Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pouvons nous débattre entre Royalistes ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Orléaniste
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2015
Messages: 11
Localisation: Dreux
Religion: Agnostique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 31 Déc - 17:08 (2015)    Sujet du message: Pouvons nous débattre entre Royalistes ? Répondre en citant

Bonjour Mesdames et Messieurs.

Je vous présente mes Humbles respects.

J'aimerais discuter avec vous sur la polémique des prétendants au trône de France et sur leurs légitimités.

J'espère qu'un débat éclairé pourra en sortir et que nous conjurerons les mésententes dynastiques des années 1870 sous la présidence de Thiers et de Mac Mahon, qui avait conduit à réduire à néant tout espoir de troisième restauration.

Vous êtes censé savoir qu'une des clauses qui prévoyaient la troisième restauration et qui avaient été approuvées en amont par le comte de Chambord lui-même, stipulait que le Roi Henri V une fois monté sur le trône désignerait comme héritier légitime le comte de Paris.

Malheureusement tel ne fut pas le cas, la principale cause le refus du drapeau tricolore par le comte de Chambord.

Après l'extinction des légitimistes il allait de soi que les orléaniste furent la seule véritable famille de France.

Mais telle  fut notre surprise après le coup d'État espagnol de 1931 qui déposait le Roi Alphonse XIII ,  d' apprendre qu'il se déclarait de facto lui aussi prétendant au trône de France et ses descendants avec lui, alors que cela fessait maintenant 48 ans que les Bourbons D'Orléans étaient les seuls prétendants officiels.

De plus j'aimerais vous mettre en face d'un fait d'une injustice innommable qui fut faite aux ainés des Bourbons-D'Espagne les véritables prétendant et roi légitimes d'Espagne, en effet Franco a arbitrairement désigné le fils du frère cadet de Jacques-Henri de Bourbon (le grand-père de votre prétendant) comme roi d'Espagne à sa succession celui-ci à la mort de Franco prit ensuite le trône d'Espagne sous le nom de Juan Carlos 1er, de fait la règle de descendance de primogéniture par les mâles fut enfreint honteusement.

Je voudrais vous posez les questions suivantes :

 - Pourquoi ne militez-vous pas pour l'accession au trône d'Espagne de Louis de Bourbon véritable Roi D'Espagne.

 -Que pensez-vous de la Monarchie espagnole actuelle, vous qui êtes je crois antiparlementariste, antilibéral, ect..

- Êtes-vous vraiment pour un retour à la monarchie absolue qui serait contraire à la Charte de 1814 institué par notre très habile et intelligent roi Louis XVIII.

Concernant la révolution de Juillet je conçois que Louis-Philippe n'était pas dans son bon droit, mais je tiens à vous faire remarquer ce qui a conduit à cela, le tournant autoritaire qu'a pris le régne de Charle X fut suicidaire pour le régime, il a par plusieurs réformes enfreints des principe fondamentaux de la charte de 1814 , notamment le retour de la censure de la presse et l'élévation du cens électoral.

Une loi tout particuliérement me frappe d'effroi et me fait penser à L'Arabie Saoudite, c'est la loi sur le blasphème qui punit de mort tout individu qui se rendrait coupable d'outrage envers la religion catholique vous imaginez !?

Je m'interroge pourquoi prendre pour model ce roi (Charle X) fer de lance des ultras royalistes, qui a détruit l'oeuvre considérable de son ainé en quelques années ?

Un Charle X ne vaut pas un Louis XVIII par son intelligence ni un Louis XVI par sa compassion, ses idées et réformes libéral avant l'heure et sa tolérance (Louis XVI fut un homme de son temps [les Lumiéres]).

Je conçois qu'un Charle X à la place d'un Louis XVI n'aurait eu aucune répugnance à réprimer dans le sang les mouvements du 14 juillet qui aurait pu être stoppé très facilement.

Nous devons respecter les droits fondamentaux de chacun , je vous en conjure soyez comme , Louis XVI , Louis XVIII et Louis-Philippe Ier des monarchistes modernes dans l'air du temps.

Enfin concernant les actes impardonable dont c'est rendu coupable Philippe-égalité durant la révolution, d'autant plus que la mort du roi s'est jouée à une voix près, je mets cela sur le compte de la peur, ce vote  ne lui a pas par-ailleur permit d'echapper au déferlement de barbarie révolutionnaire, j'imagine bien à quels degrés de remords il souffrait quand quelques mois après son cousin il fut assasiné sur l'échafaud.

Je pense sincérement que ses derniéres pensées peu avant sa mort allait à Louis XVI.
_________________
Vive le Roi !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 31 Déc - 17:08 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lantenac
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2015
Messages: 49
Localisation: Duché de Bourbon
Religion: Catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 31 Déc - 18:31 (2015)    Sujet du message: Pouvons nous débattre entre Royalistes ? Répondre en citant

Bonsoir, nous ne choisissons pas notre Roi, pas plus qu'Henri V avait le pouvoir de choisir son héritier.
Nous prenons les Lois Fondamentales en l'état, sans la retoucher selon ce qui nous arrange.
Dans le cas contraire nous ne serions que monarchistes et non royalistes.
Voilà tout. Smile


Pour ce qui est de l'absolutisme, absolu a ici le sens de "parfait" "achevé". Oui, nous souhaitons une monarchie complète, achevée et non une république couronnée comme ce qui se fait en Espagne ou dans d'autres pays d'Europe. Car force est de constater que ce système qui n'a de monarchique que le nom (puisque le souverain est sans réel pouvoir) ne protège pas le pays des dérives personnalistes et de la marche forcée vers l'atomisation de la société et le fédéralisme mondial (en passant préalablement par l'étape de l'Europe fédérale).


Pour ce qui est de l'air du temps : "Être dans le vent, c'est une ambition de feuille morte.", citation de l'excellent Gustave Thibon  Wink


Je vous souhaite une excellente et sainte année 2016.
_________________
Cofondateur du Cercle légitimiste du bourbonnais


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Jeu 31 Déc - 20:13 (2015)    Sujet du message: Pouvons nous débattre entre Royalistes ? Répondre en citant

On ne vous a pas appris à vous présenter sur les forum de Philippe égalité.

Je me demande pourquoi l'Orléans a trainé un enfant royal en justice, juste après la mort de sont père???

Il est curieux que vous ne parliez pas d'Alphonsito.
_________________


Revenir en haut
Orléaniste
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2015
Messages: 11
Localisation: Dreux
Religion: Agnostique
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Jan - 22:39 (2016)    Sujet du message: Pouvons nous débattre entre Royalistes ? Répondre en citant

Lantenac a écrit:
ne protège pas le pays des dérives personnalistes






Un roi avec un pouvoir exécutif fort ne protège pas le pays des dérives personnalistes vraiment ?

Une monarchie parlementaire protège le pays à la fois des dangereux ambitieux et des décisions du roi qui peuvent parfois conduire le pays vers une marche funeste.

exemple : La décision de Charles VI le Fol de déshérité le dauphin Charles futur Charles VII
_________________
Vive le Roi !


Revenir en haut
Lantenac
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2015
Messages: 49
Localisation: Duché de Bourbon
Religion: Catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 2 Jan - 12:09 (2016)    Sujet du message: Pouvons nous débattre entre Royalistes ? Répondre en citant

Je crois qu'il y a confusion des concepts cher Monsieur. : )


Pour le personnalisme, vous trouverez une définition ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Personnalisme


D'autre part, la monarchie absolutiste (dans le sens de parfaite / achevée) n'a rien à voir avec l'autocratie, c'est ce que l'école de la république veut faire croire (j'en parle d'autant plus librement car j'y ai fait ma scolarité et j'ai dû pas mal bosser pour revenir sur tous mes préjugés). Le monarque absolu n'est pas un dictateur, un autocrate. Hollande aujourd'hui, avec l'Assemblée nationale de son côté, a plus de pouvoirs que Louis XIV.
Exemples :
1)
- Louis XIV ne pouvait ni modifier, ni transgresser les lois de dévolution de la couronne de France (il ne peut donc pas déshériter son successeur ou en choisir un autre que celui qui est désigné par lesdites lois de dévolutions de la couronne de France)
- Le président et sa majorité peuvent le faire librement
2)
- Aucun Roi de France absolu n'aurait pu légiférer sur le mariage homosexuel, la GPA, ... En vertu de la loi sur la Catholicité qui est partie intégrante des Lois fondamentales
- Le président peut légiférer sur tous ces points et aller encore plus loin encore sur la négation du droit naturel et du droit de l'enfant qui est bien plus supérieur au droit à l'enfant.
Etc.
Le monarque d'opérette de type monarchie espagnole, anglaise, hollandaise, belge, etc ne peut empêcher les dérives mentionnées. (Lesdites monarchies d'apparat étant d'ailleurs souvent à la pointe sur ces sujets et leur soumission aux revendications LGBT.)

Ca c'est pour l'absolutisme.


Ensuite, le légitimisme aujourd'hui, ce n'est pas l'absolutisme du XVII° siècle (Les collants à la mode à l'époque sont affreux !  Laughing ). C'est une monarchie conforme à la Doctrine sociale de l'Eglise, avec un pouvoir régalien aux mains du Roi et l'application du principe de subsidiarité pour tous les autres domaines.


S'il y a des concepts qui ne sont pas clairs pour vous, n'hésitez pas à me l'indiquer, je tâcherai de les expliciter ou vous orienter vers une source documentaire fiable.  


(Bonne année !)
_________________
Cofondateur du Cercle légitimiste du bourbonnais


Revenir en haut
Orléaniste
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2015
Messages: 11
Localisation: Dreux
Religion: Agnostique
Masculin

MessagePosté le: Sam 2 Jan - 18:40 (2016)    Sujet du message: Pouvons nous débattre entre Royalistes ? Répondre en citant

Lantenac a écrit:
- Louis XIV ne pouvait ni modifier, ni transgresser les lois de dévolution de la couronne de France







Oui mais Charles VI la fait.
Lantenac a écrit:
Le monarque d'opérette de type monarchie espagnole, anglaise, hollandaise, belge, etc ne peut empêcher les dérives mentionnées. (Lesdites monarchies d'apparat étant d'ailleurs souvent à la pointe sur ces sujets et leur soumission aux revendications LGBT.)











Oui tout à fait ce sont des monarchies symboliques.

Mais une monarchie parlementaire où le chef de l'état est véritablement le roi ne l'est pas.

Vous voulez le retour du roi pour l'amour de la religion ou celui de la France ?

Je pense que le droit des individus à participer aux choix et affaire politique  de son pays est essentiel.

Le niveau général d'instruction et beaucoup plus élevé qu'avant se qui à pour conséquence que le sentiment d'appartenance à une nation est beaucoup plus fort.

Un roturier intelligent et instruit des affaires importantes fait un bien meilleurs conseiller pour le roi qu'un notre de sang nobles et dépourvus de ces qualités.

Les rois ont plusieurs fois manifesté la supériorité de l'état sur l'église et contre l'autorité intemporelle du Pape (Derniers représentent et héritier des empereurs romains d'occident)

Notamment Philippe IV le Bel avec l'attentat D'Anagni.

Le roi doit être celui qui unifie la nation de ce fait il ne doit prendre partie pour aucune religions.

La France d'aujourd'hui n'est plus celle du XIXéme où il y avait 90% de catholique pratiquant.

Aujourd'hui en France d'autre religions ce sont implanté massivement comme par exemple l'islam.

Les rites royaux peuvent être conservé comme le sacre à Reims bien entendu car toutes institutions doit avoir ses rites.

Nous devons être aussi tolérants que les apôtres de l'église primitive envers les germains qui grâce à leur ouverture d'esprit ont permit à l'Europe occidental d'adopter leur religion.

Notamment Paul de Tarse qui accepte la consommation du porc (Pour ma part je suis végétarien et je condamne toute consommation de chair animal) , et exempt les non juif de la circoncision.

Pour ma part je pense que les religions Abrahamiques sont les mêmes (Catholique, Orthodoxe, protestant, judaïsme, Chiite, Sunnite).

Si vous croyez en Dieu vous ne pouvez pas nier que ces religions monothéistes croient au même dieu.

La division qui est faite entre elles n'est pas l'œuvre de Dieu mais de la bêtise des hommes.
_________________
Vive le Roi !


Revenir en haut
Lantenac
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2015
Messages: 49
Localisation: Duché de Bourbon
Religion: Catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 2 Jan - 19:22 (2016)    Sujet du message: Pouvons nous débattre entre Royalistes ? Répondre en citant

L'exemple que vous prenez est intéressant, car il va dans mon sens.Charles VI n'a rien fait du tout, il a voulu faire, nuance. En effet Charles VII lui a succédé, la Providence y a veillé.Le traité de Troyes est nul, au même titre que le traité d'Utrecht est nul. Car selon les Lois Fondamentales la couronne de France est indisponible, le Roi n'en est pas propriétaire.

J'arrêterai ma réponse ici car nous arrivons au point extrêmement fréquent sur les forums, j'ai le sentiment que vous répondez non pas en fonction de ce que j'ai dit, mais en fonction de ce que vous pensez que j'ai dit. Cela ne sert donc plus à rien de répondre.
Étudiez plus en profondeur la Doctrine Sociale de l'Eglise et le principe de subsidiarité qui en découle (entre bien d'autres choses, notamment le juste équilibre entre droits et devoirs, etc.).
Vous conclurez, pour votre plus grand soulagement, qu'une France sous l'égide du catholicisme ne signifie pas que l'on force les consciences des Français. Nous laissons cela à la république, car si justement la France est déchristianisé, c'est grâce / à cause du viol des consciences exercé par la République. Ainsi le Roi Très Chrétien ne va pas mettre en place une Inquisition telle que les gauchistes révisionnistes la fantasment.
Vous conclurez également qu'on est loin du cliché que vous pouvez vous faire sur les légitimistes.


Pour votre dernière assertion concernant les "religions Abrahamiques", non seulement je nie qu'ils croient au même Dieu, mais je dis que dire le contraire est faire le jeu des relativistes, mais c'est aussi bêler ce que les médias et "intellectuels" bien-pensants nous demandent de bêler. Je ne creuserai pas la réponse car c'est du hors sujet. Si ce point vous intéresse réellement, ouvrez un sujet dans la partie religion du forum.


En tout cas je suis ravi de voir qu'il existe encore des orléanistes libéraux au sens maçonnique du terme. Ca faisait longtemps que j'en avais pas vu, pourtant Dieu sait que je fréquente des orléanistes !  Very Happy
_________________
Cofondateur du Cercle légitimiste du bourbonnais


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Sam 2 Jan - 21:18 (2016)    Sujet du message: Pouvons nous débattre entre Royalistes ? Répondre en citant

orléaniste écrit:

1)Vous voulez le retour du roi pour l'amour de la religion ou celui de la France?

A mon humble avis, une révision de la législation historiques des lois fondamentales s'impose. C'est la Foi qui a fait la France, et les rois. L'acte de cessation du Royaume sous Charles VII par Sainte Jeanne d'Arc, une roturière, qui lui impose de céder son Royaume à Jésus-Christ est un fait, non une légende.


2)
Je pense que le droit des individus à participer aux choix et affaires politiques  de son pays est essentiel.
Si les électeurs avaient le pouvoir de faire les lois, pourquoi en auraient-ils besoin? Les candidats élus qui les représentent s'assoient sur les doléances des électeurs qu'ils représentent aux parlement, en faisant les courtisans à leurs propres supérieurs.
On voit d'ailleurs comment la Monarchie de Juillet se termine, ainsi que l'Empire de Napoléon III.


3)Un roturier intelligent et instruit des affaires importantes fait un bien meilleurs conseiller pour le roi qu'un autre de sang noble et dépourvu de ces qualités.
La pauvreté n'est pas toujours un gage de richesse intérieure. votre propos nous fait croire que seuls sont intelligents les prolétaires. Il y a des gens capables à tous les niveaux de la hiérarchie.




Parlez de 50 choses à la fois ne sert à rien, Il vaudrait que vous développiez un seul sujet à la fois.
_________________


Revenir en haut
Orléaniste
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2015
Messages: 11
Localisation: Dreux
Religion: Agnostique
Masculin

MessagePosté le: Sam 2 Jan - 23:43 (2016)    Sujet du message: Pouvons nous débattre entre Royalistes ? Répondre en citant

Henryk a écrit:
3)Un roturier intelligent et instruit des affaires importantes fait un bien meilleurs conseiller pour le roi qu'un autre de sang noble et dépourvu de ces qualités.
La pauvreté n'est pas toujours un gage de richesse intérieure. votre propos nous fait croire que seuls sont intelligents les prolétaires. Il y a des gens capables à tous les niveaux de la hiérarchie.




Oui tout à fait vous avez entièrement raison et je n'est pas dit le contraire.

L'inverse et également valable.

Je prenais juste un exemple pour dire que ce sont des personne d'expérience, qu'il soit noble ou non qui doivent conseiller le roi  en ce qui concerne les affaires étrangère ou autre.

Roturiers = prolétaires et pauvreté selon vous ?
_________________
Vive le Roi !


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Mer 20 Jan - 00:18 (2016)    Sujet du message: Pouvons nous débattre entre Royalistes ? Répondre en citant

Ce terme est souvent lié à prolétaire.

Vous savez comme moi que l'égalité n'existe pas. Saint Paul le montre bien dans l'épitre de ce dimanche. Que celui qui soit compétent dans sa matière, qu'il le fasse dans l'ordre de la Foi. Mais cela est pareil pour tout homme qui doit travailler la complémentarité pour le bien commun de la cité.
_________________


Revenir en haut
Berwick
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2016
Messages: 14
Localisation: Province d'Ile-de-France
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Sam 12 Mar - 11:22 (2016)    Sujet du message: Pouvons nous débattre entre Royalistes ? Répondre en citant


"Le roi doit être celui qui unifie la nation de ce fait il ne doit prendre partie pour aucune religions".

Je ne partage pas cette approche d'une "neutralité religieuse du roi"(approche très moderniste post révolutionnaire adoptée par les Orléans sous l'influence des Francs Maçons).

Nous souhaitons que le régime monarchiste à venir renoue avec le respect de la volonté divine. C'est l'essence même de la monarchie de Droit Divin (qui respecte les droits de Dieu : le premier commandement du Chrétien est l'amour de Dieu). Le roi est en effet et demeurera à la Restauration, le Lieutenant du Christ Roi au temporel pour la France. Nous nous opposons en cela à tous les régimes modernistes issus de la Révolution et de la Philosophie des Lumières, qui passeront de mode un jour ou l'autre. (Par exemple, Nous partageons le point de vue de Soljenitsyne dans son discours de Harvard ).

La Monarchie à venir sera ainsi un régime politique catholique qui respectera la liberté de conscience des français et étrangers vivant en France. Les non catholiques ne s'en porteront que mieux puisque le régime aura l'agrément de Dieu, gage de justice pour tous. C'est dans la situation actuelle, d'un régime républicain en guerre contre Dieu, que les droits fondamentaux sont menaçés (droit à la vie, droit à un père et une mère, liberté d'exercice public du culte, injustices multiples sous la pression des puissances financières...)



_________________
Responsable Groupe Saint-Michel du Cercle Légitimiste de la Province d'Ile-de-France


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Sam 12 Mar - 13:23 (2016)    Sujet du message: Pouvons nous débattre entre Royalistes ? Répondre en citant

Voila une contre-vérité, que développe dans la Gazette Constitutionnelle de 1840, avec l'aide des Écrits de Grégoire XVI, les penseurs orléanistes.
(Voir le cas de l'abbé Soldat)

Ce texte de "Mirari vos" daté du 15 aout 1832, (Intitulé "le refus d'obéissance au pouvoir civil") montre que le Pape exige l'obéissance a l'usurpateur, par pression des évêques français mis en place par la monarchie de juillet.

N'attendant pas 1832, un ukase est promulgué en Russie contre les décisions du pouvoir de Rome, pour éviter les rébellions dans le peuple.

Nous assistons là à l'abandon des vendéens et des Chouans par l'Eglise, comme elle le fera plus tard pour les Christeros.
_________________


Revenir en haut
Minervalis
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2012
Messages: 229
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Dim 13 Mar - 22:53 (2016)    Sujet du message: Pouvons nous débattre entre Royalistes ? Répondre en citant

Orléaniste a écrit:
Vous voulez le retour du roi pour l'amour de la religion ou celui de la France ?


C'est la même chose. Le Roi, la religion, le Royaume sont indissolublement liés

Orléaniste a écrit:
Je pense que le droit des individus à participer aux choix et affaire politique  de son pays est essentiel.


La Politique est l'art de faire présenter toutes les opinions comme équivalentes, comme fondées et raisonnables , comme émanant du peuple, et de présenter les décisions prises au regard de celles-ci comme assurant l'intérêt général. Rien n'est plus faux. les opinions autorisées sont fabriquées par des sociétés ou organismes secrets et ne sont faites que dans l'intérêt de leurs membres, qui parasitent ainsi les ressources du royaume et le mènent à sa perte. En monarchie, le roi est garant du bien commun et la politique n'existe donc pas.

Orléaniste a écrit:
Un roturier intelligent et instruit des affaires importantes fait un bien meilleurs conseiller pour le roi qu'un autre de sang noble et dépourvus de ces qualités.


Alors soyez satisfait de la monarchie, sous laquelle il était plus facile à un roturier doué de faire sa place au service du roi qu'aux français méritants actuels de percer sous la fausse aristocratie énarchique.

Orléaniste a écrit:
Le roi doit être celui qui unifie la nation de ce fait il ne doit prendre partie pour aucune religion.


Vous prétendez "unifier une nation" en introduisant en elle les ferments de la division? Curieuse idée ! Jetez un coup d'oeil autour de vous et vous verrez vite que les sociétés les plus cohérentes s'enfoncent dans les sociétés "multiculturelles comme un coin de fer dans du bois,jusqu'à les faire éclater. Le catholicisme doit redevenir religion d'état, cela ne souffre même pas de discussion.

Orléaniste a écrit:
La France d'aujourd'hui n'est plus celle du XIXéme où il y avait 90% de catholiques pratiquants.


Et l'on voit bien le résultat: licence généralisée, massacres d'enfants à naître, parodies de mariages, etc, etc...

Orléaniste a écrit:
Aujourd'hui en France d'autres religions se sont implantées massivement comme par exemple l'islam.


Pour notre plus grand bénéfice,bien entendu, n'est-ce pas? Peut-on sérieusement qualifier de religion cette secte satanique?

Orléaniste a écrit:
Pour ma part je pense que les religions Abrahamiques sont les mêmes (Catholique, Orthodoxe, protestant, judaïsme, Chiite, Sunnite).


Là, les bras m'en tombent...Ouvrez un peu le Coran et jugez si les innombrables appels au meurtre qu'il contient relèvent du Christianisme ?

Orléaniste a écrit:
Si vous croyez en Dieu vous ne pouvez pas nier que ces religions monothéistes croient au même dieu.


Si, justement! Je ne comprends même pas comment vous pouvez soutenir le contraire.

Orléaniste a écrit:
La division qui est faite entre elles n'est pas l'œuvre de Dieu mais de la bêtise des hommes.


Il est déjà clair que certaines, n'étant pas des religions mais des sectes, ne sont pas l'oeuvre de Dieu!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:39 (2016)    Sujet du message: Pouvons nous débattre entre Royalistes ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Sujets divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com