Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Bienheureux Martyrs de Septembre († 1792)
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire de l'Eglise
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Sep - 20:27 (2013)    Sujet du message: Les Bienheureux Martyrs de Septembre († 1792) Répondre en citant

Je profite de l'évocation de cette terreur révolutionnaire, pour vous raconter ce que j'ai entendu ce midi sur Rmc Info. L'ex-ministre de l'écologie, Delphine Batho déclare au sujet de la crise syrienne et de l'utilité d'y intervenir que comme le déclarait Edgar Morin (Edgar Nahoum) il avait fallu passer par la terreur pour instaurer en France la démocratie !!! Il faut donc comprendre que le massacre d'innocent ou de proche du régime est nécessaire pour instaurer une soi-disante démocratie, la religion des droits de l'homme. Au final c'est ça être une femme et un homme de gauche !
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Sep - 20:27 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ARLOING
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2012
Messages: 17
Localisation: St-Amand-les-Eaux (59)
Religion: Catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Sep - 20:35 (2013)    Sujet du message: Les Bienheureux Martyrs de Septembre († 1792) Répondre en citant

DAUBOEUF a écrit:
bien triste cette république ,et ces intervenants,ils sont guère mieux ceux de maintenant ,où va t-on ?





Cela n'a guère de rapport avec le sujet mais l'occasion faisant le larron (j'espère que notre modérateur me pardonnera), voici une petite précision pour DAUBOEUF :


La miniature que vous utilisez est la version moderne dessinée par M. Frédéric LUZ pour la famille d'Orléans.
M. LUZ dit, sur son site, être "Conseiller Héraldique de Mgr le Comte de Paris, Chef de la Maison Royale de France"   Exclamation Exclamation  
Autant vous dire qu'ici, vous ne trouverez personne pour soutenir cette titulature. La maison d'Orléans devant porter une brisure (le lambel d'argent) pour la différencier de la maison de Bourbon représentée par notre bien aimé roi Louis XX, seul légitime pour porter les armes pleines de France.


Il aurait donc dû faire figurer sur les armes qui a dessinées le lambel des Orléans. Je pense qu'il s'agit d'un "oubli bien involontaire"  Very Happy


Cordialement


Claude
Mon âme à Dieu, mon cœur au Roi !
_________________
« Un souverain ne saurait rien faire de plus utile que d'inspirer à sa nation une grande idée d'elle-même. » Louis XVI


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Francatho
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2012
Messages: 242
Religion: catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Sep - 21:06 (2013)    Sujet du message: Les Bienheureux Martyrs de Septembre († 1792) Répondre en citant

Et pourtant Danton a droit à sa statue martiale et va-en-guerre à l'Odéon de la part d'une république reconnaissante.. Il suffit de taper Monuments à Danton Paris VIème....pour s'en rendre comtpe ....


Bannir


Revenir en haut
royaliste nord-ouest
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 58
Localisation: calais
Religion: catholique
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Sep - 21:22 (2013)    Sujet du message: Les Bienheureux Martyrs de Septembre († 1792) Répondre en citant

Par tout les temps et qu'importe les circonstances, l'homme à toujours été un loup pour l'homme. L'homme se perd quand il n'est plus sur le chemin du salut ...      
_________________
M.Lebas


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Baudrier
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2013
Messages: 102
Localisation: Paris
Religion: néant
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Sep - 22:03 (2013)    Sujet du message: Les bienheureux martyrs de septembre Répondre en citant

La bibliographie est immense :
 
Madeleine Marsat, Fournier l'Américain et les massacres de Septembre, R. Hist. de Versailles, janv.-mars 1926, 52-65
 
Antonin Dubost.- Danton et les massacres de septembre, La Révolution Française, 1884, juillet-décembre, pp. 166-170 ; 193-218 ; 352-359 ; 385-405 ; 511-533
 
Revue du Clergé français, 1er avril 1917 : E. Mangenot, Cause du martyre des victimes de septembre, 5-53 [Contrairement à la thèse de l'abbé Misermont, le serment qu'on exigeait d'eux était celui de la Constitution civile du clergé et non pas le serment de Liberté-Egalité]
 
Bégis (Alfred).- Les Massacres de septembre 1792 : Arrestation des prêtres et des séminaristes de Saint-Sulpice, à Issy ; leur emprisonnement à l’église des Carmes, Société d’Histoire Contemporaine. Neuvième assemblée générale tenue le mardi 30 mai 1899, pp. 14-28
Claude Lazowski (p. 15) Pierre Duplain, Jourdeuil, Deforgues, Lenfant, Guermeur, Duffort, Nicolas Jovin (p. 17)
 
Barthou (Louis).- Danton et les massacres de Septembre, La Revue de Paris. 39ème année, Tome premier, janvier-février 1932, livr. du 15 janvier 1932, pp. 241-273 
 
Revue de Synthèse. Tome onzième. Synthèse historique VI février-décembre 1936 (Tome 56 de la Revue de Synthèse Historique), tome XI, n° 1, février 1936
Dans les "Ouvrages reçus et notules critiques" : Bréteaudeare (Léon), Un martyr de la Révolution, le bienheureux Pierre-René Rogue, prêtre de la mission (1758-1796), 2e éd., Desclée de Brouwer et Cie, 1934, in-8°, 152 p. Prêtre réfractaire de Vannes où il était né et fut exécuté le 2 mars 1793." (p. 103)
                                        tome XI, n° 2, juin 1936
Fébvre (Lucien).- Les massacres de Septembre: une monographie générale, pp. 165-171
  
  Pierre Baudrier    


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 5 Sep - 20:19 (2013)    Sujet du message: Les Bienheureux Martyrs de Septembre († 1792) Répondre en citant

Conférence lundi 7 octobre 2013 à 19H00 : Les massacres de septembre 1792
Lieu D.R.A.C 8 bis rue Vavin 75006 Paris (Métro Vavin)


Les massacres de septembre 1792, par Monsieur l'Abbé Nicolas Portail, professeur à l'institut Saint Pie X.



http://beaudricourt.hautetfort.com/archive/2013/09/05/conference-les-massacres-de-septembre-1792-5156928.html
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Baudrier
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2013
Messages: 102
Localisation: Paris
Religion: néant
Masculin

MessagePosté le: Jeu 5 Sep - 20:57 (2013)    Sujet du message: Les bienheureux martyrs de septembre Répondre en citant

Suite de la bibliographie :


Feuilles d'histoire.- 1er juillet 1911 : A. Grün, Sergent et les massacres de septembre
 
Mathiez (Albert).- Le 10 août et les massacres de septembre, Annales Révolutionnaires, 1922, pp. 422-3
 
  La Revue des Études Historiques de 1923
Comte Mareschal de Bièvre.- Les massacres de septembre à Meaux, pp. 45-70
    Les massacres de septembre eurent lieu également à Reims, Vimoutiers, Meaux, Charleville, Gisors, Caen, Alençon, Couches, Tullin, Laigle, Gacé, Lyon et Versailles.
Mathorez (J.).- La pénétration allemande en France au XIXe siècle. Notes démographiques, Revue des Études Historiques, 1923, pp. 71-112
    "Antérieurement à la Révolution, la ville de Bordeaux abritait une puissante colonie germanique, elle se reconstitue promptement. Allemands et Juifs tudesques viennent s'y enrichir. Entre les années 1796 et 1813, on note l'arrivée à Bordeaux de plusieurs chefs de maison natifs d'Outre-Rhin. Pierre-Metzler-Bethmann, de Francfort, et trois de ses commis relèvent l'ancienne maison de négoce de vins. Les frères Loellmann, Otto Bley, Christian Gaden, Carl Albrecht, Carl Delbrück, Daniel Schütte fondent des maisons à Bordeaux. Lorenz Leppert, brasseur, arrivé en 1807, sera naturalisé en 1847. Grünenberg, en 1810, s'installe comme facteur de pianos. Carl Christian Klipsch, de Magdebourg, associé de Gaden, laissera en France une descendance. Hermann Klipsch deviendra conseiller à la Cour de Bordeaux, et laissera trois fils. Les Gaden firent, également, souche de Français ; l'un de leurs petits-fils fut adjoint au maire de Bordeaux en 1882." (p. 87)
 Baron de Baye.- Marion de Lorme et ses parents, La Revue des Études Historiques, 1923, pp. 162-176
Anonyme.- Les massacres de septembre à Meaux, pp. 235-6
 
Dr Robinet.- Danton d'après les documents par le Docteur Robinet (Suite et fin) V Réponse aux imputations relatives aux massacres de Septembre, La Révolution française 1883, juillet-décembre, pp. 23-45
    Le Dr Robinet considère l'acquittement de Montmorin par le Tribunal du 17 août comme une cause des massacres de Septembre.
    Quant au massacre de Versailles, (p. 35) "Il est certain qu'une partie de la population de Versailles effectua ces meurtres (1), et que la force armée, c'est-à-dire la garde nationale de Versailles et celle venue de Paris, les laissa consommer (2)...
1. Le duc de Brissac, entre autres, fut tué par un jardinier qu'il avait chassé de sa maison.
2. Cette dernière était représentée par des détachements des sections de Popincourt et du Finistère, etc., commissionnés par l'Assemblée nationale et commandés par Fournier, dit l'Américain."
   A propos de la phrase "Celui qui vous remercie, ce n'est pas le ministre de la justice, c'est le ministre de la Révolution !", le Dr Robinet observe qu'elle aurait été adressée aux gardes nationaux parisiens à leur retour de Versailles et non aux massacreurs (p. 36).
   PLus loin, le Dr Robinet rejette la responsabilité des massacres sur les Girondins. N'"est-ce pas Roland qui commissionna les bataillons du Finistère et de Popincourt pour escorter les prisonniers d'Orléans, reçut leurs comptes, et s'intéressa à la rémunération de leur chef, Fournier l'Américain.
    Voici un extrait de la lettre que ce ministre écrivit, le 6 octobre 1792, au président de la Convention :
 
    "... Je vois avec édification qu'il (Fournier) ne fait entrer dans ce compte ni le prix d'un cheval que je suis informé qu'il a perdu, ni la récompense qui lui est due pour les soins et peines qu'il s'est donnés dans cette périlleuse expédition où ses jours ont souvent été menacés par la troupe indisciplinée qu'il conduisait.
    "C'est à la Convention nationale à prononcer sur le dédommagement à accorder à ce citoyen, qui a montré beaucoup de zèle et de patriotisme.                     " ROLAND. " " (p. 39)
 
A. Aulard.- Taine historien de la Révolution française VI.- La seconde étape de la conquête jacobine, La Révolution française, 1906, pp. 506-516
    Polémique et évocation des polémiques sur les massacres de Septembre.
 
Eugène Welvert, Ed. Mémoires de Théodore de Lameth II Les massacres de Septembre, , Feuilles d'Histoire du XVIIe au XXe siècle, 1912, juillet-décembre, pp. 289-303
Jacques Hérissay, Les massacres de septembre. La genèse et les responsabilité, Etudes, 5 avril 1937, 21-36
 
 Pierre Baudrier


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Ven 6 Sep - 08:54 (2013)    Sujet du message: Les Bienheureux Martyrs de Septembre († 1792) Répondre en citant

En devoir de mémoire
et en demande de prière d'intercession, soutenez nous dans nos épreuves et priez pour nous.
_________________


Revenir en haut
Marquise 1793
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2012
Messages: 102
Localisation: Ile de france
Religion: catholique
Féminin

MessagePosté le: Lun 9 Sep - 10:08 (2013)    Sujet du message: Les Bienheureux Martyrs de Septembre († 1792) Répondre en citant

 C'est toujours avec beaucoup d'émotion que je vais visiter les Carmes et l'illustration de Mavendorf évoque bien cette sortie sur le jardin qui existe toujours .
L'homme hélas ne retient pas les leçons du passé .....
_________________
Utrique fidelis


Revenir en haut
Baudrier
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2013
Messages: 102
Localisation: Paris
Religion: néant
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Sep - 13:59 (2013)    Sujet du message: Les bienheureux martyrs de septembre Répondre en citant

J'ai sous les yeux l'ouvrage :


Michel (Marie-Josée).- Maurepas hier et aujourd’hui.- Paris : Nolin, 2000.- 159 p. – ISBN  2-910487-12-1


Il replace le duc de Cossé-Brissac, victime de Versailles, dans son temps


Pierre Baudrier
 


Revenir en haut
Melchior
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2013
Messages: 31
Localisation: Vivarais
Masculin

MessagePosté le: Ven 4 Oct - 13:48 (2013)    Sujet du message: Les Bienheureux Martyrs de Septembre († 1792) Répondre en citant

Partout en France, on trouve des plaques et des monuments commémorant sur les victimes des guerres, les martyres de la résistance et les déportés par les nazis.


Je lance l'idée que s'organise en France un vaste mouvement de pose de plaques commémoratives sur les monuments où ont eu lieu les massacres de la révolution et sur les immeubles où habitaient ces victimes innocentes.


Ces plaques devraient porter l'inscription:
             " Ici habitait XX
 victime innocente de la Ière République,
        exécutée (guillotinée) le ..."


Car partout il faut dire, expliquer et faire comprendre qu'il n'y a pas de différence entre les crimes républicains issus de la philosophie des Lumières et les crimes nazis. Les derniers étant issus des premiers. Il n'y a pas de différence entre fonder une rébublique idéologiquement idéale sur la suppression physique d'une classe sociale (les aristos et l'Eglise qui a l'époque étaient considérés comme une race différente: les Germains et leurs sbires dominant les Gaulois), et fonder un Reich de mille ans, idéale de la nation allemande sur l'exécution d'une race différente: les Israélites.
Dans les deux cas il y a fondation d'une utopie idéale sur le sacrifice humain.


Aussi, par tout moyen commémorons, rappelons, inscrivons cette vérité historique.
Nous devrions installer un jour commémoratif des victimes de la République. Idéalement le 21 janvier jour de l'exécution du Roi, car en lui fut atteint l'ensemble de la nation, en l'assassinant on justifiait tous les massacres futurs.
Dans le procès et l'exécution de la Reine il faut voir les prémisses de l'humiliation et de l'asservissement de toutes les femmes qui sera clairement statuée par le code Napoléon.
Dans le martyre du petit Louis XVII, reconnaissons le martyre futur des enfants que la modernité et l'exploitation libérale du peuple à placé dans les usines, au fond des mines et maltraité dans des internats et instituts de toutes sorte tout le XIXe et début XXe siècles. En Russie l'assassinat du tsarévitch Dimitri par Boris Godounov afin d'asseoir son pouvoir est l'occasion d'une fête des enfants et notamment de leur protection contre les sévices.


Idéalement, il faudrait que les communes s'investissent dans cette commémoration. Que les associations montrent le chemin en posant des monuments privés partout où c'est possible.
Commençons par dresser les listes des victimes républicaines de toutes les époques.


Il serait intéressant de pousser l'analyse en ce qui concerne la révolution russe. La-bas, les victimes sont plus nombreuses qu'en France au temps de la révolution. On compte de 1917 à 1941 le sacrifice de 600 évêques, 40 000 prêtres, 120 000 moines et moniales et entre 6 à 8 millions de laïques morts pour leur foi sur les 20 millions de victimes de la révolution russe. De quoi donner le vertige. Plus de confesseurs de la foi que toute l'histoire du christianisme.
Je ne connaissais pas les calendriers russes où sont inscrits les victimes de cette tragédie; merci.


Ce qui ce passe au Proche-Orient vis-à-vis des chrétiens est le même processus débuté en Europe Occidentale au XVIIIe siècle.
_________________
SERVAT ODOREM
"Il y aura toujours plus de liberté dans la plus autoritaire des monarchies que dans la plus libérale des démocraties libérales."


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 17:26 (2015)    Sujet du message: Les Bienheureux Martyrs de Septembre († 1792) Répondre en citant

La séquence de ce film qui relate le triste épisode des massacres de septembre 1792, est très intéressante. Elle démontre bien plusieurs choses :

1) La façon dont le sentiment "national" (nationaliste) a été utilisé pour faire avancer la Révolution (A 2mn25).
2) La haine impressionnante déployée vis à vis de la Monarchie et de la religion Catholique (A 2mn55).
3) La perte de contrôle complète du phénomène révolutionnaire par certaines personnes dévouées au départ à l'idée de "Révolte" (Camille Desmoulins à 1mn30 et à 4mn25)
4) Le cynisme de Robespierre et de Danton... (Du début à a fin)



_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Bernard le Légitimiste
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2013
Messages: 73
Religion: Chrétien Orthodoxe Russe
Masculin

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 18:37 (2015)    Sujet du message: L'heure de la violence et de l'arbitraire Répondre en citant

Les massacres démocratiques :

Carnot organisateur du Génocide Vendéen : " La Vendée doit être un cimetière national "!!!!
Clémenceau : "J'approuve tout de la révolution...J'approuve les massacres de septembre, j'approuve les noyades de Nantes...J'approuve les horreurs de Lyon où l'on attachait les enfants à la gueule des canons et les égorgements de jeunes filles à peine nubiles...."


L'assassinat a toujours été un procédé courant dans le processus révolutionnaire !

Les négationnistes républicains francs-maçons mainteneurs du mémoricide continuent aujourd'hui à vouloir taire les massacres révolutionnaires commis par les colonnes infernales et leurs sbires !

Pour Nous Royalistes Légitimistes c'est un Passé qui ne Passera Jamais !!!!!


Vive Notre Roi de France Louis XX L'Aîné des Capétiens et le Chef de la Maison des Bourbons !
_________________
Royaliste Légitimiste ! Louis XX l'aîné des Capétiens et le chef de la Maison des Bourbons !
"Le premier devoir d'un Roy c'est de rendre son peuple heureux "Louis XIV
Je suis Royaliste et Tsariste (Louis XIV et Nicolas II : des Crimes d'Etat)


Revenir en haut
Frère Cailliau
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2014
Messages: 71
Localisation: Abbaye Saint Georges 41800 Saint Martin des Bois
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 23:05 (2015)    Sujet du message: Les Bienheureux Martyrs de Septembre († 1792) Répondre en citant

J'ai étudié dans ce couvent des Carmes, devenu l'Institut catholique de Paris. C'est toujours impressionnant de voir ces plaques commémoratives et quelques inscriptions gravées en 1792 par ces prêtres martyrs eux-mêmes sur ces "murs vénérables" (Jean-Luc Marion, en conférence).
_________________
https://plus.google.com/u/0/ frèrematthieucailliau/posts

Placebo Domino / Je plairai au Seigneur


Revenir en haut
Arman de Matien
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2015
Messages: 24
Masculin

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 17:09 (2015)    Sujet du message: Les Bienheureux Martyrs de Septembre († 1792) Répondre en citant

Mavendorf a écrit:


Cette meurtre de prêtres et toutes les atrocités qui ont suivi, autour de l'apex du régicide et l'abolition de la religion, est rien d'autre, le actes rituel de la culte et le sacrifice des rois des diables, qui sont entrés dans notre monde et se sont installés en France (vraisemblablement entre Paris et Versailles) pendant le règne du roi Louis XIV.


Dernière édition par Arman de Matien le Dim 6 Sep - 08:43 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:52 (2016)    Sujet du message: Les Bienheureux Martyrs de Septembre († 1792)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire de l'Eglise Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com