Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le journalisme ou comment semer la discorde chez des opposants au régime.
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 767

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû - 13:18 (2016)    Sujet du message: Le journalisme ou comment semer la discorde chez des opposants au régime. Répondre en citant

Que retirer de l’agitation de l’été 2016 ? Entre les différents sujets de sports internationaux, les remarques remplies de nouveauté de politiques, la corruption d’un grand nombre d’entre eux, pour se démarquer de leurs amis ou adversaires, du nombres de victimes, toujours grandissant dans les tempêtes naturelles: Portugal et U.s.a…  ou de guerres d’ingérence: Syrie Yémen, Centrafrique…, nous croulons sous la culpabilité des instruments médiatiques, sur un bout de tissu monté en choc culturel.
Pour vivre en paix, depuis deux mois, il fallait ne plus se brancher sur ces tables rondes politiques ou médiatiques sans intérêts, sinon de procès à charge contre les Français, réquisition de villages et de mairies pour imposer des migrants, et leur imposer de nouvelles lois et voir des moqueries  et violences anti-chrétiennes.
Constat alarmant mais dans ce mélange de turpitudes, à chaque fois la respublica, ou le bien commun est pillé, par les  fils de voltaires qui se cachent derrière la loi. Depuis que la famille à disparu de la perspective politique et remplacée par des familles artificielles étrangères moins onéreuses pour les chefs d’entreprises, les peuples de France ne voient toujours pas la faute de la classe politique supérieure, dite haute classe ou haute caste.

Parce que ces français ne connaissant pas leur histoire, ni leur racines, et encore moins leur religion, se laissent guider par ces politiques qu’ils prennent pour un Dieu du Show biz. Parce que la manipulation mentale qu’ils ont subis à l’école, prouvant encore la volonté actuelle de l’éducation nationale de les abêtir, les forment ou les formatent pour cette voie. Peut-on revenir de cet endoctrinement républicain, et de cette culpabilité, sans cesse assénée sur les peuples de France, même en période estivale?

L’une des propositions est de quitter cette drogue, que, l’on matraque, avec une guerre finie depuis 80 ans comme si le deuil de celle ci n’était pas fini mais dont les deux protagonistes ont été enfermé dans un pacte de paix américain 5 ans après. Tournez vous vers guérison politique, plus longue, dans la perspective du Royaume de France.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 25 Aoû - 13:18 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
vernier jacques
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 61
Localisation: montbazens 12220
Religion: protestant
Masculin

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 09:48 (2016)    Sujet du message: Le journalisme ou comment semer la discorde chez des opposants au régime. Répondre en citant

Vous avez raison Henryk, le journalisme actuel est non au service de la vérité mais à celui de la désinformation, et,je plaint ceux qui boivent leurs paroles et lisent leurs écrits. Pour ma part je fait ma synthèse personnnelle et reste dans la lignée de mes pensées et convictions. Je vous salue.
_________________
j'espere etre conforme a ce que vous desirez et m'engage a respecter le code d'Honneur


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 767

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 15:58 (2016)    Sujet du message: Le journalisme ou comment semer la discorde chez des opposants au régime. Répondre en citant

Mme Marisol Tourraine, ministre, veut avec les chœurs des journalistes, réduire d'un trait le trou d'un organisme privé, la Sécurité sociale, avant 2017. Un seul remède, qu'elle montre à demi mots, serait la suppression de celle-ci.
 
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 767

MessagePosté le: Mer 21 Déc - 08:51 (2016)    Sujet du message: Le journalisme ou comment semer la discorde chez des opposants au régime. Répondre en citant

Les grands journaux français, passent en désinformation, sur les démonstrations de massacres d'état à Alep, à une famine d'état, nommée catastrophe humanitaire, voulue par le président.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 767

MessagePosté le: Ven 23 Déc - 18:12 (2016)    Sujet du message: Le journalisme ou comment semer la discorde chez des opposants au régime. Répondre en citant

Après le meurtre d'Andreï Karlov, (un remake de la mort de Vlasov) Brian whitemore, qui connait la Russie et Gersh Kunztman se sont lancés dans des diatribes qui manquaient d'humanité et de décence,  voir un cas de pathologie déontologique.  ( Radio Free Europe/Radio Liberty; New York’s Daily News)
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 767

MessagePosté le: Dim 3 Déc - 16:35 (2017)    Sujet du message: Le journalisme ou comment semer la discorde chez des opposants au régime. Répondre en citant

Evolution des accusations dans le système tyrannique révolutionnaire.




Ces motifs avec lesquels les persécuteurs ont essayé de justifier leurs meurtres, qu'on faut reconnaître, parmi leurs victimes, celles qui ont été immolées en haine de la Foi. Mais, comme ils sont employés de nos jours, sous les derniers temps de la Restauration, par la presse opposée au régime, payée comme aujourd'hui, par des organismes supra nationaux, ou est né le socialisme politique, de même que dans les premiers siècles de l'Eglise, des formules d'accusation qui tendaient plus ou moins à déguiser cette haine, il est nécessaire, avant tout, de connaître d'une manière bien précise les véritables sens de ces  formules discriminatoires. Dans l'explication que nous pouvons fournir, en méritant la confiance des générations futures, comme de la présente, que, sans crainte d'être démenti par qui que ce soit, nous venons donner cette explication sous les yeux, avec le soutien récurent des contemporains de la persécution : disons, avec l'aveu même de ses auteurs dont les amis, les complices et les adeptes ne sauraient nous contredire devant les faits, comme les pamphlets sur la reine et sur les capucins par exemple.


Dans les premiers jours de la révolution, trop impatients de se débarrasser des prêtres et même des laïcs qui montraient un zèle courageux pour la défense de l'antique religion de la France, ces persécuteurs ne se laissèrent pas le temps de recourir à des formalités judiciaires. Il leur parut suffisant et plus expéditif de susciter contre ces soutiens de l'autel, ainsi que du trône, quelque secte ennemie, ou une populace ignare, perverse et brutale, dans laquelle se mêleraient des assassins chargés de les détruire pendant qu'elle-même, dans son aveugle férocité, les appellerait aristocrates, fauteurs du despotisme, ennemis du peuple.


Suivant les fausses idées qu'on lui avait suggérées, ces qualifications plus que néologiques, signifiaient: « Fauteurs du despotisme, partisans de la tyrannie, ennemis du peuple et de sa liberté ». Ils ne l'étaient tout au plus, à le bien prendre, que de cette licence horrible, impie et meurtrière, dont les novateurs enivraient la multitude pour que, dégagée de tout frein, elle concourût avec frénésie, à l'accomplissement de leurs affreux projets. Ces prêtres et ces fidèles ne pouvaient, après tout, passer pour les contrarier, qu'en ce qu'ils tâchaient, l'Evangile à la main, de conserver parmi le peuple la salutaire pratique d'une religion céleste dont la croyance et les préceptes ont tant d'efficacité pour contenir ses passions dangereuses, et de l'empire de laquelle, pour cette raison-là même, les réformateurs s’efforçaient de l'affranchir.


Parmi les conspirations moins fantastiques, dans lesquelles on impliqua tant de personnes vouées à la piété, et d'une Foi incorruptible, il n'en était presque point qui, dans leur portion de réalité, ne fût aussi l'œuvre insidieuse des persécuteurs eux-mêmes. Tel autrefois Galère, pour exciter l'empereur Dioclétien aux plus extrêmes cruautés contre les chrétiens, fit brûler son palais, en leur imputant le crime de cet incendie.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 767

MessagePosté le: Jeu 7 Déc - 10:13 (2017)    Sujet du message: Le journalisme ou comment semer la discorde chez des opposants au régime. Répondre en citant

L'état d'Azebaïdjan poursuit deux journalistes français. 
C'est la première fois, qu'un État poursuit pour diffamation des journalistes dans un autre état souverain. La fille du président ouzbek Islam Karimov, qui a poursuivi le site d'informations Rue 89 en 2011 pour avoir écrit le mot "dictature" en tant que particulier. Aujourd’hui c’est l'État Azerbaïdjanais qui poursuit Elise Lucet et Laurent Richard. 


1)Comment un État étranger peut poursuivre des journalistes alors que l'État français, lui,non? 


Il y a : recevabilité de la plainte, car l'article du code pénal qui a été invoqué porte sur la plainte d'un particulier. 


Il est absolument impossible actuellement d'y faire un métier de journaliste. Le pays occupe la 162e place au classement de la liberté de la presse. 


Les derniers médias indépendants qui subsistaient ont été éliminés très méthodiquement par le pouvoir en place. Que ce soit via la saisie économique et le boycott des annonceurs, ou la réduction du réseau de distribution de la presse, ou encore la fermeture des locaux, du jour au lendemain.  





1) Peut-on pour un journaliste digne de ce nom, mettre en danger d'autres journalistes en danger dans des états étrangers? Ne serait-ce pas une forme d’ingérence gratuite, comme ils le firent pas exemple pour Soljenitsyne? Comme ils le font pour résumer pour toutes les personnes ou états qu'il n'aime pas?


2) Pourquoi l'état républicain attaquerait-il des journalistes qu'il a sa botte,, et qui lui serve journellement son plat froid?
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:31 (2017)    Sujet du message: Le journalisme ou comment semer la discorde chez des opposants au régime.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com