Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Éducation nationale et violences scolaires
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 812, 13, 14  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Lun 11 Mar - 16:26 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Dans la commune de Meillac, choc pour les habitants. Ils ont appris la nouvelle par la presse. Le directeur de l'école publique de Meillac a été arrêté jeudi matin. Selon le procureur de la république, A. de Bosschère, le prévenu a été incarcéré vendredi soir à St Malo, après l’ouverture d’une information judiciaire pour agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans, par personne ayant autorité. Deux des enfants victimes sont scolarisés à l'école publique du village de Meillac, entre Rennes et Saint-Malo, selon le procureur de la République de Saint-Malo, en précisant que l'enquête les concernant a débuté le 8 février.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Mar - 16:26 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
vernier jacques
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 61
Localisation: montbazens 12220
Religion: protestant
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Mar - 06:55 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Outrageant.......la décadence à grande échelle et un monde qui devient sans Foi et sans Honneur....Sodome et Gomorrhe l'histoire se répète.  pour Dieu et le Roi                                            
_________________
j'espere etre conforme a ce que vous desirez et m'engage a respecter le code d'Honneur


Revenir en haut
Svetozar
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2012
Messages: 920
Localisation: Russia
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 07:31 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Ils disaient que les enfants - l'avenir de l'humanité. Quel sera l'avenir de la planète Terre?


Ceci est facilement observable en regardant les enfants.


Ce qui est né des enfants? Comment mon école actuelle et élèves de la maternelle à celles qui étaient 20-30-50 ans?


De nombreux éducateurs et les enseignants remarqué que les enfants étaient devenus comme une précoce, mais dans une certaine direction.


Dès son jeune âge, ils sont versés dans ce qu'on appelle la vie sexuelle, bien orientée à tromper et de tromper quiconque comment extraire le maximum bénéficient eux-mêmes.


Les enfants sont devenus plus violents, arrogants, volontaire. Se voir comme le nombril de la Terre, rejeter totalement les mœurs des générations plus âgées, se moquent de l'idéal des générations plus âgées.


On pourrait soutenir que, eh bien, le problème des parents et des enfants il ya presque toujours. Mais récemment, le problème est devenu quelque peu différente.


Jamais auparavant une jeune génération n'a pas rejeté complètement les principes de la morale.


Jamais auparavant les jeunes ne visent pas à l'immoralité, ne l'a jamais eu, et le culte de la violence, le sadisme, la débauche, et même le satanisme.


Pourquoi est la dernière génération sont devenus tellement dégoûtant?


Une des raisons - la dégradation totale de l'humanité. La civilisation est venu à un arrêt et se dirige vers son déclin.


Développement de la technologie, de l'intelligence, pleine d'immaturité spirituelle conduit au fait que l'humanité est tout simplement amusant et les biens de consommation, est devenue un parasite.


Personne ne veut construire quelque chose, de créer, mais je veux juste sortir de la vie, et plus - le meilleur.


Mais la question se pose - pourquoi cette civilisation a abouti à une impasse et est devenu un parasite?


Pourquoi commencé dégradation? Pourquoi l'humanité perçoit une découverte comme une autre nouvelle façon de préjudice et de la violence? Pourquoi, tout ce qui a été donné à l'humanité, a toujours été utilisée au détriment utilisé pour tuer les uns les autres, et l'opposition à la guerre?


Est-il possible que l'âme humaine sont si ignorants et sauvages de l'espace? Mais dans le même humanité né des œuvres d'art uniques, et de la musique.


Entré à la terre des saints et des prophètes. Pourquoi, de plus en dégradation croissante de l'avancement?


A commencé à dégénérer l'art et de la culture a commencé à se transformer en anti-culture, qui est devenu connu comme le beau laid?


Suite à l'art et la culture a été renversé et toutes les autres valeurs, et l'arrogance est devenue le bonheur seconde, la promiscuité - dignité. La capacité de pousser dehors les coudes aujourd'hui - la meilleure qualité en matière d'emploi.


La modestie a été reconnu coupable et signer presque fous, des idiots béats.


Tout enfant perçoit que les adultes font et disent, et commence à se demander pourquoi les adultes pensent une chose et faire une autre, pourquoi ne font-ils pas ce qu'ils pensent? Qu'est ce qui empêche qu'ils réalisent tous vos fantasmes? Pourquoi font-ils étouffent eux-mêmes et de l'hypocrisie?


Surtout, le fait qu'ils pensent qu'ils ont déjà joué à la télévision, dans les films, dans la publicité.


Pourquoi dans le film peut être, mais dans la vie - non? Les enfants ne comprennent pas cela et commencer à vivre comme dans les films, comme dans les jeux informatiques. Ils ne veulent cacher leurs fantasmes.

Là où il n'y a de religion et prospère vice-se produit de la dégradation de la société qui se reflète tout d'abord sur les enfants.Ne peut vice élever la vertu!


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Mer 20 Mar - 18:10 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

 
Citation:

Gironde: un lycéen poignardé par un autre élève dans un lycée professionnel


Un élève du lycée professionnel de l'Estuaire à Blaye (Gironde) a été poignardé par un autre mineur lors d'une bagarre mardi en fin de matinée dans l'enceinte de l'établissement et se trouvait dans un état "réservé" en milieu d'après-midi, a-t-on appris auprès du parquet de Bordeaux.




Source :

http://fr.news.yahoo.com/gironde-élève-poignardé-autre-étudiant-lycée-profe…
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Jeu 21 Mar - 07:24 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant


Le Parisien 27- 2- 2013

Les  affaires de violence au sein d’établissements scolaires se multiplient. Le ministère se terre dans les enquêtes et les sondages.

Elle 26- 2- 2013

Incivilités, injures, menaces. Selon une enquête de « victimisation », réalisée dans le second degré, auprès des enseignants, des chefs d'établissement, des conseillers principaux d'éducation et des surveillants, et publiée ce mardi par le ministère de l'Education nationale, 42% des professeurs déclarent avoir été au moins une fois insultés depuis la rentrée

L’étude révèle également que près d’un personnel sur trois (29,6%) exerçant en collège et lycée pense « souvent » ou « très souvent » à changer de métier. Près de 22% des personnels appréhendent par ailleurs de se rendre sur le lieu de travail. L’édifice pléthorique similaire à celui de l’armée rouge a  des places à pourvoir.

_________________


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 21 Mar - 21:39 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Citation:
Lycéen poignardé : le parquet de Bordeaux ouvre une information pour "assassinat"
Le garçon de 15 ans poignardé mardi à la carotide dans un lycée professionnel de l'Estuaire de Blaye (Gironde) est mort, jeudi 21 mars. Le centre hospitalier universitaire de Bordeaux a confirmé une information de France Bleu Gironde. 
L'élève, âgé de 15 ans, avait été hospitalisé dans un état grave après avoir été poignardé à la gorge par un camarade en fin de matinée, durant un cours de plomberie. Son état s'est brusquement aggravé dans la nuit de mercredi à jeudi et il est mort vers 4 heures du matin.



Source :

http://www.francetvinfo.fr/l-eleve-poignarde-au-lycee-de-blaye-est-mort_285…
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Jeu 21 Mar - 21:56 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Quand la main du maître tombe, celle de l'enfant se lève.
_________________


Revenir en haut
Mavendorf
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2011
Messages: 3 841
Localisation: Lorraine
Religion: Catholique Romain
Masculin

MessagePosté le: Jeu 21 Mar - 22:06 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

L'école de la république produit des criminels, qui agressent et tuent des enfants, malheureusement cela semble devenir une bien triste banalité dont la masse semble s'accommoder.
Je trouve que les réactions de la population, des officiels et des personnes qui ont la charge de l'enseignement sont très (voir de plus en plus) en dessous de la gravité des actes commis.
_________________
Va, va et advienne que pourra...



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Christine13
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2013
Messages: 176
Localisation: Provence
Religion: Catholique
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Mar - 22:22 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Bonsoir, 
En effet dans cette photo qui me rappelle étrangement les images des émeutes de Paris, je ne vois personnes porter secours à la victime. On dirait au contraire que l'on se complait à regarder le spectacle comme un jugement normal d'une victime face à son aggresseur, comme ces lapidations publique faite en pleine rue et mettant en scene toujours des femmes. On peut dire en voyant cette scene que on habitue les yeux de nos enfants a une future sharia en France !
_________________
Pour Dieu et le Roy !


Revenir en haut
Geneviève Lemmer
Les Chevaliers de la Tradition

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 278
Localisation: Gironde

MessagePosté le: Jeu 21 Mar - 23:10 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

J'ai habité cette commune pendant quelques années en 1992. Peu de délinquance à l'époque, on n'entendait pas, pas encore, parler de violence.
Je connaissais cet établissement professionnel.
Cette violence dans le milieu scolaire me fait très peur, n'importe quel élève peut être agressé. Le gouvernement n'agit pas, si ce n'est envoyer un ministre, ce n'est là qu'est la solution. Moi, je ne vois pas d'autre moyen de lutter, il faut punir sévèrement les coupables. Je me mets à la place de chaque parent, qui voit partir son enfant le matin, mais n'est pas sur de le revoir vivant, c'est inquiétant.


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Mar 9 Avr - 10:44 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Yacine Sid est passé aux aveux, au troisième jour de son procès hier à 14h10 devant la cour d’assises de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort. Il est l’auteur présumé du meurtre de Pierre Nasica.

À la reprise de l’audience, Yacine Sid a perdu son impassibilité, son arrogance qu’il affichait au premier jour de son procès. Ému, il a confirmé le rendez-vous avec Pierre et le repas au kebab. « Je lui ai proposé d’aller fumer un joint au parking de l’Arsenal », raconte-t-il. « Il neigeait, c’est pour cela que nous sommes allés dans la casemate. Là, je lui ai parlé de mes problèmes de stupéfiants et de carte bancaire. Pierre n’avait rien à voir avec ça. Il a pris ça à la rigolade. Ça m’a énervé. J’ai voulu lui faire peur. Nous avons échangé des coups. Puis j’ai compris, qu’avec mon gabarit, je n’aurais pas le dessus. Je lui ai encore demandé de m’aider. Il a rigolé. Tout s’est passé vite. Je lui ai porté un coup de couteau. Il s’est effondré. À terre, j’ai continué de frapper. Puis je me suis rendu compte qu’il ne bougeait plus. J’ai essayé de le secouer. Cela n’a servi à rien. Il était mort. J’ai paniqué. J’avais un lacet à ma ceinture. Je lui ai mis autour des mains pour faire croire à une mise en scène. »

Il tente encore de justifier sa violence : « J’avais des soucis , ajoute-t-il. J’avais perdu ma grand-mère. J’ai décidé d’avouer pour la famille de Pierre, la mienne. J’assumerai les conséquences de mes actes. »

Peu après, le père de Yacine, a présenté ses excuses à la famille de Pierre. « Mes excuses sont peu de chose par rapport à la perte d’un fils ». Entre deux sanglots, le père parle d’un enfant normal à l’adolescence qui ne posait pas de problèmes, hormis des soucis scolaires en quatrième. L’émotion l’étreint et finit par crier son amour à son fils. « Regarde ce que tu as fait », lui reproche-t-il en désignant la famille Nasica. « Regarde les larmes du frère de Pierre. »

Se tournant vers elle, il la supplie de lui pardonner. « Si j’avais pu empêcher cela, je l’aurais fait… Ma douleur n’est rien en comparaison de la vôtre. » « Vous n’êtes pas responsable, monsieur », répond simplement la maman de Pierre pour tenter de rassurer ce père anéanti. À une nouvelle suspension d’audience, la famille de Pierre a cherché à réconforter le père de Yacine. La famille Nasica a manifesté autant de compassion quelques instants plus tard à Fathia, la maman de Yacine, lorsque, avant de témoigner à la barre, elle a été victime d’un malaise, entraînant une énième suspension d’audience. Après avoie été examinée par des pompiers, Fathia a demandé pardon à Christine Nasica, dans un tête à tête, après le procés.
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Mer 10 Avr - 13:54 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Les infiltrés : à l’extrême droite du Père
Emission de France 2, diffusée le mardi 27 avril 2010.

Bref, j’étais plus que sceptique et le montage vidéo sentait la construction de  journalistes d de gauche. Avant l’émission, j’avais lu les dénégations des personnes et instituts incriminés qui accusaient France 2 et l’agence Capa (productrice de l’émission) d’avoir implicitement suscité les propos tenus par les jeunes et d’avoir fait un montage à charge. (voir le montage rapides des vidéos par les chaines officielles sur élections 2002)

Le reportage visait initialement à décrypter un mouvement d’extrême-droite, à Bordeaux. De là, le journaliste a établi des connexions avec la paroisse Ste-Eloi et une école hors contrat, l’école Saint-Projet. Si vous voulez lire les propos précisément tenus par les personnes de ces instituts, vous pouvez lire le communiqué de l’école Saint-Projet.

Que voit-on et surtout qu’entend-on dans ce reportage ? Quelques excités se préparant à aller saigner? Discours violents et ignobles de membres d'un groupuscule!

Plus gênant, le fonctionnement de cette école. Comment une école peut-elle fonctionner sur la base du volontariat, les parents, si j’ai bien compris, assurant une partie des cours ? Il est surprenant que le journaliste ait pu se faire embaucher comme surveillant en 5 minutes, avec la promesse d’assurer des cours très rapidement?(sic) L’exemple donné avec le cours d’histoire est assez éloquent : s’il est légitime de questionner l’histoire, on voit évidemment comment ce professeur détourne et distord la réalité historique. C'est une guerre de boutons!

Et puis, on entend ces paroles de jeunes qui défient l’entendement. On dit que ces paroles ont été suscitées. Le reportage ne le montre pas et donne plutôt l’impression d’une certaine spontanéité. Admettons. Admettons que le journaliste leur ait suggéré de proférer des paroles ouvertement pro-nazies.


Le fondateur de l'agence Capa, Hervé C, Mathieu B, Patric de C, sont mis en examen pour :
montage factice audio et vidéo,
incitation à la haine et à l'antisémitisme,
discrédit d'ecole par groupuscule interposé,
violation du droit privé.






_________________


Revenir en haut
suzanne
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 17 Avr - 17:12 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Les parents d’élèves de l’école Emile Zola de Sevran grondent. Mardi, plusieurs enfants ont été piqués par une seringue qui se trouvait dans la cour de récréation, rapporte «Le Parisien». Ils ont alors été envoyés vers un hôpital pour faire des examens et détecter une éventuelle infection.

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Societe/Actu/Sevran-des-seringues-usag…


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Lun 22 Avr - 18:14 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Maths d'ancien régime,

Pour ceux qui n'auraient rien à faire entre deux cours   ^
_________________


Revenir en haut
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 608

MessagePosté le: Jeu 25 Avr - 21:31 (2013)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires Répondre en citant

Une professeure d’anglais d’un collège lillois est en garde à vue depuis mardi à l’hôtel de police de Lille-Sud. Âgée d’une trentaine d’années, elle a semble-t-il eu des rapports sexuels, consentis, avec l’une de ses élèves de 14 ans. Elle a été déférée ce jeudi après-midi et remise en liberté, mais avec plusieurs obligations et interdictions.

La mère de l’adolescente a signalé les faits à la police voici plusieurs semaines. Ils auraient débuté, selon le parquet, en septembre 2011. Lors de leurs auditions, l’enseignante et la collégienne ont reconnu entretenir une relation amoureuse.
Les faits se sont déroulés au collège Louise Michel à Lille Sud, mais l'enseignante a été mutée depuis. Dominique Levêque, directrice du cabinet du recteur, explique que c'est le chef d'établissement qui leur a signalé les faits, qu'elle qualifie de «graves».

«Les informations données par le chef d'établissement ont été prises très au sérieux», et le rectorat a «agi rapidement», en mutant l'enseignante et en prévenant le procureur.(sic)




Canada.
Suicide de Rethaeh Parsons, cette adolescente qui a mis fin a ces jours, suite au harcèlement de ses camarades, par la diffusion d'une photo de son viol collectif, sous l'emprise de l'alcool, sur les réseaux sociaux. Une tragédie, dont la responsabilité incombe en partie, estime la famille, au système judiciaire et scolaire, qui se sont révélés incapable de protéger Rehtaeh Parsons et de sanctionner ses agresseurs.
Face à l'émoi populaire, la justice envisage de nouvelles lois.

Elle sanctionnera les effets, non les causes.
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:52 (2016)    Sujet du message: Éducation nationale et violences scolaires

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Actualité -> Politique Française Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 812, 13, 14  >
Page 7 sur 14

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com