Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Article pour avis
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Minervalis
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2012
Messages: 229
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Nov - 18:04 (2014)    Sujet du message: Article pour avis Répondre en citant

Chers amis,

Entendre parler de "Droits" me hérisse de plus en plus dans le contexte actuel, à tel point qu'aujourd'hui, n'y tenant plus, j'ai rédigé un petit article pour faire le point sur "L'idolâtrie du Droit". Je voudrais vous le soumettre ci-dessous pour avis et remarques. Merci à vous par avance, y compris pour votre indulgence.

L'Idolâtrie du Drouhat

Nous écrivons ici "Drouhat" pour bien mettre en valeur l'emphase avec laquelle ce mot doit être prononcé: la bouche doit être avancée en cul de poule, de manière à paraître en être pleine et que rien d'autre n'en puisse sortir, comme l'oeuf de la poule, que l'évocation de drouhats multiples et variés: "J'ai le drouhat...", "nous exigeons le drouhat..." sont les formules clef de cette fin de civilisation d'arriérés mentaux, de profiteurs égoïstes et d'individualistes forcenés. Je n'évoquerai même pas la question des "devoirs" avec lesquels on pensait jadis pouvoir équilibrer les drouhats: elle ne se pose même plus, le terme semble être définitivement tabou.

Qu'est-ce que le Drouhat ? C'est l'autorisation accordée aux individus par l'autorité régissant de fait leur vie (de nos jours l'autorité civile: l'Etat) de se comporter d'une certaine manière, édictée par une règle juridique.

Cette régulation n'est pas intrinséquement illégitime: toute société, même animale, fonctionne avec des règles de comportement; chez les animaux, ces règles sont des instincts gravés dans la nature de l'animal, et dans les sociétés humaines ces règles découlent des impératifs édictés par la conscience morale. La question est seulement de savoir si les Drouhats sont vraiment des créations de la conscience morale ?

Pour cela, il faut d'abord déterminer la nature et l'étendue de la conscience morale; et il est évident que celle-ci dépend du degré d'évolution spirituelle de l'homme: il est clair que pour que sa conscience morale soit pleinement efficiente, l'homme doit avoir conscience de sa place dans la nature, et partant, de ce qui lui est loisible et de ce qui lui est interdit. En particulier, il devrait réaliser que c'est précisément en raison de cette place que tout ne lui est pas permis, mais nous y reviendrons.

A l'homme qui réfléchit, il apparaît évident que le Drouhat est par nature totalement étranger au monde réel: par exemple, le malade qui se meurt d'une infection a beau jeu de vouloir opposer son prétendu "Drouhat à la vie" aux microbes et bactéries qui l'affaibliront jusqu'à la mort. Il peut le crier, le vociférer, mander des avocats, rien n'y fera: L'homme en tant que créature n'a aucun Drouhat qu'il tienne de la Nature et qu'il puisse lui faire respecter. On voit déjà ici le ridicule de l'intitulé de la fameuse "Déclaration des Drouhats de l'Homme et du Citoyen", qui aurait dû se limiter (pour n'apporter que cette critique de forme, sans considération du fond) à "Déclaration des Droits du Citoyen".

Car l'homme ne peut donc créer des Drouhats efficace que dans ses rapports avec lui-même, au sein de la société humaine. Pour reprendre l'exemple précédent, le fameux et emphatique "Drouhat à la Vie" du malade devient alors simplement le "Drouhat d'être soigné dans toutes les règles de l'art": Un Drouhat qui sort du cadre de la société et qui voudrait s'adresser à la Nature est en effet dépourvu de légitimité et d'objet. Longtemps cela n'a pas posé de problème, car les exigences égocentriques des individus, qui étaient d'ailleurs moins fortes que de nos jours, étaient de plus au delà des possibilités technologiques de la société; tel n'est plus le cas aujourd'hui.

Par exemple, le "Drouhat à l'enfant" aurait été invoqué en vain jadis par des couples stériles, qui devaient se contenter d'adopter des enfants conçus par d'autres: mais la médecine moderne peut désormais implanter chez la femme des embryons génétiquement issus des deux parents. Ce cas est particulièrement intéressant, car il n'a jamais été ressenti par la conscience morale collective comme une atteinte aux lois de la nature, mais plutôt comme une aide, les parents étant les mêmes que s'il n'avait pas fallu d'intervention médicale pour arriver à la naissance, et le patrimoine génétique de l'enfant étant inchangé. Et pourtant il est impossible de ne pas voir là la brèche par laquelle se sont engouffrés les désirs les plus égocentriques et antinaturels.

Car du soin de la stérilité on passe insensiblement à la procréation médicale assistée, la gestation pour autrui, et cela non seulement pour des couples qui ont vocation naturelle à avoir un enfant, mais ensuite, n'appelons pas cela des couples, à des binômes homosexuels: la prééminence de la technologie dans notre société a, dans ce domaine comme dans les autres, amené la masse à penser que quelque chose de possible devient ipso facto souhaitable, puis légitime et enfin doit être pratiqué pour lui-même, presque sans aucune autre considération, notamment éthique: seule compte la satisfaction du besoin individuel, outrageusement flatté par le monde politicien.

Car l'octroi de Drouhats est évidemment un moyen important de s'assurer des voix électorales dans un régime démocratique. Combien existe-t'il par exemple d'homosexuels capables de reconnaître honnêtement que, n'ayant pas le goût de s'unir au sexe opposé, ils sont infondés à recevoir les fruits d'un commerce auquel ils ne sauraient prendre part, alors que les sirènes des politocards leur proclament tous les jours que leur "Drouhat à l'enfant" est légitime compte tenu de l'absurde "égalité" qui doit leur être reconnue dans une société parfaite ?

Dans le "Drouhat à l'enfant" comme dans le "Drouhat au mariage", il est aisé de voir que les règles sociales édictées par l'autorité civile sont en complète contradiction avec les valeurs que peut révéler la conscience morale telle que nous l'avons définie plus haut: cela n'a rien à voir avec l'égalité entre les hommes; cela concerne l'aveuglement de l'homme, qui s'y affranchit totalement de la nature et s'affiche ouvertement en conflit avec elle, y refusant sa place et la soumission à ses lois. Cela seul suffirait à répondre aux tenants irresponsables du "mariage pour tous", qui prétendent qu'accorder ce Drouhat à certains ne retire rien aux autres, que leur argument est erroné et fallacieux; car Néron a beau dire "épouser" Sporus, cela n'en fait pas un mariage pour autant; et baptiser d'un tel nom, qui recouvre et décrit la profonde harmonie du monde, une bouffonnerie grossière dictée par ce qui en est la parfaite et piteuse antithèse, l'égarement individuel, attente aux valeurs morales de toute la race humaine.

Et nous n'en sommes qu'au début: tout devenant légitime, il ne pourra pas y avoir de limite. On voit d'ici se profiler le "Drouhat à la polygamie" (au nom du respect des cultures), le "Drouhat à l'inceste" (cela est à l'étude en Allemagne), pour ne pas parler du "Drouhat à l'euthanasie". Vers quelles aberrations nous dirigeons-nous à toute allure les yeux bandés ? Le "Drouhat au viol" ? Le "Drouhat à la nécrophilie" ? Le "Drouhat au meurtre" (préconisé par Jacques Attali concernant les vieillards)?

L'autorité civile montre ici une de fois de plus sa faillite, son incapacité à fournir des règles harmonieuses à la vie sociale dès lors qu'elle croit pouvoir en trouver les fondements en elle-même et non dans la conscience d'un ordre supérieur; et non seulement cela, mais il est aisé de voir que de telles règles ne peuvent conduire qu'à la destruction de la société: J'ai lu ce matin dans un journal la déclaration d'un de ces politocards imbéciles occupés à nous mener à notre perte qui disait: "l'important, c'est que la société avance". Passons sur cette image totalement fausse de la marche inéluctable du progrès qui conduit toujours à un avenir radieux, tout changement étant selon eux forcément un progrès. Cette "avancée" ne pouvait évidemment se faire dans son esprit qu'en accordant aux individus de plus en plus de drouhats. Pas un de ces crétins criminels ne songe que dans une société où tout le monde a tous les drouhats, celle-là même qu'ils projettent, la société, justement, construction humaine, n'existe plus, parce que l'ensemble des drouhats que les individus exercent se confond alors avec les instincts primitifs qu'il appartient aux hommes de réfréner grâce à leur conscience morale et qui a, dans cette hypothèse, totalement disparu.

Espérons que nous n'aurons pas à passer par cette phase terrible de totale anarchie pour que les hommes réalisent enfin la place qui revient au Sacré et la lui redonnent dans une société qui ne peut pas être sans lui.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 19 Nov - 18:04 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 755
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 14:28 (2014)    Sujet du message: Article pour avis Répondre en citant

Texte intéressant je dois dire et qui résume assez bien la situation.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Minervalis
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2012
Messages: 229
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 14:39 (2014)    Sujet du message: Article pour avis Répondre en citant

Ah merci ! je commençais à désespérer d'avoir un avis !

Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 23:47 (2014)    Sujet du message: Article pour avis Répondre en citant

Merci pour votre publication Minervalis. Wink Votre article est intéressant, et pousse le lecteur à se pencher sur l'absurdité du "Drouhat" sans limites, ni devoirs...

Minervalis a écrit:

"J'ai le drouhat...", "nous exigeons le drouhat..." sont les formules clef de cette fin de civilisation d'arriérés mentaux, de profiteurs égoïstes et d'individualistes forcenés. 

Une petite remarque peut être sur votre introduction. "Arriérés mentaux" : est je pense mal choisi, un peu trop fort pour faire passer la suite de votre développement. Un mot, une simple expression, peuvent parfois heurter la sensibilité d'un lecteur potentiel, ce qui serait tout de même dommage de s'arrêter à cette ligne sans prendre la peine de lire la suite.

Que pensez vous de : "cette fin de civilisation présentée comme étant à la pointe du progrès, de profiteurs égoïstes et d'individualistes forcenés". ?
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 00:09 (2014)    Sujet du message: Article pour avis Répondre en citant

Si vous avez l'écriture facile, n'hésitez pas à proposer vos services à la Gazette Royale, organe de presse de l' UCLF, nous avons toujours besoin de rédacteurs.


_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Biniou
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2012
Messages: 12
Localisation: Lorient
Religion: Chrétien celtique
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 00:09 (2014)    Sujet du message: Article pour avis Répondre en citant

Je le découvre seulement maintenant, et j'applaudis des deux mains (c'est plus facile). Tout y est très bien dit et reflète parfaitement la dérive de la société actuelle.
_________________
Le biniou, c'est plus fou !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 00:18 (2014)    Sujet du message: Article pour avis Répondre en citant

Eh bien ! Je crois que je ne pourrait désormais plus écrire "drouhat" autrement qu'ainsi...  Laughing

En quelques paragraphes vous parvenez à faire un tour d'horizon dénonçant les graves atteintes à l'intégrité de l'Homme par tous ces prétendus drouhats.

Vos exemples sont simples et percutants. C'est un bon article pour bousculer les gens de manière objective sur un sujet qui déchaîne toutes les passions.
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
henri
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 223
Localisation: SUD
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 02:07 (2014)    Sujet du message: Article pour avis Répondre en citant

Le Droit pour moi c'est la droiture, la rectitude donc ! c'est un concept qui doit oeuvrer dans le sens de la Tradition, : protéger ce qui est légitime, et conforme à l'intérêt public. En ce sens il se situe hors du champ de ce que l'on appelle la "politique", mais comme il n'a de force que s'il est soutenu par l'Etat, il est en permanence menacé par les tribulations qui affectent le monde politique, à moins qu'il n'y ait une instance pérenne régulatrice et souveraine, donc une Monarchie légitime, héritière de la Tradition. 
_________________
Dans l'attente de la Restauration !.


Revenir en haut
debonvouloiretloyaute
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2012
Messages: 41
Localisation: Bretagne
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 06:02 (2014)    Sujet du message: les "Drouhats"... Répondre en citant

Idea   depuis longtemps, déjà, sur le sujet,  j'ai rangé dans un coin de ma mémoire une formulation pragmatique et acceptable pour tout le monde,
       ou à peu près, des "Droits" :


        Pour chacun dans la vie, en définitive, il n'y a "pas de droit " Il n'y a que "des possibilités" liées au temps, aux circonstances. en rapport à la 
        personne considérée.


        C'est sans prétention, et j'espère non biaisé avec la Vérité de la vie naturelle et surnaturelle.






   Okay       Vive DIEU, Vive le Roi très chrétien son Lieutenant.
_________________
Debonvouloiretloyaute / Ad majorem Dei gloriam !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 10:27 (2014)    Sujet du message: Article pour avis Répondre en citant

Le drouat ? quel droit, certainement pas le notre mais en priant, souhaitant que nous aussi un jour nous pourrons dire : "nous avons le droit ". Smile
Bon article qui montre bien la France actuelle sous la tutelle de la gueuse.
_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Minervalis
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2012
Messages: 229
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 13:14 (2014)    Sujet du message: Article pour avis Répondre en citant

Je vous présente à tous mes sincères remerciements pour vos avis et encouragements. Chers Mavendorf et Brisaux, en tant qu'autorités du forum et dont nous pouvons tous constater depuis longtemps le farouche dévouement à la cause qui nous est chère, il m'importait particulièrement de recueillir votre assentiment. Je suis comblé.

Je reconnais que je suis un peu trop prompt à m'enflammer sur certains sujets et vous avez raison, je vais remplacer "arriérés mentaux", qui a dépassé ma pensée, par "imbéciles" (car la masse est aujourd'hui incapable de raisonner sainement; et puis cela sera une fine allusion à la phrase de Balzac sur l'imbécillité que produisirent les événements de la révolution sur les âmes innocentes) et intégrer votre suggestion. La phrase devient alors "sont les formules clefs cette fin de civilisation qui, se vantant d'être à la pointe du progrès, est constituée d'imbéciles, de profiteurs égoïstes et d'individualistes forcenés".

Comment est né ce texte ? En raison de l'énorme difficulté que nous devons surmonter de nos jours pour justifier les choses les plus naturelles et les plus évidentes, la dernière attaquée en date par l'autorité civile étant évidemment la nature du mariage: pour ne prendre que cet exemple, c'est l'évidence même qu'un mariage ne peut être qu'entre homme et femme, découlant de la loi naturelle, qui a volé en éclats dans les esprits frappés de confusion par des années de sécularisation et de propagande de la part des gouvernants issus de la classe commerçante et industrielle, qui ont d'abord fait du mariage un contrat comme un autre, puis révocable à merci, avant de le rendre dernièrement applicable entre n'importe qui. Nous ne pouvons plus aujourd'hui défendre l'ordre naturel parce qu'il est naturel: les esprits de nos contemporains ne sont plus accessibles à l'évidence des choses qui nous dépassent; il faut pour espérer les frapper montrer l'absurdité foncière de leur système de valeurs ainsi que les contradictions et les catastrophes qu'il induit. Je me suis donc écrit ce texte en guide d'argumentaire, et j'espère que cela pourra être utile à plus d'un qui aurait à se confronter à un progressiste.

Vous me faites beaucoup d'honneur en me suggérant de pousser la porte de cette vénérable institution de la Gazette Royale ! J'ai peut-être des qualités d'écriture et de synthèse, mais quand je vois le niveau remarquable de ses publications, j'en suis hélas très loin!

J'espère pouvoir vous parler prochainement du fétichisme de la démocratie...


Revenir en haut
propatria
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 370
Localisation: Limousin
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Nov - 10:05 (2014)    Sujet du message: Article pour avis Répondre en citant

Bonne analyse de Minervalis ,mais tout cela provient des institutions de la république,
*les droits de l'homme et du citoyen
*le décret d'Allarde et la loi le Chapelier de 1791
*la disparition des corps intermédiaires
*le laïcisme (tout ce vau, le bien et le mal )
Tout cela représentant le commerce des politiciens ou des parti d'ont nous n'avons nul besoin
Donc à DIEU et au ROI.
_________________
« La Contre-révolution ne doit pas être une révolution contraire, mais le contraire de la Révolution. »


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Minervalis
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2012
Messages: 229
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Nov - 13:16 (2014)    Sujet du message: Article pour avis Répondre en citant

La république est le régime paravent utilisé par la bourgoisie pour confisquer et garder le pouvoir en vue d'accroître son enrichissement et d'asseoir sa puissance. Elle repose sur quatre principales impostures ou manipulations:

Première manipulation: Diviniser le peuple (l'homme) pour le rendre source légitime du pouvoir -> Déclaration des Droits, Théorie de la nation, de la souveraineté nationale.

Deuxième manipulation: faire en sorte que le peuple croie exercer le pouvoir -> Régime républicain, mandats électifs, assemblées délibérantes constituantes ou législatives.

Troisième manipulation: faire en sorte que le peuple croie que c'est dans son intérêt -> abolition des règles contraignantes, par exemple, dans le domaine économique, des corporations (Décret d'Allarde loi Le Chapelier etc...)

Quatrième manipulation: occuper le peuple en lui permettant de satisfaire sans limites tous ses instincts primitifs (relativisme moral) et l'intoxiquer par une propagande républicaine constante fondée sur des mensonges, des omissions, des inexactitudes (falsification de l'Histoire, mais aussi du présent grâce aux mass media).


Revenir en haut
Melchior
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2013
Messages: 31
Localisation: Vivarais
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Nov - 21:21 (2014)    Sujet du message: Article pour avis Répondre en citant

Bonjour Minervalis et merci pour vos interventions.
Rafraichissantes, mais si je puis me permettre, je n'écrirai pas drouhat après le second paragraphe.
Je trouve très amusant, et donc une bonne accroche la définition-prononciation de drouhat, mais ensuite, son utilisation dans le texte ne permet pas de faire le lien ave le mot qui est dans la bouche de tous, y compris celles des enfants. Savez-vous qu'à l'école primaire chaque année on fait fêter la journée du "droit des enfants" aux petits avec exercice pratique d'inventer de nouveaux "droist" (surtout n'arrêtons pas le "progrès").
Bref, une simple mise entre-guillemet permettrait de mieux identifier le concept avec ce que l'on lit quotidiennement (je veux évoquer ici la mémoire visuelle inconsciente).


Par ailleurs, votre dernières intervention sur les quatre escroquerie est plus originale. N'hésitez-pas à la développer!


Cordialement, Melchior
_________________
SERVAT ODOREM
"Il y aura toujours plus de liberté dans la plus autoritaire des monarchies que dans la plus libérale des démocraties libérales."


Revenir en haut
Minervalis
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2012
Messages: 229
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Nov - 21:50 (2014)    Sujet du message: Article pour avis Répondre en citant

Merci Melchior pour votre message et votre soutien.

Ma foi, pour la graphie du mot "droits", qui s'est imposée à moi pour tout le texte en raison du mépris dans lequel je tiens ce vocable dévoyé, peut-être avez-vous raison: cela dépend en fait du public auquel on s'adresse; je conçois que la provocation serait peut-être un peu forte pour des gens qui ne sont pas dans nos convictions.

J'ignorais cette incroyable stupidité de "l'invention des droits" qu'on fait pratiquer à des enfants innocents, et je vous remercie de me l'apprendre; cela ne fait que rajouter de l'eau à mon moulin quand je dis que le système des droits n'a aucune limite concevable.

Sur les autres manipulations, impostures ou escroqueries, l'idée m'en est venu en lisant le message de Propatria. Comme je l'ai expliqué, j'essaye de systématiser ma pensée pour me forger des arguments propres à dérouter ou désarçonner l'adversaire: je suis convaincu qu'une fois dissipé le nuage de fumée des arguments de la propagande républicaine, l'homme ne peut que revenir à la saine raison et aux valeurs naturelles; mais il faut pour cela mettre l'adversaire "Knock-out", comme disait Montherlant, avec des idées claires, percutantes et auxquelles il n'est pas préparé. Les idées que j'ai données ici ne sont qu'une ébauche pour des articles futurs (peut-être).


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:38 (2016)    Sujet du message: Article pour avis

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com