Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Éducation nationale et violences scolaires
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 512, 13, 14  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Geneviève Lemmer
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 278
Localisation: Gironde

MessagePosté le: Sam 29 Sep - 10:56 (2012)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

J'ai fait toute ma scolarité dans des écoles privées. J'ai toujours préféré cet enseignement à celui que mes amies de l'école publique recevaient.
On y apprenait les valeurs de la famille, on y apprenait la morale, la politesse, ce sont des 1/4 d'heure que l'enseignement laïque ne donnait pas. Et c'est ainsi que les valeurs se perdent.
L'autorité est indispensable à un bon enseignement.
Dans les années 1970, se sont ajoutés les psychologues, ceux-ci s'ils ont un intérêt pour l'enfant en difficulté, sont inutiles et prônent la tolérance. D'un autre côté, les parents se démobilisent et chargent les enseignants d'élever leurs enfants.

L'école est faite pour donner une instruction, mais pas pour remplacer le rôle des parents.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 29 Sep - 10:56 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gilgalaad
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 166
Localisation: Crest-Drôme
Religion: Catholique traditionnel

MessagePosté le: Sam 29 Sep - 11:15 (2012)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Une très belle citation de Platon ;

"Lorsque
les pères s'habituent à laisser faire les enfants, Lorsque les fils ne
tiennent plus compte de leurs paroles, Lorsque les maîtres tremblent
devant leurs élèves et préfèrent les flatter, Lorsque finalement les
jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus, au-dessus
d’eux, l’autorité de rien et de personne, alors, c’est là, en toute
beauté, et en toute jeunesse, Le début de la tyrannie."

Malheureusement Geneviève Lemmer, même les écoles privées ce font "bouffer" de l'intérieur, j'ai fait ma scolarité dans l'école privée Saint-Louis et je peux vous assurez qu'il y a autant de catholique que de démon au Paradis.
_________________
Pour Dieu, pour le Roy et pour la France !

Seigneur Dieu premier servi !


Revenir en haut
ben von sturchlerchloss
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2012
Messages: 21
Localisation: Nancy
Religion: Catholique

MessagePosté le: Sam 29 Sep - 12:25 (2012)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Pour la qualité de l'enseignement on ne peut que se plaindre car on essai de faire apprendre trop de chose à des élèves dissipés,le tout avec des méthodes laxistes, il en est de même pour l’éducation on a enlevé aux parents comme aux professeurs tous les moyens de coercitions pourtant "le coup de pied au cul" ça n'a jamais fait de mal à personne ! Et si certains en avaient un peu plus reçu ils ne se comporteraient pas comme des délinquants ! Le but de la famille comme de l’École est de préparer les enfants à mener une vie d'adulte dans la société qui les accueille !
Cette préparation ce fait notamment par un système de normes et de valeurs qui dans un système laïc (c'est a dire athée) sont privées de leur fondement premier : à savoir Dieu, la religion !
Le rôle des enseignants républicains a toujours été d'imposer le "catéchisme républicain" c'est ainsi que Jules Ferry et ses consorts nommaient le bourrage de crâne et le renversement des valeurs fondamentales que la gueuse a pratiqué sur notre cher pays, plus précisément sur une cible de choix malléable et faible, c'est à dire les enfants !


Revenir en haut
Geneviève Lemmer
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 278
Localisation: Gironde

MessagePosté le: Sam 29 Sep - 13:35 (2012)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Hélas Gilgalaad, quand j'étais enfant, tout était différent, et je veux bien croire que cette période est bien terminée!!

Revenir en haut
Geneviève Lemmer
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 278
Localisation: Gironde

MessagePosté le: Sam 29 Sep - 14:24 (2012)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

L'enseignement en général n'a pas encore compris, et encore moins depuis mai 68, que chaque élève n'a pas les mêmes capacités, n'a pas la même aptitude à faire des études.
On veut à tout prix qu'ils soient "bardés de diplômes" afin d'être parés dans la vie, alors qu'un apprentissage conviendrait mieux à certains élèves, pourquoi vouloir faire un intellectuel de quelqu'un qui serait parfait dans un métier manuel.......
Résultat, arrivés en secondaire ils savent à peine lire! c'est tout le système qui est à revoir.


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 23:59 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Geneviève Lemmer a écrit:
Hélas Gilgalaad, quand j'étais enfant, tout était différent, et je veux bien croire que cette période est bien terminée!!


Ce qui nous console, c'est que l'école légitimiste de l'UCLF reste la meilleure formation politique pour qu'un Français apprenne à la fois ce qu'il faut faire, et ne pas faire pour avoir une vraie conscience politique.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 23:46 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

ben von sturchlerchloss a écrit:
Le rôle des enseignants républicains a toujours été d'imposer le "catéchisme républicain" c'est ainsi que Jules Ferry et ses consorts nommaient le bourrage de crâne et le renversement des valeurs fondamentales que la gueuse a pratiqué sur notre cher pays, plus précisément sur une cible de choix malléable et faible, c'est à dire les enfants !


Okay

Depuis 1789 les révolutionnaires s'acharnent à changer le peuple français. La situation lamentable actuelle dans le domaine de l'enseignement n'est que le fruit de la doctrine révolutionnaire.
Il est vrai que de nos jours les révolutionnaires ne coupent plus les têtes, mais les vident... Ce qui est plus sournois, mais tout aussi efficace.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Fév - 21:14 (2013)    Sujet du message: Violences scolaires Répondre en citant

Citation:
Bourg-Saint-Maurice : un collégien de 13 ans se suicide

L'enfant de 13 ans "en souffrance de par ses camarades de classe" s'est pendu vendredi. La gendarmerie d'Albertville a ouvert une enquête.

Un collégien de 13 ans, "en souffrance de par ses camarades de classe", s'est suicidé vendredi par pendaison à son domicile de Bourg-Saint-Maurice (Savoie), a-t-on appris mardi de source judiciaire confirmant une information de TV8 Mont-Blanc. Ses parents l'ont retrouvé pendu à l'aide d'une corde dans sa chambre, vendredi en fin d'après-midi et les pompiers n'ont pu le réanimer, a-t-on ajouté.

Source :

http://www.lepoint.fr/societe/bourg-saint-maurice-un-collegien-de-13-ans-se…

Citation:

Victime de moqueries, un collégien de 13 ans se suicide

Ses camarades de classe le harcelaient au quotidien : des moqueries mais aussi des coups. Cet élève de quatrième âgé de 13 ans était déjà revenu du collège Saint-Exupéry de Bourg-Saint-Maurice, avec des marques sur le visage. Témoin de la souffrance de leur enfant, ses parents avaient déjà prévenu la direction de l’établissement.


Source :

http://www.elle.fr/Societe/News/Victime-de-moqueries-un-collegien-de-13-ans…
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Fév - 21:32 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

La violence est omniprésente à la TV, à la radio, dans les médias, dans les jeux vidéos... Elle devient une norme pour cette jeunesse sans valeurs morales. Ce sont des prêtres (et des instituteurs, mais des vrais), des saints prêtres qui manquent dans les écoles de cette société, et pas des lois (jamais appliquées) ou des gendarmes dans les classes de CM2...
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nicolas Pierre Charles
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2011
Messages: 15
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain

MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 07:30 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Une pensée pour la famille.

Revenir en haut
vernier jacques
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 61
Localisation: montbazens 12220
Religion: protestant
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 10:54 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

La violence est partout, verbale ou autre, seul un retour aux vraies valeurs pourrait redonner à l'éducation, qu'elle soit parentale ou scolaire ses lettres de Noblesse
_________________
j'espere etre conforme a ce que vous desirez et m'engage a respecter le code d'Honneur


Revenir en haut
Geneviève Lemmer
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 278
Localisation: Gironde

MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 19:22 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Bonsoir......
En effet, je suis tout à fait de votre avis, la violence est partout, elle est donc banalisée, et c'est ce qui devient très grave.
Les enfants ne sont plus ceux qui jouaient à l'extérieur avec parfois des jeux qu'ils inventaient, ce qui d'ailleurs leur permettait d'être créatifs. Mais ils sont dans leurs fauteuils, devant des écrans, à jouer avec des jeux violents. Les morts se relèvent dans les jeux, et un enfant, selon son âge est incapable de faire la différence entre la fiction et la réalité.
Cette violence omniprésente, dans les jeux, dans la rue, dans les films, ne leur fait plus peur.
L'éducation de nos petites blondes n'est plus ce qu'elle était. C'est dommage.......là aussi la France n'est plus la même.


Revenir en haut
aurelien
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2012
Messages: 9
Localisation: comté d'artois
Religion: chretien
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 19:41 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Bonsoir je suis tout à fait d'accord avec vous la violence est partout et ne fait qu'augmenter.
N’est-elle pas également là pour nous manipuler ?
Avant un élève n'aurais jamais osez répondre à un professeur mais maintenant les élèves insultes réponde à leurs professeurs et s’insulte même entre eux c’est de la méchanceté.
Mais cela semble normal puisque le gouvernement ne réagit pas. Mais qu'elle est le but de ce gouvernement ? Il est plus que temps que ce gouvernement change car les choses ne s’amélioreront certainement pas.
_________________
Vive le Roy de France


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 22:44 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Geneviève Lemmer a écrit:
Bonsoir......En effet, je suis tout à fait de votre avis, la violence est partout, elle est donc banalisée, et c'est ce qui devient très grave.




Je n'ose pas imaginer la douleur ressentie par ces pauvres parents qui viennent tout juste de perdre leur enfant dans des conditions aussi dramatiques.

Geneviève Lemmer a écrit:

Les enfants ne sont plus ceux qui jouaient à l'extérieur avec parfois des jeux qu'ils inventaient, ce qui d'ailleurs leur permettait d'être créatifs.



Sans aller jusqu'à dire que tout était parfait autrefois, car de tout temps il y a eu des enfants méchants, l'accroissement et la multiplication des actes de violences de nos jours à l'école est un phénomène très inquiétant et difficilement contestable. Preuve que les modernes se trompent en affirmant qu'ils sont à la pointe du progrès, et que le fonctionnement de la société dont ils portent la responsabilité ne peut recevoir de leçons du passé... La nature de l'homme ne change pas avec le temps, c'est un point important sur lequel nous devons beaucoup réfléchir, pour comprendre et reconnaître que le bon fonctionnement d'une société forte et prospère passe par la reconnaissance d'une morale philosophique qui lui est supérieure. Il faut effacer des esprits l'idée que l'instant présent va toujours dans le sens du progrès, c'est une illusion héritée du temps des "lumières" (éteintes). 
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Dernière édition par Mavendorf le Ven 15 Fév - 07:12 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
austrasie
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2012
Messages: 21
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 23:45 (2013)    Sujet du message: de la violence Répondre en citant

Bonjour Mavendorf,


Une république française sous-tend, induit obligatoirement la violence sous toutes ses formes - ainsi, les tenants du pouvoir (peu importe leur discours, leur orientation, leur dogme politique (ou son absence) - la famille (quelqu'en soit sa composition, son état) savent, en définitive, qu'ils sont, par avance, dédouanés de toutes responsabilités quant aux conséquences et effets de la violence. Le germe de la violence est engendré par l'organisation politique d'un pays.


Vive notre Roy Louis XX que j'ai eu l'heureuse surprise de voir apparaître dans une émission de télévision sur l'identification de la tête de Henri IV.


AUSTRASIE


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:53 (2016)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 512, 13, 14  >
Page 4 sur 14

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com