Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Archéologie
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 660

MessagePosté le: Mar 1 Oct - 08:07 (2013)    Sujet du message: Archéologie Répondre en citant


Genève, chantier de Saint-Antoine, vestiges exceptionnels.

Pour réaménager et sécuriser l’esplanade La Ville a décidé d’abaisser son niveau d’un mètre. Le Service cantonal d’archéologie a fait des sondages et ils espéraient que, dans cette zone-charnière entre la Vieille-Ville et les nouveaux quartiers, il y aurait des vestiges. Jean Terrier, l’archéologue cantonal ne cache pas sa joie: « Nous avons là une réserve archéologique unique en Suisse, préservée par l’aménagement, en 1537, du Mottet de Saint-Laurent. Il s’agit d’une plate-forme d’artillerie de 40 mètres par 40, sur laquelle étaient posés les canons qui défendaient Genève à l’est, côté Salève. » a t’il déclaré.

Par ailleurs, en dessous, les ruines du quartier romain qui s’étendait sur Saint-Antoine avant le IIIe siècle de notre ère; une église funéraire paléochrétienne, Saint-Laurent; et de nombreuses tombes avec leurs squelettes d’adultes et d’enfants. Depuis un an, c’est une combinaison de surprise. «C’est comme si toute la zone avait été gelée. L’aménagement du Mottet a protégé les états antérieurs et voici un «trésor archéologique» exceptionnellement conservé.

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Oct - 08:07 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 660

MessagePosté le: Lun 21 Oct - 17:43 (2013)    Sujet du message: Archéologie Répondre en citant

Un crane d'hominidé qui diminue la thèse de l"évolutionisme.

La découverte du fossile d'un crâne vieux de 1,8 million d'années paraît indiquer que les lointains ancêtres de l'homme appartenaient à une seule espèce, conclut jeudi une recherche qui vient alimenter le débat parmi les paléontologues sur l'histoire de l'évolution humaine.
_________________


Revenir en haut
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 21 Oct - 19:16 (2013)    Sujet du message: Archéologie Répondre en citant

Henryk a écrit:

Un crane d'hominidé qui diminue la thèse de l"évolutionisme.

La découverte du fossile d'un crâne vieux de 1,8 million d'années paraît indiquer que les lointains ancêtres de l'homme appartenaient à une seule espèce, conclut jeudi une recherche qui vient alimenter le débat parmi les paléontologues sur l'histoire de l'évolution humaine.


http://historizo.cafeduweb.com/lire/11306-crane-ebranle-histoire-humanite.h…
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 660

MessagePosté le: Sam 22 Mar - 22:27 (2014)    Sujet du message: Archéologie Répondre en citant

Fouilles à Alger sur la place des Martyrs(sic):
-une basilique ou le saint sacrifice de la messe se faisait jusqu'au V siècle, mosaïques mozarabes. Ainsi que des anciens quartiers forgerons rasés en 1832.
-nécropole byzantine du VII siècle.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 660

MessagePosté le: Sam 17 Oct - 22:37 (2015)    Sujet du message: Archéologie Répondre en citant

Découverte d'un cimetière à Lyon sur la colline de Fourvière

Il y a environ 600 sépultures, sur 2000 mètres carrés qui touchait une Eglise.

Ces fouilles révèlent de nombreuses informations sur la façon d'inhumer les morts lors de l'époque mérovingienne, dite paléochrétienne pour l'Inrap, environ 1 500 ans en arrière.

Que ces chrétiens, contemporains de Clovis, prient et intercèdent pour nous.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 660

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 16:40 (2015)    Sujet du message: Archéologie Répondre en citant

Une monnaie du roi Ézéchias retrouvée en Israël.


Le 2 décembre 2015, l’archéologue israélienne Eilat Mazar annonce avoir fait une découverte historique : l’empreinte du sceau d’un roi de la Bible, Ézéchias, qui régnait à Jérusalem quelque sept cents ans avant Jésus-Christ.

Voici ce que l’on peut lire sur ce sceau (ici en lettres hébraïques traditionnelles) :

לחזקׄיהו.אחׄ
ז.מלך.יהדׄ[ה]

Ce qui signifie : « À Ézéchias (fils de) Ahaz, roi de Juda ». Or, ce roi est mentionné dans la Bible à partir du second livre des Rois, chapitre 16, verset 20 : « Ahaz se coucha avec ses pères et fut enterré avec ses pères dans la cité de David. Ézéchias, son fils, régna à sa suite ».


Entre les registres supérieur et inférieur, le cachet du roi Ézéchias comporte deux motifs. Or, ceux-ci sont tout droit issus de l’Égypte : la croix ansée, appelée ânkh, représente la vie dans les hiéroglyphes égyptiens ; le soleil à son zénith, bardé de rayons et doté de deux larges ailes déployées en signe de protection, est l’une des principales divinités égyptiennes connue sous le nom de Rê (« celui qui fait »), associé plus tard à Atoum, dieu solaire créateur.


Dès le IIe millénaire avant J.-C., la Palestine est dans le giron du puissant empire d’Égypte. Ainsi a-t-on retrouvé, lors de fouilles archéologiques en Égypte, la correspondance entre le pharaon Akhénaton (XIVe siècle avant J.-C.) et le gouverneur de Jérusalem, un certain ʿAbdi-Khéba. Un demi-siècle plus tard, le pharaon Séti Ier érige une stèle à Beth-Shean (au nord d’Israël) sur laquelle il commémore ses victoires dans la région. L’influence de la civilisation égyptienne perdure des siècles durant, comme en attestent les nombreux objets égyptiens ou égyptisants découverts sur les sites archéologiques de la Palestine antique.

La découverte de cette empreinte confirme l’existence du roi Ézéchias de Juda quelque sept cents ans avant Jésus-Christ et, l’authenticité de l’empreinte du même sceau publiée il y a une dizaine d’années. Elle s’ajoute à la masse croissante de données archéologiques montrant la fiabilité du cadre historique général dans lequel s’inscrivent les récits bibliques pour le royaume d’Israël.

Elle permet ainsi de mieux comprendre les milieux de rédaction de la Bible hébraïque en les replaçant dans leurs contextes historiques.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 660

MessagePosté le: Mar 1 Mar - 09:51 (2016)    Sujet du message: Archéologie Répondre en citant

Sigillographie

Des traces de cheveux furent trouvés dans les cires des sceaux de Chilpéric, Pépin le Bref et Charlemagne.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 660

MessagePosté le: Lun 7 Mar - 22:13 (2016)    Sujet du message: Archéologie Répondre en citant

Le site du Baptême de Jésus( Al-Maghtas "Béthanie au-delà du Jourdain") vient d'être classé au patrimoine mondial. Que cela nous apporte l'Espérance dans de futurs conversions et de baptêmes.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 660

MessagePosté le: Sam 17 Déc - 09:46 (2016)    Sujet du message: Archéologie Répondre en citant

Une tablette vieille de 2000 ans, trouvée en Jordanie,  de format 10x10cm à anneaux, vient d'être réétudier. Le visage de Jésus Christ, y est représenté. Plusieurs aspects de la vie de Notre Seigneur, sont montrés sur les faces et rectos.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 660

MessagePosté le: Dim 18 Déc - 15:51 (2016)    Sujet du message: Archéologie Répondre en citant

Quels sont tous ces bio indicateurs archéologiques, que l'Inrap ne veut pas dévoiler?
_________________


Revenir en haut
nanabel
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2013
Messages: 80
Localisation: nancy
Religion: catholique
Féminin

MessagePosté le: Lun 19 Déc - 16:53 (2016)    Sujet du message: Archéologie Répondre en citant

Bonjour à tous,


En tapant la phrase postée par Henrik sur google, je tombe sur une multitudes de liens dont 90 % renvoient sur des sites sans intérêt, voire carrément de propagande pseudo-scientifique du style des magazines de télévisions, c'est-à-dire de « l'espace pour cerveaux disponibles ». Rien de sérieux.


Cependant j'aimerai avoir votre point de vue sur un document au format pdf, noyé dans la première page de ce que nous propose google. Le document s'intitule : « Muséum Histoire Naturelle : rapport d'activité 2012 ». Il faut se rendre à la page 19 pour lire un article intitulé : « L'éclat du roi. » qui révèle ceci :


« Une parure d’or et d’azur, aux couleurs du blason royal, symbolisant à la fois la Cour et le cosmos : voilà en toute simplicité à quoi ressemblait l’un des plus beaux joyaux de Louis XIV ! Un diamant bleu d’une taille initiale de 115 carats, le plus gros jamais découvert à ce jour. Son unique moulage, retrouvé au Muséum en 2007, avait déjà permis aux chercheurs d’identifier le diamant Hope, actuellement exposé à Washington, comme la pierre du roi de France, dérobée en 1792, réapparue à Londres en 1812, et malheureusement retaillée. Une équipe du département, en collaboration avec la Smithsonian Institution, ainsi que les universités de Stanford et de Washington, vient d’en apprendre un peu plus sur la couleur de cette pièce historique. Par des méthodes physiques de spectroscopie optique, les scientifiques ont en effet démontré qu’une multitude de facettes externes accentuaient le bleu de la gemme, tandis que d’autres, plus grandes, créaient l’illusion d’un soleil renvoyant sa lumière aux sept planètes gravitant autour de lui. Une vision cosmologique royale opposée à celle du Vatican ? Assez pour faire du diamant bleu un chef d’œuvre insoupçonné d’astronomie et de politique ! »


J'ai trouvé que cet article, pourtant provenant d'une institution réputée sérieuse, était non seulement lamentable sur la forme mais également faux sur le fond.


Connaissez-vous l'histoire du diamant bleu de la couronne ? L'article de wikipédia peut apporter quelques éclaircissements. En cliquant sur l'onglet « discussion » on peut s'amuser à constater comment certains participants, qui se disent correcteurs (mais ça ne doit pas être en orthographe), tentent, sous couvert de convivialité, de faire disparaître un article qui paraît non conforme à leur croyance républicaine mère de toutes les vertus. La tentative de censure est assez comique !


Ceci dit, pour répondre à Henrik, actuellement ce qu'on appelle les bio-indicateurs ne font pas parties des données prises en compte dans la datation des sites archéologiques. En fait il s'agit d'utiliser les méthodes des laboratoires en biologie et notamment sur les micros organismes pour répondre à 2 problématiques, l'une scientifique et l'autre politique.


Ce n'est pas que l'Inrap ne veut pas dévoiler tous les bio-indicateurs archéologiques, c'est que cette liste n'existe pas. N'importe quelle trace phytolithe ou micro-fossile peut servir de bio-indicateur dans l'identification bio-chimique d'un fossile organique (cela dépend de ce que l'on cherche à identifier). Dans cette affaire des bio-indicateurs archéologiques il est surtout question d'ouvrir de nouveaux champs d'explorations pluridisciplinaires entre archéologie et micro-biologie. C'est-à-dire créer un nouveau domaine universitaire en unissant science humaine et science du vivant. Cela peut paraître d'un premier abord encourageant, mais il suffit de gratter un peu la surface pour se rendre compte des intentions peu louables des communicants. Du point de vue des archéologues, certains diront que le dossier est sensible.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 660

MessagePosté le: Jeu 22 Déc - 10:36 (2016)    Sujet du message: Archéologie Répondre en citant

Je ne comprends pas votre obstination à mal orthographier mon pseudo...

Pour le diamant de la Couronne, le mot "cosmos" en grec a un autre sens. Que le diamant se retrouve à Londres, montrent la volonté de destruction de l'état royal français par des français de l'époque au ordre de ....,  puisque cet attribut royal n'a pas été protégé, par les pilleurs de tombes et d'objets d'art.

Les propos émis par le PDF, ne sont que des spéculations sur les impuretés du diamant, et ne sont que des considérations de personnes, soudoyées par les reflets des  couleurs du prisme révolutionnaire et gnostique. Le plus important à considérer, c'est l'atteinte au pouvoir royal.

L'article que qu'avait trouvé sur les bio indicateurs archéologiques, en milieu agricole, a disparu. Les recherches de L'INRAP, sur les trésors archéologiques, sont d'un rapport assez conséquent pour la masse monétaire dans le car ou l'or et l'argent trouvés n'ont aucun apport historique. Certains objets sont mêmes refondus, comme ce fut le cas dans la deuxième spoliation des biens de l’Église et de l'état en 1905, crise financière oblige, parce que la découverte devenue publique (exemple de la place Cadelade au Puy ou les fouilles n'ont duré que quelques jours), obligerait l'état ou ce qu'il en reste, à rendre des compte aux contribuables. Et je ne parle pas des corps profanés, dans beaucoup de ses recherches, dans les nécropoles religieuses.( Charniers du Mans)
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 660

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 17:22 (2016)    Sujet du message: Archéologie Répondre en citant

Ce pourrait bien être la plus ancienne scène de révélation ou dans un terme moderne d'anticipation, de la Nativité jamais découverte. En Egypte, entre la vallée du Nil et le plateau de Gilf el-Kebir, au Sahara, des géologue italiens ont dévoilé une peinture rupestre vieille de 5000 ans, soit 3 000 ans avant la naissance de Jésus-Christ.



Sur le plafond d'une cave rocheuse, des dessins couleur ocre représentant un homme, une femme et un bébé placé au dessus de leur têtes. Deux animaux entourent ce triptyque, au-dessus duquel se détache un symbole qui semble représenter un astre.


Crèche biblique ou simple illustration d'une famille néolithique d'il y a 5 000 ans ? Le géologue Marco Morelli a attendu une décennie avant de rendre publique sa trouvaille. Leur travail de groupe déduit que cette peinture murale de l'âge de pierre est unique, la scène ne fait pas partie d'une partie de chasse, mais se suffit à elle-même. Et que penser de ce bébé, placé entre ses parents, mais au-dessus de leurs têtes, comme en ascension spirituelle?


Source RFI.
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:34 (2017)    Sujet du message: Archéologie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com