Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Djibouti

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Internationale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gwenole
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2016
Messages: 40
Localisation: redon
Religion: catholique
Masculin

MessagePosté le: Mer 2 Mar - 15:43 (2016)    Sujet du message: Djibouti Répondre en citant

L'officialisation de la construction d'une base navale chinoise à Djibouti  peu après que les Français aient annoncé
une nouvelle diminution de leurs effectifs n'étonnera personne, tellement elle est dans l'ordre des choses. Après avoir
perdu l'exclusivité de la position geo-stratégique que représente Djibouti, la France voit peu à peu sa présence à Djibouti
ramenée au niveau qu'elle pèse dans la région.
Rappellons que la fermeture de la base militaire de Djibouti avait été envisagée  par Sarkozy pour ouvrir une base aux
E.A.U. Les militaires français sont parvenus en sacrifiant les effectifs  à conserver cette implantation. Mais à quel
prix?
Les forces françaises se sont vus amputés des moyens opérationnels nécessaires pour assurer ses missions. Combien
d'avions, d'hélicoptères, combien d'opérationnels? Quels moyens de défense sol-air, d'appui d'artllerie... Quels moyens
de reconnaissance, quelle capacité de renseignement?
C'est également au prix d'une doctrine obsolète (les accords de défense) qui considère que le principal danger,
une attaque de ses voisins ethiopiens ou somaliens est improbable, et qu'en conséquence il n'est pas nécessaire de
disposer de toutes les composantes nécessaires à assurer ses missions, qu'ils peuvent être rapidement redéployés.
Le desaccord frontalier érythreo-djiboutien fit voler en éclat cette certitude.
Surpris et pris de court par la réaction djiboutienne (manque de maîtrise du renseignement militaire et diplomatique
dans la zone) la France refusa d'intervenir sans même tenter une démonstration de force pour intimider les Erythréens
(insuffisance du renseignement pour évaluer les forces et les intentions erythréennes et crainte de s'engager dans un
conflit dur, autre preuve du défaut de renseignement français).
Militairement le choix a été judicieux (l'affaire n'a pas dégénéré en conflit), diplomatiquement les conséquences
ont été  catastrophiques. La porte a été ouverte à la ligue arabe qui s'est posée en arbitre, obtenant un droit de
regard sur les affaires de la région. Mais surtout, la présidence djiboutienne dépitée s'est ouverte un peu plus aux
forces armées étrangères pour marginaliser la présence française: marine russe, aviation japonaise...


Le prix c'est également de ne pas avoir de politique régionale. Comme les Français ont refusé de s'impliquer dans la
question somalienne, incapables de prévoir les interventions militaires éthiopiennes et kényanes, les Français ont perdu
eninfluence sur les pays de la région.
La question yémenite leur est étrangère. Ce pays est pourtant une plaque tournante pour les trafics, armes, migrants,
mouvements islamistes et autres. La France laisse l'Arabie Saoudite et les Américains s'en occuper, ou du moins s'occuper
de ce qui les intéresse.

Economiquement la France ne pèse plus grand chose, culturellement non plus.
Autrefois les 5000 militaires français, une banque et deux ou trois acteurs économiques locaux suffisaient à peser sur
l'économie du pays, 2000 hommes aujourd'hui,  demain 1300 soldats qui ne compteront plus. Des acteurs économiques de toute
la région sont implantés à Djibouti et comptent d'avantage. Djibouti comme hub portuaire et aéroportuaire, place
financière pour la région a maintenant d'autres ressources.
la société djiboutienne en recherche d'identité n'est plus sous influence française (preuve en est la prépondérance
de la langue somali et arabe,  la place de l'islam dans la société).
La situation interne est explosive: situation politique, ethnique, clanique, et l'implication de nombreux acteurs
régionaux (Erythrée, UAE, services étrangers, diverses rebellions...)  qui évoluent sous les yeux de Français impuissants
à savoir, comprendre ou encore moins à agir.
L'affaire Borrel a laissé des traces et la France ne  s'ingère plus dans la façon des Djiboutiens de gérer les Droits
de l'Homme. Après avoir réduit l'influence française les Djiboutiens se cherchent des alliés qui soient peu regardant
sur la situation intérieure du pays: Les chinois sont idéals.
La France s'accroche à cette position géo-stratégique mais sans ambition. 900, 1300 ou 2000 hommes n'y changeront rien.
La présence française n'est plus un gage de stabilité. En cas de coup dur la France se contentera d'évacuer ses
ressortissants. Ceci ne peut qu'encourager tous ceux qui pensent avoir intérêt à déstabiliser le pays.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 2 Mar - 15:43 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gwenole
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2016
Messages: 40
Localisation: redon
Religion: catholique
Masculin

MessagePosté le: Mar 15 Mar - 15:37 (2016)    Sujet du message: Djibouti Répondre en citant

Le fait que c'est le Chef d'Etat-Major des Armées Françaises qui ait rendu visite le 9 mars au Président de la République
de Djibouti Ismael Omar Guelleh (IOG) est un acte éminement politique. En regard des circonstances, c'est encore plus évident.
Cette visite a lieu alors qu'en juillet 2015 le Ministre de la Défense français Le Drian était venu pour annoncer une
nouvelle réduction du contingent présent à Djibouti de 1900 à 1300 hommes. Il faut dire que les relations franco-
djiboutiennes sont plutôt froides depuis plusieurs années. Le président IOG reprochant à la France son manque de soutien
diplomatique et aussi militaire (notemment dans l'affaire du conflit frontaler avec l'Erythrée). Depuis Djibouti a
changé peu à peu de politique étrangère, trouvant davantage de partenaires plus compréhensifs parmi les pays de la Ligue Arabe.
La France a également perdu sa place de partenaire économique exclusif. Le marché djiboutien est désormais ouvert à de
nombreux partenaires (Chine, Japon, pays de la Ligue Arabe...). Ce n'est plus non plus l'unique partenaire militaire. Le
Président IOG a favorisé l'installation permanente ou ponctuelle d'autres forces armées: Les Forces Armées Américaines,
les Forces Aériennes Japonaise. Et maintenant la Chine a entrepris de construire des infrastructures portuaires pour sa Marine;
ainsi que deux nouveaux aéroports qui n'en doutons pas, permettront d'accueillir de nouvelles Forces Aériennes. L'Arabie
Séoudite serait actuellement en pourparler pour établir une base à Djibouti.
Le plus remarquable ait que cette visite intervient un mois avant les élections présidentielles à Djibouti et après les graves
incidents du 21 décembre 2015 entre la Police Djiboutienne et l'opposition djiboutienne. La signification diplomatique de cette
visite en devient claire: La France est convaincue que le président IOG sera réélu et qu'en aucun cas elle ne prendra en compte
les réclamations ou la contestation des resultats par l'opposition. La France ne peut se permettre un nouveau thêatre d'action
pour ses armées. Les conséquences de la déstabilisation de Djibouti serait l'irruption à Djibouti des questions de sécurité de la
région. La France veut à tout prix ne pas être prise au piège alors que la menace
de l'Etat Islamique apparaît dans la Corne de l'Afrique.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:34 (2016)    Sujet du message: Djibouti

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Internationale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com