Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Éducation nationale et violences scolaires
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 712, 13, 14  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Fév - 10:14 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Même si finalement il n'est lui aussi qu'une conséquence des éléments déjà apportés ici et notamment du violent rejet de la Religion Catholique dans les écoles, un autre facteur aggravant de cette violence scolaire non évoqué encore sur ce sujet, c'est l'illettrisme et l'impuissance linguistique qu'il ne faudrait pas oublier de mentionner. Car hélas comme vous le savez ce processus est en plein développement. Les jeunes (mais aussi de plus en plus d'adultes) ne savent plus s'exprimer convenablement, bien triste constat... 
On le conçoit aisément, n’importe quel jeune ainsi placé en difficulté de conceptualisation et d’argumentation devient plus facilement à l'adolescence la victime (ou le bourreau d'ailleurs) des revendications communautaires étrangères et de tous les affrontements. Sans l'utilisation par tous d'une même langue correctement assimilée à la base, comment peut-on s'étonner par la suite de tous ces déchirements ?
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 24 Fév - 10:14 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Washie
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2011
Messages: 538
Localisation: BRETAGNE
Religion: CATHOLIQUE

MessagePosté le: Dim 24 Fév - 10:42 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

La perte de tout nos repères et la violence omniprésente dans notre société actuelle engendrent les actes que nous constatons aujourd'hui. Les chrétiens sont constamment attaqués et le refuge dans les écoles catholique est devenu un vrai parcourt du combattant afin d'y mettre nos enfants.
Ce qui se passe actuellement dans les écoles de la répoublique est le constat amer de plus de 220 années de destructuration de nos valeurs, ajoutons à cela l'immigration massive de gens sans foi ni loi qui envahissent toutes nos institutions avec leurs moeurs sauvages d'où les actes de violences exercés sur nos enfants.
Je frémis lorsque j'entends parler tout ces jeunes, il n'y a qu'un langage codé connu d'eux seuls, les enfants élevés dans des familles françaises se sentent relégués lorsqu'ils s'expriment correctement, cela va avec les violences qui s'en suivent à leur encontre.
Je suis dans une toute petite commune de Bretagne et suis face à l'école primaire, pour le moment, pas de violence entre les élèves, je souhaite que cela continue.
Retour à la Monarchie et à ses valeurs chrétiennes.
_________________
Mon âme à Dieu, mon coeur au Roy !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Fév - 12:13 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Washie a écrit:

Les chrétiens sont constamment attaqués et le refuge dans les écoles catholique est devenu un vrai parcourt du combattant afin d'y mettre nos enfants.


C'est d'autant plus difficile que certaines écoles, dites "catholiques" ou se présentant comme telles, font du "dialogue interreligieux" leur premier but (certaines comptant plus de musulmans que de catholiques). Je connais de jeunes adolescents qui, dans leur lycée privé, ne peuvent pas porter une croix autour du cou, ni parler de Jésus ou de ce qu'il ont fait au catéchisme sans être convoqués chez le directeur pour se voir signifier un avertissement...
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
Svetozar
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2012
Messages: 920
Localisation: Russia
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Fév - 12:40 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Léandre de Brisaux a écrit:
Je connais de jeunes adolescents qui, dans leur lycée privé, ne peuvent pas porter une croix autour du cou, ni parler de Jésus ou de ce qu'il ont fait au catéchisme sans être convoqués chez le directeur pour se voir signifier un avertissement...




Тelle était dans les écoles de l'union soviétique,de l'état de l'athéisme.


Revenir en haut
royaliste nord-ouest
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 58
Localisation: calais
Religion: catholique
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Fév - 14:04 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Tout cela est vrais et ça fait longtemps que ça dure, la république a demissioné depuit longtemps et s'arrange pour faire perdurer le problème.
_________________
M.Lebas


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
le limule
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2012
Messages: 78
Localisation: Bruxelles
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Fév - 14:20 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Svetozar a écrit:

Léandre de Brisaux a écrit:


 Je connais de jeunes adolescents qui, dans leur lycée privé, ne peuvent pas porter une croix autour du cou, ni parler de Jésus ou de ce qu'il ont fait au catéchisme sans être convoqués chez le directeur pour se voir signifier un avertissement...





Тelle était dans les écoles de l'union soviétique,de l'état de l'athéisme.


Laïque, athée, l'enseignement soviétique l'était évidemment, mais je ne pense pas qu'on puisse le traiter de laxiste. Je me souviens à l'époque de la chute du mur avoir visité une école des beaux-arts en Tchécoslovaquie, quel contraste avec la production de nos académies! On apprenait aux élèves à tenir un crayon. L'apprentissage "traditionnel" y était toujours à l'honneur, au contraire de nos pays qui étions censé garantir la "civilisation" face à la "révolution".

Cela ne fait pas de moi un communiste, mais m'a rendu très méfiant face aux discours de nos politiques soi-disant conservateurs. Pour moi, il est clair que le libéralisme a été beaucoup plus nettement le fossoyeur des valeurs traditionnelles que le socialisme ou le communisme qui en a été un avatar peu efficace de ce point de vue. L'idéologie communiste a moins efficacement vidé les églises en 70 ans que 20 années de battage publicitaire et médiatique.

Là où le communisme s’avançait à visage découvert, le libéralisme a toujours su garder son masque et se cacher derrière ce qui semblait familier à chacun. A nous d'espérer que l'effondrement de ce système sera aussi complet que celui du communisme, mais que nous tomberons pas comme la Russie (de l'ère Elstine) dans l'anarchie libertarienne où se complaît de plus en plus le capitalisme.

Concernant l'enseignement, il ne peut que se conformer à la domination du marché qui commande l'assouvissement de tous les désirs consommables... 
_________________
Nous sommes quatre gentilshommes de Guyenne qui combattons en lice, et courons la bague contre tous allants et venants : moi, Sansac, Essé et Chataigneraye.


Revenir en haut
Svetozar
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2012
Messages: 920
Localisation: Russia
Masculin

MessagePosté le: Lun 25 Fév - 06:31 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Frissons internationale, des guerres, des catastrophes, visibles événements tragiques dans lesquelles la force ou de catastrophe, est prise loin de la vie de beaucoup de gens. Tout le monde sait que, vous voyez, verser des larmes, le deuil pour ceux dont la vie parfois le fil se casse à la création, l'ascension spirituelle. Mais il ya un invisible, d'abus non moins terrible, c'est à dire la guerre est celui de la création de Dieu avec d'autres qui lui sont proches.
            Cet abus - traitement cruel des enfants à leurs parents, des parents, des amis proches.
            Bien sûr, nous le savons, tout d'abord, le plus grand commandement: «Honore ton père et ta mère." Nous avons réduit ce commandement sur les tablettes de nos cœurs? Quel est le style élevé? Il suffit de demander: Avons-nous l'ont montré, si vous n'aimez pas ce que tu veux, mais au moins le respect naturel, le respect et la compassion pour tété et nous a ressuscités? Jetez un coup d'oeil autour. Combien de tragédies, invisible pour les autres, se déroule dans un monde dans lequel les auteurs ne sont pas des monstres, pas des animaux sauvages, et ceux qui ont reçu l'amour intime et tendre. Il est clair: protéger mon enfant d'attaquer un quelconque animal sauvage. Dans un des discours de Cicéron, à son retour d'exil, at-il dit, se référant au peuple: «Quoi de plus agréable aux gens à la maison, leurs enfants? On ne sait pas combien de temps la vie de chacun de nous. Par conséquent, nous devrions toujours être prudent premières années de nos enfants étaient protégés par une protection très forte. " Dans le livre de neuf "philosophie" de la même brillant orateur romain, homme politique et écrivain Marcus Tullius Cicero (106 - 43g.g. BC) développe sa pensée: «Mon père et ma mère ne peut pas laisser un héritage mémorable, leurs enfants, non seulement une telle personne, mais une vertu, la piété et de l'intelligence. " "Bien sûr, la poursuite de la même Cicéron, dans son livre" Sur les emplois, «les enfants après les parents ont laissé un héritage de gloire au-dessus de toutes les choses vertueuses et glorieux." Éminent philosophe grec Platon (427 - 347 avant J.-C.), un chrétien avant que le christianisme, le livre 5, «Sur la loi", a écrit: «Pas d'argent pour les enfants il ne faut pas les laisser aller à prebogatymi. De l'argent pour eux ou la patrie ne sont pas utiles. Les enfants ne sont pas beaucoup d'or, mais beaucoup de modestie, le respect des aînés doit partir. "
            Arrêter de parler de la relation des parents aux enfants. Respectables parents, ou plutôt vraie, eux-mêmes, investissent dans le cadre de leur propre donnant à ce dernier dans le besoin, la protection de la vie de cette enfant vit. Pourquoi tant autour des yeux peinés qui répandent des larmes pour leurs enfants qui ont oublié? Les yeux en disent long! D'autres dirigeants de l'inattention demi-surpris, d'autres - et dédain hladnostyu cardiaques, d'autres tolèrent les enfants morts de l'intoxication aux drogues et le houblon.
            Énumération se poursuit, mais à quoi? Ouvrez vos yeux et voir les grands «quotidiennes» des images dans lesquelles la brosse est entraînée peintre main habile du mal - Satan. Il ne pouvait pas écrire n'importe quel de ses images ignobles d'accidents cardiaques, si ce n'est pas une cire molle C'était de la folie et de l'argile malléable de la décomposition humaine. Ce qui reste de la fête funéraire se produire sur une telle relation? Qui servent comme un requiem pour les fils et filles prodigues, non seulement rejeter un coup de main, et les parents poussent leurs actions dans la bouche béante de désespoir et de chagrin sans espoir? Nous oublions que les parents ont fait pour nous. Même un sens du devoir doit être retourné à eux l'amour et de l'affection. Mère fois portait son enfant maintenant devenu fou dans son cœur, a passé la nuit sans sommeil, les soins et l'éducation anxieux, après nous sommes sortis de couches et uterty nos lèvres à base de lait de la mère. Les enfants oublient que le respect des parents et nous avons l'incomparable à rien de bon, prolongeant sa réelle, et non éphémère (règlements, un avantage matériel) vie. Ceux qui ne respectent pas leurs parents, ne réalisent pas que les ingrats sont «héritées» aussi puni leurs enfants, pleure à chaudes larmes et le cœur issushat dans la douleur. Vérité de Dieu s'écartent de ces fils et filles des hommes, plus la joie du Seigneur n'est pas avec eux. Ne pas avoir écouté l'Ancien Testament, qui dit qui ruine son père (c'est à dire les parents) - pudendal, et ne pas entendre l'Evangile, ce qui indique que ces enfants comme héritage la Géhenne (c. enfer) feu.

par le prêtre Andrei Kravchenko


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 5 Mar - 21:23 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Je suis tombé sur cette photo  par hasard sur FB. J'ignore où se passe exactement cette scène, mais je crois qu'elle illustre parfaitement notre sujet sur la violence à l'école développé ici même, puis nous renseigne encore plus sûrement sur les bienfaits du multiculturalisme... :


_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Léandre de Brisaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2011
Messages: 1 428
Localisation: Bugey Blanc
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mar 5 Mar - 21:52 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Et ce ne sont que des gamines, qu'est ce que ça va donner plus tard ?!... Mad
_________________
«Être ouvert à son temps, ce n’est pas en accepter benoîtement les dérives et les propositions contre
nature.» Louis XX, le 31 mai 2015


Revenir en haut
austrasie
écuyer

Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2012
Messages: 21
Masculin

MessagePosté le: Mar 5 Mar - 23:59 (2013)    Sujet du message: violences scolaires Répondre en citant

A mon sens, cette image de violences scolaires, me donne à penser que, depuis un moment déjà, les jeunes ont réellement pris le pouvoir dans leur école et que leur parent ne s'en offusque pas plus que cela. Le taux d'absentéisme des enseignants est essentiellement lié à la peur - au stress - à l'angoisse provoqués par les comportements menaçants - violents - irrespectueux de bon nombre d'éléments perturbateurs de la classe. D'un côté, l'autorité parentale est bafouée - et de l'autre, un nombre croissant d'enseignants démotivés se retrouvent en situation de congé maladie. La notion d'identité française - d'appartenance à la France a quitté ces jeunes. Ne comptons pas sur les politiques couchés devant cette grave situation qui ne manquera pas de se répercuter sur les générations à venir. Vouloir niveler ces cultures dans un pays comme la France sera néfaste - et, à terme, mènerai aux communautarismes - la violence perdurerait. La monarchie, par son ministère de l'enseignement, hors de tout parti, et dont le Ministre de l'enseignement serait responsables nomément de l'instauration des valeurs purement françaises méconnues des jeunes scolarisés ; d'ailleurs parmi eux, nombreux sont ceux rejetant  les valeurs occidentales. 


Vive ; le Roy XX, par la grâce de Dieu.


Savoir pour Servir
AUSTRASIE         


Revenir en haut
Svetozar
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2012
Messages: 920
Localisation: Russia
Masculin

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 06:10 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Mavendorf a écrit:
Je suis tombé sur cette photo  par hasard sur FB. J'ignore où se passe exactement cette scène, mais je crois qu'elle illustre parfaitement notre sujet sur la violence à l'école développé ici même, puis nous renseigne encore plus sûrement sur les bienfaits du multiculturalisme... :






Horreur! Autant de jeunes gens regardent ce désordre, et personne ne tente d'empêcher un outrage! Evil or Very Mad


Revenir en haut
vernier jacques
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 61
Localisation: montbazens 12220
Religion: protestant
Masculin

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 08:03 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Ce n'est non sulement une prise de pouvoir sur les etablissements scolaire il faut ajouter à cela un endoctrinement  de la secte islamique qui inculque aux jeunes qu'ils sont les nouveaux maîtres , la pourriture n'engendre-t-elle pas la pourriture........mais ce qu'il y à d'encore plus désolant c'est l'inertie des professeurs. Pour Dieu et le Roi
_________________
j'espere etre conforme a ce que vous desirez et m'engage a respecter le code d'Honneur


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 09:32 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Propagande des philantropes au coup par coup. Ce gang féminin, francophobe, adule le précepte de la Sourate 4 "la femme", verset 89.

C'est une conséquence logique de l'extermination, par le pluralisme ethnique  religieux comme l'autre pluralisme, partisan ,politique, qui tout les deux soutiennent la guerrre de façon larvaire, dans un pays, quel qu'il soit, avant que les français ne soient bientôt cloisonnés dans des camp comme en Aveyron, sous les démoniaques courbettes de la république au Qatar et la possession d'extra-nationaux, d'actionnaires,  de biens en France. (Ce sont les retombées des action de nos adptes de l'abandon comme Marx, Darwin, Lénine, Polpot telles les retombées de la politique d'abandon coloniale avec Mendés, tient lieu d'argenterie et Ed gaaaare.

La loi sur la necrophilie  jusqu'a 6 heures  aprés la mort  en Egypte se porte aussi sur les victimes éxécutées.  L'histoire de cette pratique intra-conjugale n'est qu'un leurre.
_________________


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Ven 8 Mar - 10:29 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Svetozar a écrit:
Horreur ! Autant de jeunes gens regardent ce désordre, et personne ne tente d'empêcher un outrage! Evil or Very Mad


Non malheureusement personne ne semble se décider à réagir pour porter secours à la malheureuse victime de cette violence. L'effacement progressif des valeurs chrétiennes dans notre France, laisse place à un vide énorme, la jeunesse d'aujourd'hui est privée de ce ciment solide qui était autrefois la force de notre civilisation (C'est Samson privé de sa chevelure et donc de sa puissance). Ce rejet de nos racines traditionnelles se traduit par un individualisme forcené qui se paye par une désocialisation extrême et un isolement personnel propice à tous les asservissements, ainsi qu'en témoigne cette horrible scène...
Voyez vous mon cher Svetozar, très peu de jeunes Français ont encore le sentiment d’appartenir à un pays au passé prestigieux, sentiment patriotique qui rassurait la jeunesse d'antan et la raccrochait à une communauté charnelle dont elle se montrait fière d'assurer la continuité.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
viveleroy
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 349
Localisation: Cher
Religion: Catholique traditionaliste
Masculin

MessagePosté le: Ven 8 Mar - 15:26 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Encore une raison d'extraire autant que possible ses enfants de l'école républicaine, public ou sous contrat.
_________________
Vive Dieu, Vive la France, Vive le Roi
http://vivejesus.unblog.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:50 (2016)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 712, 13, 14  >
Page 6 sur 14

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com