Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

FLEUR DE LYS
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Sep - 17:13 (2014)    Sujet du message: FLEUR DE LYS Répondre en citant

Spectanda fides a écrit:
Bonsoir ,

Quelqu'un pourra certainement me dire pourquoi il y a trois fleurs de lys sur le drapeau ?


Ce n'est pas une question si facile, d'autant plus qu'il existe plusieurs pistes ou versions contradictoires pour expliquer l'origine et le lien des fleurs de lys avec la Monarchie Française. Je vous propose la lecture de cet article pour réfléchir à ce sujet, en espérant que celui-ci vous sera utile. Il faut essayer de distinguer la part de "légende" et celle de "vérité", il faudrait prendre également le temps de bien vérifier les sources pour déboucher tant que possible sur quelque chose de fiable.


Les Armes de Clovis
 

  
Selon la légende, c’est à Clovis que les armes de France (« d’azur à trois fleurs de lis d’or ») auraient été envoyées par Dieu pour sa conversion à la vraie religion. La littérature concernant cette légende est apparut au XIVème siècle ; le texte le plus ancien semble être un manuscrit latin faisant partie d’une compilation réalisée au XVème siècle à l’abbaye de Saint-Victor à Paris, commandé pour consigner une tradition orale. Dans ce texte, Clovis est présenté comme un chef païen fixé à « à la Montjoie », sur le territoire de l’actuelle ville de Saint-Denis.   
Dans la première version de la légende mentionnée dans le manuscrit latin, Clovis, malgré les supplications de son épouse chrétienne Clotilde, n’envisage pas de se convertir. Un jour, il est provoqué en combat singulier par Conflac, présenté dans le texte comme établi à Conflans-Sainte-Honorine. Conflac est grand, fort et vigoureux, au contraire de Clovis, mais ce dernier reste confiant grâce au signe très ancien des croissants qui décorent son bouclier et aux sacrifices propitiatoires que son peuple célèbre.
Au moment ou s’engage la bataille, les croissants se transforment en fleurs de lis et Clovis change alors de bouclier mais le phénomène recommence. Après avoir changé de bouclier par trois fois, il accepte le nouveau signe qui décore son écu et accepte de se battre. Clovis remporte alors la victoire. Intrigué par ce prodige, il interroge alors son épouse Clotilde :
« Qu’est-ce donc que ce lis, répété trois fois sur fond d’azur ? »
« La Sainte-Trinité te donne ô Clovis la victoire », lui répondit la reine, « afin que l’unité des trois fleurs d’or sur ton bouclier t’apporte une longue durée et que ton autorité préside à un âge d’or. Quant à l’azur du champ de l’écu, il préfigure le ciel que le Christ te promet si tu crois au vrai Dieu ». Convaincu, Clovis se convertit à la foi de son épouse.
Cette première partie a pu être écrite au XIIème siècle.
   
Une seconde version de la légende est mentionnée dans le manuscrit latin. C’est un ange qui aurait apporté du Ciel le modèle des armes royales, le remettant à un ermite de Joyenval que Clotilde nourrit régulièrement. Le saint homme, messager du ciel, recommande à la reine de gratter en secret les croissants du bouclier de son époux Clovis et d’y substituer le nouveau signe. Cette version de la légende s’est peu à peu imposée pour devenir quasi officielle sauf que, selon Raoul de Presles au XIVème siècle, l’ennemi que Clovis était « le roy Caudat qui estoit sarrazin et adversaire de la foy chrétienne ». Il vivait également à Conflans mais était venu « d’Allemaigne ».
Cette seconde partie a pu être écrite au XIVème siècle.   
Au XVème siècle, Jean de Golein, religieux carme, rapporta une autre légende sur les origines des armes de France selon laquelle « Monseigneur saint Denis donna aux roys de France les armes des fleurs de lis ». Jean de Golein parlait alors d’une bannière fleurdelisée des rois de France qui avait été « baillée par le sainct hermite Joyenval », comme le lui avait appris « son maître Raoul de Praeles » ; il était convaincu que le bouclier aux lis de Clovis avait été apporté par un ange à saint Denis évêque de Paris, alors que celui-ci résidait dans un château nommé « Mongois » et qui avait été à l’origine du crié « Montjoie saint Denis ».   
Philippe de Vitry dans le Chapel des Fleurs de Lis vers 1205 avait déjà écrit que les trois fleurs figuraient la foi, la sagesse et la chevalerie et que c’était trois saints martyrs de Paris : Denis, Rustique et Eleuthère qui avaient apporté les armes aux fleurs de lis.
   
Vers la même époque, Nicoles Gilles rapportait la légende dans ses Annales de France. Il y évoquait bien l’histoire de l’« ermite prud’homme » mais plaçait la fontaine de « Joye en Val » en forêt de Poissy. Les trois crapauds étaient devenus trois croissants et le nombre de fleurs de lis n’était pas précisé. L’ennemi n’était pas allemand, mais le roi sarrasin Andoc « venu d’Allemagne avec grande multitude de gens » et ayant « son siège devant Conflans-Sainte-Honorine près de Pontoise ».   
Dans ces légendes, croissants et crapauds se concurrencent au gré des auteurs.   
A partir du XVème siècle, les crapauds semblent avoir la faveur sur les croissants. En 1457, dans son Livre du Coeur d’amour épris, le roi René leur donnait des origines troyennes, les attribuant à Pâris, ancètre supposé des Parisiens. Ce héros aurait porté « crapaux d’azur à trois rampans d’or fin ».   
Les trois crapauds semblent être apparus dès le XIIIème siècle dans le Roman de la Belle Hélène de Constantinople, écrit en 1262 :
« C’estoient trois crapauds portraits d’oeuvre dorée
Mais Dieu voult qu’ils n’eussent plus celz armes portées
Ayant lui envoya par miracle ordonné
Trois fleurs de lis d’or fin en champaigne assurée
De par Jhésus lui fust ceste enseigne ordonnée.
 »
   
En 1604, dans son Traité de la loi salique, Claude Malingre affirmait encore que bien qu’il ait vu à Reims un écu à trois croissants « gardé es chartes de l’Eglise de Sainct Rémy », il avait vu à Montargis « trois crapaux anciennes armes de France ».
Au chapitre XIX, intitulé Interprétation des trois fleurs de lys divinement envoyées d’en haut pour servir d’armes et de blasons aux Roys de France, il donnait un sens aux trois éléments principaux du symbole : « Le haut fleuron du milieu signifie loye et foi en Jésus-Christ, et les deux de moyenne hauteur qui sont l’un à dextre et l’autre à senestre signifient sapience et noblesse, lesquelles sont ordonnées pour soutenir, garder et défendre le haut fleuron qui est au milieu des deux, savoir la divine loy : l’une c’est à savoir sapience, par arguments, raison et bonne doctrine enseignée par les Docteurs, clercs et universités dont notre royaume est plus décoré que nul autre. Et l’autre par force et puissance, d’armes : ce sont les princes, barons et chevaliers et autres plusieurs nobles dont le royaume est rempli. »   
En 1611, dans ses Antiquités et histoires gauloises et françoises, le président Fauchet écrivait que les « blasonneurs de l’escu de France » avaient voulu « montrer que les premiers François qui étaient sortis des Sicambres, habitants des Marets de Frise (vers Hollande, Zélande et Gueldres) » avaient voulu donner « à nos Rois la fleur de Panillée (qui est un petit lis jaune) laquelle vient près et dedans les Marets ». La même origine est reprise par Vulson de la Colombière qui rapporte l’opinion d’anciens auteurs : « Clovis notre premier Roy chrestien eut obtenu une signalée victoire contre les Alemans, tous les soldats François de son armée cueillir des fleurs de lys jaunes dans un marais qui se trouvait près du champ où la bataille s’estoit donnée ». Remarque : en héraldique, la « fleur des marais » est représentée comme un fleur de lis dont les pétales inférieurs seraient réunis en dessus par un demi-cercle.
   
Source : ICI
  

_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 15 Sep - 17:13 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Sam 8 Nov - 08:48 (2014)    Sujet du message: FLEUR DE LYS Répondre en citant

Combien sont ils les partisans de la mouvance hybride " royaliste-révolutionnaire-nationaliste ", je veux parler ici de l'Action Française et sa nébuleuse, à savoir que leur " bon roi " Louis-Philipe avait ordonné la suppression de la fleur de lys.
En effet après les événements du 14 et 15 février 1831, où des "casseurs" ont pillés et incendiés l'église de Saint Germain l'Auxerrois, le siège de l'Archeveché ainsi que plusieurs églises ou séminaires sur Paris et en Province sous le regard passif de la Garde Nationale ( la milice bourgeoise du nouveau régime ).
Le roi des français signe une ordonnance supprimant la fleur de lys du sceau de l'Etat, substitue les armes des Orléans par un écu portant un livre ouvert avec l'inscription Charte de 1830 et fait gratter les fleurs de lys des carrosses royaux, édifices publics etc....
Il est amusant de voir par la suite ses descendants de cette mouvance se ré approprier l'emblème royal de France pour se donner une nouvelle légitimité et continuités avec nos rois. Sachant que la branche royale dont ils se réclament n'a pour origine que le régicide du citoyen Égalité et le régime de 17 ans de cette parodie de règne qu'est la monarchie de Juillet.
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Sam 8 Nov - 09:59 (2014)    Sujet du message: FLEUR DE LYS Répondre en citant

Vous avez oublié, ce qui est aussi important, la suppression des ordres militaires, l'ordre du Saint Esprit et de Saint Michel, qui sont dans les armoiries, avec leurs étendards à la Croix blanche.

Trente mai 1830 aux Tuileries, journée qui vit les premiers assassinats! Dernière cérémonie de l'ordre dans la chapelle Saint Louis! A partir de ce jour, personne ne vit plus de chevaliers en costume et collier sur la poitrine.

Le meeting d'hier haineux et réthorique contre la France de toujours, d'un chef de parti, ne montre pas de beaux jours. Bienvenue dans la république de Tito, et du démantèlement de la France. Ce que les rois ont fait en 1500 ans, deux partis le démontent en deux mandats, par le vote d'un référendum, dont ils se moquent.
_________________


Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Sam 8 Nov - 11:22 (2014)    Sujet du message: FLEUR DE LYS Répondre en citant

Tout à fait cher ami, le "roi" des français montra ainsi son attachement à la révolution en reniant les ordres militaires et civils royaux et ne retenant que la legion d'honneur ( création de l'empereur corse ).
Louis-Philippe ne fut il pas d'ailleur présenté comme tel par une affiche placardé dans tout Paris par le sinistre Thiers le 30 juillet 1830.


« Charles X ne peut plus rentrer dans Paris : il a fait couler le sang du peuple.La république nous exposerait à d’affreuses divisions ; elle nous brouillerait avec l’Europe.Le duc d’Orléans est un prince dévoué à la cause de la Révolution.Le duc d’Orléans ne s’est jamais battu contre nous.Le duc d’Orléans a porté au feu les couleurs tricolores.Le duc d’Orléans peut seul les porter encore ; nous n’en voulons pas d’autres.Le duc d’Orléans s’est prononcé ; il accepte la Charte comme nous l’avons toujours voulue et entendue. C’est du peuple français qu’il tiendra sa couronne. »
Comment peut on de nos jours se prétendre royaliste en soutenant les Orléans-Égalité avec un tel acte de naissance....
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Sam 8 Nov - 12:53 (2014)    Sujet du message: FLEUR DE LYS Répondre en citant

Les drapeaux des régiments français royaux sont une chose inconcevable pour des républicains; Le film "Fanfan la tulipe", avec Vincent Perez, parmi d'autres, qui en est un exemple récurent, montre avec des costumes et drapeaux, de l'époque, la "moquerie libre"  sous des anachronismes pitoyables, de l'armée royale et de ses chefs. comme ils se moquent de l'armée de la grande guerre.  Les libertins voltairiens, tel le Cartel, sous des frasques de propagande anti religieuse toujours menaçantes, font et défont ce qu'ils veulent dans l'histoire. Je tiens à rappeler que la dérision, la  déformation de la vérité et le désir de tromper font partie de la luxure, pour les âmes et les esprits qui connaissent la valeur linguistique de ces termes.

Ouvrage à consulter; Etudes sur les ordres de Chevalerie (Saint Michel et Saint Esprit); "Les pleines armes de France"  baron H. Pinoteau.
_________________


Revenir en haut
BLPR
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2015
Messages: 6
Localisation: Lyon
Religion: Catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 24 Mar - 14:52 (2015)    Sujet du message: FLEUR DE LYS Répondre en citant

REQUETE CARLISTE a écrit:
mouvance hybride " royaliste-révolutionnaire-nationaliste ", je veux parler ici de l'Action Française
Bonjour,

je comprends que l'Action Française n'est, pour vous, pas en odeur de Sainteté.
Pourriez-vous m'expliciter, je vous prie,  vos propos?
_________________
Pour un Royalisme concret.


Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Jeu 26 Mar - 22:38 (2015)    Sujet du message: FLEUR DE LYS Répondre en citant

Bonsoir BLPR, vous désirez que je vous explique ? Ou vous expliciter quoi ?

J'avoue ne pas trop comprendre votre demande....
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Jeu 26 Mar - 22:47 (2015)    Sujet du message: FLEUR DE LYS Répondre en citant

Si j'étais en accord avec l'Action Française , je ne serais pas sur ce Forum. Il ne suffit pas de se parer de symbole de la monarchie pour être royaliste. Encore faut il avoir foi en l'Alliance du Trône et de l'Autel, reconnaître la Légitimité. 
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:52 (2016)    Sujet du message: FLEUR DE LYS

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com