Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Expliquer la famille traditionnelle aux athées
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Robert Surcouf
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2015
Messages: 12
Localisation: Lille
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 17 Juin - 12:52 (2015)    Sujet du message: Expliquer la famille traditionnelle aux athées Répondre en citant

Bonjour à tous,


Récemment, je me suis brouillé avec un ami à cause d'un sujet sensible: l'homosexualité.
Lui m'affirmait que l'homosexualité était "normale" car provenant d'un sentiment amoureux. Je lui rétorquais que l'homosexualité était une maladie mentale, qu'il fallait soigner et que ce n'était pas raccord avec le projet divin ( car cet ami veut demander le baptême ... ).


Du coup, je voulais savoir comment faire comprendre à des athées que l'homosexualité, c'est mal et qu'il faut l'éviter à tout prix.


Je profite de ce post pour vous faire part de l'ouverture de mon blog: francoisdemyre.wordpress.com . J'y traite de sujets divers. Le blog comporte trois articles pour le moment, son ouverture étant très récente. Je vous remercie de l'attention que vous y porterez et des conseils que vous me prodiguerez.


Cordialement, Robert Surcouf
_________________
Allez, de toutes les nations faites des disciples ! (Mt 28.19)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Juin - 12:52 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Mer 17 Juin - 13:39 (2015)    Sujet du message: Expliquer la famille traditionnelle aux athées Répondre en citant

Je vous conseillerais de continuer à vous former.
L'utilisation d'un blog coute en temps et en énergie, parce qu'il faut l'alimenter et le structurer. Si votre ami veut demander le baptême, il doit être au courant par le catéchisme qu'il doit suivre pour cela, que l'homosexualité est contre-nature.

J'éviterais de meubler le texte dans votre blog avec des images qui contredisent votre pensée. Il vaut agrémenter les textes avec des images de votre argumentation pour conformer l'ensemble.




P.S.Vous pourriez changer votre phrase de signature; elle n'est dans l'idée du forum. D'avance merci...
_________________


Revenir en haut
Robert Surcouf
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2015
Messages: 12
Localisation: Lille
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 17 Juin - 13:58 (2015)    Sujet du message: Expliquer la famille traditionnelle aux athées Répondre en citant

Mon but en mettant des photos était de faire un article qui se voulait être un reportage de ce qui s'est vu à la manifestation ce jour-là mais je saisis votre idée Wink


Pour me former sur l'homosexualité, auriez-vous de bons sites/livres/articles à me conseiller ?


PS: signature changée, j'ai mis un passage de l'Evangile selon Saint Matthieu Very Happy
_________________
Allez, de toutes les nations faites des disciples ! (Mt 28.19)


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 758
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Mer 17 Juin - 20:59 (2015)    Sujet du message: Expliquer la famille traditionnelle aux athées Répondre en citant

Concernant le blogue: il n'est pas mal du tout, vos premiers articles sont fort intéressants. Je n'ai pas vu la moindre faute d'orthographe par ailleurs.
Cependant quelques petites remarques:
- il n'est pas nécessaire de mettre des espaces entre l'ouverture de parenthèse et la première lettre à l'intérieur et entre la dernière lettre et la fermeture de parenthèse : (écrire comme cela) et non ( écrire comme cela );
- et pour mettre un à ou un é en majuscule, notamment quand vous débutez vos phrases par un mot commençant par l'une de ces lettres, il est tout à fait possible de garder l'accent: pour avoir un À, faites alt+183, et pour un É, faites alt+144.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
ravand0612
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2015
Messages: 6
Localisation: cosne sur loire
Religion: catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 24 Juin - 10:38 (2015)    Sujet du message: Expliquer la famille traditionnelle aux athées Répondre en citant

Peut être pourriez-vous revenir aux buts du mariage...En effet, le premier but du mariage n'est pas l'amour entre les époux mais la procréation et l'éducation des enfants, l'amour étant une conséquence directe de ce premier but. Vu comme cela, l'homosexualité se révèle hors course!
Si par contre, l'amour entre conjoint est seul retenu, alors pourquoi pas reconnaître aussi l'inceste puis pourquoi pas des mariages avec des animaux domestiques, etc...on entre dans le subjectivisme.


Revenir en haut
Suger1144
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2016
Messages: 138
Localisation: Lyon
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 24 Mar - 14:58 (2016)    Sujet du message: Expliquer la famille traditionnelle aux athées Répondre en citant

Henryk a écrit:
l'homosexualité est contre-nature.



ce que vous dite est en contradiction avec ce qu'enseigne le pape François :
"Si une personne est gay et cherche le Seigneur avec bonne volonté, qui suis-je pour la juger ?"


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 26 Mar - 14:55 (2016)    Sujet du message: Expliquer la famille traditionnelle aux athées Répondre en citant

Suger1144 a écrit:

Henryk a écrit:
l'homosexualité est contre-nature.



ce que vous dite est en contradiction avec ce qu'enseigne le pape François :
"Si une personne est gay et cherche le Seigneur avec bonne volonté, qui suis-je pour la juger ?"

La condamnation des actes d’homosexualité concerne les actes, sans porter de jugement sur les personnes souffrant de tendance homosexuelle.
L'Eglise se doit de rappeler la double fin du mariage définis par le Catéchisme, qui est bien la procréation... Qu'un couple homosexuel soit infécond c'est une évidence, il est par conséquent tout à fait admis de parler d'une pratique sexuelle (d'un actecontre-nature.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Dim 27 Mar - 23:08 (2016)    Sujet du message: Expliquer la famille traditionnelle aux athées Répondre en citant

Je ne comprends pas bien votre réflexion. Des personnes vivants des relations contre-nature, peuvent chercher Dieu honnêtement???????
Si Dieu réprouve l'adultère, il doit encore plus réprouver les liaisons à scandale.

Sur 1% liés à une anomalie naturellle, 10% qui sont atteint de troubles de l'hypophyse, liés peut être à une surexposition radioactive, activé avec une surexitation des sens par la volupté ambiante, le reste subit surtout un effet de mode et de profit d’émancipation, et de destruction de la société, par idéologie violente, pour ne par dire jacobine, dans laquelle ils vivent.
_________________


Revenir en haut
Calliope
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 74
Localisation: Etat de Fribourg
Religion: Sans mais attaché aux valeurs catholiques.
Masculin

MessagePosté le: Mar 19 Avr - 14:48 (2016)    Sujet du message: Expliquer la famille traditionnelle aux athées Répondre en citant

Bonjour chers collègues en ce forum,
Je viens de lire ce "post" et.... Je suis effroyablement peiné du regard que vous portez sur le sens de la notion d'Amour que vous de définissez pas.

Oui... Je suis Calliope du "Trône et l'Autel". Et, je reste fidèle à notre ami de Vendée qui a su offrir de magnifiques ouvertures en direction du légitimisme à des personnes honnêtes qui aspiraient en un chemin Vrai et sincère depuis la nécessité d'un rétablissement du régime naturel et originel à notre Pays: Celui du royaume de France.

Néanmoins, ce "fil" de discussion est une catastrophe pour notre cause: Moi-même, je ne comprends pas comment ils est juste concevable de considérer l'Amour comme nécessité de procréation... Et pourtant je suis légitimiste et très conservateur. Néanmoins, vous devez savoir que l'Amour, y compris dans le Monde sensible, n'a rien à voir avec ce qui intervient en dessous de la ceinture. L'Amour filial- ou la filialité telle qu'un Levinas a pu la définir- est totalement détaché de tout acte sexuel. Je trouve l'échange déployé depuis ce topic extrêmement restrictif.
J'ignore ce qu'est l'homosexualité. Je n'ai jamais "procrée". Mais l'Amour qui peut être partagé entre deux personnes d'un même sexe peut être étranger à toute forme de sexualité.
Vous faîtes une grosse erreur ontologique en considérant que l'Amour ici-bas s'incarne toujours dans la chair. Le partage spirituel et ontologique entre personnes d'un même sexe peut être un chemin merveilleux. L'écoute de l'Autre que l'on écoute peut magnifier une transcendance jusqu'au sublime; jusqu'à l'anhypothétique divin. Alors, pourquoi, toujours mettre de l'impur dans une relation intime avec l'autre d'un même genre ( féminin ou masculin) qui doit être sexualisé? Le sexe est un outil de reproduction. Le Vrai est transcendance. Il faut apprendre à être indifférent si Paul ou Jean-Pierre a trouvé l'authentique depuis un homme ou une femme. Ce qui est fondamental est simplement de faire syllabe afin que nous soyons depuis un horizon magnifique!
C'est aussi simple!
Et puis, je doute énormément que le sexe soit satanique: Il n'est qu'une activité organique. Il faut écouter les personnes à l'orée de notre ouïe pour les accepter depuis le talent qu'ils peuvent porter en eux. Si leur Amour s'exprime depuis juste un geste spirituel d'éclaircie de l'Etre ou depuis une pratique physique, je doute que nous soyons en mesure de juger et encore moins de condamner.
Je pense que notre tâche est d'habiter la Tradition dans sa forme spirituelle, éternelle et aussi temporelle. Nous sommes effroyablement malmenés. Alors si des personnes de Bien habitent dignement une configuration- même exeptionnelle- de l'Amour, alors, nous n'avons pas à les juger.
Tout ce que j'espère, Robert Surcouf, est que vous retrouviez votre amitié avec cette personne avec laquelle vous vous êtes fâchée sans doute trop vite! Dans notre non-monde, il y a beaucoup de dérives. Mais, si elles ne sont pas laides... Alors, il nous faut les préserver et les prolonger!

P.S: Si vous aimez bien ma tonalité, je veux bien participer de votre forum et me présenter. J'attends en retour l'expression que vous me réservez.
_________________
Le ciel étoilé au-dessus de ma tête. La loi morale dans mon coeur.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Mar 19 Avr - 19:27 (2016)    Sujet du message: Expliquer la famille traditionnelle aux athées Répondre en citant

Qu'est ce que le catéchisme enseigne sur la famille?
D'abord l'amour ne vient pas de nous. Il est un don de Dieu.
Le catéchisme enseigne la procréation, l'éducation civile et chrétienne. Que direz vous aux parents qui ne peuvent avoir d'enfants?
Il faudrait arrêter de faire l'apologie de la dérive libérale de l'amour de bienveillance et de l'amour fraternel ou filial.
Restons sur le fil du sujet, l'explication de la famille chrétienne aux athées.
_________________


Dernière édition par Henryk le Jeu 21 Avr - 17:14 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Léa
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2013
Messages: 45
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Avr - 13:05 (2016)    Sujet du message: Expliquer la famille traditionnelle aux athées Répondre en citant

Je ne m'exprime peu ici mais le sujet intéresse et et au coeur de tous nos problèmes sociaux. La famille est importante, cependant le lien d'amour entre l'homme et le femme doit être au coeur de la véritable fécondité. Malheureusement, on confond l'Amour, don de Dieu, et les passions humaines, et l'amitié avec celle-ci.
Je suis de près un jeune homme homosexuel continent et catholique très pratiquant  Philippe Ariño, et je pense qu'il a raison dans sa critique de l'hétérosexualité, qui est pour lui le diable déguisé en différence des sexes et simple pulsion sexuelle sans respect de l'autre ni amour divin dans la vrai complémentarité.  Il rappelle d'ailleurs que le mot hétérosexualité est né au 19ème siècle un an après la naissance du mot homosexuel et que la personne hétérosexuelle, le couple hétérosexuel signifie à l'origine non pas le couple homme femme aimant mais une personne ayant du désir homosexuel mais pas exclusivement. L'Eglise n'a jamais selon lui défendu l'hétérosexualité car bisexualité en fait. Et les personnes homosexuelles fantasment sur la famille hétérosexuelle parfaite, et ils suffit de voir des familles homoparentales célèbres posant sur papiers glacés pour le comprendre.
Bien à vous, en espérant ne pas avoir trop choqué ici ni avoir trahi la pensée de monsieur Ariño.


Revenir en haut
Calliope
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 74
Localisation: Etat de Fribourg
Religion: Sans mais attaché aux valeurs catholiques.
Masculin

MessagePosté le: Jeu 21 Avr - 14:10 (2016)    Sujet du message: Expliquer la famille traditionnelle aux athées Répondre en citant

Bonjour Léa,
Voyez-vous, l'expression qui me gêne énormément est celle de "fécondité" depuis votre discours... Cette vision "productiviste" de l'Amour me dérange au plus haut point. L'Homme n'est pas une matrice qui construit des entités capables, organiquement, de le remplacer depuis son immuable entité dans un soucis d'affirmer le nombre. Les enjeux de la procréation sont à être situés au niveau de la filialité morale et spirituelle et en aucun cas depuis des nécessités organiques.
J'ai très peur d'un non-monde depuis l'affirmation d'une nécessité morale fondée hors-chair: Toutes ces nouvelles techniques de "procréation" me révulsent. Mais, ceux qui les sollicitent ne sont pas forcément mauvais: Ils ont souvent soif de transmettre et de construire un héritier... Sans sombrer dans la condamnation d'un geste, il faut- je crois- prolonger une attente et y trouver solution. J'ai un ami qui a adopté un enfant: C'est son enfant. Et, avec son épouse, ils forment enfin "famille" aprés 25 ans de vie commune. Je suis trés fier d'eux. Leur enfant administrativement accordé EST devenu leur enfant. Et, j'en suis le parrain. Alors, Henryk, tu ne dois pas avoir peur: Des gens qui prennent soin de la génération sont encore là! Et, ils veulent le Bien et la Vérité. Transmettre depuis les générations est la tâche morale absolue... Mais même pour ceux qui sont malheureux depuis la santé, et bien, il est possible de prolonger et de donner tout ce que les anciens nous ont su nous offrir.
_________________
Le ciel étoilé au-dessus de ma tête. La loi morale dans mon coeur.


Revenir en haut
Léa
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2013
Messages: 45
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Avr - 14:33 (2016)    Sujet du message: Expliquer la famille traditionnelle aux athées Répondre en citant

Calliope a écrit:
Bonjour Léa,
Voyez-vous, l'expression qui me gêne énormément est celle de "fécondité" depuis votre discours... Cette vision "productiviste" de l'Amour me dérange au plus haut point. L'Homme n'est pas une matrice qui construit des entités capables, organiquement, de le remplacer depuis son immuable entité dans un soucis d'affirmer le nombre. Les enjeux de la procréation sont à être situés au niveau de la filialité morale et spirituelle et en aucun cas depuis des nécessités organiques.
J'ai très peur d'un non-monde depuis l'affirmation d'une nécessité morale fondée hors-chair: Toutes ces nouvelles techniques de "procréation" me révulsent. Mais, ceux qui les sollicitent ne sont pas forcément mauvais: Ils ont souvent soif de transmettre et de construire un héritier... Sans sombrer dans la condamnation d'un geste, il faut- je crois- prolonger une attente et y trouver solution. J'ai un ami qui a adopté un enfant: C'est son enfant. Et, avec son épouse, ils forment enfin "famille" aprés 25 ans de vie commune. Je suis trés fier d'eux. Leur enfant administrativement accordé EST devenu leur enfant. Et, j'en suis le parrain. Alors, Henryk, tu ne dois pas avoir peur: Des gens qui prennent soin de la génération sont encore là! Et, ils veulent le Bien et la Vérité. Transmettre depuis les générations est la tâche morale absolue... Mais même pour ceux qui sont malheureux depuis la santé, et bien, il est possible de prolonger et de donner tout ce que les anciens nous ont su nous offrir.




Je suis parfaitement d'accord avec vous Calliope. Relisez mon message et unique message sur ce poste au dessus du vôtre. Je parle de fécondité autre que procréative, pensez à ceux qui ne peuvent avoir d'enfants. Comme le dit le dogme de l'Eglise. La véritable fécondité se trouve dans l'amour de l'Homme et de la Femme amour divin. Les enfants étant un don de Dieu que celui ci accorde ou non. Tandis que l'union homme femme sans la transcendance du divin, sans complémentarité n'est que caricature et bisexualité. Et nuit à la famille. Les gens , tous à vrai dire sans perdu dans leurs désirs d'amour. 


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Sam 23 Avr - 07:38 (2016)    Sujet du message: Expliquer la famille traditionnelle aux athées Répondre en citant

Calliope, il serait bien d'aller vous présenter...
_________________


Revenir en haut
Calliope
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2013
Messages: 74
Localisation: Etat de Fribourg
Religion: Sans mais attaché aux valeurs catholiques.
Masculin

MessagePosté le: Mar 26 Avr - 13:40 (2016)    Sujet du message: Expliquer la famille traditionnelle aux athées Répondre en citant

Henryk: Je me suis enfin présenté!

Léa: Je crois que le drame de l'Amour, tel qu'il est perçu par la modernité, est le résultat d'un usage de la Raison qui prononce la fusion au-dessus de tout. La fusion de l'Un en l'Autre n'est tout simplement pas et ne peut que produire l'oubli de soi et donc l'effondrement de l'être. Par là, l'identité-Une du couple est un leurre qui conduit à l'échec de possibilité de fonder famille.
Je crois que votre notion de "fécondité" signifie l'accord harmonieux qui peut être construit avec l'être-aimé. Bref, l'art de bâtir une transcendance avec l'autre qui n'est pas simplement soi-même ou juste "possédé" depuis un acte charnel et "animal". Là, oui, nous nous retrouvons! La mise en harmonie avec l'autre-aimé n'est pas fusionnelle mais construction d'une joie partagée au sein de laquelle chacun est impliqué tout en demeurant lui-même comme offrande de transcendance dans sa propre relation à l'autre-aimé. Je crois que c'est là la base de l'authentique famille: La conjugaison du féminin et du masculin doit primer sur la "fusion" et prononcer l'offrande du Monde prolongé et maintenu dans son éclair de Vérité. C'est là la clef de la détention des principes de la Vie, je crois bien!
_________________
Le ciel étoilé au-dessus de ma tête. La loi morale dans mon coeur.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:06 (2016)    Sujet du message: Expliquer la famille traditionnelle aux athées

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com