Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Éducation nationale et violences scolaires
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 14
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 19 Juin - 12:23 (2015)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Pour ce que vaut le Bac ça ne changera pas grand'chose....
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 19 Juin - 12:23 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Lun 22 Juin - 17:00 (2015)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Rappel

La première solution est d’abandonner l’idéologie, qui est le moteur constant de l’éducation publique en France depuis Jules Ferry.

Les politiques éducatives ne cherchent pas à établir le meilleur système scolaire possible, elles ne cherchent pas à instruire, à transmettre, à former des hommes, elles cherchent à suivre une ligne idéologique.

Sous la IIIe République, c’était la défense de la République laïque. Aujourd’hui, c’est la défense de la citoyenneté, de ce qui est appelé le « vivre ensemble » et le relativisme culturel. C’est pourquoi je ne crois pas que l’école républicaine ait échoué où qu’elle connaisse une crise, car le but de l’école, tel qu’il a été défini par Ferry et ses successeurs, n’a jamais été d’instruire et d’éduquer, mais de créer des républicains et de forger des hommes fidèles au régime.

Cela a très bien réussi. Le mécontentement sur l’école vient de ce malentendu : les parents pensent que l’école publique a été créée pour instruire leurs enfants, alors que ce n’est pas le cas.


Quand Jules Ferry devient ministre, l’illettrisme est pratiquement vaincu, il y a des écoles dans tous les villages, et plus de la moitié des enfants vont à l’école gratuitement. C’est le succès des politiques éducatives catholiques menées depuis le début du XIXe siècle.


Si l'action est dans une vision idéologique de l’éducation, la liberté est impossible. Il faut vouloir le pragmatisme et la réalité du succès scolaire. 
L’éducation n’est pas du ressort premier de l’État, elle n’est pas un domaine régalien. Pendant des siècles, la France a connu un système d’éducation privée qui fonctionnait très bien, avec un accès à l’école aussi pour les plus pauvres et les plus défavorisés. 





Voir le sieur Ferry du même nom combattu théologiquement par Mgr Bossuet.
_________________


Revenir en haut
Chevalier-de-Moncaire
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2012
Messages: 92
Religion: Catholique Apostolique Romaine
Masculin

MessagePosté le: Mer 24 Juin - 16:31 (2015)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

L'age de la  raison on disait avant qu'elle començait a 7 ans. A 8 ans un gamin y est guère parvenu et peutètre est'il inconscient de ce qu'il fait ou dit mais ses parents ou tuteurs eux surpassé leur âge de la raison et son les responsables de ce que fait et dit leur enfant.

Mavendorf a écrit:


Franchement j'ai longuement hésité avant de publier cet article, ne savant pas trop où le mettre... Rubrique "violences scolaires", rubrique "insolite" ? Toujours est-il que la République prend soudainement peur de "ses enfants", qu'elle veut toujours nombreux, et dont elle est totalement incapable de se faire aimer :


Apologie du terrorisme : un enfant de 8 ans convoqué par la police


Après les peines exemplaires pour apologie du terrorisme, voici qu’un gamin de 8 ans est convoqué à Nice pour cette même infraction.
En classe de CE2, Ahmed est en effet accusé d’avoir défendu « les terroristes » le 9 janvier. Selon son avocat, le directeur de l’école et son instituteur ont immédiatement porté plainte. Il a été convoqué par la police avec son père.


Source : ICI


_________________
Pour Dieu, la Royauté légitime et la Famille: PRESENT!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 759
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Dim 12 Juil - 14:58 (2015)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Des aberrations de la "carte scolaire" dans l'"enseignement public": un exemple normand:

http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/530/reader/reader.html?t=143…
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 17:56 (2015)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Bac à colles ou colbac...

1)Le président américain a rencontré son monologue français Hollande… et ils ont fait un beau duo.

2)Le régime de Vichy a toujours été très bon pour la santé publique, la preuve on le critique.

3)Finalement, les Chinois sont punis de confectionner nos objets de tourisme,  car ils ne peuvent plus rapporter de souvenirs de Paris car... en dessous c’est marqué « Made in China ».

5. Jacques Chirac a dit que le gouvernement précédent a été laxatif dans la conduite de l’État. Dur d’être un gouvernement diurétique. Parole d’espagnol.

6)La Chine a trois religions : le taoïsme, le kungfusiannisme, l’iconoclatisme.

7)En 1792, les Français déclarent la guerre à plusieurs pays d’Europe, par les banques pour leur apporter la paix, ou la crise.

8)L’ONU est une institution qui permet au pays riche de contrôler les pays pauvres tout en douceur. Cela évite des guerres et des morts, ce qui est plutôt positif pour la démocratie et son droit de voler. (non pacifique)


9)Tous les GPS ne sont pas en orbite autour de la Terre. Il y en a beaucoup qui restent dans les voitures afin de trouver la route plus facilement, comme les mouches ou les hyménoptères.

10)Les bombes atomiques sont inoffensives quand elles servent à produire de l’électricité. Comme l'Europe, elles devraient penser à la fusion fédérale nucléaire dans le futur.


11)L’eau dissée d’Homer est un concept politique écrit dans un livre encore très peu connu de notre temps.

12)Il faut prendre garde à ne pas confondre la fiction nucléaire et la fission nucléaire.

13)On l’a appelée bombe H car elle a été inventée par l’ingénieur Hiroshima.

14) Nous savons par exemple que les satellites de Jupiter ont une trajectoire épileptique. Tournent–ils en rond ?

15)Cette question peut sembler facile au premier abord, mais comme rien n’est facile en philosophie, nous allons la compliquer afin de pouvoir faire une dissection d’un élu sur plusieurs copies-doubles. »

 16)La politique n'a rien à faire en philosophie. Tout le monde sait bien que Descartes était membre du Parti Socialiste, et pourtant il a écrit de très bons livres sur Machiavel et machin du parlement de Corrèze.

17)Tremblement au Népal, d’Anish Kapoor: Après une visite à une expo d'art contemporain, j'ai changé ma perception de ma vie car j'ai compris que l'on pouvait gagner de l'argent avec n'importe quoi. L’artiste donne-t-il quelque chose à comprendre dans cet épicentre du cubisme?)

18)La calomnie se répand comme une traînée de poulpes. » (proverbe de l’Hermione)

19)Voltaire disait l'art de la citation est l'art de ceux qui ne savent pas réfléchir par eux-mêmes. Par conséquent, je n'utiliserai aucune citation. »(tout est dans l’art de l’incitation.)


20)La poésie satirique correspond à de la poésie qui parle de Satan. C'est un sujet très intéressant, mais pas toujours facile à traiter. » Traiter ou enter des mots avec mon prof, non merci!

21)De toute façon, Madame Bovary n'a jamais rien compris aux mecs. Qu’elle goûte aux beaux vins, elle fera la Pitye ! ! !

22)L'angle aigu a été trouvé par le savant Cosinus.  Prendre la tangente, sous ce rapporteur.

23)Si le nombre complexe est un nombre réel, j'en déduis par conséquent qu'une réponse est possible, néanmoins, je ne sais pas laquelle. Vue de l’existentialisme de l’éducation nationale et publique. Combien j’ai coûtée ?

24)Aux Etats-Unis, on ne voit pas pourquoi leur 14 juillet tombe le 4 juillet. Preuve qu'ils veulent toujours se faire remarquer. Perdre un 1 avec un drapeau taché de bleu de blanc et de sang, c’était bien la peine…
 
25)Margaret Tadechair n'était pas bien vue par les Anglais depuis son excursion au Malouines. (Saint Malo) »

26)On voit que l'Union Européenne occupe une place centrale dans les échangismes internationaux. (trocs entre familles)
27)On voit bien le racisme dans le nom que l'on a donné aux pays africains comme le Monte-Negro.  La montagne noire sera-t-elle jugée pour racisme ?

28) Les prochains à aller sur la Lune seront sûrement les Chinois. Cette éventualité n'est pas à prendre avec des baguettes.  Pourquoi ne pas dire tout simplement qu’il existe la sécurité sociale, les restos du coeur et l’opération grain de riz sur le satellite terrien ?

29) Parfois on se demande si certains historiens comprennent ce qu’ils écrivent.

30)Avant Gallilée, la terre ne tournait pas.
Obj a : Avant le galiléen la terre ne tournait pas ?
Obj b : Si la terre est plate, changes de disque, retournes dans la lune.
Obj c :Galilée est-il descendant de Ptolémée  ou s’est il trompé de province ou de pseudo, ou est-il un avatar?


Les jeunes montrent par ces différents rejets de la culture de masse, la lassitude ironique d'écouter la manipulation de l'éducation nationale. Ceux ci cités dessus sont des faux en écriture, passez vous le pour dit.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 19:06 (2016)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Une personne  à mis en émoi un bâtiment scolaire à Compiègne ce lundi 11 Janvier, en expliquant la présence d'une bombe dans les locaux.

Le texte, posté par un lycéen disant se trouver en terminale, a été publié sous le pseudonyme « frenchjihad». L’auteur du message y écrit avoir « trouvé réconfort en dieu » et qu’il a « préparé quelques petites bombes radiocommandées ».


La police a procédé à des fouilles dans le lycée et dans son internat, a ouvert une enquête pour suivre l’auteur de cette menace.
Les élèves et le personnel ont été dans un premier temps transférés devant une salle municipale à une centaine de mètres de ce lycée mixte (général, professionnel et technologique). Le quartier a été circonscrit et les accès à l’établissement interdits, puis rouverts à la circulation, peu avant 13 heures.
La plupart des élèves sont rentrés chez eux.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 16:17 (2016)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Le 21 janvier 1793, alors que Louis XVI était guillotiné place de la Révolution, mourait Michel Lepeltier de Saint-Fargeau, percé d’un coup d’épée dans une auberge du Palais-Royal. Cet aristocrate de gauche proposât un système scolaire révolu- sionnaire.

Education de Saint Fargeau reprise par les manuels scolaires  républicains de Jules Ferry et consorts (hatier, Hachette, Bordas Colin… de la fin du XIX siècle, et apprise jusqu'à nos jours)Citations


1)Il voulait une éducation vraiment nationale républicaine, également et efficacement commune à tous, la seule vraiment capable de régénérer l’espèce humaine.

2)Cette portion de vie toute entière, de cinq à douze ans, nous allons la soumettre à une surveillance de tous les jours et de tous les moments, quiconque refuserait, de soumettre ses enfants, sera privée de l’exercice de ses droits civiques, et il sera imposé doublement.

3)L’enfant ne recevrait que des éléments de la morale universelle ; cependant surtout dans les campagnes,   90 % de la population, on pourra craindre de porter le mécontentement, au milieu de familles simples et innocentes.

4)Il sera seulement permis si la Convention juge cette condescendance nécessaire. (a propos de l’enseignement de la religion) Il sera permis de conduire les enfants a certaines heures, au Temple le plus voisin, pour y apprendre leur religion à laquelle ils auront été formé par leurs famille.

5)Par ailleurs la totalité de l’existence de ses enfants nous appartient. Ainsi se formera une race renouvelée, forte laborieuse, réglée, disciplinée, et qu’une barrière impénétrable, aura séparé, du contact impur de notre espèce vieille.

6)Ce sont les plus grands, agés de 12 ans,  qui feront les modes de répétition pour les plus petits. On leur apprendra l’histoire des chants civiques, l’histoire des peuples libres, et de la révolution française. L’autre partie de la jounée sera utilisée par les enfants, au travail, des filles et des garçons.

7)Pour les garçons ils travailleront la terre, ramasser des cailloux  et les répandre sur la route ; travailler aussi dans les manufactures voisines de leurs écoles. Un dixième du travail dégagé sera remis au enfants à la fin de chaque semaine. Le but est de faire fonctionner l’école sur le travail des enfants. (pas de domestiques  salariés dans les écoles)

8)Tout enfant de l’un et l’autre sexe, âgé de plus de 8 ans, qui dans la journée précédente, si c’est un jour de travail,  n’aura pas rempli une tache équivalente à sa nourriture, ne prendra son repas qu’après que les autres enfants auront achevé le leur, ou il aura la honte de manger seul, ou bien il sera puni par une humiliation publique qui sera indiquée par le règlement.

10)Il faut installer à l’intérieur des maisons d’éducation les vieillards et les infirmes du coin ; parce que les enfants auront l’honneur de se mettre à leur service et à leur assistance.

11)Par l’utile parcimonie, que l’on peut apporter dans les frais de nourritures des jeunes élèves, je vous citerai un fait que tous les journaux du temps ont publiés.
Dans le grand hiver de 1788 le curé de …. fit survivre des enfants avec un mélange d’aliments. Il fit vivre fort sainement une multitude immense de malheureux, et la portion d’un homme faible n’allait pas à troix feux par jour pendant une famine, alors qu’il faudrait l’appliquer de façon permanente.

fin de citation.

Le réferent peltier de Saint Fargeau, comme idéal de formation scolaire républicaine, propose un homme nouveau, aux enfants le travail forcé, et nourris par un régime de famine.

_________________


Revenir en haut
Michel Berryer
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2016
Messages: 144
Localisation: Île-de-France
Religion: Catholique
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 16:58 (2016)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

L'assassinat de Le Pelletier de Saint-Fargeau par un royaliste qui voulait venger Louis XVI reste néanmoins un acte contestable, immoral et de toute façon inefficace, comme le furent les assassinats durant la Terreur Blanche. Certains royalistes n'ont malheureusement pas su adopter la bonne réponse, celle des Vendéens et Chouans, celle des insurgés de l'église Saint-Roch...  L'attitude de pardon, mais de fermeté exemplaire d'Elbée et de Bonchamps doit rester notre modèle.

Il n’empêche que les théories de Saint-Fargeau était bien effrayantes, mais cohérentes avec la pensée des dites "Lumières". Elles rejoignent celles de Condorcet, autre théoricien et promoteur de l'instruction publique obligatoire, qui visaient fondamentalement à "arracher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel" (Vincent Peillon) pour qu'il puisse accomplir un choix libre et "éclairé". En un mot, c'est l'enseignement de l'autonomie révolutionnaire, contre l'hétéronomie ou transcendance religieuse.

C'est aussi l'enseignement du matérialisme, l'idée que le but de la vie est matériel et terrestre : d'où le travail forcé et l'ascèse paradoxale imposée aux enfants, motivée par des raisons matérielles (gagner son pain).

Rien de tout cela n'a à voir avec la riche tradition scolaire de l’Église et du Royaume de France depuis le bienheureux Charlemagne.

   

_________________
Porte-parole du Groupe d'étude Pierre-Berryer (Paris/IDF).
Montjoie Saint-Denis !


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 22:23 (2016)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Une professeur stagiaire de 24 ans a été interpellée jeudi par la police à Lyon pour apologie du terrorisme. Celle-ci a envoyé des mails menaçants à des membres du personnel et à des élèves de religion catholique entre le 23 septembre 2015 et le 5 janvier 2016. Elle semblait s’être radicalisée et faisait référence aux attentats divers contre la France.

Que risque cette femme en Europe? autrement dit rien, à part se radicaliser encore plus dans les prisons. Il est curieux que l'établissement ai autant attendu pour réagir. Cas classique, dans les milieux scolaires, ou tout est mis en place pour tuer l'identité française et chrétienne.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 07:55 (2016)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Saint Malo
C'est en milieu de matinée que la police, dans une des quatre écoles publiques obligatoires de la ville, dont une doit être fermée, est intervenue sans sommation, fonçant et bousculant les enfants et les adultes, dans la pagaille et la bousculade, onze enfants sont blessés. Des élèves qui sont pris en charge par les pompiers, trois de ces collégiens ont été transférés à l'hôpital. Toutes les personnes présentes ont été très choquées.

C'est ce qui s'appelle montrer l'exemple de la république armée une et indivisible.

_________________


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 13 Sep - 12:52 (2016)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

DRAME - Une jeune fille a été poignardée lundi à 16h30 devant le portail du lycée Louis Armand à Villefranche-sur-Saône par un autre élève de l'établissement. L'élève a été transportée à l'hôpital et, selon l'académie de Lyon, son pronostic vital est "fortement engagé".

"A la sortie des cours à 16h30, une élève de 1ère du lycée Louis Armand à Villefranche-sur-Saône a reçu plusieurs coups de couteau d’un élève de 1ère scolarisé dans le même lycée. L’agression s’est déroulée dans l’enceinte de l’établissement, devant le portail", a annoncé l'académie de Lyon lundi 12 septembre dans un communiqué.

________________________

Source et suite : ICI
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 612

MessagePosté le: Sam 17 Sep - 10:46 (2016)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Puisque le lieur de mot n'est plus là, Mr Devos pour remédier à ces phrases sans dessus de sous-sinistre.


Déconcerté par la novlangue pédante, bureaucratique et politiquement correcte, je me dois de partager avec vous les dernières découvertes.
Déjà les campings qui ne veulent plus qu’on les appelle campings parce que ça suscite instantanément dans l’esprit des gens l’image de des flots bleus. Donc les professionnels de la branche demandent que l’on l'appelasse désormais « hôtellerie en plein air ».

J’ai aussi appris que je n’étais pas petit mais « de taille modeste » et qu’un nain est une « personne à verticalité contrariée ».

Rendons au formateur ce qui lui est du, l’empereur du genre reste le milieu scolaire et ce verbiage de précieuses ridicules. J’étais déjà assis sur ma chaise pendant une soirée de parents quand la fort-mâtrice a écrit sur le tableau que nos enfants allaient apprendre à manier « l’outil scripteur » au lieu de tenir un crayon.

Je me suis soumis au fait que les rédactions soient des « productions écrites », les sorties des « sorties de cohésion » et les élèves en difficulté ou handicapés des « élèves à besoins éducatifs spécifiques ».



La palme non le laplam,  est attribuée au Conseil supérieur et à sa réforme du collège.

L’élève n’apprendra plus à écrire mais à « maitriser le geste graphomoteur et automatiser progressivement le tracé normé des lettres ».

Il n’y aura plus de dictée mais une « vigilance orthographique ». (A quand l'opération vigi-orthographe?)


Un élève aura un problème: « remédiation non médication».

Mais curieusement le meilleur est pour la gym…(sic) pour l’EPS (Education physique et sportive).

Tenez bien le javelot: courir c’est « créer de la vitesse », nager en piscine c’est « se déplacer dans un milieu aquatique profond standardisé et traverser l’eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête » , et le badminton est une « activité duelle médiée par un volant ».







Alors, les amis, ne perdons pas ce merveilleux sens du burlesque et inventons une nouvelle catégorie : la « personne en cessation d’intelligence » autrement dit, le nul.


Signé un parent  d’élève, ou plutôt une ou un  génitrice ou géniteur d’une apprenant(e) ».
Et n'oubliez pas le que "référentiel bondissant" c'est un ballon !!!

Je pense que les "zzzzzzzélites zélés" qui ont inventé ou mis sur un plan scripturaire de telles violences douces n’en resteront pas là…avant d’être tous d'être aliénés… pour « remédiation de cessation d’intelligence».
_________________


Revenir en haut
vernier jacques
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 61
Localisation: montbazens 12220
Religion: protestant
Masculin

MessagePosté le: Mar 25 Oct - 14:44 (2016)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

L'éducation laic met en danger l'avenir de nos Enfants, privilègie l'amalgame Populaire à une Education rigide, nos règles de respect les plus banales sont effacées au profit du libéralisme communautaire,quand à notre chère langue de Molière !! elle aussi malmenée quand au civisme dans les institutions cela suit l'environnement d'un Etat en pleine décrépitude . De ce fait le vieille Homme que je suis a pris le parti d'en rire,et surtout pour ne point en pleurer.
_________________
j'espere etre conforme a ce que vous desirez et m'engage a respecter le code d'Honneur


Revenir en haut
GiBy
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2016
Messages: 34
Masculin

MessagePosté le: Mar 25 Oct - 20:20 (2016)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Au passage, savez-vous ce qui a permis autant de liberté religieuse dans l'école républicaine laïc (pourtant de nature anticlérical) 


Quand les lois Ferry ont été discutés, les catho s'en sont mélé… Ils ont fait le fond… dont le jeudi libre pour aller au cathéchisme etc… 


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FLF_BZH
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 1 759
Localisation: Dugeleh Breih — Duché de Bretagne
Masculin

MessagePosté le: Mar 25 Oct - 21:07 (2016)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Il y a surtout de la liberté pour la religion républicaine, en 1882 comme en 2016...
_________________
http://www.royalistesbretons.fr/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:49 (2016)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 14
Page 14 sur 14

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com