Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

de l'usage du renseignement et des écoutes par nos gouvernants

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gwenole
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2016
Messages: 40
Localisation: redon
Religion: catholique
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Mai - 09:55 (2016)    Sujet du message: de l'usage du renseignement et des écoutes par nos gouvernants Répondre en citant

Les moyens de Renseignement et Militaires sont de plus en plus utilisés par nos gouvernants, prenant une part de plus en plus grande qui déborde largement du cadre de la sureté et de la sécurité. Deux risques majeurs mais forts différents pèsent sur la manière de gouverner. L'utilisation dévoyée des moyens de renseignement et la facilité de remplacer la Diplomatie par l'action Armée.
Seuls les hommes politiques qui atteignent  les plus hautes fonctions régaliennes ont la possibilité de s'adonner à l'usage du renseignement. Des affaires voient régulièrement le jour qui mettent en évidence toutes sortes de pratiques: Détournement des moyens de renseignement à des fins personnels ou des opérations politiques. Le développement de l'électronique et de l'informatique a démultiplié ses possibilités et industrialisé cette pratique. Le dernier Plan de Renseignement en dit long sur les pratiques de ces services: Il s'agit d'entériner les moyens d'écoute à grande échelle qui ont été mis en place. Surveillance des communications, de l'internet, des réseaux sociaux,des échanges de données au niveau mondial. Il ne s'agit plus uniquement de surveiller des individus précis mais d'extraire à partir des flux de données  des réseaux d'intérêt, en interconnectant les différentes voies de communication. Si les moyens militaires de renseignement se prêtent peu à des usages abusifs de la part des politiques les moyens de la Police, la Justice et les Services Secrets leur sont d'un usage plus familier. En effet ces dernières institutions (DGSE, DGSI) emploient suffisamment de Hauts Fonctionnaires qui permettent de faire la passerelle entre le monde politique et le monde du renseignement. La dernière affaire concernant C. Gueant indiquerait qu'il aurait suffit à un Haut Fonctionnaire de la DGSE de glisser un numéro de téléphone dans une liste. Le traitement quasiment bureaucratique de la tâche de retranscription des écoutes n'a pas permis d'alerter du caractère frauduleux de l'opération. L'affaire des écoutes de N. Sarkozy montre désormais qu'il est possible de mettre quelqu'un sous écoute sans qu'elle soit nommément visée en la faisant cerner dans un maillage de cibles de son entourage. Il ne nous a pas été expliqué comment la Justice a découvert les téléphones mobiles utilisés par N. Sarkozy. Possiblement grâce à la géolocalisation des portables et la mis en corrélation avec des personnes "ciblées.

L"autre danger est de voir nos dirigeants utiliser les moyens militaires comme moyen de diplomatie. Les opérations militaires et de sécurité de  ces dernières années ont familiarisé nos dirigeants politiques avec ces moyens dont maintenant la pratique leur est très commune. En contrepartie le gouvernement leur a accordé des moyens supplémentaires aussi bien financiers que de liberté d'action. Le Président Hollande a la tentation de laisser l'image d'un "chef de guerre". Au départ par une obsession de surpasser son prédécesseur N. Sarkozy, ensuite parce que le domaine militaire est le seul ou presque où il ait obtenu quelques succès. Cela a donné des tentatives assez puériles comme quand en 2014 le Président Hollande  fit fuiter dans le journal Le Point qu'il avait donné personnellement l'ordre aux Américains de "dégommer" Godane le chef des Shebabs en Somalie pour sa responsabilité dans la mort en 2011 d'un agent de la DGSE qu'il retenait prisonnier. Aucun autre journal n'a repris cette information qu'aucun service de renseignement n'a commenté. Godane faisait depuis longtemps parti des cibles prioritaires des services américains pour avoir prêté allégeance à Al Qaeda. Les services américains sont probablement les seuls a être doté de la capacité de localiser en temps réel un objectif et à l'éliminer simultanément. La France ne disposant pas de drône d'attaque pour mener cette opération ne possède pas encore cette capacité opérationnelle. La DGSE avait mis trois ans pour localiser et être en mesure d'intervenir pour libérer son agent. L'opération avait été un échec.
Après avoir vainement tenté sans succès d'imposer les positions diplomatiques les plus dures sur les questions syriennes et iraniennes, la menace islamiste en Afrique lui a permis de lancer en 2013  l'opération Serval, puis Barkhane au Mali et dans le Sahel. L'intervention russe en Syrie en octobre 2015 ayant définitivement ruiné ses espoirs d'imposer ses vues sur une intervention en Syrie pour renverser le Président Assad, le remaniement gouvernemental du début de l'année 2016 lui a permit d'effectuer une volte-face. En remplaçant au début de l'année son ministre des Affaires Étrangères Fabius qui se désintéressait de l'Afrique par Jean-Marc Ayrault il se décide de jouer à fond la carte africaine. Récemment le Ministre des Affaires Étrangères et le Ministre de la Défense étaient en tournée dans les pays du Sahel pour se trouver des alliés qui puissent les épauler et pallier la faiblesse des effectifs français pour la zone d'opération  à couvrir. On augmente les effectifs basés en Côte d'Ivoire. Les alliances se font uniquement sur la base des coopérations militaires. Le gouvernement est de moins en moins regardant avec la nature des gouvernements avec lesquels il traite. On espère beaucoup également se voir ouvrir le marché nigérian de l'armement. Le pays est solvable, est les perspectives de contrats importantes.
Le gouvernement reconstruit sa zone d'intérêt africaine mais seulement du point de vue militaire. Les marchés africains nous échappent de plus en plus face aux concurrences chinoises, turcs...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 6 Mai - 09:55 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Francatho
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2012
Messages: 242
Religion: catholique romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Mai - 21:30 (2016)    Sujet du message: de l'usage du renseignement et des écoutes par nos gouvernants Répondre en citant

merci pour ce regard intéressant sur notre politique étrangère en Afrique

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:40 (2016)    Sujet du message: de l'usage du renseignement et des écoutes par nos gouvernants

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com