profiter de cette occasion pour assurer le rôle lui-même.

Il débarque à Alger le 10 décembre 1942, reçu par Henri d’Astier de la Vigerie. Ce dernier lui annonce que l’Amiral Darlan a cristallisé les haines autour de lui dans la capitale de l’Afrique du Nord. Le nom du Comte de Paris serait sur toutes les lèvres pour lui succéder. Henri d’Orléans est enthousiaste et se met à recevoir diplomates et officiers militaires présents à Alger, devenue capitale de tous les complots. Les américains persistent à soutenir Darlan (surnommé « l’expédiant provisoire » contre De Gaulle. L’arrivée du représentant de Charles De Gaulle à Alger le 17 décembre est de bon augure pour le Comte de Paris puisqu’il s’agit de François d’Astier de la Vigerie, connu également pour ses positions monarchistes. Henri d'Astier de la Vigerie, en vint à dire qu'un seul personnage (par essence au-dessus des partis ) pourrait réconcilier les deux factions en présence et unir ainsi les fidèles de De Gaulle et ceux de Giraud. Pour lui, cet homme-là existait: c'était le comte de Paris. .
Les deux hommes se rencontrent le 10 décembre, le Comte de Paris parle de réconciliation nationale, ils tombent d’accord sur le projet de se débarrasser de Darlan au plus vite. La date fixée sera le 24 décembre.
3 jours auparavant, malade (?) Henri d’Orléans s’était retiré dans la banlieue d’Alger. Darlan va tomber sous les coups de Fernand Bonnier de la Chapelle.
Jeune monarchiste à peine âgé de 18 ans, Fernand Bonnier de la Chapelle a été tiré au sort sur un groupe de 5 et avec l’assurance qu’il pouvait agir en toute impunité. C’est l’Abbé Pierre-Marie Cordier qui va lui expliquer comment perpétrer l’attentat contre Darlan. La date du 24 décembre a été retenue. Bonnier de la Chapelle se fait absoudre de son futur pêché. A 15h35, au Palais d’Eté, une balle d’un vieux pistolet "ruby" 7,65 suffira à mettre fin à la vie du dauphin de Pétain. Maîtrisé et arrêté, il fut rapidement jeté en cellule.
Le 25 décembre, alors qu’Alger est en émoi suite à cet assassinat, il faut trouver rapidement un successeur à l’Amiral. Le Comte de Paris fait acte de candidature (et devient involontairement suspect dans cet assassinat ). Le Général Giraud, qui a les faveurs de De Gaulle, est encore en Tunisie. Le prétendant doit faire vite. Les américains refusent tout soutien au Comte de Paris (qui a annoncé aux autorités françaises en place qu’il « venait se mettre au service de son pays, non comme prétendant mais comme arbitre »). Au contraire, ils favorisent l’arrivée de Giraud à Alger le soir même et sitôt débarqué, il est nommé Haut- Commissaire.

Henri d’Orléans tente de sauver le jeune Bonnier de la Chapelle. Mais un rapide procès condamne le jeune royaliste à la mort et la sentence exécutée dans la foulée le 25 décembre. Les Américains avaient ordonné une enquête rapide et exigeaient de savoir si les Alliés avaient été mis au courant de l’attentat. Des dollars américains retrouvés dans les poches de Bonnier de la Chapelle avait orienté l’enquête vers D’Astier de la Vigerie.
Le lendemain, le Comte de Paris est reçu par Giraud. Le Haut- Commissaire est glacial et bien qu’il avoue ses penchants monarchistes au prétendant, il n’en reste pas moins condescendant avec l’héritier des Rois de France. Il déclare à Henri d’Orléans qui tente de le convaincre : « Un rassembleur qui s’appelle Henri de France ne camoufle pas aisément la personnalité du prétendant. Sa désignation passerait pour un essai de restauration (..) » et lui rappelle que la Loi d’exil est encore en vigueur. Le Comte de Paris sortira du Palais en colère.
Une enquête sur l’assassinat de Darlan est lancée sans que l’on trouve des preuves contre le Comte de Paris. Ce dernier est finalement expulsé d’Alger le 16 janvier 1943 (Astier de la Vigerie fut brièvement arrêté).
Il est toujours difficile de dire aujourd’hui si le Comte de Paris fut le commanditaire de l’assassinat de l’Amiral Darlan. Un arrêt de la chambre des révisions de la cour d’appel d’Alger, du 21 décembre 1945, réhabilita le jeune monarchiste qui jugea que l’acte perpétré avait été commis « dans l’intérêt de la libération de la France ».

Source : ICI



    

    
Fernand Bonnier de la Chapelle
    

L'émission sur Europe 1 de Franck Ferrand (en podcast) sur ce sujet :

ICI
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 12 Juin - 20:33 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Geneviève Lemmer
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 278
Localisation: Gironde

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 08:40 (2014)    Sujet du message: Le complot d’Alger (1942) - assassinat de l'Amiral Darlan Répondre en citant

Merci Mr Mavendorf, en effet cette page d'Histoire est assez peu connue.

Je permets de déposer le lien de l'Encyclopédie de l'AFN, des bénévoles ont écrit son Histoire, on y parle bien sur de l'Amiral Darlan :

http://encyclopedie-afn.org/AFN_et_la_2e_guerre_du_XXe_siècle


Revenir en haut
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 15:38 (2014)    Sujet du message: Le complot d’Alger (1942) - assassinat de l'Amiral Darlan Répondre en citant

Oui merci à vous cher ami, une page dont j'avais entendu parlé autrefois mais comme cette époque de notre Histoire n'est pas ma préférée, je n'y avais guère attaché d'importance. 
Je savais que le Comte de Paris n'était pas très clair et cela doit faire partie des gènes dans cette famille. Wink
_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Comte de Chinon
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 518
Localisation: Génelard
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Sam 14 Juin - 11:18 (2014)    Sujet du message: Le complot d’Alger (1942) - assassinat de l'Amiral Darlan Répondre en citant

Un complot Anglo-Gaullo-Orleaniste.
L'Amiral (personnage assez fascinant) gênait le Compte de Paris qui croyait être le sauveur de la France
Il gênait de Gaulle pour qui il aurait été un rival sérieux après le débarquement des Alliés en AFN car il avait à l'époque le soutien de des Américains.
Il y avait un contentieux entre les Anglais et lui pour des motifs politiques et militaires.
Aussi les Anglais ont financé l'opération, les Gaullistes ont donné l'idée et rassembler du monde et les Orléanistes ont donné l'assassin.
A noter qu'une tentative du même genre sera effectuée contre le général Giraud quelques temps plus tard.
Pour une analyse complète sur ce sujet je vous conseille la vie de Darlan par Hervé Couteau-Bégarie et Claude Huan, qui est la référence sur l'Amiral.
_________________
Comte de Chinon
Capitaine-Lieutenant des Gendarmes de la reine



Revenir en haut
Tournois
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 14 Juin - 12:30 (2014)    Sujet du message: Le complot d’Alger (1942) - assassinat de l'Amiral Darlan Répondre en citant

Dans Henri d'Orléans, comte de Paris (2001), Bruno Goyet évoque l'opportunisme du comte de Paris pendant la guerre, partisan d'une grande chouannerie au moment de l'effondrement de la République, très flou dans ses rapports avec le régime collaborationniste. Sous l'Occupation, le comte de Paris parvint à maintenir des canaux de diffusion du discours orléaniste, notamment à Vichy avec La Propagande monarchiste de Jean Loisy (Goyet, op. cit., pp. 264-265). L'auteur évoque aussi des liens entre le comte de Paris et les services secrets anglais sur l'éventualité d'une restauration de la monarchie française en Afrique du Nord qui serait partagée entre couronnes française et espagnole et se montrerait favorable aux Alliés dès son changement de régime politique (Goyet, op. cit., p. 266).

Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Mar 17 Juin - 14:45 (2014)    Sujet du message: Le complot d’Alger (1942) - assassinat de l'Amiral Darlan Répondre en citant

Lire "Mémoires d'exil"(sic) d’Henri d’Orléans. Ses parents (sous le patronyme Orliac) partis à Larrache(Maroc) sur une propriété offerte gracieusement par Alphonse XIII.

Almanach de l'Action Française 1930 pour l'Algérie(page 504):
président des sections d'Action française du département de Constantine: Mr Maurice de la Chapelle. Etrange que le chef de la maison d’Orléans ne connaisse pas cette famille...
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:46 (2016)    Sujet du message: Le complot d’Alger (1942) - assassinat de l'Amiral Darlan

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com