Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Questionnements sur Louis XX et la monarchie aujourd'hui
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Louis XX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
bertrand
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 11:44 (2014)    Sujet du message: Questionnements sur Louis XX et la monarchie aujourd'hui Répondre en citant

Bonjour,


La dialectique et la philosophie, n'ont jamais remplacé la Foi profonde, c'est à dire la rencontre personnelle avec l' amour Absolu qu' est DIEU, c'est à dire pleinement Père, fils et esprit-Saint, qui sont pleinement vivants et existants, entre les limites de la physique classique et quantiques , aux limites de la constante de Planck, s' arrétent la Raison et la, ( les physiques), et commencent la métaphysique et surtout la Foi vivante, vécue et donc cette rencontre unique, et la Foi qu' il faut toute une vie pour approfondir, car la finalité et c'est bien là un choix de vie, que  d' essayer d' être saints, ( le plus pleinement), à l' image du Christ, c'est à dire savoir donner sa vie pour les autres et les servir et non pas exiger.
 le Christ, n'est pas un dictateur il est serviteur , Le serviteur par excellence, et l' homme n'a rien à éxiger de son Créateur, il suffit simplement d'accepter d' être humble et de lui demander.


 Bien à vous, Bertrand.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 11:44 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 12:04 (2014)    Sujet du message: Questionnements sur Louis XX et la monarchie aujourd'hui Répondre en citant

Clément69 a écrit:

Non Monsieur Henry, vous arrivez trop tard, je vais pas répété, quinze fois la même chose, mais je peu souligné très facilement que vous me reprenez tous sur ce qui ne vous plait pas,( et je me suis d'ailleurs excusé à plusieurs reprise pour n'avoir pas su utilisé les bons mots)  mais aucun de vous ( exception pour Bzh) réponds au question posé, vous avez si peu de foi en lui que cela ?

Vous dites l'empereur, parce que je pose des questions qui ne vous plaisent pas. Et au vu de votre réponse final "A partir de ce jour, vous n'écrirez que dans cette rubrique. Ce n'est pas la peine de monopoliser le forum. Toute intervention ailleurs sera supprimée", sachant que sur les autres post, vous faites la même chose, vous me dites, vous écrivez mal, vous êtes ignorants,vous ne nous respectez pas, j'ai reconnu mes erreurs mais ça vous a permis d'évitez les sujets abordés, au final je n'ai eu aucune réponse sur ces sujets.





Vous plaisantez j'espère ! Shocked   Ce n'est pas parce que les réponses apportées ne sont pas venues flatter votre ego que vous pouvez vous permettre de dire que personnes ne vous a répondu ! Tous vous ont répondu avec force d'arguments valables, ce qui est loin d'être votre cas...
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
REQUETE CARLISTE
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2011
Messages: 1 150
Localisation: Provence
Religion: catholique romain FSSPX
Masculin

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 12:38 (2014)    Sujet du message: Questionnements sur Louis XX et la monarchie aujourd'hui Répondre en citant

Monsieur "Clément69" Vous abusez de votre devoir en faisant cela, et vous marchez sur mon droit de m'exprimer.

Ce sont vos écrits. Surprenant! Où avez vous vu que vous aviez des droits pour vous exprimer sur ce Forum?
Le Forum est ouvert à tous mais il y a un code, des règles à respecter.
Jusqu'à présent je n'étais pas intervenu, mes amis ayant eu la patience de vous répondre. Nous ne sommes pas venu vous chercher et vos écrits polémiques sont à la limite du supportable. Je comprends que l'on puisse vouloir se renseigner su la Légitimité, personne n'est tombé dedans à la naissance. Chacun à eu son propre cheminement pour arriver à la conclusion que pour sauver la France, il fallait restaurer la monarchie traditionnelle et catholique. C'est en tout cas notre conviction.
Mais vos méthodes me font penser à un soudard qui pénètrerais dans un lieu en fracassant la porte plutôt qu'en l'ouvrant normalement.
Vous demandez des renseignements mais vous ne cessez d'être méprisant à la personne du prince!
Il n'y a chez nous aucune dévotion à sa personne, il est ce qu'il est et demain son fils le sera! Nous sommes fidèle aux lois du royaume et non pas à l'individu!
Ce sont ces lois qui légitime sa personne en tant qu'ainé des capétiens et donc celui qui devrait régner sur le royaume tout simplement.
Nous ne sommes pas des "nationalistes" qui attendent l'homme providentiel ou la femme! Car nous sommes la Contrerévolution, nous sommes légitimistes même si cela peut faire sourire ou nous faire passer pour des passéistes!
Voilà c'est dit, je ne voulais pas intervenir parce que vos interventions sont stériles, suffisantes et insultantes, et de moi même je vous bannirais du Forum.
Il n'y aura de ma part aucune autre réaction à votre réponse.
_________________
POUR DIEU, LA PATRIE ET LE ROI



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 755
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 15:03 (2014)    Sujet du message: Questionnements sur Louis XX et la monarchie aujourd'hui Répondre en citant

- Sur ce que vous dites ici, Clément:

« "Vous tombez ici dans le piège du providentialisme: attendre tout de Dieu, sans vraiment agir par nous-mêmes. C'est Dieu qui a permis les lois fondamentales. Au XVe siècle, Dieu a dit à Jeanne d'Arc de faire rétablir le roi légitime, Charles VII, une bonne preuve de la reconnaissance par Lui de ces lois. Aujourd'hui, c'est Louis XX qu'on doit faire rétablir pour les mêmes raisons, même si le contexte n'est pas tout à fait pareil. Nous croyons ainsi que nous n'allons pas contre Sa volonté."

Je suis d'accord avec vous sur l'ensemble, on ce doit d'avancé vers Dieu, et on ne peu pas resté passif, à la destruction de la religion, mais en ce qui concerne la gouvernance des hommes, et bien que ces lois ont été "soutenu" à l'époque de Charles VII, ( je reprends encore comme source la-foi.fr ) nous serions apriori très proche, du jugement dernier, et donc de mon point de vue, le combat ce situe pour délivré nos âmes et non nos corps, et malgré tous les bénéfices certains que la France aurait de quitté la république démocratique ( les deux sont un projet d'ensemble évitons de les séparés ), je ne suis vraiment pas certains que cela soit de notre ressors malgré toute la bonne volonté que l'on peu mettre dans cette théorie, qui reste quoi qu'il arrive louable, pour son attachement inconditionnel à la foi. "Rendons a césar ce qui appartient a césar, et rendons à Dieu ce qui appartient a Dieu", "Mon royaume n'est pas de ce monde" ( deux phrases tirés des textes bibliques (je m'excuse d'avance si j'ai en partie modifié les phrases, je veux juste vous montrez les deux phrases et leur contenu).
Après bien évidemment si vous ne croyez pas en cela, je comprends votre point de vue, j'espère juste que l'on est d'accord sur les anti-pape, parce que si l'on a le droit de se trompé sur la gouvernance des hommes, les erreurs doivent impérativement être corrigés sur le salut des âmes qui n'est en aucun cas possible en soutenant le Vatican ( la gouvernance / il faut séparé l'institution qui est noble, de ceux qui la gouvernent actuellement qui sont très loin d'être propre).
(J'ai volontairement agrandi le sujet que l'ont avaient abordés, votre avis m'intéresses grandement sur le sujet. ) »


Je me suis perdu ici. Je n'arrive pas à savoir où vous voulez en venir. Veuillez clarifier ce paragraphe.


- Sur les corps intermédiaires, en tentant de lire votre réaction, je n'ai pas l'impression que vous êtes en franc désaccord avec nous ici en fait. Je disais simplement qu'il devait avoir quelque chose entre le Roi et chacun de ses sujets (je n'ai pas dit « le peuple »), et ce sont ces corps intermédiaires. Si, la famille, au sens de cellule familiale, en est un, par définition.


- Sur votre remarque ayant trait à la fraternité: cette notion ne fut pas inventée par les révolutionnaires, ces derniers en ont modifié le sens (mêmes choses pour la liberté et l'égalité d'ailleurs).


- Sur la référence à des historiens anglais dans l'article de la Gazette Royale que vous mentionniez: relisez l'article, vous avez visiblement mal compris.


- Sinon, ne dites pas que nous évitons certains sujets, ce n'est nullement notre intention à tous. Ici, nous défendons la doctrine légitimiste, et nous nous efforçons de répondre à vos objections. Et vous abordez plein de sujets, ce n'est pas un reproche, mais il est donc possible que nous en oublions.
Et de grâce, ne dites surtout pas que je suis le seul à vous répondre. J'ai été le premier, c'est vrai, car j'ai dû être le premier à voir votre premier message dans ce fil et que j'ai tenu à réagir rapidement tant que j'y étais. Mes amis en ce forum ont notamment complété ce que j'ai pu dire, en plus, car il était nécessaire, de vous rappeler à l'ordre vu votre comportement et votre syntaxe (et je vous ai rappelé ces points dans la réponse à votre message, ne l'oubliez pas). Ne m'érigez donc pas en « exception », s'il vous plaît.


- « Définition dévotion = Attachement quasi religieux à quelque chose ou quelqu'un, vénération (dites moi que ce n'est pas le cas, je vous en prie. Il suffit de lire le forum pour voir que vous ne le considérez en rien comme un français lambda, il n'y a rien d'insultant la dedans, les vive le Roi , Notre grand Roi, c'est de fait de la dévotion selon le dictionnaire vous avez tout a fait le droit de ne pas accepté la définition du mot) »

Ici, je vous ai déjà répondu ce me semble de toute manière. Évitez donc de reposer la question, même si vous changez de termes.


- Sur l'autorité du forum: elle n'abuse pas de son devoir, elle tente d'agir pour le bien du forum, conformément aux règles écrites dans ce sens que vous pouvez lire dans la rubrique concernée.


- Pour finir: continuez vos efforts pour soigner votre écriture et votre syntaxe, prenez bien le temps de faire cela ; n'attaquez pas comme vous faites les membres du forum, en particulier ceux qui assure l'autorité sur celui-ci ; et enfin, prenez le temps de l'instruction, ne cherchez pas à aller trop vite, car ce n'est pas encore tout de suite que la situation de notre pays va s'améliorer, il est nécessaire de prendre du temps, nous n'avons pas le choix.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Clément69
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2014
Messages: 32
Localisation: Sainte Marie la mer
Masculin

MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 09:52 (2014)    Sujet du message: Questionnements sur Louis XX et la monarchie aujourd'hui Répondre en citant

j'ai été lire tous vos documents, ma réponse étant ce qu'elle était avant la lecture de ceux-ci par franchise intellectuel, j'ai lu tous vos liens bzh, et je pense avoir cerné clairement vos points de vue (uclf), sur l'ensemble comme vous l'avez constatez nous sommes d'accord, mais nous utilisons des mots différents pour les exprimés.
je me suis trompé en venant ici, ce que je cherchais était dans vos liens, comme on me la dit, on est pas ici pour débattre, on ce verra un de ces jours é un rassemblement de l'uclf, pour pouvoir discuté de vive voix, erci d'avoir répondu a la pluspart de mes questions bzh Smile c'est gentil, et vous m'avez beaucoup appris.
Merci a bertrand et henry pour les apports respectifs, et merci a cécile pour ça compréhension.

Bonne continuation, a vous.


Revenir en haut
Louis Pasquerel
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2014
Messages: 24
Localisation: Orléanais
Religion: Catholique Romain attaché à la messe tridentine
Masculin

MessagePosté le: Jeu 2 Oct - 21:22 (2014)    Sujet du message: Quelle politique si demain Louis XX monte sur le trône ? Répondre en citant

Je suis désolé s'il existe déjà un sujet équivalent.


Je me pose une question depuis longtemps suite à des discussions pour défendre le royalisme auprès d'amis et à la lecture des mesures proposées par YM Adeline dans son livre "Le royalisme en questions". Ces amis me disaient : "ok demain la France retrouve un roi, mais concrètement quelles sont les mesures prises, en gros quel est le programme "? Alors au-delà du projet d'une monarchie de droit divin, le légitimisme a-t-il une sorte de programme défini, de solutions aux différentes crises que traverse notre pays (sociales, sociétales, économiques, politiques,...) ? Le Prince en a-t-il déjà parlé ? 


Merci à vous de m'éclairer.


 
_________________
Liliis Fidelis / Fidèle aux lys


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Jeu 2 Oct - 22:21 (2014)    Sujet du message: Questionnements sur Louis XX et la monarchie aujourd'hui Répondre en citant

Pratiquement, si la France tombait dans une situation analogue à celle de l'Argentine, et que le Roi reprenne le pouvoir
destruction du parlement et du sénat, en un conseil du Royaume d'une trentaine de personnes.(moins de palabres plus d’efficacité)

Economie
1)Surtaxer les produits importés.
Supprimer la bourse, les crédits révolvings, réduire les banques privées à ce qu'ells étaient avant 1973.
Bannir les familles multimilliardaires.
le Prince devra se choisir des ministres compétents (vu ceux actuels, de droite ou de gauche, cela ne devrait pas être dur).
fonctionnariser les mères au foyer.
Reprendre l'idée des corporations.
Faire des assurances de capitalisation et non de mutualisation.
Limiter la publicité et les lobbying pharmaceutiques.


Sécuritaire.
Mettre le catholicisme religion d'état.
Remettre la peine de mort et les humiliations publiques (Aujourd'hui ce sont les victimes qui sont humiliées publiquement)
Rappeler les militaires pour des actions à l’intérieur du Pays.
Remettre la censure sur les journaux, et cet audiovisuel d'endoctrinement antifrançais.
Décentraliser le pouvoir secondaire dans les provinces naturelles(Langues, monnaies, voir mesures)




Un cas de figure rapide et austère, mais efficace. Ce n'est pas avec les deux avions au garage, et les deux pirogues en cale sèche, que l'on va défendre le pays contre la Russie ou l’État Islamique.
_________________


Revenir en haut
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 755
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 2 Oct - 22:46 (2014)    Sujet du message: Questionnements sur Louis XX et la monarchie aujourd'hui Répondre en citant

Et l'on pourrait encore ajouter par exemple pour ce qui est de la diplomatie:
-Sortie de l'UE et de tout ce qui est lié à cela
-Sortie du Conseil de l'Europe
-Sortie de l'OTAN
-Réaffirmer globalement notre indépendance sur le plan international
-Coopération libre avec les autres États, particulièrement nos voisins et ceux proches de nous culturellement et historiquement

Etc, etc.

En réalité, l'UCLF n'a pas de "programme" à la manière d'un parti. Nous faisons que réfléchir tranquillement, émettre des propositions dans le souci du Bien commun, car c'est bien cela qui nous guide premièrement, dans la perspective d'une future restauration réussie. Le Roi prendra les grandes décisions car c'est son rôle au moment venu.
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Louis Pasquerel
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2014
Messages: 24
Localisation: Orléanais
Religion: Catholique Romain attaché à la messe tridentine
Masculin

MessagePosté le: Ven 3 Oct - 09:43 (2014)    Sujet du message: Questionnements sur Louis XX et la monarchie aujourd'hui Répondre en citant

FLF_BZH a écrit:
En réalité, l'UCLF n'a pas de "programme" à la manière d'un parti. Nous faisons que réfléchir tranquillement, émettre des propositions dans le souci du Bien commun, car c'est bien cela qui nous guide premièrement, dans la perspective d'une future restauration réussie. Le Roi prendra les grandes décisions car c'est son rôle au moment venu.


On est bien d'accord et c'est tant mieux. Mais j'essaye d'imaginer la réaction des gens à l'annonce d'une éventuelle restauration : dans leur logique républicaine, ils vont attendre qu'on leur présente des mesures non ? Et que dire à tous ceux avec qui on parle et qui nous demandent le "programme" concret du légitimisme pour la France ? Perso je pense qu'il y a quelque chose à creuser, à faire pour toujours mieux diffuser le message royal. Mais ce n'est que mon avis. 
Je sais par expérience que les gens veulent du concret, ils veulent savoir ce qu'ils gagneront à la fin du mois et ce que l'Etat va leur piquer ou leur donner sur tout type de sujets. Je ne suis pas sûr qu'on puisse faire l'économie d'une sorte de programme (sans néanmoins le présenter à des élections comme le fait l'AR, à mon avis). 
_________________
Liliis Fidelis / Fidèle aux lys


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 3 Oct - 10:53 (2014)    Sujet du message: Questionnements sur Louis XX et la monarchie aujourd'hui Répondre en citant

Nous respectons tout ce qui fait la loi naturelle et la loi divine. Nous pouvons donc présenter aux gens les grandes lignes de changement en cas de Restauration (ça fait déjà pas mal de choses ). En revanche nous ne pourrons pas leur dire quel sera le système d'imposition ou si la TVA restera à 20%... (les français et leur argent  Laughing )
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 3 Oct - 18:18 (2014)    Sujet du message: Questionnements sur Louis XX et la monarchie aujourd'hui Répondre en citant

Si les légitimistes ne sauraient en aucun cas provoquer le chaos, ils doivent se tenir prêts quand une période d'instabilité se manifeste. Ils se doivent d'être en mesure d'apporter au moment opportun une solution qui réalise le bien commun.

A ce titre, il faut surtout nous méfier des dangers d'une "réaction" républicaine. La Révolution ne manque pas de par-feu à une restauration... Des mouvements comme "égalité-réconciliation" ou le "front national" fédèrent les mécontents sans aucune unité doctrinale, ce qui les voue à l'impuissance, mais empêche dans le même temps les âmes sincères de nous rejoindre.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
AudeLys11
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2014
Messages: 40
Localisation: Face au sud
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Oct - 10:58 (2014)    Sujet du message: Questionnements sur Louis XX et la monarchie aujourd'hui Répondre en citant

Louis Pasquerel a écrit:

"Je suis désolé s'il existe déjà un sujet équivalent.

Je me pose une question depuis longtemps suite à des discussions pour défendre le royalisme auprès d'amis et à la lecture des mesures proposées par YM Adeline dans son livre "Le royalisme en questions". Ces amis me disaient : "ok demain la France retrouve un roi, mais concrètement quelles sont les mesures prises, en gros quel est le programme "? Alors au-delà du projet d'une monarchie de droit divin, le légitimisme a-t-il une sorte de programme défini, de solutions aux différentes crises que traverse notre pays (sociales, sociétales, économiques, politiques,...) ? Le Prince en a-t-il déjà parlé ? 
Merci à vous de m'éclairer."


Je suis exactement dans la même position que vous. Mais avec encore une question préalable. Tout le monde parle comme si notre Roi avait retrouvé sa place. Tout le monde parle à partir du moment où il a repris les rennes de son Royaume. Ma question est : Comment notre Roi retrouve-t-il sa place ? Coup d'Etat ; Coup d'Etat militaire puis appel au Roi par ces derniers ; Utilisation des propres armes de la ripouxblique pour "installer notre Roi ? Il faudra bien un jour en parler car à mon avis, aussi nécessaires soient-elles, les prières ne suffiront pas.

Quant à l'A.R. (dont je parle de temps en temps mais dont je ne suis pas adhérent) elle a le mérite d'exister et d'essayer de "faire quelque chose". Je pense qu'ils sont légitimistes mais, pour les avoir contactés, ils refusent pour le moment de se positionner dans le but de ne pas créer de polémique Légitimo-orléano-bonapartiste stérile. Leur but dans un premier temps est de "réconcilier" les Français avec l'idée Royaliste.
Puis, le moment venu, de présenter un candidat à la présidence de la ripouxblique dans le seul but avoué "d'installer" le Roi (là il faudra bien qu'ils choisissent) et donc de lui laisser la place.
Le système de représentation populaire, car je pense que le Roi ne pourra pas en faire l'économie à l'heure actuelle, reposerait sur les corps de la société : Famille, ouvriers/employés public-privé, entrepreneurs-prof-libérales , élus locaux. Fini les partis et le camembert rouge-rose-bleu pâle-bleu foncé... Fini le mandat représentatif (qui ne représente qu'eux-même) qui laisse la place au mandat impératif.  Tout figure sur leur site que nombre d'entre nous ont certainement visité.
Par contre, et là je vous rejoins, ils n'ont pas de constitution même temporaire et bien sûr modifiable par le ROI qui fera ce qu'il décidera. Mais de cela non plus il ne pourra faire l'économie. De nos jours, tout est basé sur le droit notamment international. Enfin, l'AR non plus n'a pas un programme précis ce qui nous empêche effectivement de répondre aux questions que l'on nous pose lorsque l'on parle du retour du ROI. 
On peut, et il faut discuter de tout cela. Mais nous sommes encore loin, je le crains de pouvoir remettre notre Roi à sa place.

 





_________________
Par appétit de pouvoir, de gloire ou de gains, ces gens voient plus d'avantages à sacrifier leur Liberté qu'à la défendre. Une fois l'habitude établie, l'état de servitude ne se perçoit même plus. Platon.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Oct - 20:16 (2014)    Sujet du message: Questionnements sur Louis XX et la monarchie aujourd'hui Répondre en citant

 
Citation:
Tout le monde parle comme si notre Roi avait retrouvé sa place.

Ah oui ? Et qui peut donc lui ravir la place ? Alain Soral ? Dieudonné ? Alain Escada ? Jean-Marie Le Pen peut être ? Louis XVI durant sa captivité au temple n'en restait pas moins le roi de France légitime.

 
Citation:
Ma question est : Comment notre Roi retrouve-t-il sa place ? Coup d'Etat ; Coup d'Etat militaire

Un peu de sérieux cher Monsieur... Si une telle option devait être envisagée, vous pensez sincèrement que nous serions assez sots pour en parler sur un forum ouvert au public ? Et de surcroit avec un utilisateur anonyme (AudeLys11), je ne pense pas avoir encore l'honneur de vous connaître ?

Je sais bien que les médias nous ont habitué à vivre la guerre en direct, mais tout de même... Le forum du Royaume de France, ce n'est pas l'état major militaire de SAR Monseigneur Louis XX.

 
Citation:
Quant à l'A.R. (dont je parle de temps en temps mais dont je ne suis pas adhérent) elle a le mérite d'exister et d'essayer de "faire quelque chose".

Oui évidemment, et n'oubliez pas d'ajouter que les légitimistes de l'UCLF passent leur temps à se tourner les pouces, c'est bien connu ! Ce n'est pas la première fois que nous abordons ce sujet tout les deux, je vous avais d'ailleurs mis au défi de former votre propre cercle puisque c'est si simple...

Voir : ICI

 
Citation:
Je pense qu'ils sont légitimistes mais, pour les avoir contactés, ils refusent pour le moment de se positionner dans le but de ne pas créer de polémique Légitimo-orléano-bonapartiste stérile. Leur but dans un premier temps est de "réconcilier" les Français avec l'idée Royaliste.

L'A.R s'adapte à ses interlocuteurs : elle est légitimiste avec les légitimistes ; et orléaniste avec les orléanistes. Elle fait du "Le Pen", le chef du front national était passé maître en la matière, de façon à orienter ses discours en fonction qu'il s'adressait à un public païen ou catholique...

L'A.R navigue à vue, ce qui est certain c'est que son action se base sur le compromis démocratique. Nous avons suffisamment développé ce sujet, pour comprendre toute la perversité et la stérilité d'une telle doctrine oecuménique et libérale.  
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
AudeLys11
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2014
Messages: 40
Localisation: Face au sud
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Mar 7 Oct - 08:10 (2014)    Sujet du message: Questionnements sur Louis XX et la monarchie aujourd'hui Répondre en citant

@ M. Mavendorf (administrateur).
Pourquoi cette réaction violente ? Je pense que l'on a le droit de se poser et de poser des questions. Et quoique vous puissiez me dire, je reste de l'avis de M. Pasquerel. Les Français veulent et voudront savoir pour eux et leur famille de quoi demain sera fait. Et si l'on est incapable de répondre à leurs interrogations - qu'elles soient politiques, morales ou autres - je ne vois pas comment les faire adhérer à l'idée royaliste. Car je suis désolé, mais notre Roi devra emporter l'adhésion (je n'ai pas dit les votes) du plus grand nombre. Faire connaître notre Roi, et surtout l'idée de son retour, passent par nous, les convaincus. Et si nous n'avons rien à leur dire ou à leur répondre ....
Pour ce qui est des personnages que vous évoquez, je ne comprends pas.Tout d'abord, ils ne sont pas de mes amis. Ensuite, je n'ai jamais évoqué l'idée que qui que ce soit puisse prendre la place de notre Roi mais seulement de quelle manière il pourrait prendre physiquement et on va dire politiquement les rennes du pouvoir. Vous me répondez que ce forum n'est pas l'état-major de S.A.R. Monseigneur Louis XX. Premièrement je m'en doutais. Deuxièmement votre réponse me laisse sous-entendre qu'il y a donc une solution de prévue mais dont on ne peut parler. D'accord, je vais juste attendre sagement que cela arrive. Ne vous inquiétez pas, j'y adhèrerai pleinement.
Quant à l'A.R., dont je répète que je n'y suis pas adhérent - justement et notamment car sa position royaliste n'est pas clarifiée et qu'elle n'est pas non plus suffisamment avancée et précise dans son programme - je maintiens qu'elle a le mérite d'exister et d'essayer de faire "quelque chose". On dira utiliser les armes de la ripouxblique pour le retour du Roi.  Le jour ou elle affirmera qu'elle soutient Louis XX, je prendrai la carte.
Enfin, sur mon pseudo. Tout d'abord, il me semble qu'il y en a pas mal sur le forum. Mais un pseudo n'est pas fait pour se cacher ni pour se transformer en corbeau. Internet est tout ce qu'il y a de plus indiscret quant à la vie privée de chacun. Le pseudo est le seul moyen de se protéger un tant soit peu.
Mais n'étant pas un corbeau, je vous adresse toute mes coordonnées par message séparé. Je vous demande de bien vouloir les garder pour vous. Ainsi, je ne serai plus un anonyme.
Veuillez accepter mes plus cordiales salutations royalistes légitimistes.



 
_________________
Par appétit de pouvoir, de gloire ou de gains, ces gens voient plus d'avantages à sacrifier leur Liberté qu'à la défendre. Une fois l'habitude établie, l'état de servitude ne se perçoit même plus. Platon.


Revenir en haut
Gilgalaad
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 166
Localisation: Crest-Drôme
Religion: Catholique traditionnel

MessagePosté le: Mar 7 Oct - 17:43 (2014)    Sujet du message: Questionnements sur Louis XX et la monarchie aujourd'hui Répondre en citant

 
Citation:


Et si l'on est incapable de répondre à leurs interrogations



Nous sommes tout à fait capable de répondre à certaines interrogations, mais le changement sera total, comment donner une réponse concrète quand nous ne savons pas les tenants et les aboutissants, nous ne sommes pas en course pour une présidentielle, les promesse et les belles paroles nous les laissons à nos détracteurs.
 
Citation:


je ne vois pas comment les faire adhérer à l'idée royaliste.... Faire connaître notre Roi, et surtout l'idée de son retour, passent par nous, les convaincus. Et si nous n'avons rien à leur dire ou à leur répondre ....



Mais à votre avis à quoi sert l'UCLF, bien sur que c'est à nous d'agir, mais d'abord nous devons nous former et ensuite former les autres ("élève toi et élève les autres"). L'UCLF ne passe pas aux chaines infos, ce n'est pas pour autant que son travail est moindre ou inutile, bien au contraire !
 
Citation:


D'accord, je vais juste attendre sagement que cela arrive. Ne vous inquiétez pas, j'y adhèrerai pleinement.



Vous souhaitez faire connaître notre Roy en attendant sagement ? N'est-ce pas un contre sens dans vos propos ?

 
Citation:


je maintiens qu'elle a le mérite d'exister et d'essayer de faire "quelque chose".



Elle à surtout le mérite de pervertir notre action, l'A.R n'est juste qu'un autre bras armé des révolutionnaires républicains et c'est là tout le malheur, des gens sans repères ou mal formés rentrent dedans pensant naïvement se battre pour la monarchie, mais c'est l'inverse qu'ils font.
 
Citation:


On dira utiliser les armes de la ripouxblique pour le retour du Roi.



Agir ainsi c'est leurs donner la victoire, car c'est un jeu auquel les républicains sont excellent, nous avons nos armes, pourquoi les pervertir ?


Je vous donne l'extrait du manifeste légitimiste qui me rappel votre position.

2.3 - M. TRADI et la politique
En bon catholique, M. Tradi ne conçoit pas son devoir d’état sans oeuvrer pour la Cité. Il souffre
vivement de la crise que le pays traverse, de la complicité des autorités politiques dans son sabordage, sa
dissolution dans cette entité informe que constitue l’Europe libérale.
Pour défendre son pays, M. Tradi décide de combattre la République de l’intérieur avec les armes
démocratiques que celle-ci met à sa disposition : “Je vais faire de l’entrisme dans la section locale du parti
politique le moins mauvais, lui faire entendre raison et quand elle sera assainie, elle pourra elle même
faire pression sur l’échelon supérieur”.
Une fois militant, M. Tradi se garde bien d’exposer trop ouvertement les principes chrétiens de la
politique. Il tait surtout le principe de la Royauté Sociale de Notre-Seigneur Jésus-Christ sous peine de se
discréditer d’emblée. Il doit accepter la règle du jeu : “Cher Monsieur vous pensez ceci mais Monsieur Y
est agnostique, Monsieur Z est païen, vous devez respecter leurs idées si nous voulons agir ensemble”.
Dans ce cadre il ne peut pas RÉAGIR aux attaques des éléments les plus subversifs, d’ailleurs le
plus souvent il ferme les yeux pour ne pas passer pour “intégriste”.Son action porte cependant quelques
fruits :
A la fête du parti il est tout heureux d’avoir obtenu une messe de Saint Pie V et M. Tradi de faire
de la publicité pour cette fête dont la conférence est dite par un païen notoire et dont les stands sont
couverts de littérature antichrétienne. Le voilà qui AU NOM DU MOINDRE MAL cède et collabore
objectivement à ce qu’il prétendait combattre. Compromis après compromis, il finit par oublier la saine
doctrine et ceci à l’échelle la plus petite, lui qui ambitionnait une réforme de la politique du pays.
M. Tradi se prend parfois à rêver d’une organisation de “bons catholiques” suffisamment
puissante pour contrecarrer de l’intérieur les velléités révolutionnaires de la République. Il envisage
même par ce biais que la République finisse par adopter la doctrine catholique.
Mais il faudrait pour cela être plus nombreux à combattre “comme lui, concrètement sur le
terrain”. Et M. Tradi de blâmer son ami M. Légitimiste qui prétend oeuvrer pour le pays à l’extérieur de la
République ; ce lâche qui a déserté alors qu’il faudrait faire masse pour contrer toutes ces agressions.



N’est-ce pas parce que depuis deux cents ans les catholiques s’épuisent à essayer de contrer
la Révolution avec ses propres armes que nous sommes toujours moins nombreux ?
Il nous faut donc pratiquer l’offensive avec cette finalité concrète de rétablir une institution
légitime.


Je n'ose mettre tout le chapitre, qui est pourtant fort intéressant (le livre entier d’ailleurs).

http://www.viveleroy.fr/IMG/Documents/Manifestelegitimiste.pdf

Page 90, mais le mieux est encore d'acheter le manifeste..
_________________
Pour Dieu, pour le Roy et pour la France !

Seigneur Dieu premier servi !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:51 (2016)    Sujet du message: Questionnements sur Louis XX et la monarchie aujourd'hui

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Louis XX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Page 4 sur 10

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com