Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

prophéties chrétiennes
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Religion
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hercule Navarrau-Arsa
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 22
Localisation: Navarre
Masculin

MessagePosté le: Dim 25 Sep - 17:04 (2011)    Sujet du message: prophéties chrétiennes Répondre en citant

Bonjour Franciscain de Bourges,


Je vous ai trouvé une prophétie qui vous donne raison au sujet de la mort de Louis XVI en expiation pour la prévarication de ses ancêtres, mais elle ne vous donne pas raison sur le reste. 



A bientôt
Meilleures pensées
Hercule
 
/////////////////////////////////////////////////////////////////////////



La religieuse de Lyelbe 
 
(1829) 
 
  
 
Une fille de campagne, d’une extrême simplicité et d’une ignorance profonde, mais d’une foi vive, se plaignait à son curé d’être tourmentée par des visions, des révélations… Le curé lui conseilla d’embrasser la vie religieuse, et elle entra, en 1823, dans le couvent où elle est morte en 1829. 
 
  
 
D’après ce qu’elle confia à ses supérieurs seuls, Notre-Seigneur lui apparaissait, presque toujours crucifié, pour s’entretenir avec elle ; communications qui la laissaient dans une profonde tristesse. Alors, elle recommandait de toujours prier pour la France, rappelant Ninive et sa pénitence publique. Elle avait annoncé les Ordonnances de 1830 et la chute de Charles X s’il les signait. 
 
  
 
Malheureusement, certains fragments prophétiques qui paraissaient dangereux et inopportuns en 1840 ont été détruits.        
 
  
 
C’est Jésus-Christ qui parle à la religieuse : 
 
  
 
« La famille royale va être punie, et elle me paiera les expiations qu’elle me doit. 
 
  
 
La famille royale ne périra pas ; parce que je me la suis choisi, je ferai pour elle ce que j’ai fait pour Loth, et je la sauverai de Sodome et l’enfant, je le garderai pour la France. 
 
  
 
L’usurpateur viendra s’asseoir sur le trône où ma vengeance le trouvera plus tard. 
 
  
 
La démence et l’aveuglement règneront. 
 
  
 
Les bons désespèreront devant les succès de l’iniquité, et la France périrait si elle n’était consacrée à Marie. Mais ce qui appartient à ma Mère ne périt pas. 
 
  
 
L’expiation sera aussi grande que le crime ; et j’ai à me venger fortement de la France ; mais j’ai abrégé le temps qui m’est dû. 
 
  
 
Vous aurez pour signe de la fin de ces choses, quand l’usurpateur croira son triomphe assuré, et qu’il s’applaudira de ce qu’il peut ; car c’est dans sa force que je le frapperai. 
 
  
 
Et il se fera sentir aux âmes, et ils se désoleront, mais l’épreuve sera courte. 
 
  
 
L’aveuglement ira jusqu’au bout. 
 
  
 
Paris périra, mais ils diront : "Il y avait des souterrains sous Paris, et le feu s’y est mis". Et ils s’endurciront. 
 
  
 
La seconde ville du Royaume sera frappée, et ils ne croiront pas encore. 
 
  
 
Une troisième sera frappée, et ils commenceront à crier merci. 
 
  
 
Et quand le sang aura coulé, l’enfant du miracle rentrera en France. 
 
  
 
Il n’ira point habiter Paris, car les bêtes elles-mêmes n’en approcheront plus. 
 
  
 
Il choisira sa capitale vers le Midi. 
 
  
 
Je lui donnerai un régent, un guide, un conseiller qui sera un saint, et il suivra mes voies. 
 
  
 
Et la religion brillera, car il y aura un renouvellement de toutes choses. 
 
  
 
Je veillerai jusqu’au bout sur la famille de l’enfant des lys, parce que je me la suis choisi, et je veux qu’elle règne jusqu’à la fin. 
 
  
 
Elle sera environnée de dangers, et l’usurpateur dressera contre elle toute sorte d’embûches. 
 
  
 
Ses ennemis seront acharnés contre elle, et leur malice n’oubliera aucun moyen. 
 
  
 
Mais elle triomphera, et ma puissance éclatera dans son chef ».  
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 25 Sep - 17:04 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hercule Navarrau-Arsa
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 22
Localisation: Navarre
Masculin

MessagePosté le: Dim 25 Sep - 17:13 (2011)    Sujet du message: prophéties chrétiennes Répondre en citant

Re-Bonjour,


Et celle-là aussi dans la même veine :


////////////////////////////////////////////////////////////////////




La religieuse de Belley  

(1820)  

   

La religieuse de Bellay en Vexin  fit sa prédiction en 1810, dix ans avant de mourir. Elle en remit notamment une copie à un médecin de Lyon qui lui avait donné des soins. Elle mourut en 1820. Ce médecin qui la soignait transmit ces textes au Père Fulgence, aumônier de la trappe de Notre Dame des Gardes, au diocèse d’Angers. Ce dernier a contribué à faire connaître dans l'ouest de la France la Prophétie de la Religieuse de Belley. Il en a été publié des coupures incomplètes et par conséquent différentes.  

   

« Alors Dieu détournera sa main de celui qui aura signé ces arrêts injustes, et le jour de la fête des siens, son exil sera décidé.  

   

Les méchants triompheront, la Seine charriera des cadavres, le sang coulera sur et sous les pierres de la grande ville ; des femmes, des enfants périront. Ceci arrivera avant la fin de juillet 1830.  

   
(abrogé)


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 25 Sep - 19:45 (2011)    Sujet du message: prophéties chrétiennes Répondre en citant

Les prophéties de la Fraudais viennent contredire les lois fondamentales du Royaume, ce qui pose un sérieux problème.... La question de la survivance de Louis XVII est réglée avec certitude depuis 1825, et le toucher des écrouelles de Charles X, les procès-verbaux sont reproduits dans le Manifeste Légitimiste, (vous devriez l'acheter). Dieu et Sa Providence ne se contredisent jamais, c’est un principe catholique de base.

La guérison miraculeuse des écrouelles est accordée non pas à la personne mais à la fonction. Donc, quels que soient les mérites personnels du Roi, le miracle s'accomplit parce qu'il est le Roi: c'est un signe certain de légitimité, qui a toujours été compris comme tel depuis le XII°siècle. Si Charles X était légitime, c'est que Louis XVI n'avait plus de descendance vivante...

Vous allez me dire que Dieu a fait une exception, et cette discussion ne s'achèvera jamais... Je connais bien ces interminables discussions... Vous devriez relire le message de Lastic, auquel vous n'avez pas réagi, et qui me semble plein de bon sens. Je ne vois pas ce qui vous empêche d'aider les Légitimistes à faire connaître le principe que rappelait souvent le comte de Chambord. Vous ne faites que des suppositions, je ne sais pas si vous vous rendez compte mais vous condamnez les gens qui pourraient vous écouter à un immobilisme certain. Attendre que Dieu nous envoie un nouveau Roi comme ça, c'est une position qui s'accommode mal de ce que Sainte Jeanne d'Arc disait "Les hommes d'armes batailleront et Dieu donnera la victoire". On ne peut se battre et faire connaître un prince qui existe dans les suppositions d'une personne.

J'ai jeté un petit coup d'oeil sur votre forum, je suis impressionné par la quantité de messages que vous avez posté. Je voulais vous demander s'il vous arrive de vous exprimer sur d'autres sujets que la "survivance". Que pensez vous par exemple de la formation de la jeunesse à la pensée Royaliste, n'avons nous pas sur ce terrain un effort important à fournir ?
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Dim 25 Sep - 19:47 (2011)    Sujet du message: prophéties chrétiennes Répondre en citant

Dites-moi dans votre texte ce qui est en opposition avec la Légitimité de Louis XX; je n'en vois pas. Faites attention à vous, et pour la famille de Louis XX, et la cause que vous défendez, à votre place je ne crierais pas trop sur les toits, car à force de regroupements vous pourriez le livrer à vos ennemis. Je parlais de  St Louis XVII pas de Louis XVI (qui a récolté ce qu'il a maladroitement semé). Je vous le dis et vous le redis encore, nous sommes sujets de Louis XX, par les lois fondamentales et  de Dévolution de la Couronne, et aussi par ordre de primogéniture. Que vous vous preniez pour Samuel dans l'ancien Testament, n'oubliez pas que l'humilité et le silence sont des sentiers du domaine royal, comme l'ont fait Pie XII, Saint Pie X, et je vous conseille d'en faire autant. Avant que cela ne devienne un ordre !

Méfiez-vous ou gardez-vous d'utilisez les paroles de feu, sourtout si elles ne sont pas nôtres, qui ont un goût de miel, dit St jean, car il faudra rendre compte de ce qu'elles laissent dans les âmes!
_________________


Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Lun 26 Sep - 00:31 (2011)    Sujet du message: prophéties chrétiennes Répondre en citant

Cher Hercule,

Une prophétie n'est pas vérité de foi ! Toutes vos croyances ne sont dictées que par des prophéties ? Repensez à mon message précédent... L'argument de Mavendorf quand à la guérison des écrouelles me paraît difficilement réfutable. 

Ensuite, faire de la mort de Louis XVI une expiation pour les fautes de ses ancêtres me paraît un peu facile. Quelles fautes tout d'abord ? Et la prophétie de la religieuse de Lyelbe n'est pas une preuve pour la bonne et simple raison que cette prophétie fut donnée au XIXème et qu'il est dit "La famille royale va être punie". Il est employé un futur, or Louis XVI est mort en 1793... CQFD. Louis XVI n'est donc pas la victime de la douteuse expiation. Même remarque pour la religieuse de Belley.

Bon, cela dit, j'ai également regardé votre forum. Tout amateur de prophéties y trouvera son compte c'est certain. Je me permettrai néanmoins de faire une petite remarque. J'ai cru apercevoir un drapeau tricolore flanqué d'une image du Sacré-Coeur. Le mélange entre un symbole de la Gueuse et celui de l'Amour Divin ne me paraît pas du meilleur goût, pour ne pas dire antinomique.

Amitiés
Lastic
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 27 Sep - 22:17 (2011)    Sujet du message: prophéties chrétiennes Répondre en citant

Lastic a écrit:
Je me permettrai néanmoins de faire une petite remarque. J'ai cru apercevoir un drapeau tricolore flanqué d'une image du Sacré-Coeur. Le mélange entre un symbole de la Gueuse et celui de l'Amour Divin ne me paraît pas du meilleur goût, pour ne pas dire antinomique.




C'est absolument illogique en effet (pour ne pas dire blasphématoire), mais il n'est pas impossible que notre ami puisse nous répondre encore une fois par une prophétie (CLAIRE FERCHAUD de Loublande)... La véritable contre-révolution, nécessite de rejeter les fondements et les symboles de la république. C'est le retrait de nos coeurs de tout ce qui n'était pas français à l'origine avant que la Révolution survienne. Il devient regrettable aujourd'hui de voir des catholiques apposer le sacré coeur sur le tricolore, même chez certains royalistes ! C'est un mariage inacceptable.

Le tricolore a été inauguré lors de la révolution dans le sang de milliers de martyrs français. Le drapeau tricolore n'appartient pas à la France. Le tricolore n'est pas l'oeuvre de l'Esprit saint, mais l'oeuvre de ceux qui ont voulu abolir la Foi lors de cette révolte contre Dieu et leur Roi. Plusieurs personnes qui se disent catholiques sont attachées à quelque chose qui n'est pas français. Le tricolore est une idole républicaine qui représente un pouvoir usurpateur qui détourne les âmes françaises de la véritable France de Dieu, car la France de Dieu est une monarchie.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 08:25 (2011)    Sujet du message: prophéties chrétiennes Répondre en citant

 La poétesse  Claire Ferchaut a toujours parlé d'étendard, non de drapeau. De faire disparaitre la paysannerie dans les meilleure régions agricole, comme dans le reste des deux pays, n'est voulu que par ceux qui détestent la tradition française, et l'exterminent. La récupération par les nationalistes est stupéfiante car  le dualisme entre Foi et "servir la nation" (la république) dans le journal chrétien "Le pélerin" des années 14-18 est flagrant. Nous retrouvons mélangé set agglomérés à des sermons sur le Christ Roi, de la caricature sur l'Allemagne, des anecdotes royales, des ronds de jambes aux républicains, une scission amalgamée du nationalisme chrétien.
_________________


Revenir en haut
Hercule Navarrau-Arsa
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 22
Localisation: Navarre
Masculin

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 14:53 (2011)    Sujet du message: prophéties chrétiennes Répondre en citant

Bonjour à tous,



Je ne voulais pas revenir car je n'en ai pas le temps nécessaire.
Bon ! Va pour un dernier tour de piste.




1830 - RUE DU BAC, à Paris, où tout autour de la Vierge Marie significativement “couronnée de 12 étoiles”, Catherine Labouré lit, gravé en caractères d’or : “O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.”  Sur le dessin de la Médaille Miraculeuse qu’Elle lui transmet, le M de Marie prend place sous la Croix et la “supporte”, cependant que sous le M sont disposés  les deux Coeurs de Jésus et Marie unis dans la même souffrance : Coeur de Jésus couronné d’épines, Coeur de Marie transpercé du glaive, selon la prophétie de Syméon (Luc 2,34 s).




C’est au soir du 27 novembre 1830, que la Sainte Vierge apparaît à Sainte Catherine Labouré et lui demande de faire frapper la Médaille Miraculeuse selon ses indications : à l’avers, la Vierge Marie telle qu’elle lui apparut, entourée de l’invocation : “O Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous”; au revers la lettre M surmontée de la Croix, les doeux Coeurs de Jésus et de Marie symétriquement disposés au pied de chaque branche verticale du M les reliant, une barre horizontale servant de pied à la Croix passée en travers du M, le tout entouré de 12 étoiles.




Nous ne développerons pas ici les nombreux prodiges attachés à cette Médaille Miraculeuse, ni la vie de Sainte Catherine, fille de la Charité, dont le corps déposé dans une châsse de la Chapelle Miraculeuse, rue du Bac à Paris, fut exhumé incorrompu cinquante six ans après sa mort.




... Nous terminerons ce bref chapitre consacré à la Médaille Miraculeuse par le Message capital du Sacré-Coeur concernant la France, transmis à Vassula Ryden, le 25 novembre 1994, fête de Saint Albert de Louvain, intimement lié par le destin à la ville de Reims, aux origines de la Monarchie française et du sacre de ses rois ! Simple sous-diacre, en 1192, il y fut sur ordre du Pape ordonné évêque par l’archevêque, et assassiné, deux mois plus tard sur la tombe de St Rémi !




Ce Message du Sacré-Coeur a débuté le 24 novembre à Pau et s’est achevé le lendemain 25 novembre à Bordeaux, ville où le gouvernement français s’est transporté lors des trois derniers grands conflits au cours desquels le sol national fut envahi, en 1870, 1914 et 1940. A l’origine du Message, la ville de Pau, cité du bon Roi Henri IV, réconciliateur des catholiques et des protestants, suggère le prochain Monarque HENRI V qui rassemblera bien au-delà encore dans le triomphe des deux Coeurs Unis de Jésus et de Marie !


Claire Ferchaud    
Le 1er mai 1917, elle lui écrit cette lettre capitale consignant les paroles que le Sacré-Coeur lui a dites à la basilique de Montmartre, dans sa nuit d'adoration du 15 au 16 mars 1917 précédant d'une semaine la fameuse entrevue :    

« Le peuple de France est à deux doigts de sa perte. Le traître vit au coeur de la France. C'est la Franc-maçonnerie qui, pour obtenir la perte éternelle de ce pays, d'accord avec l'Allemagne, a engendré cette guerre. Les trahisons se poursuivent, et si quelqu'un pouvait pénétrer à l'intérieur de plusieurs cabinets, il y découvrirait les pièges... Sans moi (le Sacré-Cœur), la France serait perdue ; mais mon amour qui veut la vie de cette France, arrête le fil électrique qui communique à l'ennemi le secret de la France. La Franc-maçonnerie sera vaincue, de terribles châtiments fondront sur elle. Mais je demande aux braves petits soldats de France, jusqu'aux généraux qui sont aux armées de déployer le drapeau du Sacré-Coeur, malgré la défense formelle qu'on en fera autour d'eux; et que tous, généraux, officiers et simples soldats aillent de l'avant ! Je leur promets la victoire ! La secte franc-maçonnique, le gouvernement actuel seront châtiés; on découvrira tous leurs engins ; plusieurs seront mis à mort ».    

     

Qui dira l'influence que cette lettre a pu avoir sur Raymond Poincaré ? N'oublions pas que si, par respect humain et sans doute par son inscription à la Loge, il ne put ou ne voulut pas croire aux méfaits de la haute Maçonnerie et à l'Appel du Sacré Coeur, en tout cas le 19 octobre 1918, il signe le décret contre Mrs Caillaux, Loustalot et Comby "accusés d'attenter contre la Sûreté de l'Etat et de faits connexes, indépendamment des faits d'intelligence avec l'ennemi".    

Or, en ce combat de l'ombre, peu après la réception de Claire Ferchaud par le Président Poincaré, la Franc-maçonnerie s'efforce précisément de faire apposer un emblème sur le drapeau de la Société des Nations, représentant "le Coeur de l'Humanité"...   
 
« Des hommes peuvent-ils encore parler de victoire, quand il existe encore mille discussions sur les fruits de cette victoire ?... Si la guerre des armes est arrêtée, les querelles n’ont pas cessé d’exister et c’est une lutte qui se continue sous une autre forme depuis 1918.    

La paix prononcée par les hommes n’est qu’un fil qui suspend l’humanité au-dessus d’un abîme. D’un instant à l’autre, Dieu peut le rompre et l’humanité tombe dans le plus effroyable des chaos... »                 
 
Dans ce même courrier du 26 octobre 1930, Claire Ferchaud dénoncera l'attitude du haut-clergé français, allant (déjà) dans le sens de la Franc-maçonnerie. Elle dit au Père Lémius :    

« Je pleure surtout sur l'Episcopat français qui, le premier, devait répondre à cet appel si bon du Sacré-Cœur : "Je suis là"...    

 

Cette fois-ci, je vous quitte. 
Hercule


post abrogé


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 18:00 (2011)    Sujet du message: prophéties chrétiennes Répondre en citant

Le message de 1689 s'adresse au "Fils aîné du Sacré-Coeur", au Roi de France, et non pas à la "Nation Révolutionnaire". Ni la Révolution, ni les symboles Révolutionnaires ne sont baptisables. Le drapeau légitime de la France Catholique et Royale c'est le drapeau blanc, et ceux qui lui préfèrent le BBR ne sont pas traditionalistes, mais révolutionnaires !

Lisez la mention du décret du Saint-Office de 1920, qui déclare que les "prétendus faits de Loublande ne peuvent être approuvés". Désapprobation confirmée de nouveau sous Pie XI et Pie XII...
Cette affaire de drapeau du Sacré-Coeur est très intéressante, car emblématique de l'esprit du national-catholicisme qui perdure aujourd'hui (C'est une tentative de synthèse entre la Révolution et la religion Catholique). Le tricolore est, et reste le drapeau de la République maçonnique, c'est l'étendard incontestable de la Révolution : y apposer le Sacré-Coeur en revient à tenter de réaliser l'union sacrilège de l'Eglise avec la Révolution. D'ailleurs le comportement politique de ceux qui marchent sous cette bannière ne le dément pas...
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 20:27 (2011)    Sujet du message: prophéties chrétiennes Répondre en citant

Les sources de vos spéculations?
C'est déja la moindre des politesse. Comme de répondre à ceux qui vous posent des questions, comme Jean Bart.
Qu'avez vous accepté en rentrant sur ce forum? petit rappel au passage.
Il en manque sur la prophétie de Sainte Catherine  Labouré et celles de Claire Ferchaud... qui ne vont pas dans le sens ou vous l'interpretez.
_________________


Dernière édition par Henryk le Mer 28 Sep - 21:17 (2011); édité 2 fois
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 20:51 (2011)    Sujet du message: prophéties chrétiennes Répondre en citant

La Révolution à un drapeau, la France un étendard au Sacré Coeur.

Le Christ s'est toujours plié aux lois du Royaume d'Israël, et a déchiré le rideau du temple, Monsieur, quand vous, vous déchirez les armes de France.

Savez vous ce qu'est le propre d'un Mystère? C'est de pas être approndi, et de le garder comme un signe d'Espérance... et de ne pas ouvrir la boite comme la femme de Lot, ou Absalom.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 609

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 21:13 (2011)    Sujet du message: prophéties chrétiennes Répondre en citant

1)Nous ne pouvons laisser pour nul l'expiation du Dauphin pendant près de quatre ans dans la tour du Temple et de sa mort, prématurée.


2) Si Louis XVII, mort pour la prévarication des ses ancètres, est traité conformément à son Maitre Notre Seigneur, quel esprit humain peut le faire évader de son exil dans le temple?


3)Arrétons de ne plus vouloir sentir la contrition, témoin a charge dans ces  ces odieux proçès sur sa mère et sa tante, et de cet enfant royal voué a une reclusion qui l'emmène à la mort, car si je vous suit, le châtiment ne serait pas retenu, et toujours  sur nous!    Chap 53 Isaie


_________________


Revenir en haut
Sire Hugo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 30 Sep - 17:09 (2011)    Sujet du message: prophéties chrétiennes Répondre en citant

Lastic a écrit:
Ensuite, faire de la mort de Louis XVI une expiation pour les fautes de ses ancêtres me paraît un peu facile. Quelles fautes tout d'abord ?

C'est la technique classique du royaliste providentialiste, il accuse les bourbons "prévaricateurs", passe son temps à faire le procès de la conduite de nos rois. Ressemblance prodigieuse avec Robespierre et son tribunal révolutionnaire !
Le tout sous couvert d'une grande piété,  ..  Quelle pitié...!


Revenir en haut
Lastic
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2011
Messages: 1 466
Localisation: Duché de Bourbonnais
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Ven 30 Sep - 17:44 (2011)    Sujet du message: prophéties chrétiennes Répondre en citant

Votre propos, Sire Hugo, est renforcé par la douteuse justification que nous a fourni l'intéressé à propos du drapeau tricolore et du Sacré-Coeur. On retrouve toujours les mêmes erreurs...
_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !


Revenir en haut
Hercule Navarrau-Arsa
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 22
Localisation: Navarre
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Oct - 22:07 (2011)    Sujet du message: prophéties chrétiennes Répondre en citant

Bonjour Messieurs,




Un automate m'a appelé sur votre site et me voilà, mais pour repartir aussitôt en vous laissant un cadeau d'adieu au passage.




Pour le drapeau :


Prophétisant la fin des temps, Marie-Julie Jahenny dira en 1934 au cours d'une extase :
« Saint Michel a déployé son drapeau avec le Cœur de Jésus tout lumineux. Ce drapeau abritera les amis du divin Cœur et obtiendra la victoire du royaume de Marie ».








Merci de me désinscrire. 




Bonne soirée
Et Meilleures pensées
Hercule 


////////////////////////////////////////////////////////////////////



L’Extatique de Tours
(1873)


Tout ce que nous savons de cette religieuse favorisée d’extases, c’est qu’elle était dirigée par un prêtre du Tiers-Ordre de Saint François, qui, sous le pseudonyme de Paul de Jésus et sous le titre : « La veille de la Victoire du Christ », sans aucun commentaire, publia en 1882, les révélations de sa pénitente. 


Voici, mises en ordre, les principales prophéties de l’Extatique de Tours ; elles datent des années 1872 et 1873 :  


« Les prédictions de La Salette ne sont accomplies qu'à moitié ; elles vont s'accomplir en entier...  


Jésus m’a dit que si la France s’était convertie, si elle avait reconnu la main de Dieu qui la frappait en 1870-1871, Il lui aurait épargné de terribles châtiments qu’il a dessein de lui envoyer bientôt.  


Dans quelques temps, ce ne sera pas le jugement dernier mais quelque chose qui lui ressemble bien. Ces châtiments seront si terribles qu’ils ressembleront au jugement dernier et que l’on se croira à la fin du monde.  


A l'approche de ce grand événement, des phénomènes extraordinaires paraîtront dans le ciel ; un grand personnage se convertira à Paris ; on parlera de faire un camp dans la plaine de Saint-Fons, près de Lyon et Lyon dont les fortifications ne seront pas finies, sera entou­ré de grands appareils de guerre.  


L'année qui précédera le grand événement sera très mauvaise. L'année au contraire où il aura lieu, offrira une récolte magnifique; mais il ne restera pas assez de monde pour en consommer l'abondance.  


Vers ce temps, les méchants adopteront pour se reconnaître des casquettes à fond plat, rouges et retombant sur le côté.  


Ces évènements dureront aussi longtemps que nos péchés. Ce seront, deux, trois années d’angoisse et d’affreuses douleurs qu’il faut pourtant subir.  


Dieu veut nous rendre victorieux, mais il faut que le pécheur revienne à son Dieu. Jésus m’a dit qu’il veut bien pardonner à son peuple, mais les pécheurs ne lui demandent pas pardon.  

Les pécheurs ne veulent pas se convertir. Dieu les forcera bien à observer ses Commandements. Que voulez-vous que Dieu fasse d’un peuple qui ne veut pas Le servir ?  


Les pécheurs se convertiront, lorsqu'ils auront fait tout le mal possible et que Dieu, dans Sa justice, les jettera par terre.  


Jésus veut prolonger nos malheurs. Il nous en délivrera quand nous serons convertis, quand les prêtres seront ce qu’ils doivent être, pleins d’amour de Dieu et de zèle pour le bien des âmes, quand les chrétiens seront de vrais chrétiens.  


Jésus m’a dit que les péchés qui excitent le plus sa colère, ce sont les outrages qu’Il reçoit dans l’Eucharistie et la profanation du saint jour du dimanche.  


Il m’a dit qu’Il souffrait aussi beaucoup de la part d’un grand nombre de ses prêtres. Il veut punir les religieux qui ne sont pas selon son cœur ; les religieux et les prêtres qui ne sont pas vraiment bons prêtres périront dans la catastrophe prochaine.    

Il périra aussi des bons prêtres, parce qu’il veut des victimes pures pour apaiser sa justice.  

Jésus m'a dit qu'Il épargnerait les bons comme pour former un monde nouveau. Néanmoins il périra un grand nombre. Mais le nombre des méchants qui périront sera si grand, qui Dieu seul pourra les compter.  

Il n’y a pas que la France qui soit coupable ; elle ne sera pas la seule punie ; d’autres peuples vont se troubler en même temps. Mais, pour convertir tous les peuples, il faut que Dieu, dans sa miséricorde, nous envoie le fracas du tonnerre.  

Le peuple sera malheureux, si malheureux, que dans son malheur, il reconnaîtra que c’est la main de Dieu qui l’a frappé.    

Avant que la guerre recommence, nous aurons à souffrir de la cherté et de la rareté des vivres. Les ouvriers n’auront presque pas de travail et les pères de famille entendront leurs enfants crier et pleurer, demandant le pain qui doit entretenir la vie, mais ils n’auront pas de quoi les entretenir.  


Avant que ces évènements n’arrivent, il y aura des signes dans le soleil, puis des tremblements de terre. Il y aura aussi des ténèbres de la nuit vers la fin des événements.  

Puis, lorsque nous croirons être en paix, au moment où nous y penserons le moins, viendront les grands évènements. La révolution éclatera en Italie, presque en  même temps que chez nous. Nous serons quelque temps sans avoir de Pape. L’Angleterre sera, elle aussi, bien troublée.  

La révolution s’étendra dans toutes les villes de France. C’est un carnage complet. Cette révolution ne durera que quelques mois ; néanmoins, elle sera effroyable ; le sang coulera partout, car la malice des méchants sera à son comble. Le nombre des victimes sera incalculable. Paris sera un vrai carnage.  

La persécution contre l’Eglise sera encore plus grande. La révolution lui causera tant de mal ! Cela ne durera pas. Les églises seront fermées très peu de temps dans les villes où il y aura peu de mal. Les prêtres devront se cacher autant qu’ils le pourront. Les prêtres en cure seront plus épargnés que les autres. Les méchants voudront détruirent tout ce qui concerne le culte chrétien, mais ils n’en auront pas le temps.  

Plusieurs évêques et un grand nombre de prêtres seront mis à mort. L’archevêque de Paris sera mit à mort. Un grand nombre de prêtres seront égorgés à Paris parce qu’ils n’auront pas eu le temps de se cacher.  

La révolution fera beaucoup de mal à l’Eglise. A Paris surtout, le bouleversement sera terrible. Les méchants voudront incendier les églises, détruire nos institutions chrétiennes pour planter sur ces ruines, l’hérésie et le mensonge.  

Là où Dieu aura été le plus offensé, là arriveront les plus grands maux. Les méchants seront les maîtres pendant un an et quelques mois. La France, dans ce moment-là, n’aura aucun secours humain. Elle se trouvera seule, sans protecteur. C’est à ce moment-là qu’elle se souviendra de Dieu, qu’elle aura recours au Cœur de Jésus et à Marie Immaculée.  

Ils reconnaîtront enfin que c’est Lui qui pourra rétablir la paix et le bonheur.  

C’est alors que les Français voudront le bon roi. Ils iront chercher celui qui est désigné pour être roi de France. C’est alors, à la fin de nos maux, qu’il viendra, ce sauveur que Dieu réserve à la France, ce Roi dont on ne veut pas maintenant, parce qu'il est selon le Cœur de Dieu. C'est lui qui montera sur le Trône, délivrera l'Église, et rétablira le Pape dans ses droits. C’est alors qu’on criera : " Vive le Roi blanc ! "  La France sera sauvée par un miracle.  


Le bon roi ne viendra qu’après les malheurs, car lorsque nous serons au pouvoir de l’ennemi, notre grande misère nous fera recourir au Dieu juste et plein de miséricorde pour les pécheurs, et ce n’est qu’après ces malheurs que le roi viendra pour nous sauver.  

L’époque des évènements terribles a été retardée plusieurs fois à cause de la prière des bons ; car Dieu est si bon, que dans sa miséricorde, il nous avertit avant de nous frapper. Après ces grands malheurs, Dieu sera connu et aimé. Mais les malheurs seront grands. Aussi, on ne peut pas y croire ou plutôt, on n’ose pas y penser. Et pourtant, cela va arriver, nous y touchons ».   


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:26 (2016)    Sujet du message: prophéties chrétiennes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Religion Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com