Forum du Royaume de France Index du Forum

Forum du Royaume de France
« Mon principe est tout, ma personne n'est rien » Henri V, Comte de Chambord

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Notre Dame d’Akita :

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire de l'Eglise
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Henryk
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2011
Messages: 3 611

MessagePosté le: Dim 22 Mai - 16:09 (2016)    Sujet du message: Notre Dame d’Akita : Répondre en citant

Trois Messages de Notre-Dame à Akita dans ses apparitions au Japon de 1973 à 1981. La statue représentant la Très Sainte Vierge Marie pleura 101 fois du 4 janvier 1975 au 15 septembre 1981. Les apparitions de la Sainte Vierge en larmes ont été reconnues officiellement à Pâques en 1984 par Mgr Jean Itô, Évêque de Niigata, témoin de ce Visage larmoyant, et approuvées par le Pape Benoît XVI en Juin 1988 comme fiables.

Sœur Agnès d’Akita :

En mai 1973 entre Katsuko Sasagawa, au Couvent de l’Institut séculier des Servantes de l’Eucharistie, une catéchiste de 42 ans, quand, à l’époque des faits, résidait une quinzaine de Sœurs. Celle ci est, devenue subitement sourde deux mois auparavant, qui prendra le nom de Sœur Agnès. Ce Couvent de sœurs de l'Eucaristie se trouve sur une colline proche de la ville d’Akita au nord de la côte du Japon tournée vers la Chine, dans le diocèse de Niigata.

12 juin 1973, Sœur Agnès (Katsuko Sasagawa) est frappée de voir un rayonnement extraordinaire émaner du Tabernacle ; les deux jours suivants, un phénomène semblable se reproduit, à ses seuls yeux, et elle n’en parle qu’à sa Supérieure. Soeur Agnès reçoit ensuite un Stigmate sanglant à la main gauche, qui ne disparaîtra définitivement qu’en septembre 1973.

Messages de Notre-Dame d'Akita :

- Le premier Message du 6 juillet 1973 de Notre Dame d'Akita fut un appel à la prière et au sacrifice pour la gloire du Père et le salut des âmes : la Sainte Vierge s’adresse à Sœur Agnès sur le ton de la confidence, la statue de la chapelle, tout de bois qu’elle soit, s’enquiert de la santé de « sa petite novice », lui demande de prier pour le Pape, les Évêques et les Prêtres, et lui promet la guérison de sa surdité, qui se produira en effet neuf ans plus tard. Une plaie qui saigne est apparu sur la main droite de la statue en bois de Notre-Dame d'Akita dans la Chapelle. D'autres jours, le Visage de la statue de Marie saignait : « Cet écoulement de sang est significatif, il sera versé pour la conversion des hommes et en réparation des péchés. La dévotion au Sacré-Cœur ajoutée à la dévotion au Précieux Sang.

-Message du 3 août 1973 de Notre Dame d'Akita a été pour la prière, la pénitence et de courageux sacrifices pour adoucir la colère du Père : la Sainte Vierge demande des consolateurs pour son Fils, qui fassent réparation dans une vie pauvre et humble ; sans trop vous attacher à la forme, soyez fidèles et fervents à la prière pour consoler le Maître. Ces trois clous sont la pauvreté, la chasteté et l’obéissance; le fondement est l’obéissance. À compter du 20 Septembre 1973, la statue de Notre Dame d'Akita a commencé à transpirer de la Face aux Pieds. Des larmes commencèrent à couler sur le Visage. En outre, une odeur très agréable était ressentie dans la Chapelle.

- Message du 13 octobre 1973 de Notre Dame d'Akita : « Comme Je vous l'ai dit, si les hommes ne se repentent pas et ne s’amendent pas par eux-mêmes, le Père infligera un châtiment terrible à toute l'humanité. Ce sera un châtiment plus grand que le déluge, comme on n'aura jamais vu avant. Un feu tombera du ciel et va faire disparaître une grande partie de l'humanité, les bons comme les mauvais, n'épargnant ni les prêtres ni les fidèles. Le survivants se trouveront si désolés qu'ils envieront les morts. Les seules armes qui vous resteront, seront le Rosaire et le Signe laissé par mon Fils. Chaque jour, récitez les prières du Rosaire. Avec le Rosaire, priez pour le Pape, les Évêques et les Prêtres. Le travail du diable s'infiltrera même dans l'Église de manière que l'on verra des Cardinaux s'opposer à des Cardinaux, et des Evêques contre d'autres Evêques. Les Prêtres qui me vénèrent, seront méprisés et combattus par leurs Confrères. L'Église et les autels seront saccagés. L'Église sera pleine de ceux qui acceptent des compromissions et le démon pressera de nombreux Prêtres et des âmes consacrées à quitter le service du Seigneur. « Le démon va faire rage en particulier contre les âmes consacrées à Dieu. La pensée de la perte de tant d'âmes est la cause de ma tristesse. Si les péchés augmentent en nombre et en gravité, il ne sera plus question de pardon pour eux ». « Parle avec courage à ton supérieur, il saura encourager chacune d’entre vous à prier et à accomplir des œuvres de réparation ». Une seule arme : le Rosaire !

A partir de ce moment commence une série de diverses manifestations surnaturelles : songes prémonitoires, attaques du démon, altérations variées de la statue de la Sainte Vierge d'Akita. Celle-ci pleurera 101 fois du 4 janvier 1975 au 15 septembre 1981.


Enseignements de Notre-Dame d'Akita par Mgr Jean Itô:

1) Primauté de l’Eucharistie, présente au commencement (rayonnements émis par le Tabernacle) et à la fin (puisque Sœur Agnès a été définitivement guérie de sa surdité au cours d’un salut du Très Saint Sacrement) de ces révélations faites au sein d’une Communauté de Servantes de l’Eucharistie.

2) Rappel de l’intime participation de Marie à la Passion de son Fils (statue couverte de sueur, saignements, larmes), d’autant plus frappante pour des Japonais que, à leurs yeux, pleurer devant les autres est une honte.

3) Appel universel à la Conversion et à la Prière, très puissante, surtout celle des humbles et des délaissés (y compris la Prière de nombreux païens qui se sont joints à celle des Chrétiens). En effet, les châtiments annoncés semblent avoir été écartés par la Prière de ceux qui ont écouté ces Messages.

Les Prêtres qui ont assisté aux dons des larmes ont été profondément touchés de voir les Larmes de leur Mère, sentant que l’état du clergé était la cause la plus profonde de cette douleur. Les moyens de soulager celle-ci : l’humilité et la charité, dans les deux sens, au sein de la hiérarchie.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 22 Mai - 16:09 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum du Royaume de France Index du Forum -> Patrimoine -> Histoire de l'Eglise Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com