Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

De la fiscalité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Ven 10 Oct - 14:23 (2014)    Sujet du message: De la fiscalité Répondre en citant

L'écotaxe, mesure si controversée, semble ne plus qu'être l'ombre d'elle-même, avant peut-être un nouveau rebondissement. Plus d'information ici:
http://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/0203847351493-…
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Dernière édition par FLF_BZH le Sam 18 Avr - 19:20 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 10 Oct - 14:23 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 11 Oct - 14:04 (2014)    Sujet du message: De la fiscalité Répondre en citant

N'est il pas préférable d'organiser les métiers avec le corps de métier et le souverain d'établir une Charte de fabrication sur la qualité des produits les nuisances etc. plutôt que de procéder comme le fait la république avec toutes ses taxes et impôts afin de pénaliser la production

Voici à ce propos ce qu'est réellement la république lien ci dessous .

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k73795k.r=christiannisme et franc maco…
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Lun 29 Déc - 01:15 (2014)    Sujet du message: De la fiscalité Répondre en citant

Mrs Walls et Mr Hollande, (voyage en voilier à St Pierre et Miquelon en classe environnementale?), soutiennent le monde ouvrier à Liévin, par leur paroles mais n'oublient pas les écos taxes de toutes sortes qui tombent dans leurs poches, dont la TIPP . Ce chef de parti, et premier ministre placé par la volonté arbitraire, d'un président, Mr Hollande, lui même élu à moins de 20 % de la République, ne peut pas être écouté. Si la masse médiatique, fait une montagne d'ouvriers triés sur le volet, comme pour la visite de Mr Sarkosy dans la cité ponote, cela n’arrange rien pour les habitants de Liévin. C'est avec de l'argent public que le premier ministre est allé voir des familles, c'est avec de l'argent public que l'on assure sa sécurité, pour faire de la propagande de parti sur le dos des "prolétaires".

Biens, rangs et discours politiques mal acquis ou requis, courent à la perte du pays, et des ouvriers.



Ceux [les élus] qui envahissent le pouvoir sont impuissants à tenir les promesses dont ils leurrent les peuples, après chaque crise sociale, parce qu’ils sont condamnés à faire appel à leurs passions au lieu de s’appuyer sur leurs vertus. Berryer l’a dit admirablement : « Pour eux, gouverner, ce n’est plus éclairer et diriger la pensée publique, quelle qu’elle soit ; il suffît de savoir la flatter, ou la mépriser, ou l’éteindre. »
[…] Pour la monarchie traditionnelle, gouverner, c’est s’appuyer sur les vertus de la France, c’est développer tous ses nobles instincts, c’est travailler sans relâche à lui donner ce qui fait les nations grandes et respectées, c’est vouloir qu’elle soit la première par la foi, par la puissance et par l’honneur.

voir  la  Leçon de démocratie
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Lun 29 Déc - 11:46 (2014)    Sujet du message: De la fiscalité Répondre en citant

Pour revenir à ce fruit pourri très juteux pour les politiques, qui ressemble à deux gouttes d'eau aux farines animales, ce sous-produit d'hydrocarbure, qui devait finir en déchet comblé comme les déchets radioactif, l'état trouve le moyen sur l'échiquier politique de le faire consommer, et de taper sur les consommateurs qui l'utilisent par des taxes. Extraordinaire tour de passe-passe, ou les citoyens votants, aiment être rançonné par ce totalitarisme-état, et ces citoyens votants, pour combler cette rançon étatique, jette le discrédit sur le passé qui est fautif, tel un enfant fait souffrir une bête.

C'est la hiérarchie de la haine, par le vol, le mensonge, la manipulation et l'instruction faussée de l'histoire. Ils utilisent la pensée maitresse de Voltaire: Jetez de l'ivraie et de la zizanie chez vos concitoyens, il en restera toujours quelque-choses qui vous serviront.

Plagiat des Cavaliers d'Aristophane


DÉMOSTHÈNE. --- Ô bienheureux marchand d’andouilles, viens, viens, mon très cher ; avance, sauveur de la ville et le nôtre.
LE MARCHAND D’ANDOUILLES. --- Qu’est-ce ? Pourquoi m’appelez-vous ?


DÉMOSTHÈNE. --- Viens ici, afin de savoir quelle chance tu as, quel comble de prospérité.
NICIAS. --- Voyons ; débarrasse-le de son étal, et apprends-lui l’axiome de la zizanie, quel il est. Moi, je vais avoir l’œil sur le voisin.


DÉMOSTHÈNE. --- Allons, toi, dépose d’abord cet attirail, mets-le à terre. et soit égoïste.

LE MARCHAND D’ANDOUILLES. --- Soit : qu’est-ce que c’est ?
DÉMOSTHÈNE. --- Homme heureux, homme riche ; aujourd’hui rien, demain plus que grand, chef de la bienheureuse Athènes.
LE MARCHAND D’ANDOUILLES. --- Hé ! mon bon, que ne me laisses-tu laver mes tripes et vendre mes andouilles, au lieu de te moquer de moi ?
DÉMOSTHÈNE. --- Imbécile ! Tes tripes ! Regarde par ici. Vois-tu ces files de peuple ?
LE MARCHAND D’ANDOUILLES. --- Je les vois.
DÉMOSTHÈNE. --- Tu seras le maître de tous ces gens-là ; et celui du Béarn, des ports, de l'artois ; tu piétineras sur l'ïle de France, tu casseras les stratèges, tu les enchaîneras, tu les mettras en prison ; tu feras la débauche dans les champs elysées.
LE MARCHAND D’ANDOUILLES. --- Moi ?


DÉMOSTHÈNE. --- Oui, toi. Et tu ne vois pas encore tout. Monte sur cet étal, et jette les yeux sur toutes les îles d’alentour.
LE MARCHAND D’ANDOUILLES. --- Je les vois.
DÉMOSTHÈNE. --- Eh bien ! Et les entrepôts ? Et les navires marchands ?
LE MARCHAND D’ANDOUILLES. --- J’y suis.
DÉMOSTHÈNE. --- Comment donc ! N’es-tu pas au comble du bonheur ?
Maintenant jette l’œil droit du côté de la Côte d'Azur, et l’œil gauche du côté de l'Atlantique.
LE MARCHAND D’ANDOUILLES. --- Effectivement ; me voilà fort heureux de loucher !
DÉMOSTHÈNE. --- Mais non : c’est pour toi que se fait tout ce trafic ; car tu vas devenir, comme le dit cet oracle, un très grand personnage.


LE MARCHAND D’ANDOUILLES. --- Dis-moi, comment moi, un marchand d’andouilles, deviendrai-je un grand personnage ?
DÉMOSTHÈNE. --- C’est pour cela même que tu deviendras grand, parce que tu es un mauvais drôle, un homme du parlement, un impudent.
LE MARCHAND D’ANDOUILLES. --- Je ne me crois pas digne d’un si grand pouvoir.


DÉMOSTHÈNE. --- Hé ! hé ! pourquoi dis-tu que tu n’en es pas digne ? Tu me parais avoir conscience que tu n’es pas sans mérite. Es-tu fils de gens beaux et bons ?
LE MARCHAND D’ANDOUILLES. --- J’en atteste par ma taille, je suis de la canaille.
DÉMOSTHÈNE. --- Quelle heureuse chance ! Comme cela tourne bien pour tes affaires !
LE MARCHAND D’ANDOUILLES. --- Mais, mon bon, je n’ai pas reçu la moindre éducation ; je connais mes lettres, et, chose mauvaise, même assez mal.
DÉMOSTHÈNE. --- C’est la seule chose qui te fasse du tort, même sue assez mal. La démagogie ne veut pas d’un homme instruit, ni de mœurs honnêtes ; il lui faut un ignorant et un infâme. Mais ne laisse pas échapper ce que les loges te donnent, d’après leurs idées. […]
LE MARCHAND D’ANDOUILLES. --- Oui, l’oracle me désigne ; mais j’admire comment je serai capable de gouverner une démocratie.
DÉMOSTHÈNE. --- Tout ce qu’il y a de plus simple. Fais ce que tu fais brouille toutes les affaires comme tes tripes ; amadoue tes mots en l’édulcorant par des propos de cuisine : tu as tout ce qui fait un démagogue, voix canaille, nature perverse, langage des halles : tu réunis tout ce qu’il faut pour gouverner. Les loges sont pour toi, y compris celle de la tête de veau.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Lun 29 Déc - 15:14 (2014)    Sujet du message: De la fiscalité Répondre en citant

Mr Walls par de "sacrifices" pour trois ans encore pour les adeptes à sa république. Il devrait payer une taxe pour l'utilisation de mots chrétiens. Les français, en particulier ceux qui travaillent, patron ou ouvriers, n'ont plus d'argent.

Le pays est au bord du gouffre. Les actions militaires pour quelques grammes de minerais, coûtent le salaire des quelques personnes qui travaillent en France. Qu'ils, les élus, échangent leurs  privilèges, et les redonnent aux nobles, qui doivent mieux gérer les budgets familiaux, que la politique familiale du président des oligarques, et de leur parlementeurs, vides de lois.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Mer 7 Jan - 00:36 (2015)    Sujet du message: De la fiscalité Répondre en citant

et fiscalité à la hausse pour 2015?
_________________


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Sam 18 Avr - 19:19 (2015)    Sujet du message: De la fiscalité Répondre en citant

Une liste de taxes et impôts en vigueur présentement:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_impôts_et_taxes_français
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Mer 22 Avr - 15:35 (2015)    Sujet du message: De la fiscalité Répondre en citant

Suites de l'affaire de l'"écotaxe":

http://www.ouest-france.fr/letat-va-faire-demonter-les-portiques-pour-16-mi…
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Ven 24 Avr - 15:58 (2015)    Sujet du message: De la fiscalité Répondre en citant

Ce n'est pas en augmentant les taxes que la pollution sera moins visible. L'écho taxe ne serait bonne que pour dissuader les poids lourds venant de l'Est de passer par
l'Alsace et la Lorraine déjà trop polluées.
_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Mar 26 Juil - 12:27 (2016)    Sujet du message: De la fiscalité Répondre en citant

Libération fiscale en France dans trois jours, plus tard qu'en Belgique cette année. Voir ici par exemple:

http://www.lefigaro.fr/impots/2016/07/25/05003-20160725ARTFIG00302-la-franc…
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Jacques.Cathelineau
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2016
Messages: 28
Localisation: Belgique et Vendée
Religion: Chrétien
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Juil - 08:38 (2016)    Sujet du message: De la fiscalité Répondre en citant

La fiscalité est une vaste entreprise de vol qualifié. On prend dans la poche du citoyen, du patronat, des corporations pour asservir pus encore à l'Etat. 


Quand on sait d'où vient la République, elle qui se plaignait des surtaxes de Louis XVI et des famines et du reste, s'est résolument bien rattrapée en la matière et avec quel cynisme.


On assiste à l'enterrement de tout l'économie locale, régionale et nationale sous le couvert d'austérité et ça, c'est la politique socialiste. Il faut lire Orwell ou d'autres auteurs ayant traité ces sujets pour se rendre compte. Mais vous semblez tous ici très au fait de la question et c'est une bonne chose. 


Valls et sa clique ne sont que des fossoyeurs pas même capable d'admettre qu'ils conduisent la France sous l'ère Germinal.  


Mais que les français se rassurent, en Belgique, c'est pis encore.
_________________
Utrique Fidelis.


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Juil - 21:48 (2016)    Sujet du message: De la fiscalité Répondre en citant

Sous Louis XVI, le jour de libération fiscale n'était qu'au 15 janvier, donc très loin d'aujourd'hui.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:46 (2016)    Sujet du message: De la fiscalité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com